Menu
Millenium / Guides jeux vidéo / Star Citizen /

Star Citizen : Covalex Shipping Hub Gundo

Star Citizen : Covalex Shipping Hub Gundo
0

L'univers persistant de Star Citizen est rempli de stations spatiales diverses et si la plupart sont en parfait état depuis des décennies, d'autres se sont vues réduites à l'état d'épaves, c'est le cas de Covalex Shipping Hub Gundo qui est un lieu rêvé pour votre première session d'urbex spatiale.

Star Citizen : Covalex Shipping Hub Gundo

L'univers de Star Citizen recèle bien des secrets qui font tout le réalisme et l'intérêt du jeu. Pas besoin d'ailleurs, d'arpenter la moitié de la galaxie en quête de réponses, puisque l'orbite de Daymar, lune de Crusader, abrite l'un des plus intrigants mystères de l'univers persistant, concernant l'accident de Covalex Shipping Hub Gundo. Gundo était à l'origine le relais central des livraisons à travers le système Stanton. La station est aujourd'hui une épave abandonnée flottant en orbite de la lune désertique Daymar.

Histoire

Pre-accident

Gundo appartient à la société de livraison Covalex. Cette firme trouve ses racines avec Hanso Malloy et Covantino Lexly qui ont créé un réseau clandestin de moly-nitronese, un fertilisant rare utilisé dans la terraformation de planètes. Sa rareté provient de son instabilité qui a poussé les transporteurs à s'en tenir éloignés par sécurité. Lexly était alors un simple fermier et le commanditaire de ces missions, tandis que Malloy était l'entrepreneuse en charge du transport. Malloy comprit rapidement qu'une opportunité se présentait, et elle demanda une licence spéciale pour le transport de moly-nitronese dont elle aurait le monopole, légalement cette fois.
Il fallut peu de temps à la société Covalex (dont le nom est un hommage de Malloy à l'homme qui l'a inspirée dans son entreprise) pour acquérir une réputation sans faille auprès de ses clients, la devise de Malloy s'y retrouvant : "Toujours garder le peuple heureux". Et l'UEE elle même fut rapidement au courant de cette notoriété, et de cette efficacité. Les transporteurs de confiance étant rares à cette époque, Covalex obtint une accréditation pour traverser toutes les frontières et accéder aux zones militaires restreintes. Cependant, le cœur toujours plus proche du peuple que de l'empire, Covalex continue à effectuer des missions de contrebande, principalement dans la fourniture d'armes aux rebelles contre le gouvernement Messer.
A la fin de la révolution, Covalex s'était établi comme la valeur sûre pour amener un colis d'un point A à un point B et cette réputation n'est pas ternie aujourd'hui, car devant les profits réalisés par la firme, Malloy finit par totalement abandonner les missions illégales.

Gundo fut construite dans les années 2920 lors de la colonisation du système Stanton dans le but d'être la plaque tournante de Covalex dans le système, comme il existe d'autres stations de ce type dans divers systèmes. Ce rôle fut parfaitement rempli jusqu'au 27 août 2945.

Plan initial de Gundo - Star Citizen
Plan initial de Gundo

Accident

Voici le rapport d'accident fourni par Ava Skenning, enquêtrice en interne pour la société Covalex.

Rapport d'incident n ° GJC-99091

Aux membres de l'équipe de direction,

Je suis en train de préparer un résumé complet, mais je voulais vous donner un aperçu de nos résultats.

Le 27/08/2945, la station Covalex Gundo a subi une surcharge système catastrophique qui a provoqué une explosion et entraîné la mort de seize employés et des millions en dommages matériels.

L'enquête initiale sur les journaux du serveur de la station a révélé qu'un des agents de maintenance (WARD DARNELL, fichier n ° 438956) avait effectué des tests de résistance tout au long de la journée pour résoudre un problème de circulation de l'électricité. La connexion au système indique que Ward a tenté un autre test de résistance à 14h00 SET le jour de l'accident, mais qu'il n'a jamais éteint le système. Le niveau d'énergie de la station a atteint le seuil critique et sans le protocole de sécurité enclenché, l’explosion était inévitable.

