Se connecter

League of Legends [Actualités], le 20/07/2012 16:29:02

LoL : Jungle, 10 conseils

7

10 conseils de jungle pour les joueurs intermédiaires

La jungle, terre de tous les dangers, est un élément du jeu incontournable et un symbole du couple risque/récompense. Dans l'article qui suit, Nightmaremode.net donne 10 conseils aux néophytes afin d'appréhender ce qui est une véritable découverte lorsque l'on arrive vers le niveau 20 : La jungle.

Jeff Groves sur Jungle : 10 conseils (Traduction - Source)

 

Au delà des lanes et de leur stabilité se trouve la jungle : un labyrinthe d'arbres peuplé de monstres et des casses-cous qui les chassent. Ces « junglers » ont troqué le flux régulier d'or fourni par une lane contre la possibilité de pouvoir se déplacer librement, cachés de l'équipe adverse, et de pouvoir surgir à tout moment. Pour eux, jaillir d'un buisson pour tuer quelqu'un est un plaisir ineffable.

Jungler est un rôle difficile. En prenant l'expérience de monstres neutres plutôt que de sbires et de champions, celui-ci peut rester caché. Les emplacements dispersés de ces monstres encouragent le jungler à errer entre les lanes, parfois même à s'introduire dans la jungle de son adversaire pour lui voler ses monstres. Ceci lui permet d'attaquer facilement toute lane et de sanctionner ceux qui pushent avec déraison.

Mais cette liberté s'accompagne d'une responsabilité : celle de soutenir toutes les lignes, d'organiser des ganks, de permettre à des coéquipiers qui ont des problèmes de lane de respirer un peu, de contrer le jungler adverse et concrètement d'être partout où l'on a besoin de lui, tout en faisant en sorte de ne pas prendre de retard en expérience et en or. En d'autres mots, c'est l'un des postes les plus stressants. Mais il est peu de choses aussi satisfaisantes que de voir les victimes de vos ganks rager.

La jungle n'est pas la seule nouveauté lorsque l'on atteint les niveaux intermédiaires de LoL. Vous pouvez obtenir les meilleures runes à partir du niveau 20 et avez déjà acquis les bases du jeu et les connaissances relatives à la plupart des champions. Afin de pouvoir vous builder, jungler, et être le prédateur plutôt que la proie, voici 10 conseils pour jouer ce poste.


Conseil n°1 : Regardez les guides

Maintenant que vous avez l'expérience du terrain, vous devez vous demander comment équiper correctement vos champions.


Conseil n°2 : Maîtrisez au moins 3 champions par poste

La spécialisation est pour les insectes. - Robert A. Heinlein

L'addition du jungler change l'organisation du jeu de 2 top, 1 mid, 2 bot à 1 top, 1 mid, 2 bot et un jungler, ce qui est le modèle actuel. Maintenant que les rôles sont fixés, il s'agit de s'y entraîner. Avec plusieurs champions. Cela prendra un certain temps mais vous serez contents de l'avoir fait.

Si vous ne vous concentrez que sur un seul rôle, vous serez bloqués quand vous coéquipiers ne vous le laisseront pas en phase de sélection. Être polyvalent est un très bon atout et vous permet de mieux vous entendre avec vos partenaires.

De la même manière, ne maîtriser qu'un champion par rôle ne marche pas. Si quelqu'un d'autre choisit ce champion, vous êtes mal. Si la composition de votre équipe ne fonctionne pas avec ce champion, vous êtes mal. Si votre ennemi choisit un counter, vous êtes mal. Ceci est laissé au hasard du jeu en Blind pick, mais en Draft (ce qui est la base des parties classées), votre adversaire peut voir votre choix de même que vous pouvez voir le sien. Si vous jouer bien plusieurs champions, il est plus facile pour vous de contrer l'autre et moins facile pour lui de vous contrer. Mon prochain guide approfondira cela, mais vous devriez commencer à vous diversifier néanmoins.

Je vous suggère d'apprendre à jouer deux champions standards et un champion inhabituel par rôle. Les champions standards devraient être des picks solides et polyvalent et le pick inhabituel devrait pouvoir remplir un rôle spécifique et servir du counter à des champions plus classiques. Par exemple, un champion standard en top est un bruiser AD comme Lee Sin ou Olaf. Cependant, Rumble (bruiser AP) et Vlad (mage) sont aussi populaires et peuvent contrer beaucoup d'autres tops. Lee Sin, Olaf et Rumble sont un trio de champions qui permettent d'avoir de solides compétence en toplane.


Conseil n°3 : Achetez ces runes en priorité

Vous avez finalement atteint le niveau 20 et pouvez acheter des runes Tier 3. Lesquelles devez-vous vous procurer ? Comme elles sont assez onéreuses, faites-vous un set qui soit efficace avec à peu près tout le monde.

