Top Jeux [Actualités], le 30/12/2015 11:46:09

Preview de Devilian, PC

0

MMORPG, Hack'n slash, Free to play, Trion, Ginno Game

Aperçu : Devilian



MMORPG développé par Ginno Game, Devilian est sorti le 10 décembre 2015 en Occident sur les serveurs de Trion Worlds (éditeur de Rift, Archeage et Defiance entre autres). Il tente de concilier ce que l'on connaît des MMO et la dynamique des Hack'n Slash.

 

X Fermer la vidéo vidéo

Trailer de Devilian.

 

Un peu d'histoire...


Il était une fois, des démons primordiaux qui reviennent sur Nala pour anéantir l'humanité : afin de les combattre, la gardienne de Nala demande de l'aide à ceux qui les ont déjà combattus, les devilians, des héros à moitié démon. Vous êtes appelé via un rituel d'invocation, mais il tourne au vinaigre et vous devenez amnésique. L'aventure commence sur un tutoriel pour reconquérir vos pouvoirs et votre forme démoniaque. Honnêtement, la suite de la narration n'est pas passionnante, il faut être très motivé ou passionné pour suivre l'histoire à travers moult quêtes plus ennuyeuses les unes que les autres.

 

Armageddine en action

 

Choisir sa voie


Devilian ne nous propose que quatre classes « gender locked » : vous ne pouvez donc pas choisir le sexe de votre classe, et nous avons trouvé ça frustrant. Toutefois, les classes sont personnalisables grâce à leurs trois Arbres de capacités, vous pouvez donc adapter votre expérience de combat. Au lancement du jeu, nous pouvons opter pour le Guerroyeur, guerrier à deux armes, l'Armageddine, fillette avec un gros canon, la Maléficieuse, magicienne des éléments ou le Méphistombre, assassin de l'ombre. Notez que les classes ne font pas office de rôles prédéfinis, il n'y a pas de classe soigneur ni de classe tank.


Devilian - Armageddine Devilian - Guerroyeur Devilian - Maléficieuse Devilian - Méphistombre

Les classes de Devilian : Armageddine, Guerroyeur, Maléficieuse, Méphistombre.


La seconde étape est la personnalisation du personnage : elle a le mérite d'exister, ce qui est rare dans les Hack'n Slash, mais elle reste très sommaire pour le genre MMORPG. Elle se divise en quatre catégories : visage, tête, tatouage et pupille. Nous avons tout de même apprécié l'aperçu de notre forme démoniaque Devilian, mais certains joueurs peu motivés à persévérer abandonneront sans doute la partie : nous avons désormais l'habitude des femmes à forte poitrine très peu vêtues, mais les petites filles en talons aiguilles, mini-jupe, cuissardes et compagnie ne plairont peut-être pas à tous. Les fervents joueurs de MMO coréens ne seront pas choqués.


Forme Devilian - Maléficieuse Forme Devilian - Armageddine

Maléficieuse et Armageddine dans leur forme de démon.

 

Après une adaptation à la vue isométrique, nous n'avons pas trouvé de graphismes à couper le souffle, mais les décors sont variés et l'ambiance change en fonction de l'environnement. L'immersion est donc plaisante, aidée d'effets sonores bien placés. La musique s'écoute, mais rien de transcendant non plus de ce côté-là. En revanche, les monstres à tuer sur les niveaux actuellement parcourus ne sont pas trop redondants, on peut supposer que Devilian possède un large bestiaire et leur apparence s'accorde vraiment bien à l'univers du jeu. 


Armageddine en action


Gameplay


Dès le début de l'aventure, Ginno Game nous propose deux façons de jouer : à la Devilian (déplacement à la souris), ou de façon traditionnelle (déplacement avec ZQSD). La nuance se trouve dans la direction des capacités, la première méthode de jeu dirige vos capacités en fonction de votre curseur, la seconde en fonction de l'orientation de votre personnage. La prise en main est agréable, les combats sont dynamiques et réactifs (on se croirait dans un Action RPG). Il existe aussi une esquive qui n'est pas sans rappeler Wildstar. 