L'examen du dossier personnel de Ward a révélé qu'il avait déjà eu des problèmes de dépendance et qu'il avait même déjà été suspendu pour négligence. Bien que les examens des superviseurs aient indiqué qu’il s’était sevré depuis son retour, nos équipes ont découvert des preuves de ses mauvaises habitudes peu de temps avant l’accident.

Pour accomplir notre devoir de diligence, nous avons étudié d’autres causes potentielles, mais celle-ci semble être la plus probable. Comme je l'ai mentionné, je suis toujours en train de rédiger mon rapport final, que vous aurez lorsque je présenterai mon exposé au conseil.
Ava Skenning à propos de l'accident de Covalex Gundo
Salle de Stockage des données - Star Citizen
Salle de Stockage des données
******SPOILER******

Post Accident

Elaine Ward, veuve de Darnell, est convaincue que son mari est innocent, et propose un contrat de détective privé pour le prouver. Elaine est convaincue que les problèmes de son mari appartiennent au passé, et qu’il a repris le travail sur la station avec un professionnalisme à toute épreuve. Elaine ne tolère pas le refus de l'assurance de couvrir l’accident de son mari compte tenu de sa potentielle responsabilité. Rappelons qu'en effet, les seize personnes à bord de la station au moment de l'accident sont des suspects potentiels, mais l'enquête se focalise sur trois d'entre eux:
-Darnell Ward (Électricien et coupable désigné)

-Mel Ososky (manutentionnaire et suspect potentiel)

-Scott Hammel (Responsable de la sécurité sur Gundo et superviseur du personnel)

Voici les évènements tels qu'ils se sont réellement passés :

  • Selon le rapport annuel de Scott Hammel, responsable de sécurité sur la station:
    Darnell Ward a fait de gros progrès depuis sa réinsertion, plus aucun retard à signaler ni manque de tenue. Cependant, il va parfois jusqu'à se montrer trop zélé, prend des risques inutiles et du retard sur les opérations pour tenter de résoudre des problèmes mineurs.
    Mel Ososky est parfois indiscipliné et prends trop de responsabilités inutilement, se coupant parfois complètement de l'aide de ses collègues. Par ailleurs un autre rapport laisse entendre que les codes de sécurité de M.Ososky changent intempestivement, sans que la sécurité soit au courant.
  • le 26/08/2945 (veille de l'accident), S.Hammel fête son anniversaire et M.Ososky l'arrose d'une bouteille d'Esquire. Darnell refuse une première fois un verre, puis finit par craquer devant l'insistance de ses collègues.
  • Dans la soirée, Darnell envoie une transmission à sa femme Elaine, ivre, dans laquelle il se flagelle sur ses erreurs passées et se confie sur sa peur de replonger.
  • Dans la même soirée, M.Ososky envoie lui-même une transmission à un certain RedSand, exprimant qu'il a enfin pu obtenir les codes de sécurité de Darnell (et qu'il lui aura d'ailleurs fallu la quasi intégralité d'une bouteille), et qu'il coupera les systèmes de sécurité à 1400 SET le lendemain pour que son interlocuteur puisse récupérer le colis, vraisemblablement frauduleux.
  • Le lendemain, Darnell effectue un stress test sur le système électrique de la station pour tenter de déceler une faille dans la circulation de l'énergie, aux environs de 1340 SET.
  • A 1400 SET le système de sécurité est désactivé par Mel Ososky, avec le code de Darnell Ward
  • Le stress test n'étant plus contrôlé par le système, le système électrique a connu une surcharge, entraînant l'explosion du site.
  • L'existence de RedSand et son lien avec Mel Ososky ont été confirmés par l'Advocacy.

Conclusion: Malgré ses débordements de la soirée du 26, D.Ward a effectué sa tâche avec sérieux et professionnalisme. Mel Ososky quant à lui, entretenait un réseau de contrebande avec une branche des Nine-Tails et s'est servi des codes de Ward pour pouvoir contourner le système de sécurité de la Station et faire sortir des caisses hors des regards.

La station comme les familles, détruites par l'accident - Star Citizen
La station comme les familles, détruites par l'accident
******FIN DE SPOILER*******

Situation et missions

Gundo est située sur l'orbite de Daymar, seconde lune de Crusader, dans le système Stanton.

