MGG / Dernières reviews de jeux /

Test Recompile sur PC, PS5 et Xbox Series

Test Recompile sur PC, PS5 et Xbox Series
0

Tout droit sorti de l'imagination du jeune studio britannique PhiGames, Recompile se veut être un Metroidvania au design singulier, dans lequel le joueur explore un immense ordinateur en incarnant un virus semi-conscient essayant de lutter pour sa propre survie.

Test Recompile sur PC, PS5 et Xbox Series
65

Annoncé en mars 2019 et présenté dans la foulée à l'E3 de cette même année, Recompile n'a fait reparler de lui qu'en juin dernier lors des Playstation Indies. Dès son annonce, le jeu avait su charmer grâce à sa direction artistique futuriste et colorée, ainsi qu'à son gameplay visiblement extrêmement dynamique et basé sur l'exploration à la manière d'un Metroidvania. Dans l'ensemble, le jeune studio anglais aura su tenir ses promesses, malgré quelques gros soucis de gameplay.

  • Genre : Plateforme/Aventure/Metroidvania
  • Date de sortie : 19 août 2021
  • Plateforme : PC, PS5 et Xbox Series X|S
  • Développeur : PhiGames
  • Éditeur : Dear Villagers
  • Prix : 19,99€ (PC), 24,99€ (Consoles)
  • Testé sur : PC

Bienvenue dans la matrice !

Dans Recompile, vous incarnez un virus informatique piégé au sein d'un super-ordinateur. Votre but sera d'éviter de vous faire supprimer par celui-ci, tout en réparant les systèmes de l'ordinateur central et en restaurant d'anciennes données perdues, ce qui vous permettra de relancer une I.A. extrêmement puissante. Le scénario, somme toute assez simpliste, s'arrêtera là, sans fioritures et intrigues secondaires, les développeurs de PhiGames vont droit au but dans l'histoire qu'ils veulent raconter. La narration est d'ailleurs mise au second plan et il est tout à fait possible de passer à côté pour se concentrer sur l'ambiance et l'esthétisme du jeu.

Les joueurs les plus passionnés pourront cependant approfondir leur connaissance de l'univers dans lequel ils évoluent grâce aux divers paquets de données cachés au sein des niveaux, qui retracent l'histoire de la création de l'Intelligence Artificielle dans laquelle le joueur évolue, tout en développant divers questionnements sur la place et l'importance de l'I.A. dans une société.

Nous pouvons également saluer les multiples fins du jeu dépendant des actions du joueur, qui, bien qu'elles ne changent pas drastiquement la compréhension de l'histoire, pourraient apporter un peu de rejouabilité au titre. On regrettera donc l'impossibilité de recommencer une nouvelle partie.

Bien qu'assez peu inspirée, l'histoire de Recompile reste néanmoins prenante et poussera le joueur à s'aventurer toujours plus loin au sein de l'ordinateur central.

Millenium
Millenium

Un gameplay bien inégal

La première chose qui frappe lorsqu'on joue à Recompile, c'est sans nul doute la réactivité et la maniabilité très naturelle du personnage. La moindre mécanique, ne serait-ce que le déplacement ou le saut, en devient ainsi plaisante. D'autant plus que la courte durée de vie du titre, environ 6h, ne laissera pas le temps de s'en lasser. Cette faible propension à se détacher du gameplay du jeu sera également amoindrie par le fait que le joueur acquerra de nouvelles compétences graduellement dans l'aventure qui changeront drastiquement l'approche de certains problèmes. Les compétences ne sont généralement d'ailleurs pas obtenues trop rapidement, ce qui crée un réel sentiment d'évolution, mis à part, peut-être, le jet-pack, obtenu seulement quelques minutes après la capacité de planer, alors que le joueur ne s'est pas encore habitué à celle-ci, ou encore le lance-grenades qui est probablement l'arme la plus forte du jeu et qui est pourtant obtenue dès la fin du premier niveau.

Bien que Recompile n'invente rien au niveau de son gameplay, ne proposant aucune réelle nouvelle mécanique de jeu, le titre reste extrêmement plaisant à parcourir.

Millenium
Millenium

Un point sur lequel on peut féliciter le jeu est sans nul doute son level-design extrêmement soigné. L'avancée dans les niveaux est naturelle, les ennemis sont idéalement placés afin de créer un sentiment de danger sans pour autant rendre l'expérience trop compliquée, chaque zone possède son identité de gameplay propre et les énigmes sont toujours très bien pensées. On peut également citer les boss, très bien pensés et ayant chacun leurs mouvements propres, bien que la méthode pour les vaincre soit tout le temps identique.

Cependant, le personnage et ses différentes capacités viendront littéralement casser l'évolution que les niveaux tendent à instaurer. En effet, le joueur possède certaines capacités tout simplement trop fortes qui gâcheront le plaisir de jeu, notamment la possibilité de ralentir le temps qui peut être utilisé de manière totalement illimitée, transformant ainsi les combats en simple formalité. Nous pourrions également citer les capacités de hacking du personnage, censées être le point fort du jeu bien qu'en pratique, il ne s'agit que d'un moyen détourné de passer les énigmes trop compliquées. Recompile se veut être un jeu laissant l'opportunité au joueur de régler des problèmes de la manière dont il le désire, mais ce faisant, il fait passer le joueur à côté de son level-design pourtant si bien pensé. Petite retenue tout de même sur le quatrième et dernier niveau très vide et peu intéressant ainsi que sur le boss final qui, à cause des compétences trop puissantes du joueur, devient une simple formalité.

