Hearthstone : Heroes of Warcraft [Actualités], le 20/04/2017 20:58:50

HS, opposition entre les joueurs NA et EU

0

hearthstone, hs, jikininki, bahamas, gosugamers, dog, lifecoach, kolento, russia, ukraine

         
         
    Hearthstone Extensions Index

Les Américains bientôt plus forts que les Européens ?

 

Après les Bahamas, le tout récent Champion des Playoffs Américains du Winter Tour, Dr. Jikininki s'est confié à Tom Matthiesen pour le site GosuGamers. Vous pouvez retrouver l'intégralité de l'article à cette adresse. L'objet de l'entrevue consistait surtout à évoquer sa nouvelle notoriété naissante, ses aspirations pour le futur, mais aussi à essayer de comparer les forces en présence au niveau des différentes scènes Hearthstone

 

Dr.Jikininki lors des HCT Bahamas 2017 (crédit photo : GosuGamers)

 

La grande question a alors été la suivante : "Comment se situent les Américains par rapport aux autres scènes ?". Dr. Jikininki a essayé de répondre le plus objectivement possible en formulant une hypothèse plutôt recevable, mais qui au final n'avance pas à grand chose. En effet, il avance l'argument suivant : la plupart des tournois Majeurs (souvent les Dreamhacks) sont situés en Europe, et par conséquent les Européens y ont plus facilement accès, en terme de logistique. Un joueur qui ne serait pas membre d'une team, ou alors d'une team qui ne couvrirait pas totalement les frais de déplacement, ne pourrait pas se déplacer indéfiniment à travers l'Europe pour concourir. Cet aspect est bien sûr à prendre en compte, mais malgré tout, il y a toujours certains Américains qui se déplacent pour les gros événements européens. Pour prendre l'exemple le plus parlant, celui de la Dreamhack Winter 2016, certains noms s'étaient déplacés, et pas des moindres : JustSaiyan, Chakki, Firebat, Reynad, Purple, Vlps et Cydonia, entre autres pour le continent Nord américain. Résultat : le podium a été rempli d'Européens (Mitsuhide, Weghuz, un33d, TheFallen), et aucun Américain ne s'est glissé dans les 16 premières places... 

 

Mitsuhide lors de la Dreamhack Winter 2016

 

Les seuls Américains qui ont réussi un tant soit peu à s'exporter ont été Firebat à la Dreamhack Bucarest en 2015 et Frozen à la Dreamhack Summer 2016. On peut plutôt appeler ce phénomène un "mal du pays". Sur la seule Dreamhack qui leur est pour le moment allouée aux USA, à Austin plus précisément, celle de 2016 a été raflée par Chakki et TerrenceM à domicile, alors que celle de 2015 a été remportée par Tiddler, un joueur asiatique. Akawonder, l'Espagnol, complétait le podium avec Dog

 

Les Européens, ont à priori un meilleur pool de "top players", même Dr. Jikininki s'accorde à le dire, mais il rappelle aussi que les Américains ont le même niveau, tout simplement en quantité moindre. Là encore, on peut douter du bien-fondé de ces affirmations. Il suffit de revenir sur les 3 Championnats du Monde qui ont eu lieu dans la courte histoire de Hearthstone. Firebat a certes été le premier vrai Champion du Monde pour l'Amérique, mais c'était aussi à l'heure où le jeu n'avait pas encore vraiment décollé et où la concurrence n'était pas aussi rude que maintenant. Les deux champions suivants ont été Ostkaka (Suède) et Pavel (Russie), face à une adversité bien plus importante. Et l'on peut aussi et encore se baser sur la facilité avec laquelle ShtanUdachi s'est défait de tous ses adversaires aux Bahamas pour rallier la future phase finale des championnats du monde. Il est évident que la Russie et l'Ukraine font partie des grands prétendants à la victoire finale aux HGG, et que tout le monde veut les éviter. 

 

Pavel lors des Worlds Hearthstone 2016 ShtanUdachi lors des HCT Bahamas 2017

 

Le dernier argument consisterait à étudier le nombre de points HCT nécessaires pour rallier les Playoffs lors des qualifications pour les Winter. Les Européens se devaient d'obtenir 16 points pour passer, les Américains "seulement" 13. Une différence de niveau infime aux yeux d'un utilisateur lambda, mais réelle et importante à ceux d'un joueur professionnel.

Pour résumer tout ceci, il convient de s'armer de beaucoup d'objectivité. Le temps a fait que Hearthstone est devenu beaucoup plus disputé, car le nombre de joueurs a énormément grandi. Beaucoup de grands noms rattachés à ce jeu sont malgré tout européens : Kolento, Lifecoach, ThijsNL, Stancifka. Les Américains commencent à avoir une équipe digne de ce nom avec la jeune garde qui arrive menée par Amnesiac, Fr0zen et Dr. Jikininki, mais le fossé est encore immense pour le moment. Malgré tout, il serait de bon ton pour les Européens de s'en méfier continuellement et de conserver cette longueur d'avance.

 

L'américain Fr0zen face à ShtanUdachi en finale des HCT Bahamas 2017 !

 

Pensez-vous de votre côté qu'il existe un grand écart de niveau encore entre les deux scènes Hearthstone ? Ou bien au contraire êtes-vous étonné du niveau des joueurs américains qui se montre de plus en plus présent dans les derniers carrés de compétitions ?

 

En savoir plus sur l'auteur

Djey

Djey

"Je suis capable du meilleur comme du pire, mais dans le pire c'est moi le meilleur".

ARTICLES SIMILAIRES

Aucun commentaire (0)

DOSSIERS

Les meilleurs decks pour monter légende ! Passez légende facilement !
Les meilleures cartes à craft ! Millenium vous aide à choisir

Les meilleures cartes à craft !

Index des decks LOE Les decks de la Ligue des Explorateurs

Index des decks LOE

À LA UNE

RSS
  • Articles les
    plus lus

  • Articles les
    plus commentés

Commandez avec
World of Warcraft : Battlechest
PC
à partir de
10€
56
Découvrir l'offre

VIDEOS

RSS

PHOTOS