MGG / Guides jeux vidéo / Star Citizen /

Star Citizen : Kabal

Star Citizen : Kabal
0

Le système Kabal de Star Citizen a été découvert récemment par l’humanité. Avec une planète habitable et des astéroïdes, le secteur aurait pu devenir prospère, mais une révélation surprenante empêche depuis toute colonisation, ou même de s’en approcher pour les décennies à venir.

Star Citizen : Kabal

Peu de monde, dans l'univers de Star Citizen, peut véritablement décrire ce qui se trouve dans le système Kabal. Interdit d'accès par l'UEE depuis sa découverte, les secrets de ce monde perdu laisse l'humanité entière dans un mystère non résolu...

A propos

Après six années d’exploration pour le compte du « Imperial Cartography Center », Usuni Colo n’avait jamais pris ne serait-ce qu’un jour de congé maladie. En 2941, sa superviseur lui conseilla de prendre un peu de repos. Face à sa réticence, elle finit même par le lui imposer. Pour occuper ces trois semaines, Colo ne pensait qu’à une seule destination : fasciné par les cultures et sociétés atypiques, il voyagerait pour la planète Mya dans le système Leir afin d’observer par lui-même comment l’isolationnisme avait affecté la planète et son peuple.

Malheureusement pour Colo, une fois sur place, il fut expulsé de la planète Mya pour avoir tenté de persuader les locaux de le laisser franchir le périmètre interdit aux touristes. Il lui restait encore deux semaines à patienter. Colo prit alors son temps pour rentrer dans le système Elysium. En tant que membre de l’équipe « ICC Stellar Surveyor », il avait le réflexe de scanner les zones qu'il parcourait pour rechercher de potentiels jump-points.

Au cours de son trajet de retour, le 11 mars 2941, le scanner de Colo renvoya une anomalie qui ressemblait à un jump-point. Usuni Colo ne perdit pas son sang-froid et resta professionnel. Ce qui le surprit cependant fut ce qu’il découvrit de l’autre côté du jump-point : il n’était pas le premier à avoir trouvé ce système…

Star Citizen

Colo effectua de nombreux scans préliminaires de ce nouveau système qu’il nomma Kabal, en l’honneur du célèbre groupe de musique du 27ème siècle. La première phase d’exploration permit d’identifier une étoile de type spectral F, trois planètes et un amas d’astéroïdes. Lorsqu’il retourna dans l’UEE, il signala immédiatement sa découverte et demanda à ce que son unité soit détachée pour étudier ce nouveau secteur. L’UEE accepta sa demande et il revint peu de temps après avec son équipe au complet.

Leurs premiers relevés étaient globalement très positifs. Kabal II et Kabal III étaient localisés dans la "zone verte", et l’atmosphère à base d’oxygène de Kabal III permettait pratiquement d’avoir une planète habitable "clé en main". Les officiels du gouvernement, apprenant cette nouvelle, furent particulièrement enthousiastes à l’idée de pouvoir coloniser une nouvelle planète sans avoir à financer des frais exorbitants de terraformation. Colo et son équipe furent principalement concentrés sur l’exploration de Kabal III.

D’après les registres officiels, le protocole standard de l'ICC fut respecté, les données du nouveau système furent donc bien classées confidentielles avant que l’évaluation finale ne soit réalisée. Cependant, le potentiel de Kabal III fut éventé dans la presse et fit sensation sur le Spectrum.

Star Citizen

Les opposants de l’Empereur de l’époque, Costigan, étaient suspicieux : ils voyaient par cette rumeur, une diversion orchestrée par l’administration pour mettre en valeur le gouvernement. Quelques semaines plus tôt, le « Historical Truth Act » de 2941 déclassifia des millions de documents, dans lesquelles plusieurs expliquaient les stratégies de propagande de l’ère Messer pour manipuler l’opinion publique. Bien que ce ne soit pas vraiment une révélation et qu’aucun de ces documents n’était bien entendu lié à l’administration Costigan, beaucoup furent tentés de faire un lien entre ces stratégies passées et la communication du gouvernement en place. L'information divulguée sur Kabal était pour certains une façon pour le gouvernement d’orienter le débat de l’actualité sur les potentialités du futur et non sur les tragédies du passé.

