Menu
Millenium / Dernières reviews de jeux /

Test Trine 4: The Nightmare Prince sur PC, PS4, Xbox One, Switch

Test Trine 4: The Nightmare Prince sur PC, PS4, Xbox One, Switch
0

Après un troisième épisode en demi-teinte, la série Trine de Frozenbyte qui mélange action, plateforme et réflexion nous revient dans un nouvel opus qui avait su nous séduire lors de notre preview, voyons désormais ce que donne le résultat final.

Test Trine 4: The Nightmare Prince sur PC, PS4, Xbox One, Switch
80

C'est en 2009, il y a déjà 10 ans de cela, que la saga Trine a débuté. Et si les deux premiers épisodes ont connu un succès incontestable, Trine 3: The Artifacts of Power à quant à lui déçu pas mal de monde avec son incursion pas franchement réussie dans le monde de la 3D et sa commercialisation en plusieurs épisodes payants ayant conduit, en 2015, les développeurs finlandais de Frozenbyte à s'excuser auprès de leur public.

Soutenu par le Creative European Media de l'Union européenne et passé entre les mains de l'éditeur américain Modus Games, Trine 4 revient donc sur les mauvaises décisions précédentes en nous proposant un jeu complet en 2.5D, comme à la grande époque des 2 premiers épisodes. Par la même occasion, dès le 8 octobre 2019, sort non seulement Trine 4: The Nightmare Prince, mais également Trine: Ultimate Collection qui regroupe les 4 épisodes de la série accompagnés de quelques bonus (carte du monde de Trine 4, artbook numérique de Trine 4 et bande-son originale de la saga) à 49,99€. Alors voyons tout de suite ce que cette nouvelle itération a dans le ventre.

  • Genre : jeu de plates-formes d'action et de réflexion
  • Date de sortie : 8 octobre 2019
  • Plateforme : PC, PS4, Xbox One, Switch
  • Développeur : Frozenbyte
  • Éditeur : Modus Games
  • Prix : 29,99€ de base, 34,99€ sur Switch. Disponible sur Amazon.
  • Testé sur : PC
Millenium

Un Prince tourmenté

Les trois héros de Trine, Amadeus le magicien, Pontius le chevalier et Zoya la voleuse, se retrouvent une nouvelle fois réunis à la demande de Wilhelmina de l'Académie Astrale qui recourt à leurs services pour retrouver le Prince Selius qui a fugué de l'Académie. Après que chacun des trois héros ait été introduit, ceux-ci partent donc ensemble pour une nouvelle quête.

Si de par son évasion le Prince se trouve en danger, c'est en fait, tout le royaume qui doit redouter ce qu'il pourrait advenir de cette escapade. Celui-ci donne en effet vie non seulement à ses propres cauchemars, mais aussi à ceux de tous ceux qui croisent sur son chemin. Il va ainsi donner corps aux tourments des habitants de la forêt comme le blaireau ou le hérisson. Et si nos héros ne parviennent pas à l'arrêter, c'est bientôt tout le royaume qui croulera sous les cauchemars de chacun.

Millenium
Millenium

Bien entendu, ni Amadeus, ni Pontius et ni Zoya n'échapperont à cette malédiction, et pour mener à bien leur mission, chacun devra affronter ses propres cauchemars, respectivement tantine Gretchen, Sires Cronus, Rheana et Florianus, et Princesse Zoya. Ils traverseront ainsi différents environnements afin de rejoindre Selius dans sa fuite éperdue. Mais les choses ne seront pas si simples, car outre la difficulté à se frayer un passage pour parvenir à le suivre, il faudra également venir à bout des cauchemars qui entraveront leur progression.

Mais si le Prince constitue un danger pour le Royaume, il en constitue un tout aussi grand pour lui-même et le salut de Trine repose entre ses mains. C'est en effet surtout à lui-même de trouver la ressource nécessaire pour venir à bout de ses tourments, même si pour cela l'aide des trois héros venus à sa rescousse et celle des esprits sylvestres de la forêt ne seront pas de trop. À moins qu'à défaut de pouvoir le sauver, il faille se résoudre à l'affronter.

