Diablo 3 [Guides], le 20/05/2012 16:28:50

Le Test de Diablo 3

36

Céderez-vous à l'appel du mal ?

Diablo III

Après 12 ans d'attente le voici enfin sorti des enfers, le nouveau Diablo est arrivé. Ce n'est cependant pas parce que nous l'attendions avec ferveur depuis tant d'années qu'il est hors de question d'en faire une critique aussi objective que possible.


Type : Hack and Slash
Plateformes : PC, Mac
Date de sortie : 15 mai 2012
Développeur : Blizzard Entertainment
Éditeur : Activision Blizzard
PEG : 16 ans
Support : DVD, numérique
Contrôles : Clavier et souris

 

Présentation


Pour ceux qui n'auraient pas suivi, Diablo III est un hack & slash : Le principe est simple, vous contrôlez un personnage depuis un point de vue isométrique, et votre objectif est de massacrer des hordes d'adversaires jusqu'à la fin du jeu. Tout n'est évidemment pas si simple, et il faudra gérer de nombreux éléments empruntés au genre RPG comme la création de votre personnage et son évolution, ainsi que la façon dont vous l'équiperez entre autres choses. Et vous aurez droit à différents types d'objectifs et de phases de jeu ou d'environnement pour agrémenter votre croisade contre les hordes infernales.

Des combats contre des tas d'ennemis et du gore en perspective

 

Scénario et histoire

 

Le scénario de Diablo III est relativement classique, mais efficace, et avec quelques surprises, en résumé la chute d'une « étoile » sur la cathédrale de Tristram a provoqué l'apparition de hordes de morts vivants, et la menace d'une nouvelle invasion démoniaque pointe à l'horizon, il faut donc un vaillant héros pour régler tout cela et sauver encore une fois le monde. Il justifie bien le gameplay sans nous ennuyer, et on se laisse porter par l'histoire au fil de nos massacres des troupes démoniaques. Notons aussi que les vieux fans de la série pourront retrouver de nombreux éléments familiers et les conséquences de leurs actes dans les jeux précédents, ceux qui découvrent la série ne seront pas perdus non plus. L'univers du jeu est aussi truffé de PNJ et de petits événements pour contribuer à la mise en ambiance.

Le déroulement de l'histoire de Diablo III est ponctué de magnifiques cinématiques qui sont autant de récompenses pour le joueur. La mise dans l'ambiance de ce côté-là est complète, et on a d'autant plus envie de se mesurer aux ennemis formidables qu'elles mettent en valeur. Quand vous n'avez pas droit aux cinématiques, ce sont de très belles séquences façon dessins sur parchemin qui apporteront une touche scénaristique agréable.

Choisissez votre classe parmi 5 possible, votre sexe, et votre mode de jeu, et c'est parti. Vous êtes plongé dans l'aventure en 30 secondes chrono.

 

Gameplay


Diablo III vise un subtil équilibre en vous proposant des types des jeux très différents, sans pour autant s'éparpiller. Vous avez le choix entre cinq classes très différentes les unes des autres : Le Barbare ; la grosse brute qui utilise d'énormes armes de mêlée. Le Moine un guerrier agile mêlant attaques à mains nues et compétences spirituelles. Le Chasseur de Démons, un tueur de monstres équipés d'arbalètes et de pièges mortels. Le Féticheur, un lanceur de sort en provenance des jungles du sud, armé de sa magie vaudou et accompagné de zombies putrides. Et le Sorcier, qui arrosera vos ennemis de sorts élémentaires dévastateurs.

Au début du jeu vous êtes libre de choisir votre classe et son sexe, malheureusement la personnalisation de votre personnage s'arrête la. Vous possédez aussi une bannière propre que vous pourrez entièrement personnaliser et améliorer au fil de vos exploits, cela semblera un peu maigre pour les fans de RPG, mais il faut avouer que c'est plus qu'accessoire dans un Hack & Slash.

Une fois en jeu par contre, chaque classe s'avère vraiment unique, et après quelques niveaux en fonction des choix que vous ferez en terme de compétences actives, de runes et de passifs, deux personnages de la même classe peuvent n'avoir absolument rien en commun. Vous disposez donc d'une liberté extrême dans votre façon de jouer, et il est même totalement envisageable de refaire le jeu avec la même classe en ayant un gameplay totalement différent.

Le système de compétence a le mérite d'être clair et bien encadré, on ne s'y perd pas même si les adeptes de la vielle-école n'apprécieront pas forcément.

