Menu
Millenium / Guides jeux vidéo / Star Citizen /

Star Citizen : La Murray Cup

Star Citizen : La Murray Cup
0

La Murray Cup est une course historique de Star Citizen regroupant plusieurs circuits dont trois sont jouables dans l'Arena Commander. C'est la course de vaisseaux la plus prisée du 'Verse et même les espèces Aliens se sont intégrées aux coureurs pour tenter de remporter ce trophée.

Star Citizen : La Murray Cup

La Murray Cup est une course endiablée et dangereuse qui se tient tous les ans depuis plus de 500 ans dans Star Citizen. Elle s'est forgée une solide réputation et demeure aujourd'hui l'un des évènements sportifs les plus prisés de l'humanité, à tel point même que les Banu et les Xi'An se sont mis à envoyer leurs champions sur les circuits afin de décrocher la coupe. Celle-ci prend place dans le système qui a vu sa naissance : Ellis. Trois des circuits de la coupe sont jouables dans l'Arena Commander et permettent un aperçu de l'ambiance dans laquelle se déroule la course.

Histoire

En 2467, l'UNE lance la Terraformation du système Ellis et des centaines de travailleurs sont envoyés dans le système. Cependant le travail est rude et tous les moyens sont bons pour tenter d'échapper au train-train quotidien; ceci n'est pas un secret pour les habitants d'Ellis qui développeront très vite une passion pour la course de vaisseaux. Entre les heures de travail, ils modifient et améliorent les vaisseaux industriels à leur disposition pour les rendre plus légers et plus rapides. On voit alors fleurir en quelques années, des dizaines de "courses de vaisseaux de rue" aussi dangereuses que palpitantes. La réputation de telles courses se fait vite un nom, et rapidement, des dizaines d'étrangers viennent sur Ellis afin de participer aux évènements.

Le criminel Amon Murray sentit l'opportunité. Avec son passé de dealeur et de parieur, il avait l'expérience nécessaire pour changer ces courses sans lois en évènements planétaires. Il lança alors un système de paris autour des courses, et remarqua vite qu'il gagnait plus avec cette simple source qu'avec toutes ses autres activités criminelles. Amon Murray utilisa donc son pactole pour financer, légalement cette fois, ce qui deviendrait la première Murray Cup, en 2479.

Le premier champion fut Ian Rikkord, qui modifia son RSI Nova pour en améliorer les performances, et lança ainsi une tradition qui pousse aujourd'hui tous les pilotes à modifier leur vaisseaux d'origine. La réputation de la coupe allait grandissante et les pilotes accoururent bientôt des quatre coins de l'Empire pour tenter leur chance. En 2488, Amon Murray fut entièrement blanchi pour devenir un personnage public, et le père des courses de vaisseaux modernes.

La coupe

Catégories

Il existe deux catégories officielles, elles mêmes divisées en catégories non-officielles. La catégorie classique (ou lièvre) est tout ce qu'il y a de plus simple. Votre vaisseau doit passer la ligne d'arrivée le premier sans faire usage des armes. Cette même catégorie est souvent divisée en deux sous-catégories : Haute-performance (qui voit s'affronter des vaisseaux taillés pour la course tels que le M50, le 350R ou encore le Razor) et Libre (catégorie dans laquelle sont bannis les vaisseaux de courses et sont privilégiés tous les autres).

La seconde catégorie majeure se nomme Blitz (surnommée Tortue ou encore Div-T). Cette catégorie permet aux pilotes de faire usage de leurs armes pour désactiver sans détruire leurs adversaires durant la course. Si cette catégorie est certes la plus spectaculaire, les officiels durcissent toujours plus les restrictions autour du Blitz, si bien que ce mode de course perd chaque année en intérêt au profit des courses classiques.

