Menu
Millenium / Dernières reviews de jeux /

Test Maneater sur PC, PS4, Xbox One, Switch

Test Maneater sur PC, PS4, Xbox One, Switch
0

Vous aimez faire peur aux gens et faire gicler le sang ? Alors vous apprécierez sûrement de vous glisser dans la peau rugueuse d'un requin et de tout dévorer autour de vous pour devenir le plus gros prédateur des océans jamais connu.

Test Maneater sur PC, PS4, Xbox One, Switch
70

Découvert à l'E3 2018 puis revu lors de l'E3 2019, Maneater est désormais disponible sur PC et consoles (et bientôt sur Switch), à l'aube de ce qui aurait du être l'E3 2020. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'à défaut de révolutionner quoi que ce soit, le titre de Tripwire aura au moins réussi à intriguer par son humour décalé et son concept de RPG en monde ouvert où l'on endosse le rôle d'un requin tueur cherchant à survivre et à se venger au milieu d'animaux féroces et face à des pêcheurs tout aussi sanguinaires. Il est donc temps d'enfiler notre aileron et nos dents acérées puis de plonger pour constater le résultat en endossant tour à tour le rôle de chasseur et celui de proie.

  • Genre : action-aventure RPG
  • Date de sortie : 22/05/2020
  • Plateforme : PC, PS4, Xbox One, Switch
  • Développeur : Tripwire Interactive
  • Éditeur : Tripwire Interactive, Deep Silver
  • Prix : 36,99€ (Epic Games Store) ou 39,99€ ailleurs, disponible sur Amazon
  • Testé sur : PC

Les dents de l'amer

Pierre Leblanc, plus communément connu sous le nom de Pete l'écailleux, est un chasseur de requin impitoyable. Ne croyant pas à la possibilité préconisée par les scientifiques de la cohabitation des humains avec les requins assoiffés de sang, il s'est donné comme mission d'en exterminer le plus grand nombre. Il faut dire que dans la famille, ils sont pêcheurs de requins de père en fils, même s'il déplore que son propre fils Kyle ne semble pas fait pour cela et qu'il préfère étudier la biologie marine.

C'est à bord du Cajun Queen que nous les retrouvons dans le cadre d'un reportage réalisé par une équipe de télévision qui l'accompagne dans sa traque. Il s'agit du tournage d'une émission de télé-réalité sensationnelle diffusée sur Port Clovis Channel, suivie sur les réseaux sociaux à grand renfort de hashtags, et qui vise à montrer au public comment il s'y prend pour chasser le squale tout en étudiant les mœurs dudit animal. Et il se trouve justement qu'un requin vient d'être repéré dans le Bayou de Fawtick.

Millenium

Et ce requin, c'est vous : une femelle bouledogue, une espèce de requin réputée pour sa rapidité, sa férocité et sa très grande résistance lui permettant notamment de vivre aussi bien en eau douce qu'en eau salée ou saumâtre. Tout en muscles, le requin-bouledogue ne craint pas grand monde, c'est un prédateur né. Ce premier chapitre sert de tutoriel, vous y apprenez à vous mouvoir et à dévorer la faune locale (mahi-mahi, maquereaux, tortues, poissons-perroquets, mérous, ...) avant de vous en prendre ensuite aux baigneurs de la Baie de la Langouste.

C'est alors que Pete l’Écailleux et ses chasseurs arrivent, et après vous être défait de ces derniers, c'est Pete qui finit par avoir le dernier mot. Déçu par la taille de sa prise, lui qui rêve de pêcher un jour le mégalodon, un requin disparu depuis des millions d'années et qui serait soi-disant responsable de la mort de son père, il se pavane malgré tout devant la caméra en dépeçant sa proie. C'est alors qu'il découvre avec étonnement, mais aussi avec amusement, que celle-ci était enceinte. Il retire sa progéniture de son ventre avant de la mutiler sur le côté droit pour mieux la reconnaître plus tard et se fait arracher la main en retour. Une fois votre milieu naturel réintégré, il ne vous reste plus qu'à dévorer la main de Pete qui flotte entre deux eaux et à prendre la suite de votre mère en vous promettant de vous venger dès que vous serez en taille et en âge de le faire, du moins à condition de parvenir à survivre jusque-là au milieu de la faune hostile et des pêcheurs tout aussi avides d'assister à votre trépas.

