League of Legends [Actualités], le 26/03/2013 11:31:06

Champions, Relations

61

Retrouvez les liens que peuvent posséder certains champions entre eux, d'où ils viennent.

Zac, le 112e champion de la League va bientôt être disponible. Il semblait alors intéressant de faire un récapitulatif de tous les champions sortis jusqu’alors et de leurs origines. Pour agrémenter ce document, un invocateur va vous faire part de son avis sur la League et va vous éclairer sur les origines de ce parchemin.


Deux jours, encore deux jours et je serais officiellement accrédité en tant qu'invocateur de la League. Je déballe mes cartons, alors voici donc mes nouveaux quartiers au sein de l'institut de guerre, ce n'est pas ce à quoi je m'attendais, mais bon, ça devrait faire l'affaire pour le moment. Cette bâtisse vieillissante, refuge de ceux que j'aime appeler « mages sans nom » allait être ma demeure à moi aussi. « Les mages sans nom », au début je trouvais ce sobriquet anecdotique et plutôt amusant, mais maintenant que je suis l'un des leurs, ce n'est plus avec ironie que je le comprends, mais avec ennui et regret. Ces hommes dont je ne connaîtrais peut-être jamais le vrai visage et qui se contentent d'errer dans les couloirs froids d'une organisation qui ne leur rendra jamais la gloire (gloire qui, ironiquement, leur revient de droit) seront dans les années à venir mes compagnons et collègues. J'ai du mal à me faire à cette idée en fin de compte, je voulais juste trouver ma voie, vivre autrement, vivre mieux, et me voici ici, comme un épi dans un champ de blé, vivant sans broncher au milieu de tant d'autres, à regarder le soleil s'épanouir, la lune me caresser, les nuages flotter et les blés se faire faucher.

À bien y réfléchir, la vision que je me fais de ma condition, ainsi que du monde qui m'entoure a bien changé depuis quelques années. À l'époque j'étais encore jeune et insouciant, je n'avais pas vraiment de passions ou d’intérêts dans la vie, je suivais le fil que m'avait tissé le destin, simplement. La seule chose qui me tenait à cœur était de regarder un match de la League, ces affrontements étaient une grande source de distraction pour moi, ils me permettaient de m'évader un peu de ce que je considérais alors comme une existence morne. Un jour de pluie, comme il y en avait de nombreux dans ma contrée, j'ai décidé de prendre ma vie en main, je me devais de me faire une place au sein de l'institut de guerre, cette organisation qui m'avait jusqu'alors donné tant de joie, de frisson et d'excitation. J'aurais sauté de joie si seulement j'avais eu les compétences nécessaires pour devenir un champion, malheureusement, mes faibles aptitudes physiques et mon inexpérience magique ne me promettaient pas à cet avenir. Invocateur, ce nom m'est venu à l'esprit assez vite et je n'ai pas hésité longtemps avant d'enfiler mes bottes et mes vêtements de pluie pour me ruer à travers les rues maladroitement pavées qui menaient jusqu'à la bibliothèque de mon village. Tous, j'ai lu absolument tous les livres qu'ils possédaient sur la magie, ils n'en avaient pas un stock à faire pâlir un magicien certes, mais cette base m'a aidé à me rapprocher de ce qui, en quelques instants, était devenu mon rêve. Je m'y voyais déjà, moi, grand acteur politique de Valoran et éminent spécialiste de la League, j'étais encore jeune et insouciant, je ne comprenais pas vraiment ce que cela impliquait.

Et puis je me suis retrouvé assis devant un bureau, entouré d'innombrables autres candidats, je n'étais sûrement pas le meilleur d'entre eux, mais je voulais tout de même tenter ma chance, de toute façon je n'allais pas reculer, j'y étais. Par la fenêtre je pouvais apercevoir des invocateurs déambuler le long des jardins, bientôt je porterais l'uniforme de l'institut, comme eux, bientôt j’exercerais mes pouvoirs au nom de la League, comme eux, bientôt je serais comme eux. Il ne manquait pas grand-chose, tout ce qui me séparait de mon rêve était un bout de parchemin sur lequel il fallait trier les champions par leurs contrées respectives, un jeu d'enfant pour moi, c'était le dernier test, étrangement le plus facile, comme une récompense après tous ces autres tests autrement plus relevés, je l'avais étudié tant et tant de fois, mon rêve ne pouvait plus m'échapper, il était à ma portée. Il est à ma portée.

Aujourd'hui, les seules décorations qui ornent ma nouvelle chambre sont un diplôme et ce test, rien qui ne me raccroche à mon ancienne vie, ma seule source de distraction entre ces quatre murs seront ces faibles relents de gloire qui me rappelleront que je ne suis qu'une ombre au sein même du soleil, je ne serais jamais qu'un invocateur caché derrière un puissant guerrier ou un sorcier aux pouvoirs redoutables, je ne serais qu'un mage. Un mage qui n'a rien à envier à certains champions, mais dont la notoriété ne sortira jamais de l'institut de guerre, un mage qui a lu plus de livres que n'importe quelle bibliothèque pourrait contenir, mais dont le savoir est limité par sa fonction, un mage qui ne connaît de la magie que ce qu'elle a de plus formelle, qui ne l'utilise ni pour la vertu, ni pour la guerre, un mage sans nom.

Sphere

ARTICLES SIMILAIRES

Pour aller plus loin, Millenium vous propose ces articles qui pourraient vous interesser :

DOSSIERS
PBE Nouveautés sur le serveur test

PBE

Index des guides champions index

Index des guides champions

Ekko, Nouveau champion LoL Ekko, Nouveau champion
À LA UNERSS
  • Articles les
    plus lus

  • Articles les
    plus commentés

Commandez avec
Final Fantasy Type 0
One 58,99 €
PS4 58,99 €

PHOTOS