Menu
Millenium / Guides jeux vidéo / Star Citizen /

Star Citizen : Magnus

Star Citizen : Magnus
0

Autrefois le véritable poumon de la flotte de l'UEE, le système Magnus a finalement été laissé à l'abandon pendant des centaines d'années. De nos jours, il renaît de ses cendres et profite de son héritage industriel pour vitaliser un nouveau fleuron de l'industrie naval, Drake Interplanetary.

Star Citizen : Magnus

Dans l'univers de Star Citizen, le système Magnus est situé au cœur de l'UEE. Il est sur l'axe principal reliant les systèmes Sol et Terra en passant par le système Stanton. Bien qu'étant sur la route commerciale la plus utilisée de l'empire, le système ne déborde pas de richesses.

Il est composé de 3 planètes. Magnus II, dénommée Boréa, a été terraformée et est, depuis peu, le QG de l'entreprise Drake Interplanetary. Elle a également vu naître Kruger Intergalactic. En ce qui concerne les deux autres planètes : Magnus I est une planète qui regorge de minerais et de gemmes que l'empire n'a toujours pas fini d'exploiter en plus de quatre siècles, et Magnus III est une simple géante gazeuse.

AVERTISSEMENT DE VOYAGE : Contrairement à ce que peuvent indiquer les locaux, la planète Magnus IV n'existe pas. Ne pas croire aux rumeurs d'une planète paradisiaque en dehors de la "zone verte" ou encore d'une cachette secrète de la Navy.

A propos

Le système Magnus a été découvert en 2499. La terraformation de la planète Magnus II a été lancée en 2533, par la division militaire de l'UPE (ancien régime de l'UEE) et la planète fut alors nommée Boréa. Suite à cette acquisition par l'armée, l'accès au système fut régulé. Dès la fin du 26ème siècle, la planète était devenue un des plus imposants chantiers spatiaux de l'empire. C'est d'ailleurs à cette époque qu'une certaine Orzel Kruger créa Kruger Intergalactic.

Cependant, cette période de gloire ne fut qu’éphémère. Rapidement le système Kilian fut plus propice à l'activité de construction de vaisseaux, et les opérations sur Magnus II périclitèrent à partir de 2631. Comme Boréa n'avait pas d'autres cœurs d'activités à offrir pour les colons, l'émigration fut alors massive. On ne recensa plus qu'une trentaine de milliers d'habitants à la fin de l'exode. Les quelques survivalistes qui restèrent n'étaient pas vraiment un modèle de citoyenneté. L'autorité de l'UEE avait de moins en moins d'emprise sur cette société et la mentalité du "Chacun pour soi" se répandit.

De nos jours, après plus de 200 ans de période sombre, Borea prospère à nouveau. La perspective de démarrer une nouvelle vie en faisant table rase du passé a attiré de nombreuses personnes des quatre coins de l'empire. Pour encourager cette immigration, le gouvernement local a promu le slogan : "Magnus, Bienvenue dans l'inconnu". C'est suite à ce regain d'affluence que Drake Interplanetary a décidé de sélectionner Boréa comme QG pour son activité. L'Advocacy et la milice locale améliorent, année après année, la sécurité du système. Cependant, la criminalité établie pendant des décennies se dissipent difficilement. Le système reste à ce jour l'un des plus dangereux de l'empire.

Magnus et ses astres dans la Starmap - Star Citizen
Magnus et ses astres dans la Starmap

Géographie

Magnus I

Magnus I est une planète chtonienne, c'est-à-dire une ancienne planète gazeuse, qui du fait de sa proximité à son étoile, a perdu son atmosphère. Ce phénomène a permis à la planète de contenir de très riches gisements de minéraux et de gemmes précieuses. Malgré l'abandon de Boréa au 27ème siècle, l'exploitation minière de Magnus I est restée directement sous contrôle de l'UEE, et non de l'autorité régionale.

Star Citizen

Magnus II, Boréa,

Boréa est un type de planète proche de celle de la Terre, bien que le climat y soit moins généreux.