Niveau compétences, vous en avez une large palette pour battre à plate couture vos adversaires : en plus de vos compétences de classes, vous avez des compétences de spécialisation (trois par classe). En effet, chaque spécialisation débloque de nouvelles compétences et des passifs liés à celles-ci. Si tout ceci ne suffit pas, il existe la forme Devilian, forme démoniaque que notre personnage peut adopter pour faire ressortir d'autres pouvoir spécifiques et ainsi gagner temporairement en puissance. La durée de transformation varie en fonction du nombre « d'âmes démoniaques » récoltées sur les monstres.  


Exemple d'Arbre de compétences : Armageddine Exemple d'Arbre de compétences : Armageddine
Exemple d'Arbre de compétences : Armageddine Exemple d'Arbre de compétences : Maléficieuse

Exemples d'Arbres de compétences.


Vous pourrez aussi personnaliser votre façon de jouer via des choix stratégiques d'équipements (ce qui est caractéristiques des Hack'n Slash), mais aussi un système de talismans à collectionner : ils vous permettent de débloquer ou d'améliorer vos capacités, mais vous pouvez aussi les combiner pour décupler leurs effets. Si vous vous donnez du temps, vous pourrez aussi peaufiner les statistiques de vos équipements, vos résistances élémentaires, le sertissage de vos artefacts, enchanter etc.


Monstres et compagnie


Devilian propose un univers persistant avec des zones ouvertes à explorer, des instances et des world boss disséminés sur la carte. La quantité faramineuse de quêtes est à double tranchant : quantité ne rime pas avec qualité, car même si elles évitent le farm abrutissant de monstres élites pour prendre des niveaux, ici, elles ne font que nous promener vers tel ou tel endroit pour recueillir telle chose, et tuer tel monstre, puis revenir au PNJ. La marche auto, lancée directement via l'onglet quêtes, permet de nous déplacer sans même réfléchir, nous nous sommes même demandé si nous ne passions pas plus de temps à nous déplacer plutôt qu'à accomplir les quêtes à peines lues. Toutefois, pour les accros du « bashing », les terrains de chasse infinie proposent des quêtes journalières et des monstres élites avec des repop rapides pour enchaîner les packs.


Guerroyeur en action Armageddine, Maléficieuse et Guerroyeur


Actuellement, dix-sept donjons sont accessibles seul ou à plusieurs (trois joueurs, le niveau de difficulté s'ajustant). Vous pouvez aussi obtenir des tickets de donjons vous permettant de passer directement au plat de résistance : le boss final. Option intéressante pour obtenir de l'équipement rare rapidement. Il existe aussi des raids jusqu'à dix joueurs que nous n'avons pas pu expérimenter. L'outil de recherche de groupe est très performant et permet de trouver des compagnons d'instance rapidement.
Abordons les choses qui fâchent, Devilian côté PvE est facile, vraiment facile. Aucune difficulté à l'horizon durant le leveling, nous avons pu combattre très aisément. Un des membres de l'équipe meurt en instance ? Moyennant quelques pièces il sera de retour, et franchement, déjà que les donjons ne sont pas très compliqués, mais mourir ne complique même pas la tâche aux survivants.

Il existe un mode héroïque et un mode infernal accessibles au niveau 50, avec un niveau d'objet minimum requis pour entrer en mode infernal. Devilian propose aussi un donjon archidiable pour les niveaux 46 et 52 (niveau maximum) qui donnerait un peu plus de fil à retordre, et qui ne permettrait pas de ressusciter en combat (cela devrait être le cas dans toutes les instances).

 

Petit compagnon ramasseur, très pratique Armageddine en matchmaking pour un donjon

 

 

Arène quand tu nous tiens


Les adeptes du JcJ (joueur contre joueur) pourront en découdre sur des champs de bataille de trois types : le 20 contre 20 pour capturer des points de contrôles, le 6 contre 6 pour tuer le boss de l'équipe adverse avant que le vôtre ne soit éliminé, et le 3 contre 3 pour un simple combat à mort. Devilian propose aussi dans chaque zone un canal JcJ pour tenter de prendre le contrôle des terrains de chasse infinie : la guilde qui aura récolté le plus de points en terrassant joueurs et monstres remporte le contrôle temporaire de la région et augmente ses récompenses dans cette zone.

