habillage

Se connecter

Starcraft 2 [Actualités], le 28/06/2012 14:36:32

SC2 : Les pros BW répondent à Blizzard

13

Intervies de Bisu, Jaedong, Stork et Flash

Posts bleus

Quatre des principaux joueurs de Brood War, présents au tournoi KeSPA de la MLG, ont participé à une séance de questions-réponses axée sur leur transition vers Starcraft 2. Flash, Bisu, Jaedong et Stork sont donc à nouveau réuni pour une mise au point sur leur avenir.

 

Blizzard sur Les légendes ont la parole : Bisu, Stork, Jaedong et Flash parlent de StarCraft II (Source)

Dans le monde des joueurs coréens professionnels de StarCraft: Brood War, personne ne mérite plus le titre de « superstars » que ces quatre hommes : Kim « Bisu » Taek Young, Song « Stork» Byung Gu, Lee « Jaedong » Jae Dong et Lee « Flash » Young Ho. Si les trois autres n’étaient pas là, chacun de ces joueurs à son apogée pourrait sans conteste être considéré comme le meilleur joueur du monde. Ces hommes incroyablement doués ont fait des dernières années de Brood War la phase de compétition la plus intense qu’ait jamais connue ce jeu. Enfin, pendant le MLG Spring Championship, ils ont joué pour la première fois à StarCraft II sur le sol occidental.

Nous avons eu la possibilité de passer un moment avec ces quatre figures légendaires afin de parler de leurs parties, de leur voyage aux États-Unis et de leur transition vers StarCraft II.

Quelles étaient vos impressions initiales sur StarCraft II ?

Jaedong : Je trouve que StarCraft II est très similaire à Brood War, à part au niveau de l’interface. StarCraft II est vraiment amusant, donc j’ai envie de continuer à y jouer. Même si j’étais un joueur pro de Brood War quand StarCraft II est sorti, j’avais un bon pressentiment à propos du jeu et je pensais qu’il serait apprécié dans le monde entier.

Flash : Honnêtement, je n’ai pas aimé StarCraft II parce que je m’en sortais très bien avec Brood War et je me disais que Brood War continuerait à rester le plus populaire. Mais il faut bien admettre que StarCraft II a acquis une popularité mondiale et finalement, le jeu est très amusant à jouer, alors j’ai décidé de m’entraîner sur StarCraft II pour devenir une superstar.

Bisu : Bonjour, je suis Taek Young Kim ! De mon point de vue de joueur professionnel, et non de simple joueur, j’étais un peu inquiet au début, car j’avais peur de perdre mon boulot. Au fur et à mesure que le temps passait, je me suis dit assez vite « Un jour, je jouerai à StarCraft II » car je voyais que le jeu gagnait en popularité. J’étais un peu triste au départ, parce que j’ai beaucoup régressé, mais maintenant, je prends du plaisir à jouer car je vois mon niveau s’améliorer. J’espère atteindre la finale d’une compétition internationale pour les passionnés du monde entier.

Lorsque vous avez débuté sur StarCraft II, comment se sont déroulées vos parties ?

Jaedong : C’était vraiment difficile de jouer à StarCraft II lors de ma première partie, parce que j’avais tellement l’habitude de Brood War.

Flash : Quand j’ai fait ma première partie de StarCraft II, le jeu était déjà sorti depuis près d’un an. J’ai été opéré du bras et j’étais en rééducation avec des athlètes dans les montagnes à cette époque, et j’ai soudainement eu envie de jouer à StarCraft II, alors je jouais tout seul en secret. J’enchaînais les défaites, mais j’ai continué à jouer pour trouver les passerelles entre Brood War et StarCraft II.

Bisu : J’ai du mal à jouer à StarCraft II parce que de nombreuses unités protoss ont été modifiées. Je sais que je pourrais changer les raccourcis clavier, mais je ne veux pas le faire, histoire de m’habituer au nouveau jeu.

Stork : Il y a environ deux ans, quand StarCraft II est sorti, StarCraft II était le seul jeu auquel on avait le droit de jouer en dehors de Brood War dans la maison d’entraînement de mon équipe, alors on jouait à StarCraft II pendant les pauses. Je m’y suis adapté assez vite, non seulement parce que certaines unités comme les zélotes sont similaires, mais la philosophie globale du jeu reste proche de celle de Brood War. Même si deux joueurs professionnels de Brood War dans mon équipe sont rapidement passés joueurs pros de StarCraft II, je me suis dit que je pourrais les rattraper assez facilement. Je suis donc resté dans la maison d’entraînement de l’équipe.

