Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Strider /

Strider PC PS3 Xbox 360 Xbox One PS4

Strider PC PS3 Xbox 360 Xbox One PS4
0

Après avoir fait virevolter son écharpe sur borne d'arcade, Megadrive et Playstation, Strider revient sous la houlette de Double Helix pour un reboot somme toute assez sympathique.

Strider PC PS3 Xbox 360 Xbox One PS4

Test : Strider

 

Après avoir fait virevolter son écharpe sur borne d'arcade, Megadrive et PlayStation, Strider revient sous la houlette de Double Helix pour un reboot somme toute assez sympathique.

 


Genre : Metroïd-vania

Développeur : Double-Helix

Éditeur : Capcom

Supports : PC, PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One (téléchargement)

Prix : 15€

PEGI : 16+

 

 

 

 

Everyday I'm drinking


Fraîchement débarqué à Kazakh grâce à son deltaplane à réaction (faudra m'expliquer l'intérêt), Strider Hiryu, ninja de profession, n'est pas là par hasard : le jeune homme doit à tout prix libérer la ville et ses si pittoresques accents soviétiques du joug de Meio, un bon gros dictateur se planquant dans son Étoile Noire perso. Si le pitch de ce reboot vous rappelle quelque chose, alors dans mes bras : ça veut sans doute dire que vous vous êtes déjà essayé aux toutes premières aventures de Strider, cette version 2014 reprenant les grandes lignes de la trame d'origine. Bon en même temps on s'en fiche un peu vu qu'il ne s'agit ici que d'un scénario prétexte, mais il est toujours agréable de constater que les développeurs cherchent à titiller la fibre nostalgique des joueurs, et puis ça leur économise un scénariste qui n'aurait de toute façon pas servi à grand-chose : comme ça tout le monde est content !

Toute cette partie narrative dont on se serait finalement bien passé nous est racontée via des cut-scenes qui frôlent le nanardesque : lèvres des personnages figées, modélisation des intervenants sommaires et dialogues à la rue... Était-ce vraiment la peine ? Et puis ce n’est pas notre acrobate professionnel du lancer de kunaï qui va remonter la moyenne, puisque le bonhomme aura le droit à une vingtaine de répliques dans tout le jeu et pas forcément toutes fines. D'ailleurs je ne sais même pas pourquoi je suis en train de vous parler de ça moi, passons directement à ce qui nous intéresse !

 

 

Ça va trancher, chérie !


Construit sur la base d'un metroïd-vania, à savoir un environnement ouvert qui s'étend au fur et à mesure de vos découvertes sur la carte, Strider propose un level design pas forcément si labyrinthique que ça et finalement assez assisté. Là ou vous deviez trimer dans Super Metroïd pour déceler la moindre extension de votre barre de vie, ici tout vous est servi sur un plateau d'argent puisque la mini-map indique l'emplacement de toutes les petites friandises capables d'améliorer le ninja et avec le code couleur qui va bien en plus.

Cette progression n'a pas que des mauvais côtés, la montée en puissance de notre personnage se faisant de manière régulière, en découle un rythme soutenu où le joueur va de découverte en découverte, rendant le titre de Double Helix finalement assez addictif. Et puis ce n’est pas comme si le bougre n'avait pas une panoplie de mouvements de base rachitiques, oh que non : le loustic s'accroche à toutes les parois, tous les plafonds, comme un homme-araignée à qui on aurait remplacé les lance-toiles par des kunaïs. Ajoutez à cela des coups de sabre rapides et dévastateurs featuring bourrinage de la touche action et vous obtenez un gameplay frénétique qui ne laisse aucun temps mort dans l'action.

 

Au niveau des capacités supplémentaires, outre les diverses améliorations de la barre de vie et de « magie », Strider aura accès au double saut, au coup chargé ou encore à l'attaque plongeante : toutes ses techniques servant aussi bien dans l'exploration que dans les combats. D'ailleurs en parlant de ces derniers, pas grand-chose à signaler : on avance, on bourrine tout ce qui bouge à part quelques ennemis qui demanderont de leur faire baisser le bouclier ou de leur tourner autour et c'est marre.

En plus, fidèles à la grande tradition Capcom, les boss rencontrés deviennent par la suite des ennemis standards. Bref, un bestiaire qui ne casse pas trois pattes à une oie sauvage et des combats de boss finalement assez anecdotiques, même si certains patterns demanderont quelques essais aux joueurs les plus hésitants. À noter que le jeu dispose de trois modes de difficulté : le jeu n'étant pas forcément très compliqué, si vous êtes déjà coutumier de ce genre de jeu, imposez-vous le mode difficile dès votre premier parcours.

 

 

Coup de grisou


Les développeurs de Double-Helix ont opté pour une approche 2,5D de bonne facture, même si les environnements se révèlent finalement assez fades et ternes. Vous me direz, on traverse surtout des environnements enneigés et futuristes, donc c'est normal que le tout soit sobre, mais tout de même, il y avait certainement moyen d'égayer un peu tout ça. Testé sur PC, le titre dispose tout de même d'effets de lumière et de particules qui rendent vraiment bien, même si on est très loin de la baffe technique.

Peu importe, Strider a la classe, ses animations et postures faisant honneur à un personnage qui n'a rien perdu de son charisme. Côté bande-son, ce n’est pas l'extase : le tout se veut relativement discret et de qualité très moyenne. Dommage, surtout lorsque l'on se souvient des thèmes cultes du premier jeu de la licence.

 

 

Pour conclure

 

Bonne pioche que ce Strider à la sauce années 2000. Doté d'un gameplay ne laissant aucune place aux temps morts et une progression façon metroïd-vania qui fait toujours son petit effet, on peut toutefois regretter que Retro-Helix n'ait pas réussi à insuffler un peu plus de vie dans ses décors et ses personnages secondaires. Même si ces éléments ne sont pas de la plus haute importance, ils auraient peut-être réussi à élever l'ambiance d'un jeu finalement assez « générique », malgré un mélange des genres réussi.

Les plus et les moins

Progression réjouissante Ambiance fade
Strider toujours aussi classe Bestiaire rachitique
Quelques trouvailles visuelles sympathiques Des combats de boss ennuyeux
0

L'actu

En Continu

08:34 Calendrier des sorties de jeux
10:35 Kickstarter : Sélection d'avril
15:58 Strider : Le Test
11:54 Strider ressuscité par Capcom

Articles

recommandés

Les nouveautés de Volta Football sur FIFA 21
Halo Infinite voit sa date de sortie repoussée à 2021 aussi
Xbox Series X : Lancement en novembre, catalogue & rétrocompatibilité

Guides

à découvrir

Calendrier des sorties de jeux