Rouge : Marques de force, plus de dégâts vous permet de lasthit plus efficacement, ce qui est utile même pour un carry AP.

Jaune : Sceaux de résistance, plus d'armure = moins de dégâts subis = moins de chances de mourir. Tout le monde aime survivre. Vitales pour le jungle.

Bleu : Glyphes de protection, plus de résistance magiques = moins de dégâts subis à cause de compétences = moins de chances de mourir. Ces glyphes augmentent au fil des niveaux car les dégâts magiques sont une menace qui tient plus du midgame que du début de partie.

Quintessences d'avarice : Ils vous donnent de l'or en plus toutes les 10 secondes. Tout le monde a besoin d'or. Elle sont essentielles pour un support, qui n'a pas la possibilité de farmer. Elles sont de plus très peu cher par rapport aux autres quintessences.

Ce set complet coûte 7080 PI, c'est pourquoi je conseille de ne rien acheter en runes avant le niveau 20.

Conseil n°4 : Entraînez-vous à jungle seul

Vous voulez commencer à jungle ? Faites-le en custom, choisissez le champion qui vous tente et lancez-vous. Essayer de nettoyer la jungle en entier sans avoir à effectuer de rappel. Vous n'y arrivez pas ? Changez vos paramètres et recommencez. (Assurez-vous d'utiliser le sort Châtiment ainsi que l'Armure d'étoffe et 5 Potions de santé.) Continuez jusqu'à ce que vous puissez finir la jungle avec un tiers de vos points de vies. Vous pouvez maintenant jungle en partie.

Vous ne voulez pas essayer de jungle avec un nouveau champion dans une vraie partie et mourir face aux monstres. Cela vous fait prendre beaucoup de retard et vous catégorise comme joueur qui ne sait pas ce qu'il fait.


Conseil n°5 : Apprenez à pull

Un jungler sera toujours ravi de bénéficier d'un bon pull. Un pull permet d'assister le jungler sur le premier voire les deux premiers groupes de monstres qu'il affronte, afin qu'il puisse économiser sa santé. Cela peut faire la différence entre « J'ai assez de santé pour gank » et « j'ai besoin de back avant d'aller mourir ».

Le pull le plus classique est le suivant : le mid attaque une ou deux fois le buff bleu ou le buff rouge depuis l'autre côté du mur et retourne sur sa ligne. Les monstres ainsi attaqués vont poursuivre le mid quelques secondes avant d'attaquer le jungle, qui prend donc moins de dégâts.

Le pull avancé implique l'intervention de 2-3 laners issus des lanes adjacentes au buff attaqué. Le mid distrait toujours les monstres tandis que les autres lui effectuent des dégâts avant d'aller à leur poste. Le jungler peut ainsi nettoyer sa jungle en économisant encore plus de santé. Il est primordial que les assistants s'écartent à temps afin de ne pas prendre de l'expérience du jungler ou de le réinitialiser en l'entraînant trop loin.


Un très bon pull permet d'aider le jungle sur ses deux premiers groupes de monstres et lui donne une bonne avance sur son homologue. Au lieu de commencer directement par le buff, il peut faire d'abord un petit camp comme les loups ou les fantômes. Ces camps apparaissent plus tôt ; le jungler peut les nettoyer avant l'apparition du buff avec de l'aide. Cependant, c'est lui qui doit être le premier à attaquer ces camps, pendant que ceux qui l'aident restent à distance pour faire des dégâts, sans finir les monstres. Le jungler finit chaque monstre puis se dirige vers son buff. Un très bon pull permet au jungler de nettoyer rapidement les deux premier camps, donc de jungler plus vite, de ganker plus tôt, et de soulager les lanes plus efficacement.


Conseil n°6 : Laners : wardez toujours

Vous connaissez rarement l'emplacement du jungler adverse. A tout moment, il peut être en train de parcourir la rivière pour vous ganker. Comment le voir venir pour se retirer suffisamment tôt et ne pas courir de risque ?

Il faut warder, warder et warder.

Après les premières minutes, vous wardez la rivière. Lorsque votre ward est sur le point de se finir, vous en mettez une autre. Chaque ward constitue 3 minutes de frustration pour le jungler adverse qui voit ses routes de ganks inutilisables. Il doivent être ingénieux pour vous gank, comme en passant derrière leur tour (en prenant des dégâts) pour vous attaquer par derrière. Il y a de bonnes chances pour qu'un jungler arrête purement et simplement de vous attaquer car vous wardez suffisamment bien pour qu'il n'arrive pas à vous surprendre.

