eSport [eSport], le 22/05/2014 11:55:30

Édito: Valve a tout compris à l'eSport

6

Valve, Activision, Blizzard, Electronic Arts, DotA2, Counter-Strike Global Offensive, CSGO, Editeur

Ils dominent tous le monde du jeu vidéo depuis des années, que ce soit Activision, Blizzard ou bien Electronic Arts, ces noms vous ont fait ou même vous font rêver, possèdent des licences jouées par des millions de joueurs à travers le monde et pourtant, parmi ces mastodontes, il y en a un qui sort du lot et dont nous n'avons pas encore cité le nom. Il s'agit de VALVe, l'entreprise américaine basée à Seattle ne fonctionne pas vraiment comme ses principaux concurrents même si tout ce petit monde se partage, au final, le même gâteau. La stratégie marketing de VALVe sort complètement de l'ordinaire, ici on ne recrute pas des acteurs d'Hollywood, on ne cherche pas à épater la galerie avec des publicités peuplées de vedettes, non la véritable tactique de VALVe est plus subtile, plus humaine aussi certainement et à mon sens bien plus honnête.

 

 

Fondée en 1996 et lancée grâce au succès planétaire de son premier jeu Half-Life, VALVe a depuis étendu sa toile devenant avec la sortie d'autres titres une référence dans la création de jeux vidéo. Mais ce n'est pas tout, précurseur sur PC avec le lancement de la plateforme Steam en 2003, aujourd'hui tout joueur sur ordinateur possède l’icône de son petit piston quelque part sur son écran. Cette réussite ne se sera pas faite sans problèmes, comme toujours nous n'aimons pas les changements et nous n'apprécions pas lorsque notre liberté est touchée. C'est bien là que VALVe a su évoluer, tentant d'être au plus près de sa communauté depuis de nombreuses années et après beaucoup d'échecs. Car le début des années 2000 n'aura pas été aisé pour eux et rien n'était gagné.

Il fallait avoir le courage de lancer son logiciel « vapeur » car à l'époque ce n'était pas franchement gagné et ça n'avait pas grand chose à voir avec ce que l'on connait aujourd'hui. Pour les plus anciens on se souvient des mouvements de lutte contre Steam sur les forums et l'obligation qu'il y avait de le posséder pour lancer ses jeux tandis que nos connexions internet peinaient déjà et n'avaient clairement pas besoin d'un nouveau logiciel énergivore. Ensuite tous les joueurs de Counter-Strike se souviennent également de se sentiment d'abandon que nous aurons ressenti pendant de nombreuses années. CS 1.6 est un mythe, une légende même et pourtant au final cela reste un jeu rempli de bugs qui auraient bien mérité quelques patchs finaux.

 

 

Aujourd'hui on ne peut nier que VALVe a changé son fusil d'épaule, qu'ils ont depuis écouté les joueurs et continuent de le faire sur leurs derniers succès. Ils évoluent également grandement vers le free to play, n'abusent pas de DLC comme nombre de leurs concurrents, et ont mis en place un système financier particulier afin de promouvoir le sport électronique sur leurs titres. Que ce soit DotA 2 ou Counter-Strike : Global Offensive, on peut clairement s’apercevoir qu'après des débuts compliqués VALVe a su redresser la barre d'une main de maitre et là, c'est clairement une force incroyable de l'éditeur sur ses concurrents. Combien de Call of Duty d'Activision ont déçu les fans ? Combien de fois Electronic Arts s'est planté ces dernières années ?

Bref l'entreprise de Seattle fonctionne sur des licences fortes mais également sur la durée. Ici il n'est pas question de changer son jeu tous les ans, non il va falloir faire vivre son titre pendant plusieurs années, comprendre ce que veulent les professionnels, leurs fans et les amateurs, faire un mélange de tout cela de manière à convaincre tout le monde et augmenter ainsi sa communauté tout comme la pérennité. Aujourd'hui DotA 2 est le deuxième jeu eSport le plus joué au monde derrière League of Legends, Counter-Strike : Global Offensive est le second jeu le plus actif sur Steam et dans le Top 5 des titres du sport électronique les plus populaires et ce n'est pas un hasard. Entre les The International qui ont propulsé DotA au rang de jeu tout aussi grandiose qu'un autre avec ses finales LCS, ou bien encore un CSGO qui désormais est le FPS le plus joué du monde sur PC retrouvant sa place quelque temps perdue. Cette réussite en compétition elle est de plus en grande partie causée par le soutien financier incomparable de VALVe envers ses jeux.

