MGG / Dernières reviews de jeux /

Test Subnautica Below Zero sur PC, PS4, PS5, Xbox Series, Xbox One & Switch

Test Subnautica Below Zero sur PC, PS4, PS5, Xbox Series, Xbox One & Switch
0

Dans cette review de Subnautica : Below Zero, on explique pourquoi la suite du jeu de survie sous-marin est toujours faite avec amour, mais nettement moins inspirée que son prédécesseur.

Test Subnautica Below Zero sur PC, PS4, PS5, Xbox Series, Xbox One & Switch
70

Soyons simples et efficaces, si vous lisez ces lignes, c’est que vous vous intéressez à Below Zero, et si c’est le cas, vous devez commencer par jouer à Subnautica (l’original), pas seulement parce que c’est l’un des meilleurs jeux de survie à avoir jamais honoré cette planète de sa présence, mais également parce que le scénario de Below Zero se comprend nettement mieux en ayant vécu les événements de Subnautica.

Below Zero, qui ne devait être au départ qu’un DLC, a lentement pris en ambition (et en années de développement) pour finir par devenir le standalone qui sort aujourd’hui, vendu au même prix que Subnautica (30 euros) et qui, logiquement, devrait proposer une expérience de même envergure, voyons ce qu’il en est.

  • Genre : Survie, monde ouvert
  • Date de sortie : 14 mai 2021
  • Plateformes : PC, PS4, PS5, Xbox Series, Xbox One, Switch
  • Développeur : Unknown Worlds Entertainment
  • Éditeur : Unknown Worlds Entertainment, Bandai Namco
  • Prix : 29,99€ disponible sur Amazon
  • Testé sur : PC
Millenium

Pour 30 euros, vous récupérez une nouvelle carte dans une région polaire (avec toutes les complications météorologiques que ça comprend), une nouvelle histoire, et une nouvelle héroïne, la première héroïne de la saga d'ailleurs, parce que le personnage principal du premier jeu avait la personnalité d’une pierre abandonnée sur le bord de la route, et ne servait vraiment qu’à fournir au joueur un avatar pour explorer la planète 4546B.

Cette fois, votre "avatar" est vraiment quelqu’un, elle s’appelle Robin, elle est optimiste, déterminée et parfaitement inconsciente, au point de se larguer volontairement sur une planète mortellement dangereuse, sans aucun moyen de retour, pour découvrir comment sa sœur est morte. Vous voici donc au milieu de la mer, coincé entre trois icebergs, à bord de votre capsule de survie et prêt à explorer le monde qui vous entoure.

Millenium

La base du gameplay est parfaitement identique à celle de Subnautica, ramassez des poissons pour ne pas mourir de faim, des cailloux pour construire une base et n’oubliez pas de remonter à la surface pour respirer. Avec suffisamment de ressources, vous aurez un véhicule qui supprimera le problème de l’oxygène, il sera alors temps d’explorer plus profond à la recherche d'objectifs qui feront avancer l’histoire, ou de ressources exotiques qui rendront votre véhicule assez solide pour descendre plus profond encore, répétez la manœuvre jusqu’à avoir terminé le jeu.

Millenium

Voici la première déception qui vient avec Below Zero : cette nouvelle carte est quand même nettement moins inspirée que la première. La carte originelle était brillante jusque dans ses moindres recoins : des hypnotiques prairies d’herbe rouge aux sphères luminescentes du grand récif, en passant par la terrifiante rivière perdue embrumée dans ses volutes verdâtres. Cette nouvelle carte n’est pas laide, mais visuellement, c’est beaucoup plus ordinaires et donc nettement moins enchanteur. La biodiversité en a pris un coup, les couleurs sont plus ternes, les environnements moins variés. Les Twisted Bridges sont jolis, mais on en a rapidement fait le tour, la zone des nénuphars avait énormément de potentiel, mais se révèle finalement assez fade. Mention spéciale tout de même pour la zone des anémones géantes, visuellement enchanteresse et totalement originale, elle atteint sans peine les standards de qualité qu’on avait dans quasiment tous les biomes du premier jeu.

