Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo /

Test Divinity: Original Sin 2, PC

Test Divinity: Original Sin 2, PC
0

Après une période d'early access mesurée, Divinity Original Sin 2 sort enfin officiellement. Après un premier jeu très réussi, ce second épisode plein de contenu est très attendu. Découvrez notre verdict.

Test Divinity: Original Sin 2, PC

Review de Divinity: Original Sin II


Après une période d'accès anticipé qui a eu le bon goût de ne pas s'éterniser, Divinity: Original Sin 2, financé sur Kickstarter et développé par Larian Studios est enfin sorti officiellement sur PC. Le premier jeu étant très réussi, ce second épisode plein de contenu est très attendu. Découvrez ici notre verdict de ce qui s'annonce comme la nouvelle star des RPG occidentaux.

 

Trailer du contenu


Divinity Original Sin IIGenre : RPG, tour par tour
Développeur :
Larian Studios
Éditeur :
Larian Studios
Plateforme :
PC (Xbox One et PS4 à venir)
Prix : 44,99€
Date de sortie : 14 septembre 2017
Langue : Anglais, français

 

 

 

 

Géralt, Sourceleur


Pour ce second opus, Divinity vous propose d'incarner un héros de l'autre côté de la barrière, un de ceux que vous chassiez dans le premier jeu : un sourcier. Un utilisateur de la source, un pouvoir puissant voire divin, mais potentiellement corrupteur. Malheureusement pour vous, la divinité protectrice liée à la source est morte et les sourciers sont pourchassés sans relâche par les Magisters afin de les emprisonner et des les cloitrer sur une île au large. Si ce n'était pas suffisant des créatures d'outre-monde commencent à apparaître un peu partout pour envahir le monde et accessoirement vous traquer. Vous allez donc commencer votre aventure au plus bas, en haillons, avec un collier inamovible qui scelle votre source et dans une cale en direction de la prison nommée fort Joie.

 

Divinity Original Sin 2

Envie de faire dans l'originalité ? Jouez une femme lézard mort-vivante métamorphe.

 

Votre personnage, ses origines et une partie de votre aventure restent à déterminer cependant. Divinity 2 a le bon goût de proposer de créer un personnage générique sans histoire propre, ou de sélectionner un des six personnages qui ont une origine et une personnalité bien particulière, et qui auront de nombreuses interactions spéciales lors de l'aventure, ainsi que des répliques qui correspondent à leur caractère. Par exemple le Prince rouge est un homme lézard dont le coup d'état a échoué mais cela n'a pas refroidi ses ambitions. Un autre exemple Sebille est une elfe assassine cannibale en quête de vengeance et de liberté et qui aura tendance à vouloir libérer tout et n'importe quoi de ses chaines telle Spartacus. Il est amusant de noter que les autres personnages de type "Origine" pourront ensuite rejoindre votre groupe si vous réussissez à les recruter et qu'ils pourront tout de même avoir leurs propres péripéties. Ce n'est pas parce que vous êtes leur protagoniste que leur histoire disparaît. C'est particulièrement intéressant si vous jouez en coopératif avec des amis (jusqu'à quatre joueurs) puisque vous aurez à la fois un groupe mais aussi quatre individus uniques qui pourront peut être même devenir rivaux. Il y en a pour tous les goûts et le système de personnalisation des personnages de Divinity 2 fait qu'au final on peut jouer n'importe qui de n'importe quelle façon sans trop y perdre.

 

Divinity Original Sin 2

Vous aurez l'occasion de découvrir le passé d'un de vos meilleurs amis de Divinity: Original Sin, Braccus Rex le débonnaire.

