Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Anno 2070 : En Eaux Profondes /

Anno 2070 : En Eaux Profondes - Test

Anno 2070 : En Eaux Profondes - Test
0

En Eaux Profondes est la première extension du jeu de gestion Anno 2070, sorti l'année dernière. Que vaut cet add-on ? Réponse dans ce test complet et détaillé.

Anno 2070 : En Eaux Profondes - Test

Éditeur : Ubisoft
Développeur : Related Design
Date de sortie : 4 octobre 2012
Genre : Gestion / Stratégie en temps réel
Plateforme : PC
Prix officiel : 29,99 €

En Eaux Profondes est la première extension du jeu de gestion Anno 2070, sorti l'année dernière. Que vaut cet add-on ? Réponse dans ce test complet et détaillé.


Anno 2070 : En Eaux Profondes reprend là où le jeu de base nous avait laissé : trouver une alternative au mode de vie actuel en développant de nouvelles technologies. Et justement, l’extension apporte son lot de nouveautés, principalement axées sur les Techs, la matière grise du jeu. Comme son nom l’indique, le titre permet d’explorer un peu plus le monde sous-marin.

Possédant auparavant une identité moins affirmée que les Echos ou les Tycoons – les deux autres entités du jeu -, les Techs sont désormais une véritable 3e faction, bien que leurs technologies ne soient toujours pas déblocables en début de partie. Les Génies font leur apparition en haut de l’échelle sociale des scientifiques. Représentant le troisième « niveau d’évolution », ils requièrent de tout nouveaux besoins. D’ailleurs, onze produits inédits dont quatre besoins - pour les Chercheurs et les Génies - sont ajoutés dans cet add-on. L'un d'entre eux est particulièrement complexe à satisfaire puisque les prérequis pour créer le produit en question nécessitent 1200 Responsables Tycoon et autant de Responsables Ecos.

 

Onze nouveaux produits Tech Le dernier besoin Génie est
particulièrement
complexe à produire

 

Trailer d'Anno 2070 : En Eaux Profondes

Côté véhicules, deux nouveaux font leur apparition. D’abord, l’Atlas, un navire imposant pouvant transporter deux hélicos ou un Sky Spotter – mais pas de Kondor -. Sa capacité à approvisionner les appareils en kérosène fait de lui un sérieux atout. À noter qu’il est disponible chez les Ecos et chez les Tycoons.

Ensuite, le Sisyphus, un sous-marin transporteur de fret, peut embarquer jusqu’à 240 tonnes de marchandises – sans amélioration -. À titre de comparaison, ce mastodonte des profondeurs est plus rapide que le porte-conteneurs, à charge ou à état égal. De plus, lorsqu’il est immergé, sa signature numérique est invisible pour vos adversaires - sa silhouette ne sera pas marquée sur l’écran des autres joueurs -. Terminé les embuscades au beau milieu de l’océan qui vous coûtent toute votre cargaison ! L’arrivée du Sysiphus  va de pair avec l’ajout des entrepôts sous-marins. Désormais, vous pouvez programmer vos routes commerciales pour que les navires qui la desservent – du moment qu’il s’agisse de submersibles – soient toujours immergés. Si l’une des destinations est terrestre, le sous-marin plongera ou remontera à la surface juste devant le port insulaire.

Cependant, aucun véhicule aérien n'a été ajouté dans cette extension. Pourtant, l'apparition d'avions-cargos aurait été le bienvenue, même avec un seul emplacement de stockage. Après tout, un appareil volant apporte bien des marchandises express à l'Ark du joueur.

 

Le Bateau commando (à gauche) et les deux
nouveaux navires : le Sysiphus et l'Atlas

 

Le tsunami est la nouvelle catastrophe naturelle. Comme tous les cataclysmes du jeu, ce désastre est fortement influencé par l’activité humaine. En effet, c’est l’usine géothermique, la nouvelle source d’énergie sous-marine du jeu qui risque de déclencher les raz-de-marée. Les dégâts causés par le tsunami sont proportionnels à la quantité d’énergie générée par ces chaudières des abysses. Avec 750 unités produites - contre 500 pour l’usine atomique, la centrale hydroélectrique ou le générateur de tour solaire -, vous pourrez rapidement vous passer de vos centrales à charbon et autres éoliennes obsolètes. Si vous jouez Tycoon, votre bilan écologique vous en fera le panégyrique à coup sûr !

