Millenium [Vidéo], le 12/04/2014 10:56:18

Game fever

10

Découvrez le film documentaire et la Nomad serie

C’était il y a quelques mois, sous le soleil californien. La grande finale du championnat phare de League of Legends se déroulait sous les acclamations de milliers de spectateurs du Staples Center de Los Angeles. Globalement, elle était suivie par 32 millions de téléspectateurs à travers le monde, c’était du jamais vu dans le monde de l’eSport. Des dizaines de millions de gens regardaient en direct des compétiteurs qui s’affrontaient sur un jeu vidéo. C’était le symbole le plus marquant d’une nouvelle ère, une ère où le gaming n’était plus un loisir marginal, mais un divertissement de masse. Aujourd’hui, le jeu vidéo dépasse à lui seul le chiffre d’affaires du cinéma et de la musique réunis. Cependant, jusqu’à présent il n’a jamais eu trop bonne presse, étant traité comme un sujet secondaire, voire néfaste. Et pourtant…

Imaginez un film documentaire sur l’eSport loin des préjugés et des fantasmes habituels. Imaginez une réalisation de qualité professionnelle qui mette en valeur le monde du gaming et de la compétition électronique. Imaginez que pour l’occasion vous disposiez en plus d'une série de 52 épisodes. C’est ce que Game Fever vous propose, en suivant durant une année des figures emblématiques du sport électronique aux quatre coins du globe.

Game Fever c’est un projet international qui a pour but de mettre le gaming et l’eSport à l’honneur à travers une réalisation soignée confiée à des professionnels du documentaire. Ce projet ambitieux est à mille lieues de ce qui a pu se faire jusqu’à présent. Le résultat est plein de promesses et annonce quelque chose d’inédit dans notre milieu, quelque chose de phénoménal, et Millenium a la chance d'être associé à ce projet qui promet de surpasser tout ce qui s’est fait jusqu’à présent.

 

 

 

Game fever : la série nomade


Vous pourrez découvrir nos gladiateurs des temps modernes sous un nouvel angle, après qu’ils aient été suivis pendant une année. Le premier aspect de ce projet est la série nomade Game Fever, conçue et adaptée aussi bien pour les smartphones et tablettes que pour les ordinateurs.

Prévue pour octobre 2014, cette « nomad serie » de 52 épisodes de 7 minutes, durera deux saisons, et vous plongera au cœur du monde de l’eSport. Plusieurs personnages y seront suivis : sOs, joueur coréen bien connu de la team Jin Air ou les joueurs de la team chinoise World Elite.

Vous découvrirez ainsi l’envers du décor et tout ce qu’il faudra faire pour rester au sommet : les entrainements, les adaptations aux évolutions des jeux, la compétition entre équipes, l’adversité entre les joueurs, la vie en gaming house, le rapport à la célébrité, aux fans, au monde extérieur, mais également l’aspect business des choses. Les acteurs que vous croiserez dans la nomad serie rencontreront également d’autres personnages qui auront ici un rôle secondaire, mais qui seront les protagonistes du film Game Fever.

 

 

 

Game fever : le film


Quelques mois plus tard, un grand film documentaire sera donc diffusé dans les salles obscures cette fois. Le casting sera légèrement différent, puisque les rôles secondaires de la série tiendront ici les rôles principaux. Cette fois-ci, ce sera le joueur coréen Moon, légende de l’eSport et surnommé « La 5e race de Warcraft » qui sera au centre des attentions. Il sera suivi pendant son service militaire, sur la frontière entre les deux Corées, l’occasion pour lui de se souvenir de sa glorieuse épopée et de préparer son avenir.

Nous retrouverons également l’équipe chinoise des World Elite et ses joueurs de League of Legends qui figurent parmi les meilleures du monde, entraînés par SKY l’un des pro-gamers les plus connus du pays. Il va avec tout le staff leur faire partager ses valeurs : esprit de compétition, respect de l’adversaire, communauté d’esprit et dépassement de soi. Entrainements, tournois, Up and Down. Tiendront-ils le coup ?