 

Sans trop en dévoiler sur la suite de l'histoire, vos modestes débuts ne vous empêcheront pas d'avoir une aventure épique qui vous mènera jusqu'au sommet comme l'indiquent bien le titre et le trailer du jeu. L'histoire est intéressante et cohérente, tout comme le sont les personnages. Cependant ce qui fait la force du jeu est qu'il parvient à nous épargner les gros pavés de texte et les dialogues interminables, vous aurez en général deux ou trois lignes et presque aucun PNJ n'est disposé à vous raconter en détails toute sa vie à votre première discussion. On évite donc un écueil d'envergure dans lequel beaucoup de RPG "old school" récents se sont échoués. L'accent reste mis sur l'exploration et l'action, vous n'avez pas besoin d'être un grand fan de lecture pour apprécier l'aventure. Signalons en passant que l'insupportable système de persuasion à base de pierre-ciseaux-papier que vous avez pu expérimenter par le passé a été abandonné au profit d'un système conventionnel basé sur une statistique précise (qui dépendra de votre réponse) et de votre compétence associée. C'est assez léger et intuitif.

 

Divinity Original Sin 2

Vous aurez droit à votre lot d'exploration de lieux exotiques, cela sera l'occasion de faire le plein de quêtes données par des fantômes, des animaux voire des fantômes d'animaux.

 

Le monde de Rivellon dans lequel vous évoluerez est généralement très beau, les environnements sont particulièrement fournis, riches en détails et agréables à l’œil. L'exploration de chaque zone est donc un plaisir même si l'on est généralement trop occupé à tout fouiller frénétiquement pour l'apprécier pleinement. Il a aussi le mérite de réussir à être séduisant tout en restant sobre et assez crédible en terme de style et de grandeur. Il n'est pas si facile que cela d'échapper à l'austérité propre à beaucoup de RPG occidentaux sans tomber dans le style cartoon ou l'extravagance des JRPG. Vous aurez en tout cas fort à faire, car même si l'on est pas dans un open world, une assez grande liberté vous sera offerte dans la progression et la résolution de vos problèmes. Le monde regorge de quêtes, de passages secrets, de pièges et de monstres. Vous pouvez passer des heures sur chaque carte et il ne fait nul doute que même en refaisant la campagne plusieurs fois vous allez probablement continuer de découvrir des secrets ou des solutions inattendues à certains problèmes. C'est aussi un véritable plaisir de vider toutes les poches des PNJ puis de les voir se rendre compte qu'ils ont été dépouillés de leurs bien. Ils ont même l'intelligence de vous interroger et de demander à fouiller vos affaires sous peine d’appeler les gardes si vous faites l'erreur de ne pas quitter la scène du crime assez rapidement ! Le monde et l'histoire semble aussi avoir une assez grande tolérance à vos actions, vous pouvez vous permettre de jouer les bouchers et tuer la majorité des gens si le cœur vous en dit sans que cela ne bloque votre progression.

 

Divinity Original Sin 2

Visiblement il va me falloir plus un peu plus de temps pour voler l'intégralité des PNJ du jeu.

 

Source Engine


Divinity Original Sin proposait déjà un gameplay innovant et intéressant mais il était aussi assez déséquilibré une fois que ses mécanismes étaient assimilés. Il semble que les développeurs ont bien rentabilisé l'early access ainsi que les retours de la communauté car la très large majorité des problèmes a été réglée comme nous allons le voir un peu plus loin. Pour commencer comme nous l'avons mentionné nous retrouvons la même liberté que dans le précédent titre en terme de création des personnages, ici point de classe, c'est la façon dont vous investissez vos points et choisissez vos compétences qui va déterminer à quel archétype vous allez ressembler et donc votre gameplay. L'ajout des origines ainsi que plusieurs races ajoute cependant une dose de variété et d'éléments fixes bienvenue. Après tout jouer un mort-vivant ou un nain est différent (vous pouvez aussi jouer un nain mort-vivant si c'est votre trip). Il est dans tous les cas très facile de se créer le héros de ses rêves, que cela soit un archer invocateur, un mage de guerre, ou un soigneur tank nécromancien, et cela fonctionne sans avoir besoin d'être un expert du theorycrafting. Les écoles de magies sont nombreuses, variées et riches en interactions entre elles, il en va de même pour celles des classes physiques. Les synergies et combinaisons sont presque infinies, il est très facile de concevoir quelque chose de neuf à sa sauce. Une des bonnes idées de Larian Studios est d'avoir ajouté une ligne de dialogue au recrutement de chaque compagnon afin de vous permettre de déterminer quel rôle ils vont remplir. N'importe qui peut devenir un guerrier, un voleur, un mage ou autres. Au pire vous pourrez même revoir leur spécialisation de zéro plus tard. Vous pouvez donc recruter les gens pour leur personnalité et pas pour leurs compétences ou les synergies avec la classe que vous avez adoptée, ce n'est pas beau ?

