Menu
Millenium / Dernières reviews de jeux / Call of Duty : Modern Warfare /

Test Call of Duty Modern Warfare PC, PS4, Xbox One, cross-plateforme

Test Call of Duty Modern Warfare PC, PS4, Xbox One, cross-plateforme
3

Partez à l'assaut du nouvel opus de Call of Duty : Modern Warfare qui mêle différents conflits politiques où les armes chimiques font la loi. Une histoire très sombre qui en fera réfléchir plus d'un.

Test Call of Duty Modern Warfare PC, PS4, Xbox One, cross-plateforme
82

Découvrez notre test ainsi que nos ressentis sur le reboot de Call of Duty : Modern Warfare, disponible depuis le 25 octobre.

  • Genre : FPS
  • Date de sortie : 25 octobre 2019
  • Plateforme : PS4, Xbox One et PC
  • Développeur : Infinity Ward
  • Éditeur : Activison
  • Prix : 69,99 € (PS4 et Xbox One) ou 59,99 € (PC)
  • Testé sur : PS4, PC et Xbox One

Une fiction à la frontière du réalisme

Call of Duty : Modern Warfare nouvelle formule nous parachute dans une guerre moderne abordée avec un point de vue engagé vis-à-vis des différents conflits entre les pays concernés, mais aussi sur la menace terroriste. Vous mènerez un combat frontal contre un groupe de terroristes et l’armée russe. Beaucoup de similitudes avec les guerres d’antan et la guerre actuelle qui font réfléchir le joueur sur les enjeux des conflits dans le monde. Le retour du mode Campagne a suscité une forte attente chez les fans de la saga, avec un teasing très bref et des graphismes à couper le souffle, notamment lors des cinématiques. On vous prévient tout de suite, Infinity Ward n’a pas pris ce mode à la légère. En effet, toute la D.A. ainsi que les graphismes du jeu sont à couper le souffle. La qualité graphique est bien supérieure comparée aux anciens épisodes de la licence, et c’est une chose qu’il faut noter avant d’enfiler votre tenue de combat.

Ce reboot a le mérite d’être un épisode très sombre, qui laisse place au réalisme de la guerre moderne, des conflits entre les pays et toutes les associations possibles pour vaincre un ennemi commun. La morale n’existe pas dans cette campagne, vous serez confronté à des choix parfois difficiles ou même à des images fortes qui vous feront réfléchir sur la réalité de la guerre que nous connaissons parfois très mal. Nous pouvons aussi bien être spectateur qu'acteur des atrocités, et c’est pourquoi Modern Warfare est un épisode pouvant être très déstabilisant pour certains. C’est à ce moment précis que nous prenons conscience des choix difficiles, des erreurs de parcours dans les missions et les moments immoraux de la guerre. Nous faisons face à plusieurs situations sans réelle issue "agréable", où parfois le cœur serré, vos choix pourront choquer. Ce chapitre très sombre et très dur nous montre à sa façon la réalité de la guerre et l'horreur qui s’en dégage.

Call of Duty : Modern Warfare

Comment parler du mode Campagne sans mentionner le grand retour du Captain Price, le soldat emblématique de Modern Warfare ? Ce grand stratège nous guide durant toute notre aventure au sein de son escouade afin de déceler les problèmes en Urzikstan. Comme à son habitude, il n’hésitera pas à souiller les codes d’éthique, mais toujours en tant que leader digne de confiance qui ne juge que par son expérience. Nous sommes directement plongés dans le scénario, et c’est le fameux Captain Price qui nous guidera dans cette aventure contre le groupe terroriste et l’armée russe. Tous les éléments sont fixés et nous comprenons très rapidement quels sont les enjeux du scénario. Un énorme travail a été fait concernant toutes les gestuelles des PNJ, les procédures militaires dans les infiltrations, les assauts et les divers mécaniques de gameplay que vous allez retrouver dans Modern Warfare. Cet épisode très réaliste nous maintient en éveil de bout en bout. A l’image d’une bonne série Netflix, il crée chez nous le besoin de voir la suite, car les personnages sont attachants avec une identité ainsi qu’un caractère bien à eux.