 

 

De manière maline l'entreprise utilise ses joueurs pour augmenter le pot qui est reversé en partie aux employés de Seattle afin de les récompenser pour leur travail, et dans une autre partie directement aux événements eSportifs internationaux. 250 000 $ pour CS à la DreamHack Winter, plus de 6 millions maintenant lors du prochain The International, il y a de quoi faire tourner les têtes. Alors si demain il y a bien un éditeur qu'il faudra suivre de près c'est bien celui-là. Il innove énormément tout en ayant vraisemblablement su taper juste, là où il le fallait, contrairement aux autres mastodontes internationaux. Un dernier exemple ? Quand Activision limite l'accès au public et à la presse lors de son tournoi annuel à 1 million de dollars sur Call of Duty, VALVe s'ouvre aux médias et aux spectateurs. Comparez deux scènes et vous comprendrez vite la différence !

En savoir plus sur l'auteur

Mac Coy

Mac Coy

Rédacteur dans le monde du sport électronique depuis 2003. Toutes mes actualités sur Twitter : cliquer ici

ARTICLES SIMILAIRES

Commentaires (6)

1
Supa` il y a 3 ans

Excellent article Mac Coy, et oui valve a tout compris et les joueurs pro ou amateur s'en rendent compte, il n'y a qu'a voir le cashprize de TI4 qui depasse maintenant les 10M$.

@Kazie,Minighost; Millenium c'est devenus une machine a vues.Meme sur aAa sa parle plus de cs:go et doto 2 qu'ici.Bref, jviens plus ici pour check les news esport en tout cas :)

1
Kazie il y a 3 ans

Excellent article Mac coy,pour moi tu as fait une choses volontaires ou non que j'ai personnellement crue comprendre entre les lignes:)Que tu dénoncer le mauvais chemin que Millenium a pris depuis quelle que temps.
Je m'explique,Millenium a raison de promouvoir league of legend en France,la ou sa fâche je trouve,(je trouve sa inacceptable)qu'en France sur Cs:Go ont n'a plein de grosse team dans le top world et que Millenium ne parle jamais de cs ou bien ils faut allez sur leurs portail pourrie que la plupart ne connaisse même pas....Pareille pour Dota 2 certe en France il marche moins bien que LoL,mais dans des pays voisin dota 2 et un pilier de l'eSport a coter de LoL et cs:go.

Si,Millenium aurais fais sont travaille c'est a dire de newser,en France tout le monde prendrais sont pied,sur tout les jeux,aux lieux de faire des vidéos moisie pour présenté des jeux"esport" du genre loadout ou je sais pas quelle merde que vous aviez présenter il y'a quelle que moi.Vous sur menez Yogo,le pauvre il stream 90% du temps solo,et défois sa se voie qu'ils ne vas pas bien.......Vous promouvez des jeux comme Skill je sais pas quoi juste a lire le titre du jeux j'ai crue que c'était genre les fps merdique du style navy seal(vous savez les jeux avec des nom tellement nazes que vous sentez la catastrophe arriver)Ou WoT..Non,sérieux vos dernier choix font vraiment pitier.....Pour ma part,j'ai supprimer Millenium de mes favoris,j'aurais vraiment honte de dire premier sîtes esport de France...A côter de c'est jeux naze des communauté aurais bien aimer un coups de pouce,pour augmenter leurs popularité,et pas se faire hard taunt par des oui mais bon oué mais ceci ou cela.Si,vous avez toujours pas compris je parlais de cs:go et dota 2.

1
Minighost il y a 3 ans

Très bon article.
Valve a en effet tout compris.
DotA2 et CS GO sont deux jeux esports dans une dynamique incroyable.
A mon avis ces deux jeux sont, derrière LoL ( pour le moment ), les deux jeux esports les plus importants du moment.

DotA2 tout comme DotA, est un chef d'oeuvre avec une profondeur de jeu incroyable, des graphismes plaisant, il est intuitif, et les paramètres d'observation de game, de matchmaking etc en font le meilleur moba très loin devant LoL.
Quant à CS GO, quelle réussite encore ! Enfin on retourne au gameplay de CS 1.6 et on oublie cette merde de Source.
Bref que du bon, et du très bon à venir sur ces jeux.
C'est une énorme erreur de la part de Millenium de ne pas plus s'impliquer dans ces jeux qui sont (ailleurs qu'en France), des énormes piliers de l'eSport.

1
Mac_Coy il y a 3 ans

Merci.

1
azquar il y a 3 ans

Mac Coy c'est un vendu !
hi hi hi

Bel article sinon :)

1
Dlm`` il y a 3 ans

Article très sympa à lire, bon boulot

DOSSIERS

Destiny 2 Tout savoir sur le jeu

Destiny 2

Patch 7.3 de WoW Legion Découvrez la nouvelle mise à jour
Tour sur Battlegrounds Découvrez comment survivre dans cet enfer
  • Articles les
    plus lus

  • Articles les
    plus commentés

Commandez avec
The Witcher 3 : Wild Hunt
One 51,26 €
PC 58,95 €
PS4 59,12 €
VIDEOS

PHOTOS