 

Divinity Original Sin 2

 

Le cœur du système de combat a eu droit à de nombreux ajustements lui aussi. Un terme a été mis à la débauche de points d'action du précédent titre, et il est très difficile d'en obtenir davantage. Il faut dire que cela forçait tous les personnages à investir au maximum dans les caractéristiques associées ce qui n'était pas très intéressant. Cela a aussi l'avantage d'écourter les tours et de limiter un peu les dégâts qui peuvent être infligés en un tour par un seul personnage. Le second changement de taille est l'ajout de l'armure magique ainsi que l'armure physique, oubliez les jets de sauvegarde et les chances de succès sur les effets spéciaux des techniques (poison, enflammer, silence, etc.), ces deux nouvelles statistiques immunisent presque intégralement tous les personnages tant qu'elles n'ont pas été épuisées. Cela veut dire que vous ne pouvez pas juste instantanément geler ou renverser un groupe d'ennemis, il faudra d'abord leur infliger suffisamment de dégâts magiques ou physiques. Cela ajoute une dimension tactique intéressante et évite d'avoir des technique de contrôle trop puissantes, mais sans pour autant les rendre inutiles ou trop aléatoires, c'est vraiment bien vu. Vous pourrez juger au premier coup d’œil si un adversaire sera plus vulnérable aux attaques magiques ou physiques en fonction de l'armure du type correspondant. Il faudra aussi ménager celles de votre groupe sous peine d'être condamné à l'inaction voire à la mort.

 

Présentation des combats

 

Les combats sont vraiment tactiques puisque vous ne pouvez pas vous contenter d'utiliser les compétences de vos personnages à l'aveuglette. En plus du friendly fire provoqué par beaucoup de techniques, les sorts ont la fâcheuse tendance à déclencher des effets de surface, et ce sans compter sur les très nombreuses interactions entre eux. Une boule de feu va enflammer le sol durant un moment, les personnages qui passeront dedans seront enflammés. L'effet sera d'autant plus important si vous aviez de l'huile ou du poison, dans ce cas vous aurez une grosse explosion. Vous pouvez l'éteindre avec un sort de glace, de la pluie voire une pluie de sang si vous aimez mélanger les écoles de sorts, mais il en résultera de la vapeur qui va bloquer votre champ de vision. Si vous avez joué à Divinity cela doit vous être familier, beaucoup de combats et de pièges misent sur ces effets. Mais ici les choses sont poussées encore plus loin, avec l'ajout d'effets maudits et bénis on se retrouve avec toujours plus d’interactions étranges dans tous les sens, surtout en affrontant les monstres issus du vide. Être affligé par un feu nécromantique inextinguible ainsi que par la putréfaction après avoir marché dans une flaque ou combiné les mauvais sorts est dramatiquement dangereux. Même si on peut reprocher à Divinity 2 d'être allé un peu trop loin et d'avoir forcé le trait avec la chose (recevoir un coup fait apparaître une grosse flaque de sang qui peut ensuite conduire l'électricité à plusieurs personnages), cela illustre bien l'aspect chaotique des batailles magiques tout en ajoutant une couche intéressante de planification et de stratégie.

La fameuse Source qui est au cœur de l'histoire ne fait que compliquer les choses avec ses effets souvent surpuissants, mais heureusement encore une fois l'équipe de développement semble avoir tiré des leçons du passé. Cette fois n'espérez pas simplement utiliser toutes vos techniques ultime d'entrée de combat et finir chaque affrontement en un tour. La Source est une ressource limitée qui ne se régénère pas naturellement d'un combat à l'autre, vos techniques les plus puissantes en requiert pour être lancées. Le nombre limité d'emplacements de mémoire pour les techniques contribue aussi à limiter le spam de techniques dans tous les sens. Il vous faudra vampiriser la source de vos adversaires, et l'utiliser d'une façon intelligente pour obtenir la victoire.