Millenium

La faim justifie le requin

Le scénario de Maneater se déroule le long de 8 épisodes ponctués par des cinématiques où l'on retrouve Pete et son fils, notamment dans le cadre de l'émission de télé-réalité, mais aussi pour se confronter à eux. La carte indique clairement les objectifs à atteindre pour faire avancer le scénario ainsi que les objectifs secondaires et les éléments à trouver dans le décor une fois repérés. Chaque région renferme en effet des plaques d'immatriculation à collectionner, des points de repère indiquant des lieux "touristiques" à visiter (sculptures, épaves, ...) ainsi que des dépôts de nutriments permettant de gonfler le stock indispensable à votre évolution afin de devenir l'ultime prédateur. Certains de ces éléments étant relativement bien cachés, notamment au fond de grottes sous-marines à atteindre par des tunnels naturels labyrinthiques ou via des canalisations qui n'ont rien à leur envier, cela débouche sur pas mal d'exploration permettant de visiter les lieux.

Heureusement, vous disposez d'un sonar bien utile pour localiser chacun d'entre eux, mais encore faut-il trouver comment y accéder, sachant que ce ne sera pas toujours possible tout de suite, puisqu'il peut être nécessaire de détruire des grilles pour pouvoir passer et que celles-ci nécessitent parfois d'avoir préalablement atteint un certain âge. De même, les plaques d'immatriculation sont souvent en hauteur ou sur terre et requièrent donc de pouvoir sauter suffisamment haut pour les atteindre ou d'être capable de survivre assez longtemps hors de l'eau sans s'asphyxier. Il n'est en effet pas indispensable de compléter chaque zone à 100% avant de passer à la suivante et cela est même parfois impossible, ce qui nécessite donc de revenir par la suite pour terminer celles-ci. Il faut par exemple attendre d'être un Ancien avant de pouvoir retourner dans la Baie de la Langouste. Dans le même ordre d'idée, un filet subaquatique et une protection électrique en surface empêchent d'aller au large, ce qui limite ainsi la carte.

À la recherche des plaques d'immatriculation... - Millenium
À la recherche des plaques d'immatriculation...
... et des points d'intérêt. - Millenium
... et des points d'intérêt.

Entre la chasse aux collectibles, les limitations de population, la traque de cibles, les humains à dévorer et les combats de bateaux, le jeu s'avère assez rapidement répétitif. Heureusement, les évolutions proposées et les petites variantes que cela apporte, ainsi que l'arrivée régulière de nouveaux ennemis (les requins mako dans les Rivages Dorés, les requins-marteaux dans la Baie du Saphir, les grands requins blancs des Sables Prospères, les orques de la Caye à Caviar ou les cachalots du Golfe pour ne citer qu'eux) au cours de la petite quinzaine d'heures que votre vengeance durera (si vous cherchez le 100%), permet de palier à cela. Graphiquement, les animaux marins sont très bien modélisés et la capture de mouvement opérée leur donne beaucoup de réalisme. Les humains, en revanche, avec leur look cartoon grossier, paraissent alors un peu grotesques à côté, d'autant plus que leurs réactions toutes en cris sans tentative, même désespérée, de fuir ou alors en tournant en rond est quelque peu ridicule.

Uniquement disponible en anglais avec des sous-titres en français, même si quelques retranscriptions ont été omises, le jeu offre un humour omniprésent à travers les commentaires réguliers du commentateur, mais aussi les textes des missions et les situations cocasses offertes par les points d'intérêt. La cohabitation de deux univers à la fois si proches et si éloignés permet fort agréablement d'alterner entre le monde de la surface et le monde subaquatique en un instant. Toutefois, si les fonds marins sont fort agréables avec leur mise en exergue des dégâts non négligeables de l'activité humaine en termes de pollution, tout comme la petite station de Port Clovis que l'on traverse aux différentes heures de la journée, l'excès d'informations à l'écran avec une police de taille conséquente pour les objectifs de mission et l'affichage du nom de toutes les espèces croisées avec leur barre de santé et les nutriments qu'elles contiennent, ainsi que le contour systématique en surbrillance des cibles potentielles, empêche de profiter pleinement des décors comme des animaux, dommage. De plus, lors des combats, notamment en espace clos, la caméra ne se place pas toujours idéalement et peut nuire à la lisibilité.