Lorsque la situation fut connue du public, l'ICC décida de profiter du buzz généré par cette révélation. Usuni Colo organisa même une interview exclusive avec Beck Russum sur Empire Report. L’évènement fut au centre des conversations pendant des jours, jusqu’à qu’il soit annulé brutalement. Aucune raison ne fut transmise sur l’origine de cette annulation, et de nombreuses rumeurs se propagèrent rapidement. Lorsque l’évaluation finale de l’exploration de Kabal fut retardée, également sans raison apparente, un sous-comité du Sénat fut alors organisé pour enquêter.

Star Citizen

En Octobre 2941, Rebecca Alves, directrice de l’ICC, fut appelée à se présenter dans le cadre de cette enquête pour rendre des comptes sur sa direction. Les sénateurs concentrèrent leurs questions sur Kabal III et cherchèrent les raisons pour lesquelles le rapport final d’exploration n’était toujours pas sorti. Alves évita la plupart des questions sous couvert de confidentialité tant que le rapport n’était pas diffusé. Les enquêteurs furent de plus en plus insistants et Alves diminua en assurance dans ses réponses. Les sénateurs devinrent de plus en plus agités : ils se demandaient qui était derrière cette histoire si même la directrice de l'opération était dans le flou.

Cette entrevue entre Alves et les sénateurs fut un désastre. Le débat sur Kabal reprit de plus belle et la rumeur selon laquelle l’Imperator était derrière l’opération ne semblait plus si alambiquée. Face à la pression populaire, l’ICC finit par publier le rapport sur le système Kabal début Novembre 2941.

Le rapport faisait état d’une ancienne cité Tevarin, antérieure à la première guerre Tevarin, sur la planète Kabal III. Même si la planète était habitable pour les humains, aucune colonie ne pourrait s’établir dans un avenir proche. A la suite de la diffusion de ce rapport, le gouvernement de l’UEE classifia le système entier comme interdit au public afin de maintenir l’intégrité du site archéologique. Encore de nos jours, les fouilles empêchent tout visiteur de s’approcher du système.

AVERTISSEMENT AUX VOYAGEURS : L’unique accès pour le système Kabal étant à travers Leir, certains ont tenté de surveiller les allers et venues des convois du gouvernement afin de découvrir les coordonnées exactes du jump-point. Les vaisseaux de l’UEE sont connus pour engager tout vaisseau suspect dans la zone, donc si un membre du gouvernement vous envoie un message d’avertissement, écoutez-le ou subissez-en les conséquences.

Kabal et ses astres dans la Starmap - Star Citizen
Kabal et ses astres dans la Starmap

Géographie

Kabal I

Cette petite protoplanète, pleine de bosses et cratères, est si proche de son soleil, qu’il ne suffit que de 34 jours standards terrestres pour faire une rotation complète.

Star Citizen

Kabal II

Le rapport initial de l’ICC comparait Kabal II à la planète Mars du système Sol. Situé au beau milieu de la "zone verte" du système, cette planète désertique était une candidate idéale pour la terraformation. Mais les Tevarin n’ayant jamais maitrisé cette technologie, elle est et restera inhabitable.

Star Citizen

Kabal III

La planète Kabal III était le joyau du système à sa (re)découverte. Cependant, les rêves de l’UEE d’établir une colonie sur la planète furent rapidement abandonnés à la découverte de ruines Tevarin, devenant ainsi un site archéologique emblématique.

En dessous d’une épaisse couche de flore qui s’est réappropriée les zones urbaines de la planète, le monde Tevarin est comme figé dans le temps. Les vaisseaux sont stationnés sur les plateformes. Les grands préceptes de la Rijora sont encore accrochés aux murs des temples. Ces indices laissent penser que la population a fui, ou alors avait prévu de revenir rapidement sur les lieux.

Quoiqu’il en soit, Kabal III permit au monde de collecter de nombreuses informations sur la culture des Tevarin avant la Purge (qui sévit après la seconde guerre Tevarin).

