Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / World of Warcraft (WoW) / Paladin Protection 4.0.3 /

La réalité du jeu - Paladin Protection 4.0.3

Paladin Protection 4.0.3
La réalité du jeu
  • Présentation et nouveautés
  • Gameplay et théorie
  • Comment encaisser
  • Le quotidien
0

La réalité du jeu

 

Comment saboter une optimisation au profit d'une autre.

a) L'aggro, c'est dans la tête.

Bon, voilà, après trois pages sur comment générer l'aggro monocible, si vous l'avez testée en conditions de jeu normale, avec Omen ou n'importe quel autre addon affichant les listes d'aggro, vous devez avoir réalisé le constat suivant : aucun DPS ne peut dépasser un tiers, ou au mieux la moitié, de l'aggro que vous générez. Ils ne sont pas nécessaire faibles. C'est comme ça : bien qu'il ne fasse aucun doute que le Paladin Protection a été pensé pour être joué ainsi (Sceau de Vérité, utilisant max de Bouclier du vertueux, etc), dans la réalité du jeu, l'aggro monocible est un non-problème.
De telle sorte qu'on peut faire sauter un à un tous les éléments soigneusement bâtis pour arriver à l'aggro monocible optimale pour tenter de gratter au maximum là, où, en revanche, le bât blesse : la survie.

 

b) Mot de Gloire.

L'outil principal et largement sous-estimé est le Mot de Gloire. Si on se contente de le tester sur un mannequin à Hurlevent, avec un template basique centré sur la génération monocible comme le précédent, on peut être déçu par la quantité de points de vie rendus, laisser le sort sur un raccourci pourri dans un coin de son interface, et ne plus jamais l'utiliser. On commence à se rendre compte de son utilité en soin occasionnel quand le soigneur galère à remonter un groupe de piètre qualité en héroïque. Puis on investit quelques points par-ci par là dans le template, pour se rendre compte qu'en réalité, Mot de Gloire (abrégé WoG, Word of Glory) est bien plus qu'une rustine pour pallier aux insuffisances des soigneurs.

Le fonctionne est simple : WoG consume de la Puissance sacrée pour effectuer un soin. Il ne coûte pas de mana et scale très bien l'équipement Paladin Protection, grâce à Vengeance et Touché par la lumière. Il est modifié par énormément de talents, particulièrement en auto-soin :

- Divinité, évidemment, qui agit doublement sur soi-même (6% de soin effectué, 6% de soin reçu).
- Gardé par la Lumière, qui augmente son efficacité de 10% en auto-soin et permet de n'effectuer presque que du heal utile puisqu'il transforme l'overheal en bouclier absorbant. Il permet en plus de maintenir Bouclier sacré sans avoir à utiliser ni Bouclier du Vertueux, ni Inquisition.
- Règne de la loi, un simple bonus de critique.
- Gloire éternelle, qui, malgré un petit cooldown interne qui évite les procs successifs, confère 30% de chances de regagner 3 charges de Puissance sacrée quand on lance WoG.

Concrètement, en raid, WoG soigne selon l'équipement entre 20 et 30k hors coups critiques. Pour 0 mana, toutes les 9 secondes au moins (sans compter les procs Gloire éternelle), avec impossibilité de « perdre » le soin (tout overheal est transformé en bouclier). La comparaison est à souligner avec un GH de soigneur à 10k mana qui rend un montant comparable – voire parfois moins.

Dès lors, WoG apparaît vite comme un outil d'auto-heal d'urgence quand on est bas en vie. On pensera même à la combo Supplique divine / WoG qui, bien qu'elle demande 2 GCD, permet de se remonter en cas de problème. Ce réflexe vient assez vite pour un Paladin Protection qui sait regarder sa barre de vie et remarquer que son ou ses soigneurs ne parviennent pas à le remonter. En réalité, cependant, c'est bien plus que ça. Après avoir utilisé WoG comme outil d'urgence ou rustine, on est tenté de l'utiliser de plus en plus, dès qu'on perd un peu de vie. Et finalement, on se retrouve assez vite à consommer l'intégralité de sa Puissance sacrée en WoG, sans faire le moindre Bouclier du Vertueux, pour se rendre compte qu'on n'a toujours pas de problème d'aggro – la seule crainte qu'on peut avoir à spam WoG.

 

c) De l'utilisation occasionnelle au spam intégral.