Millenium
Millenium

Côté véhicule : Subnautica proposait d’un côté le Seamoth : agile et rapide, et de l’autre le Cyclop : immense, lourd et pensé pour les longues expéditions. La carte de Below Zero, originellement pensée pour être beaucoup plus petite que la carte de base, est souvent trop étroite pour accommoder le Cyclop, alors Unknown World a fusionné les deux véhicules en un seul : l’acquatracteur. Ce dernier repose sur une astuce : conduisez uniquement la cabine pour être relativement rapide ou attachez des wagons à la cabine pour créer une sorte de train aquatique nettement moins maniable, mais emmenant tout votre nécessaire de survie avec vous. L’acquatracteur fonctionne, mais il est à la fois moins pratique qu'un Seamoth et nettement moins cool qu'un Cyclop. Ici aussi, on a l’impression d’une régression par rapport au premier épisode. Le niveau des détails des véhicules participait à rendre Subnautica impressionnant comparé à la masse des jeux d’exploration à budget moyen. Alors que l’acquatracteur est exactement le type de véhicule qu’on s’attend à trouver dans un jeu d’exploration vendu 30 euros.

Millenium
Millenium

Puisque l’océan est décevant, peut-être aura-t-on plus de chance à la surface, car la grande nouveauté de Below Zero, c’est l’apparition d’un vrai gameplay terrestre.

Raté. Y a pas grand-chose de mémorable dans les phases sur terre. À l’extérieur, le danger n’est plus le manque d’oxygène, mais le froid, qui vous tuera en 30 secondes chrono à la moindre intempérie, transformant votre “exploration” en une course effrénée d’un point de chaleur à l'autre. Jusqu’à ce que vous fabriquiez des vêtements d’hiver, qui vous protégeront si efficacement que mourir deviendra quasiment impossible. La mécanique est donc soit trop oppressante, soit inoffensive selon votre équipement. Visuellement le studio qui avait réussi à inventer des fonds marins aussi aliens que magiques a créé une calotte glaciaire… parfaitement banale. Tout est blanc, austère et relativement vide. Le Lys Thermique, en revanche, est fantastique, il s’agit d’une large plante rouge qui s’oriente instinctivement vers le joueur à son approche et émet de la chaleur, non-contente d’être remarquablement bizarre dans son design, et très intrigante dans son comportement, le lys est aussi utile à l’exploration, une véritable réussite, malheureusement le reste de la flore locale est composée de tristes arbustes et la présence du lys nous fait surtout nous demander pourquoi le reste de l’environnement n’est pas du même niveau.

Millenium

La météo est horrible 80% du temps, vous apprendrez à apprécier les rares éclaircies durant quelques minutes avant l’inéluctable “bip bip, dangerous weather approaching”. Quand la neige commence à tomber la visibilité tombe à 0, et pas d’une façon poétique avec des vents battants, des effets de brouillard et des lumières lointaines dans la tempête : ça ressemble d’avantage à un gif de flocons de neige collé sur votre champ de vision, un gif qui obstrue presque tout. Il est possible de récupérer un peu de visibilité en utilisant une lampe ou une fusée éclairante, mais patauger dans les flocons au milieu d’un désert blanc reste une expérience assez désagréable.

