Menu
Millenium / Guides jeux vidéo / Star Citizen /

Star Citizen : Orion

Star Citizen : Orion
0

Dans Star Citizen, le système Orion est tristement célèbre pour avoir connu la première défaite majeure de l’UEE face à la menace Vanduul. Détruite par les aliens, la colonie humaine n’est aujourd'hui qu’un vestige du passé. S’aventurer dans ce système est déconseillé mais pourrait s'avérer payant…

Star Citizen : Orion

Le système Orion de Star Citizen hébergeait, autrefois, une colonie prospère de l’UEE. Il n’est aujourd’hui que ruine et désolation à la suite des attaques répétées des Vanduul. De nos jours, tous ceux franchissant le jump point pour Orion ne savent pas s’ils reviendront en vie. Mais il existe des opportunités dans ce système qui attirent tout de même de nombreux pilotes. Certains mineurs à haut risque souhaitent rafler les ressources non exploitées de la ceinture d’astéroïdes. D’autres, explorateurs, recherchent un éventuel jump point, l’UEE n’ayant jamais réussi à finir d’explorer le système. Enfin, certains pilotes en quête de gloire s’engouffrent dans Orion pour chasser des vaisseaux Vanduul. Cette dernière activité est très populaire parmi les mercenaires et de nombreuses vies sont perdues chaque année.

A propos

Le système Orion a été découvert en 2650 par le navjumper Joshua Reece, qui décida de nommer la planète habitable du système Armitage ; par nostalgie de ses années d’enfance passées sur Terre dans la région de Staffordshire dans la commune du même nom. La découverte de cette planète colonisable tomba à point nommée pour relancer l’intérêt du public dans l’exploration après plusieurs années sans trouvaille majeure. Une fièvre colonisatrice s’est emparée du public, soutenue par les politiciens de l’époque encourageant de « saisir l’opportunité au bout de la galaxie ». En seulement 5 ans, Armitage débordait d’activité, amplifiée par la découverte de gisements de métaux précieux dans les ceintures d’astéroïdes du système.

Cependant, le 9 août 2681, la plus grande menace de l’humanité fit son apparition dans le système Orion : une escouade de vaisseaux de raid Vanduul attaqua la base principale de Armitage exterminant de nombreux colons sans défense. L’UEE fut totalement prise par surprise. En effet, cette région de l’espace était supposée être sécurisée et les contacts avec les Banu n’avaient jamais rapporté d’activité d’une race extraterrestre menaçante dans le secteur.

Après enquête des services de renseignement, il s'avéra que les Vanduul sont un peuple de nomades, qui revisitent régulièrement les planètes riches en ressources. L’UEE estima donc que les Vanduul risquaient de considérer Armitage comme un point de réapprovisionnement et qu'une nouvelle attaque était à prévoir. Le risque était d'autant plus grand que les humains, loin d'être une menace, devenaient pour eux une nouvelle proie dans la galaxie.

Star Citizen

Les attaques Vanduul augmentaient en fréquence : on recensait plus d’une dizaine de raids par année. Le système Orion étant éloigné, le développement d’une présence militaire sur place était jalonné d’obstacles en particulier sur le plan logistique, sans compter les assauts incessants des Vanduul. En 2686, l’UEE remporta sa première victoire et repoussa l’envahisseur. Cela ne donna cependant qu’un faux sentiment d’espoir pour l’UEE. Après plusieurs succès répétés, les généraux de la Navy échafaudaient déjà des plans pour éliminer la menace Vanduul définitivement. En réalité, d’après plusieurs historiens contemporains, les Vanduul utilisaient ce temps pour analyser les humains et leur capacité militaire.

Le 26 février 2712, le peuple d’Orion contempla dans son espace une vision cauchemardesque de plus d’un kilomètre de long. Ce vaisseau, désormais appelé Kingship, est l’arme de destruction massive des Vanduul. La vue d’un tel vaisseau donne encore de nos jours des sueurs froides aux généraux de la Navy. La bataille fut perdue avant même qu’elle ne démarra. L’objectif se résuma rapidement à sauver un maximum de vie humaine. Un exode massif de transporteurs fut alors escorté jusque dans l’empire. Le système Orion fut le premier système à tomber face à la menace Vanduul.

