Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Poker /

Clap de fin pour Everest Poker en France

Clap de fin pour Everest Poker en France
0

Les mois se suivent et se ressemblent dans le monde du poker en France. Après la fermeture de Pkr l'été dernier et Turbo poker en décembre, c'est au tour d'un des sites les plus connus de poker dans le monde qui tourne la page.

Clap de fin pour Everest Poker en France

Le secteur du poker en France fait grise mine, et cela affecte directement les opérateurs qui ferment les uns après les autres. L'année dernière, nous vous faisions part de la fermeture du site Pkr et de Turbo Poker. L’hémorragie continue puisqu'il y a quelques jours, nous avons appris la fermeture d'Everest Poker en France.

 

 

Un marché qui peine à repartir


Lors du congrès de l'ARGEL
, l'ensemble des acteurs du marché des jeux d'argent en ligne avait fait le constat que le secteur du poker était en crise et qu'à terme cela mettrait en péril son modèle économique. Les chiffres du premier semestre de l'année étaient alors attendus pour en dégager une tendance. Et on constate que l’embellie n'est toujours pas présente

 

 

Comme le montrent ces données disponibles dans le rapport de l'ARJEL sur le premier trimestre de l'année, le poker continue de voir son Chiffre d'Affaires (Produit Brut des Jeux) stagner. Plus précisément, on constate un marché du tournoi qui est toujours aussi dynamique avec une croissance des mises de 17%, mais le problème vient du marché du Cash Game, secteur principal dans le poker en ligne, qui continue de marquer le pas avec une baisse des revenus de plus de 9%. 

Le modèle économique des salles de poker en ligne, qui dépend énormément des revenus du Cash Game, est ainsi mis en difficulté. Cela pousse des groupes mondiaux à sortir du marché français pour diminuer leurs pertes. 

 

 

Fermeture d'Everest, direction Betclic pour les joueurs de cette plateforme

 

En 2010, lors de l'ouverture du marché des jeux d'argent en ligne Everest faisait partie des plateformes qui bénéficiaient d'une bonne popularité auprès des joueurs. Ce site avait donc l'objectif bien légitime de rester durablement dans le paysage des sites de poker français. Mais la fin de la pokermania a été fatale pour la plupart des plateformes, et Everest n'aura pas réussi à y couper.

Ainsi, Everest fermera le 31 mai prochain, la base des joueurs étant automatiquement redirigée vers le site Betclic (les deux sites proposaient déjà avant la fermeture les mêmes offres). 

 

 

De moins en moins d'acteurs sur le marché

 

9, c'est le nombre de sites de poker qui reste en France pour les joueurs. Il est loin le temps où les Français avaient la possibilité de jouer sur plus d'une vingtaine de plateformes pour leur plaisir.

Et selon plusieurs analystes l'écrémage n'est pas prêt de finir. En effet, le marché du poker est un marché qui tend à concentrer les joueurs sur quelques plateformes seulement : plus il y a de joueurs sur une plateforme, plus les joueurs sont attirés, etc., ce qui pousse les petites structures à sortir du marché. Selon cette logique, les leaders de ce marché (Winamax et Pokerstars) vont continuer à prendre des parts de marché sur leurs concurrents. À terme, on peut alors supposer que le marché du poker en France sera constitué de 3-4 opérateurs.  

 

0

L'actu

En Continu

09:25 Le programme du mois d’Août sur Winama
16:54 Bilan de l'édition 2016 des WSOP
10:08 7-2, vraiment la plus mauvaise main ?
10:36 Antoine Saout, seul dans le Main Event
10:28 Plus de 6700 joueurs pour le Main Even
10:35 L’histoire du Main Event des WSOP
11:09 Partez à Vegas avec Winamax !
17:29 WSOP : Premier bilan
19:15 Les tournois avec beaucoup de joueurs
17:15 WSOP : Mais jusqu’où ira Jason Mercier

Articles

recommandés

MHW Iceborne : Journal des développeurs 6, patchs & événements à venir
WoW Shadowlands : A Bastion, le PNJ Pelagos est désormais désigné par le pronom "il"
Vitality lance son premier tournoi Valorant

Guides

à découvrir

Jouer en argent fictif sur Winamax
Lexique du Poker
Les cotes au poker