Millenium
Millenium

Deux éléments mis en avant dans les trailers du jeu pourraient sauver l’exploration terrestre : le snowfox : un véhicule en apesanteur filant sur la neige, et le terrifiant ver au nez rougeoyant qui creuse à travers la glace. Ici aussi, c’est loupé, le snowfox n’est ni rapide ni maniable. Il est peu adapté au terrain accidenté, il bloque et trébuche à la moindre bosse, tout en affichant une vitesse de pointe faiblarde qui vous obligera à spammer le bouton “turbo” pour avancer poussivement. Le ver des glaces est visuellement cool, et lorsque vous entendrez le sol trembler pour la première fois en annonçant son approche, vous pourriez avoir quelques sueurs froides. II patrouille les zones les plus reculées de la calotte glaciaire, et vous gobera instantané si vous tentez une traversée à pied, vous obligeant intelligemment à utiliser le snowfox : problème : une fois le véhicule construit, la moindre attaque du ver vous fera automatiquement descendre du véhicule. Pourquoi ? Aucune idée, mais à partir de là traverser la zone consistera à remonter en boucle sur votre snowfox à chaque passage de la bestiole, sans jamais être réellement en danger et en vous demandant si cette partie du jeu a vraiment été terminée.

Millenium
Millenium

L’exploration, qu’elle soit aquatique ou terrestre, offre donc peu d’émerveillement, peut-être l’histoire saura-t-elle rattraper ça ? De ce côté-là, c’est honnête, mais toujours, en deçà de ce que Subnautica proposait. Dans le titre original, le joueur est naufragé sur la planète avec un seul objectif : se tirer de là. Les objectifs additionnels qui viennent se greffer par-dessus sont amenés avec beaucoup de logique : il y a une raison pour laquelle il est impossible de quitter la planète, et il faut régler ce problème avant de pouvoir partir. Dans below Zero, Robin est là pour apprendre ce qui est arrivé à sa sœur, cet arc-là est réglé somme toute rapidement (c’est même carrément expédié) et il apparaît rapidement que le véritable objectif du jeu est tout autre. L’enchaînement des péripéties est moins “naturel” que dans le jeu de base, mais le scénario reste honnête sans pour autant être incroyable.

Millenium

Ici, il est important de préciser que le scénario du premier jeu était lui aussi “juste honnête”, son génie ne résidait pas dans son écriture à proprement parler, mais dans son, narrative design qui reposait sur une carte remarquablement bien pensée. Pendant son exploration, le joueur tombait naturellement sur des points d’intérêts qui, une fois explorés, déclenchaient la suite des événements. Cette construction permettait de récompenser chaque découverte par une nouvelle révélation, et donnait l’illusion d’une aventure qui progressait presque “par hasard” au rythme de nos découvertes. On a un peu perdu ça dans Below Zero, les objectifs sont posés très tôt, on sait ce qu’on cherche et pourquoi on le cherche, trouver un objet important au fond d’un biome ne change pas la donne, c’est juste un objectif de plus checké sur une liste. Résultat : une aventure moins riche en rebondissement et un ressenti moins organique.

Millenium

Quoi d’autre a été downgradé par rapport à Subnautica ? La musique. Simon Chlynski, compositeur de l’incroyable OST du premier jeu, a été licencié par Unknown World suite à des déclarations sur les Twitter et son absence se fait sentir. Chlynski était parvenu à trouver l’équilibre entre les sons mystérieux de l’espace et ceux apaisants de l’océan, créant un OST plein de personnalité qui donnait tour à tour l’impression d’être dans un spa, ou dans un sci-fi horror. C’est Ben Prunty qui le remplace sur Below Zero, il est surtout connu pour son travail sur Faster Than Light et ça s’entend, l’OST évoque l’espace bien plus que les fonds marins, au point où l’on pourrait le coller sur n’importe quel jeu de sci-fi sans choquer personne. Réécouter certaines tracks du jeu original comme altera science, Into the Unknown, Leviathan ou Abandon Ship permet de réaliser toute la personnalité qui a été perdue dans la transition, Chlynski étant le seul à avoir vraiment mis le doigt sur l’électro aquatique spatiale qui contribuait à rendre Subnautica unique.