Géographie

Orion I

Cette protoplanète est en orbite proche de son étoile et par conséquent n’est d’aucune utilité ni pour les humains ni pour les Vanduul.

Star Citizen

Orion II

La planète Orion II est recouverte d’une atmosphère à forte concentration d’acide sulfurique. Les relevés de l’époque indiquaient des anomalies sous l’épaisse couche toxique. A la lumière des évènements sur Orion et de l’intérêt des Vanduul pour ce système, les scientifiques se demandent s’il ne s’agirait pas en réalité d’une activité extra-terrestre.

Star Citizen

Orion III, Armitage

La planète Orion III, Armitage, est recouverte de vastes plaines sans vie, parsemées de cratères et de zones sont radioactives, suite aux bombardements orbitaux des flottes Vanduul. Les attaques furent tellement brutales qu'une bonne partie de l'écosystème d'Armitage a été annihilé, réduisant ainsi le potentiel de richesse de la planète pour les Vanduul. De temps à autres, des clans de l'espèce alien s'installent pour exploiter les ressources restantes à la surface de la planète.

Quelques ruines de villes humaines subsistent, envahies par la végétation. Aussi surprenant soit-il, quelques humains continuent de survivre sur cette planète désolée, habitant dans des "bunker" de fortune, enfermés pour éviter d'être détectés. Ce sont les descendants des colons qui ont refusé de quitter la planète face à la menace Vanduul. Ce peuple est autonome et indépendant de l'UEE. Il reproche à l'empire d'avoir abandonné leurs ancêtres.

Star Citizen

Orion IV, Abyss

La planète Orion IV, Abyss, est une géante gazeuse qui a hérité son nom de son apparence atypique. La planète ne réfléchit pratiquement aucune lumière ressemblant à une impressionnante boule de charbon. Avant l'invasion des Vanduul, la planète était à l'origine d'un culte d'admirateur et certaines personnes visitaient le système uniquement pour l'observer.

Star Citizen

Ceinture d'astéroides d'Orion, Alpha

Quelques gisements d'or et de platine peuvent encore être exploités dans cette ceinture d’astéroïdes. Mais au vu de sa distance avec l'empire et de la présence sporadique des Vanduul, seuls les plus téméraires tentent leur chance.

Jump points

Système Cible

Taille Du Jump-Point

Affiliation Cible

Tiber

Grand

Vanduul

Viking

Grand

Vanduul

Caliban

Moyen

Vanduul

Pour aller plus loin

les lieux

0

L'actu

En Continu

09:27 Star Citizen : ILW - Jour 4 MISC/Consolidated/Argo/Crusader
08:25 Inside Star Citizen : Danger! High Voltage! - Echanges d'UEC entre joueurs et armes électriques
19:40 Star Citizen : Un patch pour corriger les récents problèmes d'instabilité
07:00 Star Citizen : Calliope, Lune de Microtech
02:10 Star Citizen : ILW - Jour 3 Aegis Dynamics
23:00 Star Citizen : Invictus Launch Week - ILW - Jour 2 Anvil Aerospace
17:35 Star Citizen : Invictus Launch Week - Jour 1 Origin/RSI/Tumbril
14:10 Star Citizen : Mise à jour hebdo de la Roadmap - 22 mai 2020
12:00 Star Citizen : Les news de la semaine du 18 au 24 mai 2020
11:00 Star Citizen : FreeFly Invictus Launch Week, accès libre repoussé à 15h

Articles

recommandés

Star Citizen : Accompagnement des nouveaux joueurs par l'équipe Millenium pendant l'accès libre
Star Citizen : Patch alpha 3.10
L'équipage Millenium Star Citizen a besoin de vous !

Guides

à découvrir

Calendrier des sorties de jeux
Star Citizen : notre sélection des meilleurs vaisseaux par rôles et budgets
Star Citizen : les prisons