Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Star Citizen /

Star Citizen : Chris Roberts explique les voyages quantiques

Star Citizen : Chris Roberts explique les voyages quantiques
0

Lors du Reverse The Verse du 30 mars 2018, un choix de design annoncé par Chris Roberts a provoqué de nombreuses réactions sur Spectrum et sur Reddit. 24 heures après, Chris Roberts prend le temps d'expliquer avec plus de détails ce choix structurant pour l'expérience de jeu.

Star Citizen : Chris Roberts explique les voyages quantiques

Lors du dernier "Reverse The Verse", Chris Roberts a pu répondre aux questions des joueurs à propos de Star Citizen. Si le sujet de la 3.5 a longtemps été abordé, ses déclarations sur le Quantum drive a suscité beaucoup de réaction sur Spectrum. Ce matin ,le fondateur de CI a pris de le temps d'approfondir ses explications sur un post dudit forum.

La science fiction de Star Citizen

Star Citizen n'est pas de la science fiction dure, c'est à dire que la crédibilité scientifique n'est pas recherchée à tout prix. Cependant, un effort est fait pour donner un peu de couleur scientifique à tous les concepts du jeu, notamment en ce qui concerne les voyages spatiaux.

Ainsi, Chris Roberts rappelle que la propulsion des vaisseaux est inspirée de la solution VASIMIR (Propulsion magnéto-plasmique à impulsion spécifique variable), et les moteurs quantiques sont inspirés de la propulsion d'Alcubierre.

La propulsion d'Alcubierre utilise des déformations de l'espace temps pour déplacer les vaisseaux. L'intérêt de cette technologie est qu'en contractant l'espace devant le vaisseau et en l’étendant derrière le vaisseau, l'espace où se trouve le vaisseau est peu affecté et ne subit pas d'accélération. Cela permet de rendre le voyage rapide physiquement supportable pour les humains. C'est aussi ce qui explique que les voyages quantiques ne sont pas affectés par la gravité des corps célestes. A noter que pour les courbes quantiques autour d'une planète, le moteur quantique est utilisé à faible puissance afin de pouvoir utiliser la gravité pour tourner.

Les moteurs quantiques utilisent une matière première spéciale pour pouvoir créer de la masse négative. Il s'agit de matière quantique, qui sera difficile et dangereuse à miner, mais sera très profitable. (Note : on devrait pouvoir miner cette matière dans le patch de fin juin, et la raffiner à partir d'octobre)

La propulsion VASIMIR utilise des gaz ionisés qui sont accélérés par des champs magnétiques très puissants.

Surchauffe et arrêts

Les deux technologies de propulsion nécessitent beaucoup d'énergie pour fonctionner, l'une pour convertir le carburant quantique en masse négative, l'autre pour créer un puissant champ magnétique. Or ces actions génèrent beaucoup de chaleur.

Pour le moteur quantique, la chaleur générée est telle qu'elle ne peut être complètement évacuée. L'usage normal de ces appareil est donc de faire des arrêts réguliers pour laisser le moteur refroidir. Plus un vaisseau est gros, plus il pourra accueillir des systèmes de refroidissement perfectionnés et performants, lui permettant d'espacer ces pauses. A l'inverse, un petit vaisseau devra s'arrêter plus souvent. A l'extrême, les plus petits appareils, comme les vaisseaux parasites, ne peuvent pas être équipés d'un moteur quantique car ils ne pourraient pas refroidir suffisamment le moteur.

Le moteur quantique ne doit donc pas être comparé à un moteur d'avion ou de voiture : il ne fonctionne pas en continu.

Facile à apprendre, difficile à maîtriser

Le fait de limiter les voyages quantiques à la fois par le carburant et la chaleur permet d'offrir de vrais choix aux joueurs.

Ainsi, un explorateur peut décider d'investir en priorité sur des refroidisseurs de bonne qualité, au détriment des autres composants. Il peut également désactiver ses armes et ses boucliers pendant les voyages quantiques, ce qui le laisse vulnérable quelques instants à la sortie du voyage quantique.

En fonction de ses priorités et de son expérience, un joueur devrait donc pouvoir faire des choix ayant des conséquences sur ses performances et sur les situations qu'il va rencontrer.

L'objectif ultime est d'aboutir à un système de jeu facile à comprendre pour le débutant, mais qui offre des marges de progrès importantes pour les joueurs qui s'investissent.

Les mécanismes mis en place forment un système d'ensemble complexe qui va devoir être ajusté, équilibré, amélioré dans le temps. Le retour des joueurs sera important.

Star Citizen : Découvrez tout le contenu de la 3.5

Le patch alpha 3.5 de Star Citizen est la première mise à jour majeure de l'année 2019. Elle incorpore notamment un nouveau modèle de vol ainsi qu'une nouvelle planète, ArcCorp, et ses lunes. Retrouvez toutes les nouveautés de cette mise à jour dans cet article dédié

Voir la suite
0

L'actu

En Continu

11:26 Star Citizen : Le patch 3.6 est disponible sur les serveurs live
11:25 Star Citizen : le Ballista, véhicule terrestre anti-aerien
10:30 Star Citizen : La mise à jour 3.6 est disponible sur les serveurs live !
12:00 Star Citizen : Deuxième vente de billets pour la CitizenCon 2949
12:00 Star Citizen : Ita, quatrième lune d'Hurston
12:00 Star Citizen : Arial, première lune d'Hurston
22:32 Star Citizen : Les news de la semaine du 8 juillet au 14 juillet 2019
12:00 Star Citizen : Aberdeen, seconde lune d'Hurston
12:00 Star Citizen : Magda, troisième lune d'Hurston
19:59 Star Citizen : Ventes spéciales pour l'Indépendance Day

Articles

recommandés

L'équipage Millenium Star Citizen a besoin de vous !
Star Citizen : Toutes les missions en jeu expliquées
Star Citizen : Toutes nos leçons de pilotage

Guides

à découvrir

Calendrier des sorties de jeux
Star Citizen : La mise à jour 3.6 est disponible sur les serveurs live !
Star Citizen : Bilan provisoire des objectifs Kickstarter