Deux types de missions y prennent place:

  • La mission P.I. Wanted offre l'opportunité d'enquêter sur les causes de l'accident.
  • Une fois cette mission terminée, vous aurez accès à diverses missions de récupération dans la station, allant de la simple récupération de paquet perdu, aux affaires personnelles de Darnell Ward.
Gundo dans l'ARK Starmap - Star Citizen
Gundo dans l'ARK Starmap

Configuration

Gundo étant détruite, la gravité, l'air et l'électricité sont absents de la station. L'exploration se fera donc en EVA, ce qui accentue la vision du désastre qu'a subi l'endroit. Il n'est pas recommandé de poser son vaisseau sur les aires d'atterrissage détruites, il vaut mieux le laisser en vol stationnaire non loin de l'entrée et se frayer un passage à l'intérieur via une fenêtre.

La seule entrée encore viable de la station - Star Citizen
La seule entrée encore viable de la station

Dans la première salle, vous pourrez constater l'étendue des dégats, avec les consoles éteintes, les caisses et les débris flottant dans le chaos total. L'intérieur est pourtant très calme et la plupart des joueurs rencontrés sont pacifiques, mais restez tout de même sur vos gardes, car certains profiterons de l'absence de zone d'armistice pour engager le combat. Dirigez vous ensuite vers l'une des cages d'ascenseur hors d'usage pour avancer vers le niveau suivant.

La cage d'ascenseur a perdu ses fonctions - Star Citizen
La cage d'ascenseur a perdu ses fonctions

Vous voilà au niveau inférieur, où vous pourrez avoir un aperçu de ce qu'a pu être la vie sur la station, avec les chambres EZ-Habs et la salle principale ressemblant à une cafétéria. Traversez la pour atteindre le dernier niveau.

Le réfectoire - Star Citizen
Le réfectoire
Chambre d'un des travailleurs - Star Citizen
Chambre d'un des travailleurs

Le dernier niveau abrite l'aire de chargement et de stockage. On y trouvera donc deux salles de contrôle à chacune de ses extrémités, et la salle des données communiquant entre les deux. Dans la baie centrale se trouvent la majorité des colis à récupérer lors des diverses missions et quelques indices sur le déroulement de l'accident. Traversez la salle de serveurs pour revenir à votre point de départ, et vous extirper de ce tombeau spatial, digne des meilleures œuvres de Ridley Scott.

Star Citizen
Star Citizen
Star Citizen

Star Citizen : Arpentez les canyons de Daymar

Daymar est la plus grande lune de Crusader dans l'univers de Star Citizen. Réputée pour ses nombreux et sinueux canyons, elle fait le bonheur des commerçants s'approvisionnant en minerai. Ses températures clémentes lui permettent aussi d'attirer bon nombre de touristes en quête de dépaysement.

Star Citizen : La géante Crusader vous dévoile ses secrets

Crusader est l'une des planètes du système Stanton dans Star Citizen. Considérée comme une géante gazeuse, il appartient à l'entreprise Crusader Industries qui profite de sa haute atmosphère pour bâtir ses vaisseaux comme le Starliner.

0

L'actu

En Continu

22:00 Star Citizen Live : Tout sur les vaisseaux (All about Spaceships)
13:00 Star Citizen : Arme Scorpion GT-215
07:00 Star Citizen : l'ARK
23:30 Inside Star Citizen : Les points de saut (Jump points)
13:00 Star Citizen : F.C.U. Task Force, un court métrage dans Star Citizen
07:00 Star Citizen : Tayac
21:00 Star Citizen : Questions réponses sur le Pisces (Q&A Anvil Pisces)
13:00 Star Citizen : Les marqueurs orbitaux
13:00 Star Citizen : Le projet Archangel (Synthworld)
07:00 Star Citizen : Armes FPS : Behring pistolet balistique S38

Articles

recommandés

Star Citizen : L'intégralité des conférences de la CitizenCon 2949
Star Citizen la Roadmap du patch 3.8
L'équipage Millenium Star Citizen a besoin de vous !

Guides

à découvrir

Calendrier des sorties de jeux
Star Citizen : Faire de la thune en 3.7.1
Star Citizen : L'ARK Starmap