Millenium
Millenium

Un requin nommé Darwin

En dehors de l'exploration, et même pendant, puisque vous vous ferez régulièrement attaquer par une faune agressive, le combat pour la survie et pour se nourrir sans cesse sera de mise. Celui-ci est plutôt dynamique et le sera de plus en plus en prenant de la masse, de la vitesse, ... Un bond en avant permet de jeter rapidement sur ses proies, mais vous pouvez aussi les saisir pour les secouer à condition que leur taille ne soit pas supérieure à la vôtre, ainsi que les projeter ou tenter de les assommer à coup d'attaque caudale. Certaines cibles seront un peu plus difficiles à saisir de par leur vivacité comme le requin Mako, le plus rapide des requins. Les crocodiles du Bayou seront un souci au départ avant d'atteindre une taille suffisante pour n'en faire plus qu'une bouchée, mais en dehors de cela, le titre ne s'avère pas particulièrement difficile, vous roulerez sur la plupart des ennemis avec aisance, même les prédateurs suprêmes comme Rosie, le crocodile suprême du Bayou, ne vous poseront pas particulièrement de soucis.

Les combats contre les chasseurs de prime qui vous traqueront, dès lors que vous mangerez des humains, ne présentent pas plus de difficulté. Il faudra tout de même se méfier de leurs explosifs et de leur visée laser à esquiver avant d'être verrouillé, ainsi que des plongeurs qui vous attaqueront par-dessous alors que vous vous occupez de ce qui se trouve en surface. En détruisant suffisamment de bateaux, vous ferez grimper votre jauge d'infamie et finirez par attirer un boss toujours plus puissant (il y a en a 10 en tout), mais vous vous étonnerez vous-mêmes de vous défaire de plusieurs d'affilée dès le départ. Tant que vous opérez des dégâts, de nouveaux chasseurs arrivent et vous pouvez donc enchaîner ainsi tant que vous ne prenez pas la fuite. En vous cachant, ceux-ci cesseront rapidement de vous chercher et vous pourrez reprendre votre activité normale. Cela dit, même s'il n'y a pas de réel challenge à relever, tous ces combats sont un bon défouloir et on prend plaisir à se sentir sans cesse plus puissant et à se glisser dans la peau d'un requin de plus en plus indestructible, que ce soit en mode prédation en surface où l'on peut se déplacer très rapidement ou en mode immersion pour imposer sa loi.

Millenium
Millenium

L'autre élément important du jeu est bien entendu votre évolution. Pour cela, il faut vous rendre dans votre grotte, il en existe une par région qui permet également le voyage rapide et sert de point de sauvegarde. Vous disposez de 5 éléments corporels évolutifs (mâchoire, tête, corps, nageoires, queue ) et de 3 organes pour placer des utilitaires comme le sonar. Des choix doivent être ici opérés puisque vous finirez par posséder plus de possibilités d'organes, obtenus via les quêtes ou en changeant d'âge, que d'emplacements ainsi que de plusieurs options pour chaque élément corporel. Il existe en effet plusieurs ensembles d'évolution : les éléments bioélectriques permettant d'immobiliser les ennemis sont obtenus en étant vainqueur des boss chasseurs de prime, les éléments osseux améliorant la résistance et les dégâts contre les bateaux sont, eux, obtenus en éliminant les prédateurs suprêmes (un par région), et les éléments de l'ombre pour une meilleure vitesse et des attaques empoisonnées sont obtenus en trouvant tous les points de repère d'une région.

