Modern Warfare 3 : Le Test
Première partie
  • Seconde partie
5

Découvrez le test de Call of Duty : Modern Warfare 3, le FPS qui ne semble pas vieillir au fil des années. Toutefois, est-ce que le jeu accroche-t-il toujours autant, comme à ses débuts ?

Modern Warfare 3 : Le Test

Call of Duty : Modern Warfare 3

 

Editeur : Activision
Développeur : Infinity Ward / Sledgehammer
Date de sortie : 7 novembre 2011
Genre : FPS
Plateforme de test : PlayStation 3
Existe sur : PC - Xbox 360

 

Modern Warfare 3

 

Phénomène interplanétaire, jeu joué et apprécié par des millions de kids et d'amateurs de FPS, la licence Call of Duty est devenue bien plus qu'un jeu, un véritable produit de grande consommation. Avec Modern Warfare 2 , elle s'était adjugée le titre de meilleur lancement d'un produit culturel toutes industries et époques confondues. Assez étrange de parler de produit culturel pour du jeu vidéo, surtout quand celui-ci n'a pas la vocation de particulièrement faire briller votre intellect en société, pourtant cette activité a bel et bien changé d'image au cours des dernières deux décennies.

Véritable sujet caméléon, le jeu vidéo suit désormais le sillage de marchés derrière lesquels il courrait depuis ses débuts sans espérer un jour les atteindre. Parmi eux, on pourrait citer celui du cinéma,  de la musique ou du sport par exemple, ce dernier étant un modèle tout à fait prégnant, puisque l'e-sport même s'il reste, en terme opérationnel, loin des sommes colossales mises en jeu chez son proche parent, use des mêmes mécanismes quant à l'agencement des compétitions qui le régulent, avec des structures toujours plus professionnelles pour encadrer les joueurs lors d’événements ouverts à l'international. Pour rappel, le cash prize de la dernière Call of Duty XP qui rassemblait des joueurs de tous les continents était d'un million de dollars, le genre de somme qui donne envie de passer voir son banquier avec le sourire, petit clin d’œil.

 

Au début des années 80, le jeu vidéo restait pourtant un gadget anecdotique au sein des ménages, tout juste destiné aux enfants et à quelques mordus de technologie pensait-on. De nos jours, il est le divertissement préféré des Français et son essor continue grâce à des moyens de distribution de plus en plus variés, des supports plus nombreux pour entériner une diffusion de plus en plus fluide et une couverture médiatique de plus en plus large et spécialisée. Grâce à la toile, le jeu vidéo est partout, il s'invite même sur les réseaux sociaux entre deux pokes. Aujourd'hui, les observateurs tablent sur des prévisions à la hausse concernant les projections sur 2012, puisque l'industrie pourrait générer pas moins de 111 milliards de dollars de chiffre d'affaires sur la période d'exercice.

 

Modern Warfare 3

 

Haut débit était le verbe

Preuve que les choses avancent à vitesse grand V et que le public est plus réceptif que jamais à son utilisation, il suffit d'observer ce fait : Angry Bird s'est téléchargé à  350 millions d'exemplaires en 3 ans quand au même moment Nintendo vendait 120 millions de jeux estampillés Mario en 30 ans, les marges et les modèles économiques s'affrontent à intervalles réguliers, la structure du marché, elle, ne cesse d'être dynamisée.

Et Modern Warfare 3 dans tout ça ? Eh bien il vient de pulvériser un nouveau record : 775 millions de dollars de recettes en 5 jours d'exploitation, c'est Hollywood qui en a le vertige, à croire que le capitaine John Price a détrôné Bruce Willis au top du box-office. Quelle sera la prochaine étape, l'Oscar pour un personnage virtuel ? Les temps changent. Depuis sa création, la licence a rapporté plus de 6 milliards de dollars à Activision, un trésor de guerre qui fait de l'éditeur une machine à imprimer les billets verts pour ses actionnaires.

L'histoire aurait pu cependant tourner au vinaigre quand Infinity Ward, le studio des ex 2015, a implosé l'année dernière. Jason West et Vince Zampella, les co-fondateurs de la société de développement californienne étaient débarqués manu militari de leur propre machine à sous pour des raisons stratégiques. Car il faut tout de même le rappeler, la licence Call of Duty est le bébé d'Infinity Ward : Call of Duty 1et 2 c'est eux, Modern Warfare 1 et 2 c'est encore eux, cruel destin que celui-ci. Malgré le test de paternité avéré, le droit de garde leur sera refusé après le divorce...

Les deux développeurs ayant à cœur de faire évoluer leur studio sous d'autres cieux que ceux dictés par la couronne, Activision les remerciera en les virant purement et simplement arguant que les deux compères voulaient saboter les plans opérationnels de la maison mère. Pour les termes techniques : insubordination et rupture de contrat, une manière diplomatique de vous rappeler que vous avez de gros ennuis.