Nous avons expérimenté le 20 vs. 20 et avons constaté un problème d'équilibre entre les classes, les personnages distance prenant régulièrement le dessus. De plus, cette arène ressemble à des déplacements de bus de joueurs d'un point A vers un point B, et la vue isométrique ne nous a pas vraiment emballé dans les combats. 

 

Arène PvP 20v20 : lieu de résurrection

 

Guilde-moi


Devilian intègre un système de guildes comme tout MMO classique, nous avons cité plus haut les possibles terrains de GvG (guilde contre guilde), mais il permet aussi aux joueurs de bénéficier de bonus communs à la guilde, de faire des Alliances de guildes (jusqu'à trois guildes), mais aussi de participer au donjon de guilde où neuf joueurs doivent tuer un boss en moins de dix minutes, accessible à n'importe quel niveau et donnant de jolies récompenses, même si l'opération est un échec (selon les rumeurs ce serait tout de même difficile de réussir). 

 

Arène PvP 20v20

 

Passage en caisse


Devilian est un MMO Free to Play, et alors qu'on pourrait s'attendre à une énième boutique Pay to Win, ici, ce n'est pas le cas. Tous les objets vendus en boutique peuvent s'acheter en jeu sans dépenser d'argent réel. Mais il y a un piège : les joueurs n'ayant jamais dépensé un seul centime pour l'un des jeux de Trion (ArcheAge, Defiance, Trove, Rift ou Devilian) verront leur compte bridé, sous prétexte de sécurité. Cela implique que ces joueurs ne pourront murmurer qu'à leurs amis, pourront acheter à l'hôtel des ventes mais pas y vendre, ne pourront pas proposer des échanges en jeu mais pourront les accepter, pourront recevoir des messages mais ne pourront pas en envoyer et enfin, ne pourront envoyer des requêtes d'objets de la Boutique qu'à leurs amis. Les bots ont apparemment réussi à passer outre ces mesures de sécurité car nous avons pu lire de nombreux messages de vente d'argent ou d'items via des liens de sites douteux.

 

Armageddine en PvP 20v20 : mode Devilian obligatoire

 

L'avis de la rédaction

Devilian est à la croisée du MMO traditionnel et du Hack'n Slash, on se retrouve dans un monde ouvert au système de jeu que l'on connaît bien (instances, quêtes, guildes, etc.) avec un gameplay frénétique. Il accumule des lacunes : pas exceptionnel graphiquement, nombreuses quêtes peu intéressantes, des classes gender locked, un niveau de difficulté très bas en PvE et des classes déséquilibrées en PvP. Toutefois, il peut être un jeu de transition en cette période de vache maigre pour les adeptes des MMO et Hack'n Slash, il reste agréable à jouer et dynamique, et on peut s'attarder sur la personnalisation de son personnage grâce, entre autres, aux sets d'équipement, aux talismans, aux Arbres de compétences, aux enchantements... Enfin, plusieurs améliorations sont à venir comme la sortie d'une nouvelle classe et le nerf d'autres, nous pouvons donc quand même garder un œil sur Devilian.

En savoir plus sur l'auteur

Neamesis

Neamesis

Gameuse - pas vraiment douée - fan de RPG et MMORPG, Grammar Nazi pour Top Jeux et otaku à ses heures perdues.

ARTICLES SIMILAIRES

Test

Aucun commentaire (0)

DOSSIERS

Calendrier des sorties Ne rien manquer des jeux et DLC
Top Jeux recrute ! Rejoignez l'équipe Top Jeux

Top Jeux recrute !

Tout sur Civilization VI Aperçu, civilisations, guides
Prey Retrouvez notre dossier sur Prey

Prey

  • Articles les
    plus lus

  • Articles les
    plus commentés

Commandez avec
World of warcraft - carte prépayée 2 mois
PC
à partir de
26€
09
Découvrir l'offre

PHOTOS