Star Citizen

Les militaires de l’UEE invitèrent Esperia, constructeur de vaisseaux réputé pour ses reproductions de vaisseaux aliens, à cataloguer et analyser les vaisseaux abandonnés. Après comparaison avec les données historiques, Esperia estima que la planète fut abandonnée avant la première guerre Tevarin. Malgré le grand apport culturel qu’apportait Kabal III, les autorités étaient méfiantes sur ce lieu. Une question se murmurait sur toutes les lèvres : « Pourquoi les Tevarin sont-ils partis ?"

Beaucoup se demandent encore pourquoi les Tevarin avaient effacé de leur mémoire un système entier. Certains pensent que les événements cataclysmiques subis pendant deux siècles, les deux guerres Tevarin et la Purge, ont pu effacer, de leur mémoire collective, ce système. D’autres s’imaginent que l’existence de Kabal était bien gardée d’un groupe isolé de Tevarin. Conscients qu’ils ne saisissent pas tous ces mystères, les chercheurs de l’UEE s’appliquent méticuleusement dans leur recherche sur Kabal III. Malgré les demandes incessantes de la société culturelle de préservation des Tevarins et de l’association des défenseurs des Tevarin ("Nerriva Alle"), l’UEE interdit toujours fermement l’accès à la planète.

Star Citizen

Jump points

Système Cible

Taille Du Jump-Point

Affiliation Cible

Leir

Grand

Non Affilié

Potentiel du Système

Avant-propos : Les études de potentiel ci-dessous ont été réalisées en faisant des suppositions sur le gameplay des différents métiers. Elles sont donc propres à Millenium et ne reflètent pas forcément la réflexion de CIG. L’analyse a été faite en pondérant l’influence de chacun des items présents dans le système (spécificité des planètes, astéroïdes, géante gazeuse, site emblématique, etc…) et sa position dans la galaxie. Le niveau d’appréciation de chaque potentiel est jugé par rapport à la moyenne et l’écart type des résultats de l’ensemble des systèmes. Par conséquent, les résultats sont relatifs entre tous les systèmes et non absolus.

Potentiel du Système

Potentiel Marchand – Aucun

Il n'y a aucune raison pour un marchand de s'aventurer sur Kabal.

Potentiel Ressources – Faible

Kabal a quelques ressources mais elles sont interdites d'accès.

Potentiel Exploration – Commun

Le système est tout nouveau et de nombreuses anomalies pourraient être découvertes mais l'UEE s'en charge déjà et interdit l'accès aux indépendants.

Potentiel Recherche – Excellent

Les ruines des cités Tevarin est une mine d'or de connaissances sur la culture Tevarin. Cependant, il faut intégrer les équipes de recherches de l'UEE pour avoir les accès.

Potentiel Tourisme – Aucun

Le système est interdit d'accès aux indépendants. Il n'est pas possible d'organiser une visite touristique dans ces conditions.

Dangerosité – Commun

L'armée est bien installée dans le système pour protéger Kabal III mais ce secteur de la galaxie est loin d'être sécurisé et une incursion peut toujours être possible.

Pour aller plus loin

les lieux

0

L'actu

En Continu

12:30 Star Citizen Live : All About Alpha 3.15
07:00 Star Citizen : Questions/réponses sur le Liberator
13:30 Star Citizen : Patch Watch 3.15, points d'apparitions, boucliers et plus...
10:50 Star Citizen : Les pertes de cargaisons par 30k ne sont plus qu'un mauvais souvenir
07:00 Star Citizen : les joueurs seraient répartis dans des Shards régionales (dixit Chad McKinney)
15:30 Star Citizen : le Liberator et le 400i en vente
01:45 Star Citizen - CitizenCon 2951 : systemic gameplay - stream of thought
23:50 Star Citizen - CitizenCon 2951 : "Server Meshing & the state of persistence"
23:37 Star Citizen - Citizencon 2951: Les sons de l'espace
23:17 Star Citizen - CitizenCon 2951 : Crafting Worlds: Planetary Tools & Tech

Articles

recommandés

Star Citizen : L'intégralité des conférences de la CitizenCon 2951
Star Citizen : Patch alpha 3.15
L'équipage Millenium Star Citizen a besoin de vous !

Guides

à découvrir

Quel pack choisir sur Star Citizen ?
Star Citizen : Guide des commandes
Star Citizen : Achat et location de vaisseaux