 

Contrôle et jouabilité


Blizzard connaît son affaire, et de ce côté la Diablo III est un modèle du genre, les menus et les commandes sont simples et intuitifs. L'interface et le contrôle du personnage sont clairs et dérivent du modèle introduit par les précédents Diablo. Les vétérans de la série ne seront donc pas dépaysés, et même si les nouveaux joueurs auront peut être besoin d'un petit temps d'adaptation, vous êtes suffisamment pris par la main pour ne pas risquer de vous perdre : Clic gauche pour vous déplacer et pour utiliser votre attaque principale, clic droit et les touches 1 à 4 du clavier pour vos autres compétences, et une poignée de touches pour des éléments secondaires comme la carte ou les potions. Le tout étant débloqué au fur et à mesure au début du jeu, sous la forme d'un tutoriel assez léger qui n'abrutira pas les joueurs qui savent déjà où ils vont. Dans tous les cas votre héros s'avère maniable et réactif, et avec un peu d'entraînement vous pourrez accomplir habilement vos massacres.

De la même façon, l'évolution du personnage est assez encadrée puisqu'il vous faudra à chaque fois gagner des niveaux pour débloquer de nouvelles choses. Les changements de spécialisation étant libres, vous pourrez revenir sur vos choix précédents avec une facilité déconcertante.

Rien n'a été laissé au hasard puisque tous les éléments secondaires qui s'avèrent parfois assez pénibles gérer sont ici aux petits oignons, l'inventaire est clair et facile d'utilisation, même chose pour votre coffre. Les différents artisans et vos compagnons apportent une bonne couche de profondeur et de personnalisation, mais sans prises de tête, tout étant encore une fois un modèle de clarté. Vous êtes donc libres de vous concentrer sur votre gameplay plutôt que sur la gestion fastidieuse des à côté.

Au final bien que tout soit vraiment peaufiné à l’extrême en terme de gameplay, nous sommes en territoire connu. Le seul élément vraiment original tient dans les Hôtels des ventes qui ouvrent tout un aspect commerce entre joueurs, qui d'habitude est plutôt l'apanage des MMO. Précisons que vous pourrez choisir de vendre et d'acheter avec de l'or (la monnaie du jeu) ou avec de l'argent réel si vous le souhaitez, ce qui ne manquera pas d'aiguiser la cupidité de certains.

Il ne faut pas regarder les personnages de trop près, cependant les décors et les illustrations du jeu sont magnifiques.

 

Solo et coopératif


Il est important de le signaler, Diablo III ne peut être joué qu'en ligne. Sans une connexion correcte à internet, vous ne pourrez pas jouer dans de bonnes conditions, ce qui ne manquera pas de fâcher un certain nombre de personnes. Cela dit, l'aspect uniquement multijoueur du titre ne vient pas sans avantages, outre la possibilité de jouer très facilement avec vos amis ou avec des inconnus, vous pouvez aussi jouer n'importe où avec tous vos personnages, et les Hôtels des ventes que j'ai évoqué précédemment vous offrent la possibilité de faire du commerce facilement.

Un petit point noir pour l'aspect en ligne (mais qui relève du classique pour ce genre de jeux), le jeu a rencontré une surcharge lors des premiers soirs, avec l'impossibilité de se connecter, des lags, et des déconnexions. Connaissant Blizzard cela devrait très rapidement être réglé cependant.

 

L’hôtel des ventes est l'occasion de faire fortune en jeu, voire IRL, ou de vous ruiner, au choix.

 

Durée de vie et difficulté


La durée de vie de Diablo III dépendra grandement (voire uniquement) de votre profil de joueur. Si vous souhaitez juste passer un bon moment en découvrant l'histoire sans vous prendre la tête, vous allez peut être vous contenter de faire une fois le jeu en Normal et d'en rester là. Dans ce cas la durée de vie du titre va de 15 à 30 heures pour un joueur conventionnel. Par contre si vous êtes plus ambitieux et que votre objectif est de vraiment finir le jeu, les modes de difficulté suivants vous offriront un solide challenge, entre le mode Inferno ou/et le mode Extrême (Hardcore), les différentes classes, et la chasse aux objets, vous pouvez ajouter quelques centaines d'heures au minimum, et probablement la prochaine décennie  si vous le souhaitez.

 

Les boss apportent de la variété au gameplay, et de solides défis.