Enfin, nous retrouverons Millenium, depuis sa gaming house marseillaise, au travers de l’un de ses joueurs de Call of Duty, en la personne de mAxxie.

Pendant des mois, tous nos héros vont vivre au rythme trépidant du monde de l’eSport et de ses tournois internationaux. De Los Angeles à Séoul en passant par la Chine, l’Allemagne et la Suède les pro-gamers croiseront tout au long de leurs aventures SoS, la star de Starcraft 2, la belle Xiao Cang, alias Estelle, l’une des plus célèbres casteuses chinoises, mais aussi ToyZ le hongkongais, champion de League of Legends, et les plus grandes stars du progaming du monde entier.

Ce film documentaire compte mieux vous faire connaître, ou vous faire découvrir, leur quotidien, afin de ressentir avec eux chaque instant de cette épopée hors du commun, entre monde réel et monde virtuel.

 

 

 

Game fever : les détails du projet


Élaborer un projet d’une telle envergure n’est pas une mince affaire. Tourner pendant un an en Europe, en Asie et en Amérique demande de l’organisation et des moyens. C’est pour cela qu’un financement participatif sera lancé afin d’aider à la production du film et donner l’indépendance et la lattitude d’action nécessaire aux équipes de Game Fever. Cela sera aussi un moyen de fédérer les communautés eSport des différents continents autour du projet. Enfin ce sera un outil rêvé pour montrer au monde du cinéma que cette aventure mérite d’être programmée dans le plus de salles possible.

Si vous voulez en apprendre plus sur Game Fever, vous pouvez consulter les réseaux sociaux qui y sont associés, que cela soit sur Facebook, sur Twitter, et sur YouTube ainsi que leur site officiel.



En outre, lors de la Gamers Assembly, le réalisateur Hervé Martin Delpierre profitera de ce qui constitue le plus grand événement associatif de jeux vidéo français pour annoncer le lancement de ce projet co-écrit avec une équipe d’auteurs française, coréenne et chinoise.

Une projection du teaser du film aura lieu lors de la cérémonie d’ouverture du la Gamers Assembly, le samedi 19 avril à 10h, et une conférence sur le film se tiendra le dimanche 20 avril à 14h au parc des expositions de Poitiers.

 

 

 

Interview du réalisateur : Hervé Martin-Delpierre


Pour finir, nous vous proposons de retrouver une interview d’Hervé Martin-Delpierre, le réalisateur de Game Fever. Hervé Martin Delpierre a réalisé et filmé de nombreux documentaires culturels sur les phénomènes émergents pour les chaînes françaises et étrangères. Citons entre autres « That's Poker » film culte sur le monde du poker. À son actif aussi, une grande enquête d’investigation « Sport, Mafia et Corruption », nommée, en décembre 2012, pour le prix Europa et acheté dans plus de 25 pays. Plus récemment vous avez pu découvrir son travail dans l’excellent documentaire « Game over » diffusé sur Arte.

 

Interview d'Hervé Martin-Delpierre

Millenium : Bonjour Hervé. Comment vous est venue l’idée du projet Game Fever ?

Hervé Martin-Delpierre : J'avais l'idée de Game Fever en tête depuis deux ans déjà. Je vivais à Seoul et donc forcément le monde des progamers m'a attiré. Je préparais en plus à ce moment-là un documentaire sur l'univers des jeux vidéo pour les chaines de télévision et je savais déjà que je ne pourrais pas aborder ce sujet avec elles. Elles ont encore une vision trop passéiste du gaming. Mais je voulais montrer cet univers de l'intérieur… Nous y voici, il faut être patient dans mon métier.

 

Millenium : Après avoir traité du poker et des jeux vidéo, était-ce une évolution logique ?

Hervé Martin-Delpierre : Le progaming après le monde professionnel du poker… ? Oui c'est quelque part une suite, logique je ne sais pas, mais c'est un vrai prolongement de mon attirance pour les joueurs et le jeu, et les changements culturels que les jeux peuvent engendrer. Bien que je considère que le progaming est un monde bien plus important que celui du poker.