Malgré des paysages inspirants, nous sommes très souvent face à des terres désolées, rongées par la guerre et les armes. Et parfois, il est possible de voir des petits hommages, ou des clins d’œil bien sentis. Reste gravé dans notre esprit un flashback très poignant qui montre l’atrocité de la guerre selon le point de vue d’un civil. L’horreur, la tension et les cadavres n’en finissent plus, mais le chapitre laisse entrevoir un hommage très fort : un champ de coquelicots, fleurs mortuaires qui représentent la mort par la guerre. Une façon, peut-être, de rendre hommage aux personnes mortes suite à l’attaque russe qui a eu lieu dans le village.

Ce mode Campagne est très poignant et nous en met plein les yeux. Le seul bémol à soulever concerne la durée de vie du mode qui, très court, nous laisse sur notre faim car nous souhaitons en savoir plus sur les diverses relations entre les personnages, le futur de l’Urzikstan et la continuité des missions de Price.

L'accampagnement

La campagne permet de se faire la main sur différentes armes, mais aussi sur différents modes de jeu. Vous apprendrez à vous infiltrer, à lancer l’assaut, à jouer au sniper et bien d’autres types de gameplay. C’est un excellent moyen pour visualiser les différentes facettes des soldats à la guerre, mais aussi pour les modes multijoueurs. Vous pourrez déjà vous faire une idée du type d’arme qui vous plaît (Sniper, SMG, AR) pour pouvoir régner sur le champ de bataille. Par ailleurs, les différents types de jeu que vous pourrez jouer lors du mode Campagne vous permettront de vous faire une idée des différentes classes prédéfinies proposé par le jeu multi et des différents accessoires que propose la personnalisation d’arme.

Dans l’une des nouveautés de Modern Warfare, on peut jouer différentes maps d’infiltration en mode nocturne, idéal pour se faire une idée du fonctionnement de cet ajout très pertinent. Le mode de jeu est totalement différent, et la tension est au rendez-vous. Vos coéquipiers ainsi que Captain Price vous expliqueront les différentes manières de jouer. Ils seront votre pense-bête et seront toujours présents pour vous aider si vous avez des incertitudes.

Cette démarche est idéale pour introduire le joueur dans l’univers de Modern Warfare, mais aussi pour montrer les différents aspects de la guerre que ce soit par la traque de cible VIP, les assauts sanglants ou explosifs et les moments d’infiltration. La prise de conscience, la précision, la complexité des choix que nous devons prendre, le choix de l’arme sont importants pour pouvoir réussir dans un champ de bataille et ce mode Campagne est le meilleur moyen pour se faire la main.

Call of Duty : Modern Warfare

Un pour tous, tous pour un

Pour son multi, Infinity Ward a mis les petits plats dans les grands avec l’un des ajouts des plus importants du titre, le cross-plateforme. Il est désormais possible de jouer entre les différentes plateformes de jeu (PC, PS4 et Xbox One) dans la même partie. Ne pas pouvoir tag avec vos mates parce qu’ils sont chez le constructeur concurrent ? C’est désormais de l’histoire ancienne.

Le mode multijoueurs respecte à la perfection la tradition instaurée par Activision pour chaque licence. Vous aurez accès à différents modes de jeu, une personnalisation poussée, bien que cette dernière ait subi plusieurs changements notables que nous aborderons plus bas. Côté gameplay, ce COD : Modern Warfare bénéficie d’un “time to kill” juste et cohérent avec le ton global donné au titre quant au réalisme. Qui dit reboot dit également retour aux sources et forcément, l’absence de “dash” ou de “wallride” offre un gameplay plus statique, mais pas moins dynamique pour autant : en effet, l’arrivée du “sprint tactique” (deux fois la touche de sprint) vous offrira la possibilité d’avaler une courte distance à toute vitesse durant quelques secondes seulement.

Exit les spécialistes, il est maintenant possible de jongler entre plusieurs améliorations de combat pour bénéficier de bonus divers et variés au cours de votre partie. Plus ou moins longues à recharger, ces dernières apportent une dimension tactique supplémentaire et il ne revient qu’à vous de faire les bons choix. Vous l’aurez compris, un aspect très stratégique vient prendre place pour laisser de côté le mode “bourrin” que certains Call of Duty pouvaient avoir. Tous les moyens sont bons pour gagner, que ce soit grâce à des drones ou des missiles de croisière, mais il faut être le plus futé et un bon stratège pour mener votre escouade à la victoire.