Quand avez-vous commencé à vous entraîner sérieusement ?

Jaedong : Laissez-moi réfléchir… J’ai commencé à m’entraîner sérieusement il y a deux mois environ.

Flash : (chuchoté - Attends, elle s’est terminée quand, la finale ?) Il y a environ un mois et demi ?

Bisu : Pareil pour moi. Il y a environ un mois et demi.

Stork : Il y a un mois et demi environ.

Quel a été l’élément qui vous a donné le plus de fil à retordre en passant sur StarCraft II ?

Jaedong : Pour moi, Brood War et StarCraft II sont deux jeux complètement différents. Chaque unité de StarCraft II dispose d’unités de contre clairement identifiées et il est plus difficile de faire tourner une partie à son avantage. C’est la chose qui me donne le plus de mal pour m’adapter au nouveau jeu. La nouvelle IU me rend dingue aussi parfois.

Flash : La plus grosse différence avec Brood War, c’est qu’il est difficile de faire pencher la balance en sa faveur. Dans Brood War, certains joueurs étaient plus doués que d’autres pour produire les unités, mais dans StarCraft II, tout le monde peut faire beaucoup d’unités facilement car l’interface est très pratique. Je pense que c’est le point essentiel qui fait qu’il est plus difficile de prendre l’avantage au cours d’une partie.

Bisu : La combinaison des unités et l’ordre de développement pour contrer la stratégie adverse sont très importants dans StarCraft II, ce qui n’était pas le cas dans Brood War. C’est ce qui représente la plus grosse difficulté pour moi.

Stork : Dans Brood War, il y a des ordres de développement « standards » qui sont valides contre tous les types de stratégies déployés par l’adversaire, ce qui permet de se concentrer sur le combat à long terme. Dans StarCraft II, je trouve qu’il est difficile de revenir dans la partie si mon ordre de développement a été contré ou si je fais une erreur. Si je capture ma première extension un peu plus tard que mon adversaire, l’écart de ressources entre nous s’agrandit à cause de Poussée temporelle, Générer des larves et MULE. Il devient alors très difficile de reprendre le dessus.

Avez-vous essayé d’imiter les ordres de développement des joueurs professionnels actuels de StarCraft II ou tentez-vous de développer vos propres stratégies de développement ?

Jaedong : J’ai commencé par imiter les ordres de développement des autres joueurs parce que je n’y connaissais rien. Je me suis dit qu’il serait difficile de créer de nouveaux ordres de développement et de nouvelles stratégies tant que je ne connaîtrais pas parfaitement les unités et les subtilités du jeu, donc il me fallait du temps pour atteindre ce niveau.

Flash : Moi aussi, j’ai commencé par imiter ce qui existait quand j’ai attaqué StarCraft II. Mais même en imitant, j’ai trouvé ça difficile. Quand j’apprends un nouvel ordre de développement, je m’entraîne beaucoup afin de bien le maîtriser, puis j’essaye de le modifier. J’ai toujours fait comme ça et je continue aujourd’hui, donc quand je trouve une nouvelle stratégie qui me paraît intéressante, je m’entraîne en boucle et après, j’essaye d’apporter quelques variations.

Bisu : Au début, j’ai préféré découvrir le jeu en jouant au lieu de regarder les matchs de la GSL. Puis, j’ai jeté un œil aux parties de la GSL et la GSTL. Même en essayant de reproduire ces stratégies, je perds souvent car je ne suis pas encore parfaitement entraîné.

Stork : Pendant le premier mois, je me suis contenté de faire des parties sans regarder de vidéos à la demande. Mais j’ai fini par regarder des vidéos de match car je n’arrivais pas à apprendre les ordres de développement par moi-même. Je ne suis pas encore assez doué pour tout comprendre dès que je vois les autres ordres de développement ou les différentes stratégies, alors je demande à mes coéquipiers et j’essaye d’apprendre un maximum de choses de ceux qui sont meilleurs que moi.

Quelle est votre unité préférée dans StarCraft II et quelle est l’unité de Brood War qui vous manque le plus ?