 

Millenium : Qu’est-ce qui vous a amené à vous intéresser au monde du gaming et aux joueurs ? Est-ce l’aura de fantasmes et de préjugés qui entoure ce milieu qui vous a donné envie de creuser ?

Hervé Martin-Delpierre : L'eSport est un vrai phénomène générationnel, une vraie révolution culturelle ! Que des millions de personnes puissent regarder d'autres personnes jouant à des jeux vidéo en dit long sur le formidable essor des jeux vidéo dans notre vie. En tant que cinéaste, j'étais obligé de m'y intéresser, de vouloir comprendre cet univers, cette passion.

 

Millenium : Un projet d’une envergure aussi internationale est peu évident à mettre en place, quel sera pour vous le principal défi ?

Hervé Martin-Delpierre : Cela fait 6 mois déjà que je travaille avec Hongjin et David mes co-auteurs basés en Corée du sud et en Chine. Le vrai défi de ce film et de cette série c'est évidemment de pouvoir filmer dans le monde entier, d'avoir les accès, mais plus encore la pleine et entière collaboration des personnes que nous avons choisi de filmer et de suivre. Je réponds à vos questions alors que je viens de passer la journée avec Moon « la légende de Warcraft » sur les terrains d'entraînement de l'armée coréenne. Le suivre jusque-là alors qu'il fait son service à la frontière entre les deux Corées n'était pas simple, mais il a mis toute sa volonté pour que l'on soit à côté de lui, dans son intimité. C'est ça que j'aime dans mon métier, donner à voir ce que l'on ne peut jamais voir, essayer de surprendre et de donner aux spectateurs la possibilité d'être intimes comme nous le sommes avec ceux que nous filmons.

 

 

Millenium : Vous comptez tourner sur une année entière. Est-ce un travail permanent de douze mois, ou bien y aura-t-il des temps morts ?

Hervé Martin-Delpierre : Oui c'est un travail quotidien, même si je prépare en parallèle le premier documentaire sur les Daft Punk pour la BBC et Canal Plus. Mais c'est un travail d'équipe avec des producteurs français, chinois, des consultants internationaux, beaucoup de monde pour rendre les choses possibles.

 

Millenium : Pouvez-vous nous en dire plus sur le format de la série notamment l’aspect nomade ?

Hervé Martin-Delpierre : La série est un concept qui me tient à coeur. 52 épisodes de 7-8 minutes répartis sur deux saisons. Un montage et une technique de tournage qui doit rendre le visionnage possible aussi bien sur un smartphone que sur un écran 32 pouces. Des personnages récurrents, des tournois, des galères, des joies, un montage parallèle, afin de suivre au plus près les aventures des pro gamers et de leur entourage. Nous voulons montrer que l'on peut utiliser les armes stylistiques des meilleures séries de fiction pour les mettre au service du documentaire.

 

 

Millenium : Concernant le financement participatif pouvez-vous nous en dire plus ?

Hervé Martin-Delpierre : Le financement participatif répond à deux ambitions, la première est de se passer des chaines de télévision qui financent le cinéma pour ne pas dépendre de leurs exigences éditoriales. Ce n'est donc qu'une partie du financement qui repose sur les crowdfunding que nous allons lancer en Corée, en Chine et sur Kickstarter, mais une partie capitale, puisqu’il s’agit d’indépendance et de qualité. La seconde est de fédérer une vraie communauté internationale autour du film pour convaincre les distributeurs cinéma que notre film méritera le moment venu d'avoir autre chose qu'une sortie confidentielle comme trop souvent pour les documentaires. Montrer qu'il y a un public partout dans le monde qui aime l'eSport et plus largement le gaming.

 

Millenium : Pourquoi Moon et la WE Team ?