Le multijoueur se dote également d’un large panel d’armes, pour une fois presque toutes équilibrées. Bien que des classes meta sortiront très rapidement du lot, cela n’implique pas que tout le reste de votre arsenal est inutilisable et avec le choix qui s’offre à vous, il ne fait aucun doute que vous trouverez l’arme correspondant à votre style de jeu. Qui plus est, l’armurerie, le hub de personnalisation, vous permettront de customiser votre arme de A à Z avec un très large éventail d’accessoires. Ajoutez à cela plus de 100 camouflages à débloquer et vous avez là une cache d’armes qui n’a rien à envier à celle de 007.

Call of Duty : Modern Warfare

Pour ce qui est des modes, l’un des plus singuliers, la “Guerre Terrestre” catapulte 64 joueurs sur une grande carte accompagnée de tanks et d’hélicoptères. C’est un mode de jeu similaire à ce que peut proposer le concurrent direct Battlefield, peut-être comme pour s’ouvrir à un nouveau public. Pour le reste, le titre bénéficie d’ajouts assez plaisants tel que la “Cyber-attaque” ou encore le mode “Réalisme” qui vous plonge en immersion sans aucun HUD. Les indémodables sont eux toujours de la partie, pour le plus grand bonheur des fans.

Cela nous amène à la progression qui a bien changé sur ce nouvel opus puisque le traditionnel système de prestige cède sa place aux “Rangs d’officier”. Vous ne perdez donc plus jamais vos armes ou votre progression obtenue, puisqu'une fois grade 55, vous accéderez aux dit rangs d’officiers que vous commencerez au niveau 1, le but étant d’atteindre le rang maximum — soit 100 — avant la fin de la saison car c’est aussi l’une des nouveautés du mode. Un peu à la manière d’un passe de combat, compléter vos missions vous permettra de débloquer des récompenses exclusives au fur et à mesure que vous progresserez. Enfin, chaque rang d'officier vous attribuera un ruban de saison, ces derniers seront échangeables contre des emblèmes là aussi saisonniers. Et vous recommencerez ces rangs d’officier au premier niveau à chaque début de saison. Ce système un peu déroutant pour les amateurs de la licence s’avère finalement bien plus motivant puisqu’il récompense davantage les joueurs pour le temps investi dans le jeu.

Call of Duty : Modern Warfare
Call of Duty : Modern Warfare

Le meilleur pour la fin...Hum pas vraiment puisque c’est sans aucun doute le vrai défaut du mode multijoueur de ce Call of Duty : Modern Warfare, les cartes. Car si un gameplay équilibré est essentiel, un level design de qualité est également très attendu et malheureusement, ce reboot pêche cruellement sur ce point. En effet, la majorité des cartes comportent bien trop d’angles de tir, de long couloirs ouverts et le joueur est constamment menacé peu importe sa position. Croyez-nous, même les plus grands adeptes de 360 auront parfois du mal à être assez réactifs pour ne pas succomber tant le joueur est à découvert. Cela crée également un énorme déséquilibre selon les modes de jeu comme en Domination ou, très souvent, l’un des trois drapeaux se trouve en plein milieu de la carte, dans une zone presque irrécupérable et qui donnera donc un avantage certain à la première équipe l’ayant capturé. Hâte de voir les pros se ruer sur le point B, comme dans la cour de récré, lors des parties compétitives…

Malheureusement, pas de mode zombie à signaler pour ce nouvel opus de CoD, faites donc place au grand retour du mode Coop ou Spec Ops. Il est impossible de comparer les deux modes de jeu, car ils sont diamétralement différents, sauf pour l’aspect PvE. Vous combattez des vagues d’ennemis qui arrivent un peu partout sur la carte et vous devez les neutraliser jusqu’à la prochaine vague. Point final. En somme, un mode plaisant pour jouer en escouade le temps d’une soirée, mais rien qui ne risque de s'essouffler sur la durée.