Jaedong : Mon unité préférée dans StarCraft II est l’infestateur. Je trouve qu’il est très proche du saboteur de Brood War, mais c’est encore mieux car on peut le produire dès le palier 2 (terrier). Le mutalisk est très souvent utilisé dans Brood War, mais je regrette qu’il ne soit plus possible de contrôler les mutalisks comme je le faisais dans Brood War.

Flash : Mon unité préférée de StarCraft II est le maraudeur. Non seulement il a l’air costaud, mais il l’est vraiment, alors j’en produis assez souvent. J’aimais beaucoup les goliaths dans Brood War, donc quand j’ai entendu que le Thor remplaçait le goliath dans StarCraft II, j’ai essayé de l’utiliser quelques fois. Mais je n’ai pas été emballé car je le trouve trop massif. Je regrette le goliath, qui était plus mince.
Bisu : Mon préféré est l’immortel, car il est rudement efficace contre les maraudeurs et les cafards. Le corsaire me manque.

Stork : Même si j’aime toutes les unités de StarCraft II, j’ai un faible pour la sentinelle. Il n’y a pas d’unités de Brood War que j’aimerais particulièrement retrouver, mais si je devais en choisir une, je dirais l’arbitre.

De nombreux joueurs de la ligue professionnelle affirment que les Protoss sont particulièrement forts et les joueurs protoss semblent avoir le plus de succès dans leur transition. Quelle est la cause de ce phénomène, à votre avis ?

Jaedong : Forts ? Les Protoss sont plus forts ? Je n’en suis pas vraiment sûr. Je ne sais pas si les Protoss sont vraiment forts et je pense que l’équilibre se modifie toujours avec le temps.

Flash : La raison pour laquelle les Protoss sont si forts, c’est que… Oh, franchement, je n’en ai pas la moindre idée. Je ne pense pas être assez expérimenté pour juger de l’équilibrage des races. Je dirais simplement que les Protoss dans StarCraft II offrent quelques avantages pour les nouveaux joueurs, comme les portes de transfert.

Bisu : Je crois que les Protoss sont une race avec laquelle n’importe qui peut être efficace dès le départ. Le taux de victoire des Protoss est plus important que celui des autres races parmi nous parce que nos compétences ne sont pas encore très élevées. En revanche, les Protoss ne semblent pas particulièrement avantagés dans les matchs de haut niveau que j’ai pu voir. Je pense que la force des Protoss vient du fait que beaucoup de joueurs les ont étudiés et se sont entraînés avec cette race.

Stork : Dans mon équipe, j’ai remarqué que le niveau des joueurs protoss a grimpé plus rapidement que celui des autres races quand nous avons commencé à jouer. Si on compare avec Brood War, il me semble que les Protoss de Brood War et de StarCraft II ont de nombreuses choses en commun et les Protoss sont la race la plus facile à contrôler, celle qui demande le moins d’attention. Je pense que c’est ce qui rend les Protoss plus forts à bas niveau, mais la race la plus forte lorsque les compétences du joueur augmentent serait plutôt les Zergs.

La première StarCraft II Ongamenet Starleague est prévue pour le mois de juillet et elle sera ouverte à d’autres joueurs que ceux de la KeSPA. Vous croyez que vous serez prêts ?

Jaedong : La ligue professionnelle de la KeSPA continue en juillet, mais je ne sais pas si la StarCraft II OSL (Ongamenet StarCraft II League) est prévue pour juillet ou pas. J’ai peur qu’il n’y ait pas assez de temps pour s’entraîner sur Brood War et StarCraft II en même temps.

Flash : Il ne reste qu’un seul mois avant juillet, ça risque d’être difficile de s’entraîner sur à la fois sur Brood War et StarCraft II. Je ne pense pas que je serai prêt d’ici là.

Bisu : J’ai entendu parler de l’OSL de juillet, mais je crois qu’il me faudra plus d’entraînement pour atteindre les phases finales de la ligue. Je ferai de mon mieux.

Stork : Nos compétences s’améliorent plus rapidement que ce à quoi les gens s’attendaient, alors je pense que nous avons toutes nos chances pour remporter la finale.

Certains d’entre vous étaient présents à la BlizzCon 2011, ici à Anaheim, et vous avez assisté à la MLG ce week-end. Que pensez-vous de la communauté étrangère comparée à celle de Corée ?