 

Tous les profils de joueurs devraient pouvoir trouver leur compte ici, le mode Normal offre un défi progressif et abordable, alors que, comme dit précédemment le dernier mode de difficulté mettra vos talents à rude épreuve, même si vous êtes un excellent joueur.

Cependant, je ne peux m’empêcher de trouver la campagne de base un peu trop courte, on aurait aimé en avoir davantage, et explorer davantage de nouveaux lieux de Sanctuaire. Heureusement, le générateur aléatoire de niveau du jeu modifie la configuration des cartes, l'apparition de nouvelles quêtes et de nouveaux donjons. Il est possible de refaire de nombreuses fois le jeu et de ne pas avoir tout vu, cela nuance donc un peu ma remarque.

Derrière sa facilité d'accès et de prise en main se cachent aussi des éléments plus complexes avec lesquels les fans d'optimisation pourront s'amuser.

 

Graphismes et configuration requise


Comme toujours Blizzard a fait le pari du grand public, la majorité des configurations sauront faire tourner Diablo III. Si vous réussissez à jouer à WoW ou à StarCraft II vous n'avez pas à vous inquiéter. En vue isométrique le jeu est assez beau, l'environnement est très soigné et agréable à l’œil. Les effets spéciaux sont efficaces, et même si vous n'en perdrez pas votre mâchoire le résultat est convenable. De près les personnages ne sont pas spécialement beaux, mais je vous déconseille de jouer ainsi de toute façon.

Vous pouvez consulter notre article dédié si vous voulez en savoir plus sur les performances du jeu avec différentes configurations.

Un petit point assez subjectif au niveau des choix artistiques faits pour Diablo III, je trouve les donjons trop « ouverts » et pas assez sombres par rapport à ce à quoi nous étions habitués dans les précédents jeux. Ne pas avoir une obscurité totale et des murs oppressants dans toutes les directions, mais à la place de jolis effets de lumière et de jolis arrière-plans ne donne pour ce sentiment angoissant propre à la licence. J'imagine que ce point peut aussi être mis sur le compte de la transition de la bouillie de pixel 2D à la 3D.

Les décors et les animations sont plutôt jolis, et on sait toujours ce qu'il se passe à l'écran.

 

Sons


L'ambiance sonore est très soignée et contribue à la personnalité des différents environnements, les bruitages collent parfaitement à ce qu'on peut attendre d'eux.

Les musiques du jeu mêlent des reprises des célèbres morceaux à la guitare sèche propre à Diablo II dont les fans sont friands, et des nouveaux morceaux plus conventionnels pour donner vie aux nouveaux événements. Les musiques ne m'ont vraiment jamais laissé bouche bée, mais elles sont agréables et font leur travail.

 

Conclusion


Diablo III est un excellent jeu très prenant, qui reprend et renouvelle l'alchimie créée par les deux premiers Diablo, et l'enthousiasme de la communauté ne le dément pas. Si vous hésitiez vous pouvez foncer, c'est une valeur sûre qui vous garanti de nombreuses heures d'amusement peut importe votre profil. Je ne peux évidemment pas garantir que Diablo III connaîtra une longévité aussi exceptionnelle que son ancêtre (plus d'une décennie), mais il en a le potentiel.

Points positifs

- Un défouloir très agréable à jouer seul ou avec vos amis

- Très peaufiné

- Une durée de vie potentiellement illimitée

- C'est Diablo !

 

Points négatifs

- Jouable uniquement en ligne

- Campagne de base un peu courte

En savoir plus sur l'auteur

Raiden Robin

Raiden Robin

Responsable des portails Diablo 3 & Top Jeux. Fan de RPG et Otaku débridé.

ARTICLES SIMILAIRES

Pour aller plus loin, Millenium vous propose ces articles qui pourraient vous interesser :

Jeux PC

Aucun thread correspondant.
DOSSIERS
Guides Reaper of Souls Soluces, Astuces, Tips
Millenium Diablo III recrute ! Explorez Reaper of Souls

Millenium Diablo III recrute !

Patch 2.2.0 Découvrez les infos sur le dernier patch

Patch 2.2.0

Saison 3 Découvrez la nouvelle saison de Diablo 3

Saison 3

  • Articles les
    plus lus

  • Articles les
    plus commentés

Commandez avec
Diablo III : Reaper of Souls
PC 29,43 €
PS4 53,75 €
One 53,75 €