Les wards sont vos meilleures amies dans ce jeu. Une Lame d'infini ne vous prévient pas lorsque vous êtes sur le point de vous faire piétiner.


Conseil n°7 : Coordonnez vos gank

« Quelle est la clé -
LE TIMING
… d'un bon gank »

La plupart des ganks sont l’œuvre de deux personnes. Le jungler et le laner doivent attaquer l'adversaire au même moment, afin de l'éliminer avant qu'il ne puisse se réfugier sous sa tour. Le jungler doit prévenir le laner, qui doit laisser son adversaire s'étendre, et les deux cibler l'adversaire. Si un jungler oublie de prévenir, ou si le laner réagit trop tard, un gank échoue aisément et peut même se retourner contre vous.

Quelques pings accompagnés d'un message comme « j'arrive au top » donnent au laner le temps de se préparer. Si celui-ci trouve que l'idée n'est pas bonne, il peut alors le dire au jungler. De la même manière, si le laner veut un gank, il doit préparer le terrain pour l'arrivée du jungler.

D'abord, il doit survivre le temps que son jungler arrive (vous savez à quel point c'est pénible de voir le laner mourir avant que vous n'ayez pu atteindre sa lane ?). Puis il doit pousser son adversaire à overextend, pour le rendre vulnérable. Laisser push les sbires adverses est une bonne manière de le faire, mais vous exposer est une alternative à la fois risquée et efficace. Les joueurs ont tendance à prendre des risques inconsidérés lorsqu'ils ont une chance de prendre un kill et font des actions stupides comme des towerdives ou vous chase dans les buissons. Si vous les appâtez de manière contrôlée, vous pouvez les mener à la mort.

Une fois le jungler en position et l'ennemi vulnérable, vous devez le bloquer et le détruire. Beaucoup de champions ont des CC comme des slows, des stuns ou des taunts qui empêchent l'ennemi de s'échapper, une fois l'ennemi entravé, il faut tout balancer. Si vous vous êtes bien débrouillé, même si vous ne l'avez pas tué, vous l'aurez forcé à effectuer un rappel et à utiliser 1 voire 2 sorts d'invocateur, ce qui lui fera prendre du retard en ligne.


Conseil n°8 : Junglers : donnez vos buffs

Un bon jungler donne ses buffs. La régénération de mana et la réduction de cooldown du bleu ? Très utile pour un mage. Les dégâts et le slow du rouge ? Cela fait d'un combattant physique une vraie menace. Donner les buffs à vos compagnons peut leur donner un avantage majeur en lane.

Le buff bleu est concédé plus souvent que le rouge (puisque ce dernier est tout aussi utile sur un laner que sur un jungler), je vais donc m'attarder sur ce point. La plupart des junglers ont besoin du premier bleu pour bien nettoyer leur jungle, mais ils doivent assister leur mid et leur donner les bleus suivants. Un ping au bleu et un petit message est toujours de bon aloi pour signaler au mid cette concession.

Cette fois là, c'est au jungler d'initier tandis que le mid affaiblit et finit la bête depuis l'autre côté de la futaie. Lorsque le bleu est suffisamment affaibli, le jungler arrête d'attaquer et garde le focus en attendant que le mid finisse le monstre. Ceci fait, le mid peut retourner sur sa ligne faire pleuvoir la mort sur son adversaire. Répétez ceci dès que le bleu réapparaît pour combler votre mid. Bien entendu, c'est plus facile quand vous connaissez le moment auquel il réapparaît…


Conseil n°9 : Prévoyez les respawns

Chaque camp de la jungle met un certain temps à réapparaître. Si vous savez ça en plus du moment où les camps ont été vidés, vous pourrez vous préparer au moment du respawn. Un camp nettoyé que vous avez vu voit son icône disparaître de la minimap et réapparaître lors du respawn. De son côté, le jungler adverse ne sait que vos camps ont réapparu que grâce à l'icône de la minimap, et peut essayer de les voler ; il ne sait cependant pas quand vous l'avez fait ni le moment précis où ils vont réapparaître. Si vous êtes prêts au moment du respawn, vous pouvez devancer votre adversaire et l'empêcher de counter jungle.

Quels sont donc les temps de réapparition ?

Petits camps : à peu près une minute

Buff bleu et rouge : 5 minutes

Dragon : 6 minutes

Baron : 7 minutes

Si vous commencez votre jungle au buff bleu, celui-ci réapparaît vers 7 minutes de jeu et 15 secondes. Si vous le re-tuez rapidement, il réapparaîtra vers 13-14 minutes et ainsi de suite. Vous pouvez de même effectuer une estimation du temps de respawn du Dragon ou du Baron. Vous enfin estimer le bon moment pour mettre une ward devant des tels objectifs enfin de surveiller les entreprises de l'équipe adverse. (Le pouvoir des wards !)