À chacun alors de choisir le look qui lui plaît le plus, ou les effets qu'il souhaite exploiter, toutes les combinaisons étant possibles. S'équiper de plusieurs éléments du même ensemble octroie toutefois un bonus d'autant plus important qu'il y a d'éléments concernés. Chaque mission réussie, chaque boss ou prédateur suprême vaincu, chaque ensemble de collectibles réuni au sein d'une région, mais aussi simplement chaque proie ingurgitée rapporte également des nutriments répartis en 4 catégories : minéral, protéine, lipide et mutagène. Ceux-ci sont utiles pour gagner de l'expérience, pour remonter sa barre de santé, mais aussi pour améliorer les effets de chaque mutation à travers 5 paliers. Notons également que les évolutions du corps ouvrent l'accès à des capacités spéciales activables un court instant une fois chargées en dévorant des animaux ou des humains. Enfin, chaque changement de niveau grâce à l'expérience acquise verra le molosse devenir de plus en plus grand et chaque changement d'âge (bébé, adolescent, adulte, ancien, mega) améliorera son aptitude à bondir et sa capacité pulmonaire lui permettant de passer plus de temps hors de l'eau pour faire régner la terreur ou atteindre certains emplacements. Largement de quoi assouvir sa vengeance.

Ensemble de l'ombre - Millenium
Ensemble bioélectrique - Millenium
Ensemble osseux - Millenium
70

Maneater s'avère être un bon défouloir où l'on prend plaisir à se sentir sans cesse plus puissant et à faire régner sa loi sous l'eau et la terreur chez les humains que l'on dévore avec avidité. S'il est regrettable que trop d'informations viennent gâcher des graphismes pourtant charmants, à l'exception peut-être des humains, et que la caméra nuise parfois à la lisibilité, on saluera une faune très bien représentée et animée. Et l'aspect quelque peu répétitif du titre est compensé par des régions et des ennemis qui se renouvellent régulièrement, tout comme par un humour décalé et bon enfant omniprésent.

Originalité du concept avec son aspect RPG
Deux mondes entre lesquels on passe en un instant
La modélisation de la faune et son animation
Incarner un requin de plus en plus puissant
L'humour décalé
Écran surchargé d'informations
Contours des cibles potentielles en surbrillance
Des humains idiots et aux traits trop grossiers
Caméra pas toujours bien placée
Une certaine répétitivité

The Last of Us 2 : agilité et rapidité, découvrez le gameplay d'Ellie en vidéo

Le gameplay de TLOU2 promet d'être passionnant : alternez entre combat, survie et prise de décisions et explorez un environnement post-apocalyptique à travers le personnage d'Ellie, petite mais agile.

top-jeux

Fairy Tail repousse à nouveau sa sortie

Après un premier report, le JRPG de Gust Studio se voit à nouveau contraint de décaler son lancement.

Voir la suite
0

L'actu

En Continu

20:51 Découvrez la mise à jour de la playlist et un week-end double XP sur Modern Warfare et Warzone
19:48 L'Académie de Scholomance et les nerfs arrivent avec le patch 17.6 sur Hearthstone !
19:39 Mongraal Cup : les résultats de la première étape
19:19 L'Académie de Scholomance sortira officiellement début août
19:15 Comment obtenir le nouveau héros Mage Kel’Thuzad ?
19:14 Découvrez les cartes déjà révélées de la prochaine extension l’Académie de Scholomance !
19:12 Les précommandes sont ouvertes pour l'Académie de Scholomance la nouvelle extension d'Hearthstone !
19:11 Découvrez le dos de carte Kel'Thuzad exclusif à la nouvelle extension l'Académie de Scholomance
19:10 Découvrez avec nous le trailer de la nouvelle extension Hearthstone : l'Académie de Scholomance !
19:09 C'est l'heure des cartes double-classes avec la nouvelle extension l'Académie de Scholomance !

Articles

recommandés

Découvrez le résultat du Twitch Rivals d'hier soir
Rocket Arena est disponible dès à présent !
Skull and Bones aurait été rebooté et se dirigerait vers un "jeu-service"

Guides

à découvrir

Retrouvez notre Tier List des decks pour les Cendres de l'Outreterre !
Calendrier des sorties de jeux