Les raisons de cette semi-aberration sont multiples. La première c'est que Vengeance, dans les seules conditions où le manque d'aggro pourrait poser un problème, c'est à dire en raid avec des DPS bien équipés qui envoient correctement, génère tellement de puissance d'attaque qu'il est virtuellement impossible de reprendre l'aggro à un tank passées quelques secondes de combat, même s'il est pratiquement AFK. La seconde, c'est que bien qu'une part très importante de l'aggro théorique monocible du Paladin Protection résulte du Bouclier du Vertueux (de l'ordre 20%), si l'on supprime tous les dégâts du Bouclier du Vertueux, il reste encore toutes les autres capacités du Paladin qui en génèrent suffisamment. Enfin, tout simplement, le soin effectif génère de l'aggro, certes moins qu'un Bouclier du Vertueux, mais une quantité non négligeable sous les 300% de Fureur vertueuse.

Il y a plusieurs façons d'utiliser WoG. La première, la plus simple, consiste à maximiser le rendement en Puissance sacrée, c'est à dire d'adopter une sorte de cycle, extrêmement proche du cycle monocible décrit précédemment, en remplaçant les finishers par WoG. Le « cycle » devient alors :

Frappe du croisé Jugement
Frappe du croisé - AS > HW > Cons -
Frappe du croisé

Word of glory


On se lance alors un WoG toutes les 9 secondes, ce qui assure un solide HPS sur soi-même de l'ordre 4k HPS.

On guettera avec attention les procs Gloire éternelle. Attention au lag : la Puissance sacrée ayant une sacrée (hihi) latence, il faut parfois jusqu'à un demi-GCD pour constater un proc (3 charges qui reviennent après l'utilisation de WoG). Il faudra alors réagir intelligemment. Si l'on était à 100% pv lors du WoG précédent, et qu'on s'est posé un bouclier (via Gardé par la Lumière) qui n'a pas encore subi de dégâts (par exemple parce qu'on a esquivé une attaque), on pourra passer une technique (Frappe du Croisé) avant de le rafraichir. Si l'on a subi des dégâts, en particulier s'ils ont cassé entièrement le bouclier qui vient d'être posé, ou si l'on n'était pas à 100% pv lors du dernier WoG, on l'utilisera instantanément, ce qui donnera par exemple :

 

Frappe du croisé

Word of glory

Gloire éternelle

Word of glory

Frappe du croisé

 

d) Au delà du spam.

Une fois bien rôdé à l'utilisation relativement no-brain du WoG spammé à la place de Bouclier du Vertueux en mangeant tous les procs Gloire éternelle sans trop y réfléchir, on pourra passer à un second niveau. WoG, contrairement aux autres finishers en spé protection, n'a pas une efficacité par charge de PS croissante en fonction du nombre de PS (à l'inverse, par exemple, un Bouclier du Vertueux à 3 charges de PS inflige bien plus de dégâts que 3 Boucliers du vertueux à 1 charge de PS, alors que 3 WoG à 1 charge soignent autant qu'1 WoG à 3 charges). La seule perte à utiliser WoG sans avoir 3 charges est une perte de GCD et donc de dégâts marginaux sur les techniques secondaires (J, AS, HW). Sans en abuser, il ne faut donc pas hésiter à substituer l'utilisation d'une de ces techniques par un WoG, même à 1 ou 2 charges de puissance sacrée, si l'on arrive bas en vie, typiquement si l'on tombe en dessous du seuil de points de vie équivalent aux dégâts potentiels à subir sur les quelques secondes à venir. Concrètement, si un boss frappe à 50k et qu'on tombe à 45k pv, il ne faut pas hésiter à lancer un WoG à 1 PS, qui permettra d'éviter la mort si un soin n'arrive pas avant la prochaine attaque en mêlée. Les procs Gloire éternelle seront d'autant plus intéressants qu'ils permettent d'avoir des compos du type :

WoG 1 charge – (Proc Gloire éternelle) – Frappe du Croisé – WoG 2 charges

L'essentiel à comprendre pour utiliser correctement et à son plein WoG en spé protection est que ce n'est pas parce que vous utilisez WoG pour vous tenir en vie que votre healer est un noob. Cataclysm ce n'est pas LK et se mettre des soins à 30k toutes les quelques secondes vous permet de pull plus vite, à votre soigneur de tenir plus longtemps, etc.
La remarque est valable en instance 5, normale ou héroïque, aussi bien qu'en raid. Voyez WoG comme l'économie d'environ 10k mana d'un soigneur (un peu moins sous certaines conditions). Sur 1 minute de combat, vous économiserez à votre soigneur une moitié de barre de mana. Le temps gagné, la possibilité pour votre soigneur de soigner les autres ou de passer sur un mode de soin à HPS plus faible mais à HPM supérieur (en utilisant un soin peu coûteux dont le HPS ne serait pas suffisant sans vos WoG par exemple).