Millenium

Ça fait beaucoup de paragraphes négatifs pour très peu de compliments, essayons d’équilibrer un peu tout ça, il y a de bonnes idées dans Below zero, particulièrement dans le domaine du confort de jeu. La possibilité d’épingler des recettes pour les avoir tout le temps sous les yeux est si pratique qu’on se demande comment on a pu vivre sans. Les plantes à oxygène qui octroient 30 secondes supplémentaires avant l’asphyxie sont une merveilleuse idée, pas besoin de faire un aller et retour à la surface tant que vous parvenez à courir d’une plante à l’autre, l’exploration sous-marine s’en retrouve plus dynamique. Moins essentiel : le constructeur de bâtiments accueille quelques nouveautés, notamment une large pièce rectangulaire autour de laquelle vous pourrez organiser votre base.

Millenium

Il y a aussi tous ces petits instants qui n’arrivent que dans les jeux faits par des gens qui accordent aux détails l’attention qu’ils méritent, et qui vous font dire que le jeu est quand même pas si mal. Le premier objet chipé par un singe des mers, le premier bébé pingouin qui tombe en dépression après avoir été séparé de sa colonie, le crépitement de la grêle sur l’eau pendant une tempête ou encore la première aurore boréale. S'il est loin du niveau de brillance de l’épisode de base Below Zero est toujours Subnautica dans sa façon de distiller la magie par petite goutte.

Millenium
Millenium
Millenium
Millenium
70

Below Zero n'est pas un mauvais jeu, c'est en revanche un downgrade du Subnautica original sur tous les points. Le scénario est moins naturel, la carte nettement moins mémorable et l'exploration terrestre, grande nouveauté de cet épisode, est tout bonnement mal implémentée. Un voyage honnête pour ceux qui sont nostalgiques de 4546B, mais une dépense inutile pour ceux qui ne connaissent pas la série, qui utiliseront bien mieux leur agent en acquérant le premier épisode.

La possibilité d’en apprendre davantage sur le Lore de 4546B
Des ajouts très intelligents en matière de confort de jeu
Le léviathan Ombre, particulièrement réussi
Des petits pingouins mignons
Le froid n’est pas une mécanique marrante
L’exploration en extérieure est pénible
Des biomes nettement moins inspirés
Une carte beaucoup plus refermée sur elle-même
Une histoire moins prenante
Un véhicule lent et assez peu pratique
Une Ost moins mémorable
top-jeux

Rejoignez Millenium TOP Jeux

Rejoignez l'équipe dédiée au jeu vidéo généraliste sur Millenium, que cela soit pour corriger, tester, faire des news ou des guides.

steam

Calendrier des prochaines sorties de jeux vidéo : août 2022

Retrouvez notre liste des prochaines sorties de jeux les plus importants, à ne pas rater en 2022 et 2023 sur PC, Xbox, Switch, PS4 et PS5. Découvrez ici la date de sortie, leur trailer et les principales infos sur les sorties JV à venir.

Voir la suite
0
Augustin HELIOT
Augustin "Review" Heliot

Strange women lying in ponds distributing swords is no basis for a system of government.

L'actu

En Continu

12:06 Tower of Fantasy : Quelles seront les prochaines bannières ?
12:00 Tower of Fantasy : Les risques de forcer l'ouverture des coffres à mot de passe
12:00 LoL : Ces champions qui dominent la compétition, mais sont nazes en soloQ !
11:52 Oblivion's Ingress Darkest Dungeon 2 : un nouveau Patch pour l'early access
11:40 Call of Duty Vanguard : Les devs prévoient du lourd pour le Zombies
11:35 Tous les détails de la collaboration avec Marvel pour FIFA 23
11:00 LoL : Une vieille idée relancée pour donner un peu de peps à l'Abime Hurlant (ARAM) !
10:50 Découvrez le patch note complet de la mise à jour spéciale DBZ !
10:44 Saison 27 Diablo 3 : Date de démarrage & arrivée du Patch 2.7.4
10:20 Ce trailer montre les skins de Goku, Vegeta, Bulma et Beerus en action !

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 12
Calendrier des prochaines sorties de jeux vidéo : août 2022
Diablo Like : Top des Hack'n slash, notre sélection