Call of Duty : Modern Warfare

La qualité graphique du jeu a été mise en avant sur PC afin d’apporter la HDR ainsi que la 4K pour les joueurs. Le rendu visuel est similaire aux cinématiques et apporte un plaisir visuel sans nom. L’intégration de toutes les données issues de la photogrammétrie n’a pas été une mince affaire pour Infinity Ward. Un rendu spectral a été mis en place afin d’assurer des effets de lumière pour donner un aspect plus véritable à l’ambiance générale du jeu. Par ailleurs, les différents points d’éclairage créent des effets de lumières bluffants sur les personnages selon l’endroit où ils se trouvent. Cependant, les joueurs consoles, eux, ne bénéficient pas d’une telle optimisation, à l’image de ce que propose le jeu sur Xbox One où la console a de grosses pertes de FPS lors des parties en multijoueurs. Si la PS4 semble mieux tenir la marée, le rendu global sur les premiers prix des constructeurs en terme de consoles laisse à désirer.

Call of Duty : Modern Warfare
82

Dans l’ensemble, ce Call of Duty : Modern Warfare tient toutes ses promesses avec un mode Campagne digne du premier du nom. Sombre et engagée, la lutte contre le terrorisme aux côtés du bon vieux Captain Price n’aura jamais été aussi saisissante et bouleversante. Côté multi, le titre reste fidèle à l’ADN de la licence avec des nouveautés bien senties à l’image du cross-plateforme ou de l'armurerie qui offre un large panel de personnalisation pour votre arsenal. Irréprochable dans son gameplay nerveux et authentique, fort d’une qualité graphique à couper le souffle (sur PC) et s’appuyant sur un contenu gargantuesque grâce à son mode multijoueurs, ce reboot s’inscrit comme un digne successeur du premier MW et aurait même pu surpasser ce dernier, si seulement le design des maps avait pu être à la hauteur du soft dans sa globalité.

Un mode Campagne poignant qui fait réfléchir
Une amélioration du moteur graphique PC
Une personnalisation sans limite
Des modes multi à l’ancienne et des innovations bien senties (Réalisme)
L’ajout du cross-plateforme
Spec Ops pas à la hauteur de nos attentes
Des maps en multi qui divisent
Manque d’optimisation sur console, notamment sur Xbox
3
El nabot il y a 1 semaine

Salut, que veux-tu dire par "Spec Ops pas à la hauteur de nos attentes" ? Parce que perso, avec les potes on en chie pour boucler les missions. Il est bien assez pété ce mode avec ses mastodontes quasi increvables je trouve.

Pierre Fitte il y a 2 semaines

" on regrettera seulement que ce dernier ait remplacé les bons vieux modes hardcore "<br /> <br /> Faux, quand on est sur les filtres de partie rapide, y'a juste à appuyer sur R pour passer tous les modes (sauf à 20) en HC.

Pierre Fitte il y a 2 semaines

" on regrettera seulement que ce dernier ait remplacé les bons vieux modes hardcore "<br /> <br /> Faux, quand on est sur les filtres de partie rapide, y'a juste à appuyer sur R pour passer tous les modes (sauf à 20) en HC.

L'actu

En Continu

15:24 Aperçu des prochaines corrections pour Modern Warfare
13:00 Présentation du mode Point stratégique de Modern Warfare
10:52 Où en sont les serveurs de Modern Warfare ?
17:13 Comment fonctionne le mode Épreuve ?
17:00 Découvrez les meilleures classes à adopter !
16:25 Présentation du mode Recherche et Destruction par équipe de Call of Duty Modern Warfare
15:31 Présentation du mode Guerre Terrestre de Call of Duty Modern Warfare
15:08 Présentation du mode élimination confirmée de Call of Duty Modern Warfare
13:31 La Call of Duty League dévoile son calendrier
11:55 Leak des prochains Opérateurs

Articles

recommandés

Call of Duty : Modern Warfare, un reboot Priceless !
Découvrez les meilleures classes à adopter !
Guide des meilleures armes de Modern Warfare

Guides

à découvrir

Retrouvez toutes les missions ainsi que le fonctionnement des défis de Modern Warfare
Guide des meilleures armes de Modern Warfare
Quel est le fonctionnement des montres ?