Millenium
Millenium
Millenium

Retour aux sources

Comme dit précédemment, Trine 4 a opté pour revenir aux bases de la série et nous propose donc des environnements en 2.5D. Le résultat est là et l'on ne peut que saluer cette décision. Dans un style très cartoon, ce sont de magnifiques décors colorés qui nous accompagnent tout au long de l'aventure. Si les plans plus rapprochés des cinématiques montrent un peu moins de finesse, le reste est vraiment très réussi. Les environnements bénéficient tous d'un charme certain qui a su nous séduire, d'autant plus que les animations dynamiques permises par le nouveau moteur font preuve d'une grande fluidité.

Les décors enjôleurs du titre sont de surcroît loin d'être figés, ils grouillent de vie et le moteur en 2.5D n'oublie pas de faire preuve de profondeur en délaissant ni l'arrière-plan ni le premier plan qui font preuve de tout autant de soin que le plan central. Certains lieux ont également droit à différentes visions, comme le Manoir d'Heaterwood du Prince qu'il revoit tel quel dans ses souvenirs, mais qui a depuis été détruit par ses cauchemars, ou l'Académie Astrale que l'on traversera aussi dans la vision qu'en a le Prince dans ses cauchemars. Des revisites qui sont agréablement amenées.

Des panoramas grandioses - Millenium
Des panoramas grandioses
Une Académie Astrale bien plus sombre - Millenium
Une Académie Astrale bien plus sombre

L'épopée des trois héros les amène ainsi à traverser des environnements variés allant de la lande aux cimes enneigées, en passant par la forêt, des jardins, un lac et des marais, sans oublier le manoir du Prince et l'Académie Astrale ou encore des tombes hantées. Et si l'histoire nous est contée par un narrateur, les héros ne se privent pas de discuter entre eux en commentant les événements tout au long de leur aventure.

Au niveau de la bande son, nous retrouvons d'ailleurs comme dans les épisodes précédents Ari Pulkkinen qui nous propose des musiques de circonstance dans lesquelles on sent bien le ton voulu par le titre qui ne se prend pas au sérieux. Et il en est bien entendu de même des propos tenus par l'excellent conteur ou les personnages du jeu qui font preuve de beaucoup de légèreté, le tout entièrement doublé en français.

Millenium
Millenium

Un pour tous, tous pour un

Même si l'on retrouve les caractéristiques habituelles des trois personnages, à savoir la lévitation et la création de caisses magiques pour Amadeus, le bouclier et l'épée dévastatrice de Pontius, et l'arc et la corde bien pratique de Zoya, certaines fonctionnalités ont été rajoutées. Si nous démarrons en douceur avec seulement les compétences de base, nous en obtenons progressivement de nouvelles en accumulant les combats et pouvons en débloquer d'autres au choix grâce aux fioles d'expérience que nous récoltons au cours du trajet.

Le but du jeu est de trouver le moyen de passer d'un tableau à l'autre, ceux-ci s'enchaînant de manière fluide et linéaire, en utilisant les capacités de chacun des trois héros entre lesquels nous pouvons alterner à la volée. Il faut savoir que plusieurs options sont possibles pour parvenir à ses fins, à chacun de trouver la méthode qui lui convient. Si l'on rajoute à cela le mode coopération, on obtient encore plus de possibilités en combinant les pouvoirs des héros. Il est en effet envisageable de jouer, en local ou en ligne, jusqu'à 3 joueurs en mode classique, chacun incarnant l'un des trois héros, ou même à 4 joueurs en mode illimité, chacun étant libre d'opter pour le héro de son choix puisque les doublons sont alors autorisés. Notons que les puzzles s'adaptent de plus au nombre de joueurs, ouvrant ainsi la voie à des énigmes revues et corrigées.

L'arbre de compétences - Millenium
L'arbre de compétences
Certains puzzles peuvent être assez retors - Millenium
Certains puzzles peuvent être assez retors

De manière générale, même si les puzzles sont intelligemment construits, vous devriez assez rapidement en venir à bout, mais régulièrement un passage s'avérera un peu plus complexe et vous demandera de vous creuser les méninges pour trouver une solution. Outre les pouvoirs des héros, il faudra aussi utiliser ou au contraire se méfier de l'environnement, notamment l'eau, le feu, l'air, la glace et l'électricité, mais également les plaques magnétiques, les portails oniriques... Et pour compléter le jeu au maximum, encore faudra-t-il aussi trouver tous les passages secrets permettant de récolter toute l'expérience afin de débloquer toutes les compétences ainsi que de compléter notre collection de lettres, de trésors et de colifichets, ce qui s'avère déjà un peu plus ardu.