Millenium

Enfin, il est important de noter la qualité du titre en tant que Metroidvania, puisque c'est à ce titre qu'il se présente au joueur. La première chose qu'ont peut noter, c'est à quel point Recompile retransmet magnifiquement bien la sensation de malaise et de vide que l'on a pu ressentir dans les premiers jeux Metroid. On peut également saluer le fait que l'on sent réellement son personnage évoluer grâce aux nouvelles compétences acquises, débloquant ainsi de nouvelles zones jusqu'alors inaccessibles. On regrettera cependant le fait qu'à aucun moment il ne sera demandé de retourner en arrière, ce qui ne permet pas au joueur de se sentir évoluer de par sa connaissance de plus en plus fine de la carte, mécanique pourtant propre aux jeux du genre.

Millenium
Millenium

Une technique quasiment irréprochable

Au niveau technique, Recompile est difficilement attaquable. Le jeu tourne très bien et aucun bug majeur n'a été remarqué durant notre test. Nous déplorerons cependant quelques chutes de framerate durant les combats de boss, ce qui pourrait incommoder les plus petites configurations, ou encore certains murs dans lesquels il est facilement possible de se retrouver bloqué.

Millenium

Un esthétisme en tout point

Enfin, s'il est un point sur lequel on peut encenser le jeu, c'est son esthétique tout particulièrement soignée. À commencer par son identité visuelle sublime, futuriste et colorée inspirée de diverses œuvres de science-fiction, dont nous pouvons notamment citer les films Tron. Les différents niveaux, en plus de bénéficier de décors très attrayants, se voient également sublimés par d'excellents jeux de lumière qui offre un aspect graphique, voire même artistique, au titre. Il est cependant important de noter que le surplus d'éléments affichés à l'écran ne facilitera pas la lecture de jeu, bien au contraire. De nombreuses phases de plateforme ou de combat s'en verront ainsi impactées, devenant de vraies purges par le simple fait qu'il devient difficile de comprendre ce qu'il se passe à l'écran. Nous pouvons également saluer le fait que chaque zone présente son identité visuelle propre, ce qui augmente la sensation de voyage et d'exploration du joueur.

Millenium
Millenium
Millenium

Pour terminer, le jeu se voit également offrir une très belle BO entièrement au piano. Bien que cela puisse paraître surprenant de prime abord, car un thème électro semblerait plus propice, la musique du jeu sert extrêmement bien l'ambiance du jeu. Que ce soit par sa présence ou pou par son absence, la BO apporte un certain sentiment de malaise et de solitude au joueur, ce qui n'est pas sans rappeler le premier Metroid.

Millenium
65

Au final, malgré quelques grosses erreurs de design probablement dues au jeune âge et au peu d'expérience du studio, Recompile reste un titre très amusant qui offrira un magnifique voyage dans un univers très coloré à ses joueurs. Les défauts et la trop grande facilité du titre son, sans nul doute, compensée par son atmosphère enchanteresse et son feeling de jeu plus que plaisant. Loin d'être un incontournable du Metroidvania, Recompile saura cependant être le genre de titre qui, bien qu'il ne propose rien de nouveau, se gardera une petite place dans la mémoire des joueurs qui auront le courage de se lancer dans son aventure.

Une identité graphique sublime...
Un level-design soigné
Un gameplay simple mais efficace
Une évolution progressive du joueur
Des boss inspirés
... mais surchargeant inutilement les décors
Un personnage aux capacités beaucoup trop puissantes
Un gameplay qui ne propose rien de nouveau
Une perte de qualité sur la dernière heure
Le prix élevé sur console

Test d'Humankind : Endless Civilization

Après plusieurs 4X spatiaux et de fantasy réussis, le studio français Amplitude s'attaque au créneau occupé par le fondateur du genre : l'histoire. Seulement, ici, vous ne choisissez pas une civilisation au départ, vous la créez vous-même au fil des ères en fonction de vos besoins et envies.

Ce fan de Final Fantasy a passé 10 ans à récolter l'intégralité des trophées de la série

Chasseur de trophées, un job à plein temps : Rebourne07, grand fan des jeux Final Fantasy, a passé quelques 3000 heures à récolter l'intégralité des trophées Playstation liés à ces jeux depuis l'intégration du système (soit la PS3 et FFXIII).

0

L'actu

En Continu

15:52 Le salary-cap sur League of Legends, bonne ou mauvaise idée ?
15:43 Comment bien se préparer pour la mise à jour 2.0 d'Animal Crossing New Horizons ?
14:44 La boutique Fortnite du 27 octobre
14:29 Knockout City à télécharger gratuitement sur PS4 et PS5 avec le PS+ en novembre
13:48 Warzone : Un bug empêche le fonctionnement de l'atout le plus populaire
13:40 WoW : Les arènes sont à l'honneur cette semaine en Azeroth comme en Ombreterre !
13:40 WoW : Nurgash Fangeformé est actif en Revendreth cette semaine !
12:36 Honnête, courageux... et naïf. Voilà, ça c'est un Pack Prime Gaming Robin des Bois
12:13 Les gyroïdes dans Animal Crossing. Quésaco ?
12:12 Final Fantasy 7 The First Soldier ouvre ses préinscriptions

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 11
Quels decks jouer pour l'extension Unis à Hurlevent sur Hearthstone ?
Calendrier des sorties de jeux