e) Aller plus loin dans le no-brain

Le vice va encore plus loin une fois les grandes idées intégrées. Les dégâts du Sceau de Vérité sont très faibles et, encore une fois, face à la toute-puissance de Vengeance et dans la réalité des combats, vous pourrez sans vergogne tank en Sceau de Clairvoyance, sans les 10 expertise du glyphe de sceau de Vérité. Sceau de Clairvoyance fournit encore un self-heal fort appréciable qui, s'il est bien loin du HPS du WoG, lisse considérablement les dégâts encaissés à la manière d'un gros HoT. Mais c'est surtout le Glyphe de Sceau de Clairvoyance qui sera apprécié : il augmentera l'efficacité de tous les soins, et de WoG en particulier, ainsi que du bouclier posé quand le self-WoG overheal.

Dans cette configuration, Courroux vengeur (Avenging Wrath, AW) pourra être utilisé défensivement. Il augmente de 20% l'efficacité du WoG (et donc notamment du bouclier) et il fait sens de le comparer, par exemple, à la Protection divine. Sur les 20s d'AW, on peut aisément placer 3 WoG, avec une espérance raisonnable d'au moins un proc Gloire éternelle, ce qui mène à 4 WoG sous +20%. Avec un WoG moyen à 25k, le gain net de dégâts épongés grâce à AW est de 20% d'environ 100k soit environ 20k. Si un boss frappe à environ 25k en moyenne (en comptant le blocage) toutes les 2 secondes, avec 25% d'avoidance, on subit environ 200k dégâts sur cette fenêtre ; Protection divine en mitigerait 20%, soit environ 40k. Hors configuration de semi-OS, c'est à dire dans les configurations où il fait sens de comparer HPS et mitigation de dégâts, AW constitue donc un sérieux cooldown, à ranger dans la panoplie de survie du Paladin Protection aux côtés de Protection Divine, Gardien des Anciens Rois, Ardent défenseur et Imposition des mains. On pourra, bien entendu, comme déjà évoqué plus haut, combiner son utilisation avec Supplique divine.

 

f) Glyphes et talents

Pour une utilisation maximale des outils réellement efficaces du Paladin Protection en terme d'auto-soin et de survie, en gardant une génération de menace suffisamment élevée pour ne pas être inquiété par les reprises d'aggro, je conseille l'utilisation d'un template assez proche de celui présenté plus haut, en sélectionnant les talents « optionnels » qui boost le WoG. Gardé par la Lumière est incontournable, ne serait-ce que pour activer Bouclier sacré. Gloire éternelle me sauve la vie dix fois par jour, en héroïque comme en raid. On sacrifiera sans hésiter Sceaux des Purs qui est déjà très faible avec Sceau de Véritié mais qui devient totalement inutile en Sceau de Clairvoyance. Puisqu'on n'utilise presque plus Bouclier du Vertueux, Devoir sacré devient un talent faible, qu'on pourra par exemple remplacer (au moins partiellement) par Grand croisé – faible aussi, mais on choisit le moindre mal. On peut carrément faire sauter les deux pour récupérer Marteau de Justice amélioré pour certaines rencontres.

Pour la sous-spécialisation, on préfèrera Vindicte à Sacré : Protecteur des innocents ne fonctionne malheureusement plus sur l'auto-heal, et bien que Dernier mot soit sur le papier plus tentant que Règne de la loi, les autres talents en branche Vindicte sont nettement plus attirants : Croisade offre un très solide gain de DPS/TPS (quoiqu'il ne soit pas rigoureusement indispensable), et Poursuite de la Justice reste l'indétrônable utilitaire dans le quotidien des encounters.