Hervé Martin-Delpierre : Moon incarne à lui seul une grande partie de l'histoire et de l'importance de l'eSport en Corée. Moon c'est la légende de Warcraft, son surnom c'est « la 5e race ». Il faut avoir vu Moon acclamé par 20 000 personnes debout pendant 10 minutes pour comprendre ce que veut dire être une star de l'eSport !

La We Team quant à elle, c'est l'exemple parfait de la team nouvelle génération sur LoL, et puis c'est aussi une façon de découvrir la jeunesse chinoise et son incroyable envie de modernité dans un pays en pleine conquête planétaire.

 

 

Millenium : Le choix de la France, la Chine et la Corée était à l’origine du choix de ces protagonistes ou une conséquence ?

Hervé Martin-Delpierre : Les deux ! Un mélange de logique, d'intuition et d'envie personnelle. Et puis c'est une belle opportunité de montrer l'importance mondiale du phénomène.

 

Millenium : Pourquoi l’aspect américain n’est-il pas traité ?

Hervé Martin-Delpierre : L'aspect américain sera traité, nous sommes en plein casting d'un quatrième personnage made in USA. Je ne peux pas en dire plus pour le moment tant que tout n'est pas réglé… surprise.

 

 

Millenium : Comme pour beaucoup d’aspects culturels, y a-t-il des différences fondamentales de votre point de vue dans le gaming et l’eSport selon les continents ?

Hervé Martin-Delpierre : Oui, bien sûr, l'eSport et le gaming n'ont pas la même portée culturelle, ni même sociale, entre la Chine, les États-Unis et la France. Et dans le même temps, ils comblent les mêmes désirs et les mêmes besoins, c'est ça qui rend ces mondes si fascinants.

 

Millenium : Merci pour toutes ces précisions. Nous vous laissons le mot de la fin.

Hervé Martin-Delpierre : Il n'y a pas de mot de la fin puisque nous sommes tout juste au début d'une grande aventure, avec l'envie de la faire partager.

ARTICLES SIMILAIRES

Commentaires (10)

1
Nop il y a 5 mois

Quelqun a les music de ce reportage ?$

1
tomtsu il y a 3 ans

hummmmmmmmmmmmmmmmm
trop bien

1
cellen il y a 3 ans

Hello à tous, je vous encourage à diffuser le trailer du film, c'est important pour l'esport et pour changer les mentalités vis à vis du monde du jeu vidéo!

CM

1
TinkeR il y a 3 ans

Rien que pour Moon je me sens obligé de suivre tout ça :)
Super projet en tout cas, le trailer donne envie.

1
titichat il y a 3 ans

" il va me faire un "cheese"... " tu pense me connaitre ..."

trés bon sa comme phrase de fin de traler !!!!!! ^^.

immersion dans la téte d un PGM quand il joue ^^.

1
sigitang il y a 3 ans

Je suivrai avec attention ce projet personnelement et aussi parce que c'est ce qui nous manque à nous fans d'esport pour faire connaître le progaming, un reportage objectif dessus qui transmet un peu de l' émotion de cette discipline.

1
velvo il y a 3 ans

ébaubi même.

Sinon, pourquoi [COLOR=#58595B][FONT=arial]mAxxie, il a même pas de fiche wikipédia :[/FONT][/COLOR]

1
Zakrao il y a 3 ans

Lol Aeromi, après un tel article ton intervention me laisse pantois.

1
Aeromi il y a 3 ans

Toujours pas, c'est sOS maintenant...

1
Aeromi il y a 3 ans

On écrit sOs et non pas SoS.

DOSSIERS

Knights of the Frozen Throne Découvrez les Chevaliers du Trône de Glace

Knights of the Frozen Throne

Nécro, patch 2.6 et S11 Découvrez les infos sur le dernier patch

Nécro, patch 2.6 et S11

Kayn Découvrez le nouveau champion

Kayn

À LA UNE
  • Articles les
    plus lus

  • Articles les
    plus commentés

Commandez avec
The Witcher 3 : Wild Hunt
One 51,26 €
PC 58,95 €
PS4 59,12 €
VIDEOS

PHOTOS