La liquidation du studio n'étant clairement pas à l'ordre du jour - forcément ça aurait coûté trop cher - une politique de rigueur, voire de terreur sera établie à la suite de ce départ précipité et contraint. Une action qui aura pour but de mettre les choses au clair et éviter l'exode d'une grande partie des collaborateurs du studio qui auraient eu en tête de suivre les deux ex-patrons mis sur le carreau. Pour ce faire, l'éditeur suspendra  le paiement des royalties à ses employés, des royalties émanant des records de ventes établies par Modern Warfare 2  en son temps et qui constituent le principal apport aux salaires qui, pour le milieu et au vu du succès de la série, sont relativement bas. Un bras de fer qui ressemble à du chantage caractérisé, mais la guerre de tranchées Activision connaît, et Modern Warfare 3 se doit absolument de sortir en 2011. Pas question de perdre la course pour un problème de moteur sur la ligne de départ, leurs avocats sont les premiers au courant.

Modern Warfare 3 Modern Warfare 3

 

Ce sont donc Sledgehammer et les anciens d'Infinity Ward – ceux qui sont restés – qui sont aux manettes de cette nouvelle aventure. Si vous pensiez qu'un nouveau studio pourrait dénaturer ce que le jeu est devenu depuis Call of Duty 4 – Modern Warfare, vous vous trompez malheureux que vous êtes ! En même temps pourquoi changer une affaire qui roule ; à quoi bon savoir qui de la poule ou de l’œuf, quand la poule pond des œufs d'or ? Le modèle est respecté à la lettre, et MW3 reprend l'épisode là où MW2 l'avait laissé.

Ce qui caractérise la série des Modern Warfare c'est d'abord son background et plus particulièrement le décor qui campe derrière la partie solo du soft. Cette guerre moderne use du terreau de l'anticipation comme d'une fibre généreuse pour tisser son scénario chaotique entre deux rafales de mitraillettes. La qualité d'une histoire dépend aussi du caractère intangible de l'ennemi que l'on affronte, que serait Batman sans le Joker, un mec déguisé en chauve-souris qui se parle seul dans un costume blindé en pleine nuit? On se le demande.

Parfois cet ennemi est invisible comme la maladie ou la peur, parfois encore il revêt les traits d'avatars maléfiques et infernaux aux cornes tendues comme des bras d'honneur à la décence, gasp. La quête de puissance n'est qu'un prétexte pour la soumission de l'autre, le but est de régner sur un univers pour lequel le joueur s'est dévoué au fil d'une épopée et vae victis. Et quoi de mieux pour une guerre d'ego qu'un jeu de tir à la première personne ?

 

5
Korshann il y a 10 ans

Je rajouterais le fait aussi que les 3 première balles que tu met dans l'ennemie ne touche jamais. :><br /> Déçue cette fois-ci j'ai lâché le jeu pour BF3...<br /> Je reviendrais a cette série une fois qu'elle aura finis de faire de la merde.

Xhor il y a 10 ans

Ce que je retiens de MW3 ce sont ses maps sans saveur, ses kill streaks à tous les coins de rue, ses bugs de connexion minables qui font qu'on te tue à travers une maison...

TORRO il y a 10 ans

COMME TOUJOURS, CE TEST EST EXCELLENT, C'EST UN REGAL TELLE UNE PIZZA CUITE AU FEU DE BOIS QU'ON SAVOURE AU BORD D'UN LAC UN DIMANCHE APRES MIDI..... UN GRAND MERCI A TOI DRAGUI.... euhh Stargazer ! (Toro)

Arash il y a 10 ans

le seul probleme, c'est que ce n'est plus un jeu où une communauté peut se fixer, etant donnée qu'il y a une nouvelle version tous les ans, sans possibilite de mettre un mod... donc je ne vois pas trop comment on peut construire une scene stable sur ce jeu, et donc en faire une/des competitions.<br /> D'où les dires de certains sur le fait que c'est devenu un jeu casu, ou du moins, non e-sportif<br /> <br /> les Street fighter sont un contre exemple a mon argument, mais c'est un peu special, c'est un jeu console a la base

Guacadur il y a 10 ans

"il revêt les traits d'avatars maléfiques et infernaux aux cornes tendues comme des bras d'honneur à la décence" <br /> tout simplement merveilleux

L'actu

En Continu

14:58 COD en bio : John Price
20:30 AW : De la publicité dans COD
21:01 COD à la rescousse des États-Unis
16:07 Les jeux violents réduisent les crimes
13:13 CoD : L'état des anciens opus en 2014
22:06 1er trailer du CODumentary et infos
10:00 Un ancien dictateur en procès avec COD
18:03 Le Top Frags de la semaine sur Ghosts
16:02 Top des Call of Duty les plus vendus
10:56 Modern Warfare débarque sur MAC

Guides

à découvrir

COD Labs : Les fusils à pompe