Cerise sur le gâteau, non seulement les décors et l'ambiance se renouvellent régulièrement, mais de nouveaux éléments de gameplay font également régulièrement leur apparition pour notre plus grand plaisir. Pour ce qui est des combats, ceux-ci ne posent pas de réelle difficulté, hormis peut-être contre certains boss où il faudra trouver la méthode pour les vaincre, mais une fois celle-ci découverte, ce ne sera plus qu'une formalité. Il est d'ailleurs à noter que seuls un mode facile et un mode normal sont proposés, pas de mode difficile, dommage.

Millenium
Millenium

Ce sont en tout 18 niveaux qui vous attendent dont les trois premiers servant de tutoriel et le combat contre le boss final, soit 14 "vrais" niveaux, le tout réparti sur 5 actes qui devraient vous occuper 15 à 20 heures, surtout si une fois l'aventure achevée vous décidez de revenir sur les points de passage de votre choix afin de récupérer l'expérience et les objets de collection qu'il vous manque, conformément à ce que vous indique le menu de la carte. Une option sympathique pour achever le jeu à 100% puisque vous serez très certainement passé à côté de certains éléments particulièrement bien cachés, et seul moyen dès lors de débloquer tous les pouvoirs des héros.

Si nous avons pris beaucoup de plaisir à parcourir le jeu et à suivre les aventures du Prince Selius, nous regrettons par contre une fin un peu brutale. Nous aurions apprécié un petit épilogue, pas forcément très long, mais juste pour conclure l'histoire en voyant par exemple nos héros repartir vers de nouvelles aventures ou se rendre à l'Académie Astrale, plutôt que de s'arrêter aussi vite après le combat final, rien qui ne gâche véritablement l'expérience mais un petit bémol regrettable quant à la chute.

Millenium
80

En revenant aux fondamentaux de la série, Trine 4: The Nightmare Prince a manifestement fait le bon choix. Frozenbyte nous livre en effet ici un jeu particulièrement attrayant à l'ambiance soignée et à la direction artistique inspirée. Même si l'on aurait souhaité plus de challenge dans les combats et que l'histoire se conclue un peu trop brutalement, on ne boudera pas notre plaisir tant les environnements comme le gameplay ou encore les puzzles aux diverses solutions savent se renouveler pour toujours maintenir notre intérêt et notre envie d'aller plus loin. La possibilité de jouer jusqu'à 4 joueurs avec des énigmes qui s'adaptent en conséquence est également à saluer.

Une somptueuse direction artistique
Des environnements et un gameplay variés
Des puzzles aux solutions multiples
La dimension coopérative du titre
Les pouvoirs des héros
Les trésors cachés
Un manque de finesse sur les plans plus rapprochés
Des combats peut être un peu trop simples
Pas de niveau difficile
Une conclusion trop abrupte

Trine 4 fait le point sur son histoire en vidéo

Cette nouvelle bande annonce nous montre comment le Prince que nous allons devoir sauver s'est retrouvé en mauvaise posture.

Trine 4 : 10 minutes de gameplay

En attendant la sortie prochaine du titre, celui-ci nous revient en vidéo pour nous montrer un peu ce qu'il a dans le ventre.

Voir la suite
0

L'actu

En Continu

17:29 G2 et Vitality continuent en Pro League
15:53 BlizzCon 2019 : Des rumeurs sur Diablo 4 & Diablo 2 Remaster
15:27 Guide du Moine Marche-vent de Rise of Azshara
15:00 [LIVE] Hearthstone Masters Tour Bucarest Jour 3 : Demi-finale
14:45 Le premier patch aperçu de Legends of Runeterra se termine ce lundi 21 octobre à 4h
14:36 Les Finales de Pro League S10 se dessinent
12:22 La boutique du 20 octobre
11:12 Vampire : The Masquerade, faisons le point sur les différents projets
10:00 [LIVE] Worlds 2019 : DAMWON vs ahq
23:54 Worlds LoL : Le journal d'Ocelote - Jour 13

Articles

recommandés

Arrivées et changements chez Washington, LA Gladiators, Houston et Paris qui a un nouveau headcoach
Le premier patch aperçu de Legends of Runeterra se termine ce lundi 21 octobre à 4h

Guides

à découvrir

Découvrez les decks qui se démarquent depuis l'ajout de 23 cartes du Libre
Calendrier des sorties de jeux