Conseil n°10 : Sachez quand vous retirer

Vous avez jusqu'ici fait une bonne partie, réussi votre jungle et vos ganks, et votre équipe marche sur la base adverse. Un gros combat éclate, vous faites un ace, mais 2 de vos équipiers meurent et les survivants sont à mi-hp mi-mana. Néanmoins, vous pushez jusqu'à l'inhibiteur comme aucun ennemi n'est vivant. Vous détruisez la tourelle et attaquez l'inhibiteur, celui-ci est presque fini …

… lorsque vos adversaires fraîchement ressuscités vous sautent dessus et vous tuent. Vous ne comprenez rien, si ce n'est qu'un instant après, ils ont le Nashor et vous perdez deux tourelles parce que vous n'êtes pas parti à temps.

C'est une erreur bête qui peut vous coûter la partie, et peut être aisément évitée. Surveillez le tableau des scores pour voir quand vos adversaires vont réapparaître. S'ils sont tous vivant et que vous n'êtes pas 5, battez en retraite. Si vous êtes mort pendant l'attaque, surveillez le tableau. Prévenir vos équipiers 5 secondes avant le respawn d'un ennemi est inestimable. Ne perdez pas un assaut parce que vous n'avez pas pensé à regarder un timer.

Une fois tous ces éléments de gameplay maîtrisés, il est temps de prendre le chemin qui mène au niveau 30, où la compétition commence vraiment. Parties classées, counter-picks, counter-jungle, jeux d'esprit et wards à gogo vous attendent.


Kaizlat


ARTICLES SIMILAIRES

COMMENTAIRES

  • J'ai déjà un compte

  • Je n'ai PAS de compte,

  • Xhor, a écrit 20/07/2012 à 22h42 :

    Oui j'avoue...
    Mais comme j'avais lu "10 conseils de jungle pour les joueurs intermédiaires", je ne pensait pas que ça s'édressait aux débutants.
  • Bub, a écrit 20/07/2012 à 18h10 :

    @Xhor, C'est un guide pour decouvrir jungle. Je n'avais jamais de pull au lv 20, je trouve donc que c'est un tres bon conseil de savoir clean sa jungle sans aide.
  • Lourdek, a écrit 20/07/2012 à 18h08 :

    Les joueurs de LoL bas level c'est un peu comme des enfants: Plus on leur apprends les choses tot, plus ils retiennent et le font souvent :) comme warder les lanes que certains n'arrivent pas a se mettre dans le crane...
  • Eifer, a écrit 20/07/2012 à 17h13 :

    En partie custom tu start armor pots, tu n'as pas vraiment besoin des boots pour la faire la jungle en custom. Et au pire, tu peux toujours demandé à l'un de tes contacts de t'aider.

    On reconnait les habitués de la jungle au starts qu'ils prennent, quand l'autre jour j'ai vu un Nocturne start à l'armor pots j'ai fais " Cette game, ça va pas être de tout repos".
  • Wallyh, a écrit 20/07/2012 à 17h02 :

    Très bon guide pour les joueurs souhaitant débuter dans la jungle, terrible jungle ... ^^
  • Xhor, a écrit 20/07/2012 à 16h49 :

    "à partir du niveau 20 et avez déjà acquis les bases du jeu et les connaissances relatives à la plupart des champions."

    J'ai bien ri, il y a des lvl 30 qui comprennent que dalle, un jour une Vayne a dit "WTF I CANT ATTACK YOU"... Je jouais Teemo, elle savait pas que je l'avais blind...

    Pour la partie "entraînez vous en jungle jusqu'à pouvoir clean la jungle entière sans mourir" je trouve ça pas terrible comme conseil... Avec Udyr je start avec des bottes et seulement 3 potions, j'ai donc besoin que mes alliés damage les loups et pull le bleu, pour ensuite être tranquille grâce à ma tortue. En partie custom sans pull, je suis quasi sûr que je n'arriverai pas a clean la jungle avec bottes 3 potions, alors qu'en game je n'ai aucun problème.

    Mis à part ça je suis plutôt content de moi, car malgré le fait que je débute en jungle et que je ne joue pas souvent ce poste, je fait tout ce qui est dit ici :D

Voir tous les commentaires

  • millenium_tv Boblegob
    Le Grand Bazar

  • millenium_tv Millenium TV

  • millenium_tv2 League of Legends
    Quiche en diamant

  • millenium_tv2 Millenium TV

  • tcg HearthStone
    Dan un Cru Légendaire

  • tcg Millenium TV

  • Articles les
    plus lus

  • Articles les
    plus commentés