Jaedong : C’est ma seconde visite à Anaheim, après la BlizzCon l’année dernière, et à chaque fois que je viens ici, je suis surpris par l’énergie et la passion des fans de StarCraft II. En tant que joueur professionnel, j’aime beaucoup ces fans et j’étais très impatient de participer à de tels matchs. Je vais donc m’entraîner encore plus dur afin d’affiner mes compétences et participer à nouveau. J’espère que ça sera pour bientôt.

Flash : À chacune de mes visites, je suis surpris par la passion et les encouragements des fans. Je trouve ça très agréable, parce que ce n’est pas courant en Corée. Mais bien sûr, je sais que l’on ne peut pas comparer la passion des fans, car chacun a ses propres moyens d’expression.

Bisu : J’apprécie beaucoup l’amour que tout le monde me porte. J’aime entendre les encouragements des fans passionnés. J’aime aussi beaucoup la culture BarCraft : regarder les matchs en buvant un coup. J’aimerais que des choses du même genre soient organisées en Corée.

Stork : Ce n’est pas comme les fans coréens, ici tout le monde est très passionné et actif, je suis un peu jaloux. C’est très intéressant de noter que pour les fans, équipes et joueurs professionnels coréens, ce qui compte, c’est la victoire, alors que les fans internationaux prennent plus de plaisir à regarder le jeu.

Avez-vous quelque chose à dire à ces fans, que ce soit chez vous en Corée ou dans le reste du monde ?

Jaedong : J’apprécie beaucoup mes fans, en Corée comme ailleurs. Maintenant que je commence à jouer à StarCraft II au lieu de Brood War, je vais faire de mon mieux pour améliorer mes compétences et atteindre le niveau des meilleurs joueurs de la GSL.

Flash : Merci à tous mes fans du monde entier pour leur affection indéfectible. La seule chose que je puisse faire pour les remercier est de leur offrir des victoires et des parties épiques. Je vais participer à de nombreux matchs dans le monde entier, alors n’hésitez pas à m’encourager ! Merci beaucoup !

Bisu : Je n’ai aucune victoire à StarCraft II à mon actif pour le moment, alors j’espère pourvoir proposer un beau match un de ces jours. Souhaitez-moi bonne chance ! Merci.

Stork : Je vous promets à tous de réaliser de bonnes performances dans la ligue professionnelle de la KeSPA à laquelle je participe en ce moment. Même si nous sommes moins populaires au niveau international que les joueurs de la GSL, nous ferons de notre mieux et nous vous promettons des victoires et des parties encore plus épiques que celles des joueurs de la GSL.

 

En savoir plus sur l'auteur

Spit

Spit

eSport Web Manager de Millenium <3 voyages et les pizzas ! Suivez moi sur Twitter et Facebook

ARTICLES SIMILAIRES

Pour aller plus loin, Millenium vous propose ces articles qui pourraient vous interesser :

COMMENTAIRES

  • J'ai déjà un compte

  • Je n'ai PAS de compte,

  • stymaar, a écrit 28/06/2012 à 00h54 :

    "La combinaison des unités et l’ordre de développement pour contrer la stratégie adverse sont très importants dans StarCraft II, ce qui n’était pas le cas dans Brood War. C’est ce qui représente la plus grosse difficulté pour moi."
    Lol Pour Bisu BW c'était ni une histoire de BO ni de compo d'unité, juste une histoire de dark templars :p
  • Gero, a écrit 28/06/2012 à 00h14 :

    Flash : La plus grosse différence avec Brood War, c’est qu’il est difficile de faire pencher la balance en sa faveur. Dans Brood War, certains joueurs étaient plus doués que d’autres pour produire les unités, mais dans StarCraft II, tout le monde peut faire beaucoup d’unités facilement car l’interface est très pratique. Je pense que c’est le point essentiel qui fait qu’il est plus difficile de prendre l’avantage au cours d’une partie.

    Bisu : La combinaison des unités et l’ordre de développement pour contrer la stratégie adverse sont très importants dans StarCraft II, ce qui n’était pas le cas dans Brood War. C’est ce qui représente la plus grosse difficulté pour moi.