 

La cité avant le tsunami La cité après le tsunami

 

Deux fonctionnalités majeures enrichissent le titre développé par Related Design. D’abord, la possibilité de transférer de l’énergie d’une île à l’autre grâce au transmetteur d’énergie. Au fonctionnement intuitif, cette merveille de technologie vous permettra de répartir équitablement votre production d’énergie sur l’ensemble de votre territoire. Utile quand on possède une centrale hydraulique sur une petite île dont la fertilité est limitée. Ce nouvel outil est constructible sous l’eau  Déblocable avec les Génies, il vous faudra mériter cette technologie !

 

Le transmetteur d'énergie et la centrale géothermique

 

Ensuite, la seconde amélioration concerne les Echos et les Techs. Désormais, il vous sera possible de prendre le contrôle d’une île adversaire sans utiliser les armes. En effet, une fois le centre de congrès (Ecos) ou le centre financier (Tycoon) construits, une nouvelle fenêtre fera son apparition lorsque vous cliquerez sur un entrepôt ennemi. À l’instar des actions d’une entreprise privée, vous pourrez vous approprier l’île lorsque vous aurez acheté la majorité des sièges du conseil de la ville – au moins trois sur cinq. Cependant, cette amélioration considérable n’est pas nouvelle puisqu’elle avait déjà fait son apparition dans l’extension d’Anno 1404, le précédent épisode de la série. On pourra donc fortement regretter le fait d’avoir dû attendre l’extension d’Anno 2070 pour pouvoir à nouveau profiter de cette fonctionnalité très pratique. De quoi effriter la crédibilité de En Eaux Profondes et renforcer le triste constat qu’aujourd’hui, un bon nombre d’extensions ne sont qu’une partie du jeu de base, vendues séparément.

 

Prendre possession d'une île adverse sans les armes

 

Tous ces ajouts tirent profit de l’excellent moteur graphique du jeu. L’arbre géant de la centrale géothermique jaillit majestueusement des entrailles rougeoyantes des fosses sous-marines, tandis que le tsunami déferle de manière fluide et terrible sur les côtes insulaires, ravageant tout sur son passage.

Un thème musical plus rythmé, à l'instar des Techs toujours en quête de technologie plus avancée, fait son apparition. Très agréable, il s'intègre parfaitement dans l'ambiance sonore d'Anno 2070.

 

Les plateaux sous-marins sont davantage exploités

 

La campagne flambant neuve fait office de didacticiel. La richesse de son scénario est inversement proportionnelle à celle des fonds sous-marins dans lesquels se déroulent les cinq missions, mais elle aura au moins le mérite de présenter correctement les nouvelles fonctionnalités. Il faut compter une dizaine d’heures pour en venir à bout. À noter l'ajout de trois missions uniques.

L'interface du jeu est toujours aussi soignée et intuitive. Quelques ajouts intéressants font leur entrée et renforcent encore plus proximité entre les différents membres de la communauté mondiale. Ainsi, pour chaque mission, un graphique vous permet de situer votre temps de jeu parmi ceux des autres joueurs.

Enfin, de nouveaux accomplissements accompagnent cette extension. À la clef : titres, portraits et couleurs de joueur. À noter également que le plafond de la progression de carrière est repoussé pour chacune des trois factions, passant de dix à treize paliers. Cette amélioration apporte de nouvelles récompenses telles que des remises permanentes ou la possibilité de se faire livrer dans son Ark du béton, du bois ou du carbone.

 

L'ensemble des missions de la campagne
Un graphique montrant votre temps de jeu

 


Le contenu apporté par cet épisode sous-marin prolonge sans conteste l’exceptionnelle durée de vie du jeu de base, grâce à un niveau de difficulté repoussé. Mais au prix de 30 euros, les joueurs occasionnels, et même les plus expérimentés, pourront très bien se passer de l’extension d’Anno 2070. D’autant plus que le mode Domination, apparu gratuitement avant la sortie de l’add-on, enrichit considérablement l’expérience multijoueur. Un atout dont ne peut se targuer En Eaux Profondes.

 

0

L'actu

En Continu

08:34 Calendrier des sorties de jeux
10:35 Kickstarter : Sélection d'avril
15:42 Test Anno 2070 : En Eaux Profondes
12:52 Le nouveau DLC se lance en vidéo
20:24 Une Date pour l'add-on d'ANNO 2070

Articles

recommandés

Les nouveautés de Volta Football sur FIFA 21
Halo Infinite voit sa date de sortie repoussée à 2021 aussi
Xbox Series X : Lancement en novembre, catalogue & rétrocompatibilité

Guides

à découvrir

Calendrier des sorties de jeux