 

Divinity Original Sin 2

Les pièges sont devenus bien moins pénible grâce aux armures magiques, le groupe ne meurt plus instantanément.

 

Lance moi 1D20


Chose rarissime pour un jeu doté d'une campagne solo vraiment digne de ce nom, Divinity: Original Sin 2 offre des options multijoueurs qui vont bien au delà de ce qu'on aurait pu en attendre. Outre le mode coopératif dans la campagne qui permet de jouer jusqu'à quatre joueurs, et qui peut même être utilisé en alternance avec du solo (ce qui permet d'avancer même sans que tout le monde ne soit disponible), un mode maître de jeu a été introduit. Les adeptes de jeux de rôle sur table doivent saisir ce que cela implique. Un joueur, le maître de jeu va concevoir une partie voire une campagne avec ses propres éléments, que cela soit les cartes, les monstres ou les objets, puis superviser les joueurs dans leur progression. C'est l'outil parfait pour une soirée entre amis, tout en pouvant rester chez soi et sans avoir à maîtriser et appliquer les tonnes de règles requises pour un jeu sur papier. Il ne fait aucun doute que dans les mois et années à venir la communauté va continuer de produire une immense quantité de mods ainsi que de contenu ce qui permettra d'organiser ce type de partie sans difficulté.

Pour les accros du PvP, sachez que Divinity 2 propose aussi un mode arène particulièrement tactique pour vous permettra d'affronter d'autres joueurs et de prouver qui est le meilleur. Cela n'intéressera probablement pas la majorité des joueurs, mais sa présence est néanmoins appréciée.

 

Divinity Original Sin 2

Certaines embuscades s'avèrent être horriblement difficiles et en terrain défavorables, il est souvent sage de reconnaître le terrain, de se positionner et de se préparer au pire.

 

Divinity: Original Sin II s'avère être tout ce que nous en attendions et bien plus encore. Même si on ne peut pas dire qu'il s'agit ici d'une révolution par rapport au premier, il a été tellement peaufiné et enrichi qu'il devient difficile de lui trouver des défauts. C'est beau, intéressant, facile à prendre en main mais profond, les combats sont difficiles mais pas frustrants, les énigmes sont retorses mais pas insurmontables, les cartes sont pleines de secrets sans non plus nous perdre. De ce savant équilibre résulte un plaisir de jeu très important, que cela soit en solo ou avec amis. Si vous cherchez un excellent RPG, sautez dessus cela faisait un moment que nous n'en avions pas eu un aussi bon.

Divinity Original Sin 2

Les plus et les moins

Durée de vie fantastique Inventaire toujours pénible à gérer
Dialogues efficaces... ...mais parfois trop restrictifs
Le gameplay du premier sans ses défauts Le pathfinding des coéquipiers hasardeux
Les personnages qui peuvent être incarnés Les effets de surface parfois abusifs
Le mode maître de donjon L'organisation de la barre de raccourcis
Histoire intéressante    
La liberté offerte    
Assez beau    
L'arène multijoueur    
Les musiques    
0

L'actu

En Continu

21:04 Jouez et remportez des récompenses uniques en participant au défi L'appel d'Ange.
20:40 Mercato : Clap de fin entre YoungBuck et Fnatic
20:33 Mercato : Tous les transferts du Spring Split
19:43 Les soluces du DCÉ Willian RTTF
19:43 Découvrez les 14 héros free-to-play de la semaine du 12 novembre sur HotS
19:29 La Folie d'Oko est disponible sur Magic Arena pour le festival des fées !
19:22 Découvrez la tier list des meilleurs héros de Hearthstone Battlegrounds !
19:20 4 nouveaux héros et des améliorations sur Hearthstone Battlegrounds annoncées !
19:10 Les événements du mois de Novembre ont été dévoilés pour DanMachi Memoria Freese
19:06 Le nouveau mode de jeu nommé Champs de bataille est disponible en beta ouverte !

Articles

recommandés

Les révélations des cartes Hearthstone de L'Envol des Dragons commenceront le 21 novembre !
Worlds 2019 : FunPlus Phoenix décroche le titre

Guides

à découvrir

Tier List des champions en Saison 9
Calendrier des sorties de jeux