Circuits

Les Circuits de la Murray Cup sont réputés pour être les épreuves de pilotage les plus difficiles de la galaxie, si bien que certains virages ou passages ont pris les noms de "Mer du chagrin" ou encore "Le Cimetière". La Murray Cup est aujourd'hui divisée en plusieurs étapes sur la totalité du système Ellis. Le tracé actuel comprend des champs d'astéroïdes, des puits gravitationnels, des anneaux d'agilité ou encore les structures humaines. Chaque obstacle naturel ou artificiel est utilisé pour rendre la course toujours plus difficile.

Le tracé change tous les ans afin d'en préservé la difficulté, et pour empêcher les pilotes de les apprendre par cœur. Cependant, certaines parties telles que la "Rikkord Memorial Raceway" sont des constantes et trouvent toujours leur place dans le tracé.

Règles

L'édition 2943 de la Murray Cup vit l'introduction d'un système de qualifications. En effet, en 2942, le champion Zack Hugh fut tué durant son tour de la victoire, après qu'un pilote amateur a perdu le contrôle de son vaisseau et percuté le nouveau champion. Depuis lors, il faut avoir cumulé un total de 20 points, attribués lors d'autres courses officielles de la saison, pour espérer participer à la Murray Cup (à l'image de la Super Licence en formule 1).

Pilotes et vaisseaux

Pilotes

En 500 ans, la Murray Cup a vu passer un nombre incalculable de pilotes plus talentueux les uns que les autres, et certains plus que d'autres, sont entrés dans la postérité pour leurs exploits, ou leur différence.

  • Terra McConoway devint en 2492, le premier pilote à remporter 2 Murray Cup.
  • Issigon Ado fut le premier pilote Banu et alien à participer à la coupe et la remporta quatre fois par la suite.
  • Dax Hemmelmann établit en 2731 un record de vitesse invaincu jusqu'à aujourd'hui (plus à cause de la technicité grandissante des tracés que des limitations techniques) dans un Aurora modifié.
  • Fabis Capaldi devint un modèle d'inspiration, lorsqu'il remporta la coupe en 2798 alors qu'il souffrait du sydrome de Rauk, une forme d'autisme propre à la planète Terra. Une autre preuve que la détermination rend l'impossible possible.
  • Hypatia Darring remporta la course en 2934, alors qu'il était probablement le moins pressenti pour le titre, avec ses 40 ans d'expérience et ses 3 petites victoires sur des courses moindres.
  • Callum Tennerson tient aujourd'hui un record peu enviable : il est le seul pilote à avoir survécu à 22 Murray Cup sans jamais monter sur le podium.

Vaisseaux

Voici une liste non exhaustive des vaisseaux ayant remportés au moins une Murray Cup.

0

L'actu

En Continu

09:27 Star Citizen : ILW - Jour 4 MISC/Consolidated/Argo/Crusader
08:25 Inside Star Citizen : Danger! High Voltage! - Echanges d'UEC entre joueurs et armes électriques
19:40 Star Citizen : Un patch pour corriger les récents problèmes d'instabilité
07:00 Star Citizen : Calliope, Lune de Microtech
02:10 Star Citizen : ILW - Jour 3 Aegis Dynamics
23:00 Star Citizen : Invictus Launch Week - ILW - Jour 2 Anvil Aerospace
17:35 Star Citizen : Invictus Launch Week - Jour 1 Origin/RSI/Tumbril
14:10 Star Citizen : Mise à jour hebdo de la Roadmap - 22 mai 2020
12:00 Star Citizen : Les news de la semaine du 18 au 24 mai 2020
11:00 Star Citizen : FreeFly Invictus Launch Week, accès libre repoussé à 15h

Articles

recommandés

Star Citizen : Accompagnement des nouveaux joueurs par l'équipe Millenium pendant l'accès libre
Star Citizen : Patch alpha 3.10
L'équipage Millenium Star Citizen a besoin de vous !

Guides

à découvrir

Calendrier des sorties de jeux
Star Citizen : notre sélection des meilleurs vaisseaux par rôles et budgets
Star Citizen : les prisons