De nombreuses ruines, datant de l'époque où la planète était encore à son apogée, sont omniprésentes dans le paysage.

La capitale est Newcastle, mais la plus forte affluence est à Odyssa, le principal astroport de la planète.

Les principales infrastructures restantes d'Odyssa ont été réhabilitées par l'entreprise Drake Interplanetary. L'implantation de ce nouveau constructeur a permis de revitaliser le spatioport et de nombreuses petites industries se sont organisées autour.

Star Citizen

Magnus III

Magnus III est une planète gazeuse géante. Son originalité réside dans son atmosphère multicolore. Bien que la scène puisse être magnifique à observer, cette zone est déconseillée à la population, l'orbite étant souvent fréquentée par les pirates du système.

Star Citizen

Jump points

Système Cible

Taille Du Jump-Point

Affiliation Cible

Ellis

Grand

UEE

Stanton

Grand

UEE

Terra

Moyen

UEE

Potentiel du Système

Avant-propos : Les études de potentiel ci-dessous ont été réalisées en faisant des suppositions sur le gameplay des différents métiers. Elles sont donc propres à Millenium et ne reflètent pas forcément la réflexion de CIG. L’analyse a été faite en pondérant l’influence de chacun des items présents dans le système (spécificité des planètes, astéroïdes, géante gazeuse, site emblématique, etc…) et sa position dans la galaxie. Le niveau d’appréciation de chaque potentiel est jugé par rapport à la moyenne et l’écart type des résultats de l’ensemble des systèmes. Par conséquent, les résultats sont relatifs entre tous les systèmes et non absolus.

Potentiel du Système

Potentiel Marchand – Commun

Boréa et ses chantiers spatiaux de Drake Interplanetary ont besoin d’approvisionnements réguliers. Un marchand peut donc en profiter. Cependant, le système est un des plus dangereux au sein de l’empire ce qui atténue les perspectives marchandes.

 

Potentiel Ressources – Commun

Les minéraux et gemmes précieuses de Magnus I permettent d’assurer un profit certain pour les mineurs. Cependant ne vous attendez pas à être le seule à l’exploiter.

 

Potentiel Exploration – Exploré

Magnus n’a plus grand-chose à offrir pour un explorateur du 30ème siècle.

 

Potentiel Recherche – Faible

De même, un scientifique n’aura pas grand-chose à analyser de nouveau dans le système.

 

Potentiel Tourisme – Commun

Boréa peut attirer certains amateurs des paysages de villes fantômes mais il ne s’agit là que d’une faible proportion de touristes. La planète Magnus III quant à elle avec son atmosphère multicolore attire le regard. Attention cependant aux pirates.

 

Dangerosité – Risqué

Magnus est réputé pour être le système le moins sécurisé de l’empire.

Pour aller plus loin

les lieux

Tous les lieux
0

L'actu

En Continu

10:30 Inside Star Citizen : PTU and me
07:00 Star Citizen Monthly Report : Rapport mensuel de juillet 2020
11:45 Star Citizen : Amélioration et vente du M50 et du Khartu-Al
11:20 Star Citizen : Le véhicule minier ROC en vente et jouable
22:01 Star Citizen : Le Patch 3.10 passe sur les serveurs Live
11:00 Star Citizen : Les news de la semaine du 27 Juillet au 2 Août 2020
16:00 Star Citizen : Mise à jour hebdo de la Roadmap - 31 juillet 2020
14:25 Star Citizen : Calling All Devs - Le système Stanton
08:34 Calendrier des sorties de jeux
12:00 Inside Star Citizen : ROC and Roll

Articles

recommandés

Star Citizen: Zyloh clarifie la situation sur la communication autour de Squadron 42
Star Citizen : Patch alpha 3.10
L'équipage Millenium Star Citizen a besoin de vous !

Guides

à découvrir

Calendrier des sorties de jeux
Star Citizen : Guide pour les nouveaux joueurs
Star citizen : Banshee