    TOUT EST DIT ! Jeu fait pour les noobs, comme tous les jeux blizzard du moment, et c est de pire en pire
  • Overmind, a écrit 28/06/2012 à 21h39 :

    d'ici 6 mois JD et Flash dominent la scène c'est certains y a qu'a voir la vitesse à laquelle ils progressent en SPL, déjà ça m'étonnerait pas qu'un des deux lascars gagne l'OSL
  • Poulpe, a écrit 28/06/2012 à 17h24 :

    Moi j'adore ce passage : "StarCraft II était le seul jeu auquel on avait le droit de jouer en dehors de Brood War dans la maison d’entraînement de mon équipe, alors on jouait à StarCraft II pendant les pauses" c'est quand meme un autre univers. Moi pendant les pauses je sors, je me change les idées en faisant complètement autres choses, eux ils sont tellement absorbé par BW que faire une partie de SC2, ça change.En tout cas il semble motivé, c'est cool. J'ai juste peur que si les résultats ne suivent pas assez rapidement, certains perdent la motivation.
  • dagoûu, a écrit 28/06/2012 à 16h46 :

    "Solkann
    Aujourd'hui à 16h27
    @ GL999: "ils arriveront à avoir un bon niveau après est ce qu'ils vont plus finir comme un stephano, un grubby ou un ToD dans leur transition... A voir..."


    J'ai ris en lisant ça."

    Bin tu devrais pas rire parce que je pense que t'as pas compris ce que tu cites. Il dit exactement la même chose que toi.

    "un stephano, un grubby ou un ToD"

    Tu fais pas la différence entre "ou" et "et"?
  • Solkann, a écrit 28/06/2012 à 16h27 :

    @ GL999: "ils arriveront à avoir un bon niveau après est ce qu'ils vont plus finir comme un stephano, un grubby ou un ToD dans leur transition... A voir..."


    J'ai ris en lisant ça.

    Finir comme Stephano, oui ça sera difficile, mais personnellement j'en attend bien plus d'eux que de Stephano.

    En revanche, ils finiront assurément mieux que ToD vu qu'il a totalement fail et qu'il continue de fail dans sa carrière sur sc2.

    Grubby quand à lui, même s'il est très populaire et fais de temps en temps un bon resultat, reste un joueur de second rang. Il n'est pas à compter comme un top monde.
  • Notorious13009, a écrit 28/06/2012 à 15h23 :

    Les "ordres de développement" xd, il sont marrant chez blizzard.
  • GL999, a écrit 28/06/2012 à 15h04 :

    ils arriveront à avoir un bon niveau après est ce qu'ils vont plus finir comme un stephano, un grubby ou un ToD dans leur transition... A voir...
    Oui protoss est plus facile au début mais à partir d'un certain niveau chacun maîtrise sa race donc c'est plus la race qui fait la différence...
  • Zora_, a écrit 28/06/2012 à 15h03 :

    Jaedong : "Le mutalisk est très souvent utilisé dans Brood War, mais je regrette qu’il ne soit plus possible de contrôler les mutalisks comme je le faisais dans Brood War."

    Nostalgie.

    Sympathique interview !
  • batminsk, a écrit 28/06/2012 à 14h58 :

    Pour up master par exemple, c'est plus rapide en protoss, après à THL c'est le skill qui fait la différence, toutes les races ont du potentiel !
  • Florent_B, a écrit 28/06/2012 à 14h44 :

    Jaedong : Forts ? Les Protoss sont plus forts ? Je n’en suis pas vraiment sûr
  • Hylven, a écrit 28/06/2012 à 14h43 :

    "StarCraft II était le seul jeu auquel on avait le droit de jouer en dehors de Brood War dans la maison d’entraînement de mon équipe"

    ça plaisante pas chez les coréens dans les Gaming House ! :)

Voir tous les commentaires

  • millenium_tv Nouveauté
    La nuit sur la corde à linge avec Miklass

  • millenium_tv Millenium TV

  • millenium_tv2 League of Legends
    CrowNight

  • millenium_tv2 Millenium TV

  • tcg HearthStone
    Adel réinvente la Méta

  • tcg Millenium TV

  • millenium_tv3 FPS
    Specs and Go

  • millenium_tv3 Millenium TV

  • video_du_jour Vidéo du jour
    WoD : Région de Gorgrond par Jack

  • video_du_jour Millenium TV

  • Articles les
    plus lus

  • Articles les
    plus commentés