Pour les glyphes primordiaux, on sélectionnera en priorité celle du Mot de Gloire (+10% d'efficacité) et Sceau de Clairvoyance (+5% d'efficacité). Le choix du dernier glyphe est libre, on peut soit opter pour le Bouclier du Vertueux pour booster un peu l'aggro en début de combat, soit pour Vérité pour les passages sensibles où une mauvaise série de parades peut poser problème. Mon choix personnel est plutôt ce dernier – j'engage un boss sous Vérité pendant quelques secondes, avec un bonus 10 expertise (les dégâts du Sceau lui-même sont tout au mieux un petit bonus), pour stabiliser l'aggro, et je passe en Clairvoyance ensuite entre deux Frappes du Croisé (à la place d'un Jugement par exemple).
Pour les glyphes majeurs, il n'y a pas vraiment de discussion possible. Glyphe du long mot n'est pas intéressant ni utile à l'heure actuelle : il n'augmente pas le soin net effectué par Mot de gloire, il ne fait qu'en diffuser l'effet sur quelques secondes. N'eût-été Gardé par la Lumière, il aurait tout juste pu être utile pour éviter l'overheal. On se contentera donc des incontournables Bouclier focalié et Imposition des mains, le dernier étant à choisir en fonction de la rencontre entre Marteau de Justice, Salut, Protection divine, bouclier d'hébètement ou colère divine.

La combinaison de talents et de glyphes que je recommande est donc la suivante :

Template

Glyphes

 

g) Un mot sur le multitanking

Il sera bref : c'est la même chose que le monocible, sauf qu'on remplace Frappe du Croisé par Marteau des Vertueux. Si l'on souhaite vraiment DPS un maximum, on utilisera Inquisition comme « finisher », mais ça n'est que rarement nécessaire. Typiquement, la bonne solution sera d'anticiper le multitanking, en préparant 3 charges de Puissance sacrée. Au moment où le multitanking arrive, on lance Inquisition, Courroux Vengeur, et 3 Marteau du Vertueux intercalés par Colère Divine, Consécration, et Bouclier du Vengeur (déglyphé pour le multicible si nécessaire). Il est rare que l'aggro ainsi générée soit insuffisante pour ne pas pouvoir reprendre le spam WoG après ça, surtout si l'on prend en compte l'aggro AE générée par le soin effectif de WoG (même si celui-ci a quelque chose d'assez aléatoire).

Le Paladin Protection est un tank très solide en AoE, et il devrait pouvoir tenir sans problème l'aggro sur des DPS qui AoE aussi, même massivement (comme Mage feu ou Démoniste destruction). Il n'y a pas non plus de problème pour l'AoE de type « splash » (les dégâts AoE servant dans les cycles monocibles, comme la Bombe vivante du Mage ou la Mort et Décomposition du Chevalier de la Mort impie). En réalité, le Paladin Protection offre même un DPS AoE tout à fait convenable qui ferait rougir certaines classes DPS assez faibles sur ce terrain là. En héroïque, typiquement, on désigne un assist avec un symbole, sur lequel on exécute son cycle monocible en substituant Marteau des Vertueux à Frappe du Croisé, ce qui suffit amplement pour tenir l'aggro. Il est par contre plus compliqué, quoique pas impossible, de tenir l'aggro de DPS monocible sur plus de deux cibles simultanément. Il faudra alors jongler du tab pour bien répartir l'aggro.

 

 

  • Présentation et nouveautés
  • Gameplay et théorie
  • La réalité du jeu
  • Comment encaisser
  • Le quotidien
0

L'actu

En Continu

12:14 WoW : Nerf des gemmes créées à partir de l'Oeil de léviathan sur le PTR
14:18 WoW : Les Marcheurs du temps de Cataclysm sont disponibles sur le PTR
21:12 WoW : Pas d'armure ancestrale pour les Worgens et Gobelins à la 8.2.5
14:36 WoW : Le guide complet du micro-événement Chemises à gogo
23:34 WoW : Ask Me Anything (AMA) avec les développeurs sur Reddit le 20 août
12:00 WoW Progress: Le top 10 à 8/8 MM est connu
11:54 WoW Progress : Impact est la première guilde française à tomber Azshara
11:40 WoW : Nouveau correctif pour le Palais Eternel
12:45 La Reine Azshara enfin disponible en LFR au Palais éternel !
14:38 Un petit tips pour retirer les os désavantageux de votre Mort-vivant

Articles

recommandés

WoW : Tout ce qu'il faut savoir sur le Patch 8.2.5
WoW : Tous nos guides de classes pour le Patch 8.2
La rédaction Millenium WoW a besoin de vous !

Guides

à découvrir

Guide du Prêtre Ombre de Rise of Azshara
Guide du Druide Restauration de Rise of Azshara
Guide du Guerrier Fureur de Rise of Azshara