MGG / Dernières reviews de jeux /

Test de Need for Speed Unbound : Need For Street Art

Test de Need for Speed Unbound : Need For Street Art
0

Need for Speed Unbound assume sa nouvelle direction artistique et nous offre un nouvel opus d'urban racing qui ne convaincra certainement pas tout le monde, mais qui n'est pas dénué de charme.

Test de Need for Speed Unbound : Need For Street Art
75

Avec cette dernière mouture de la célèbre licence de course automobile en monde ouvert, Criterion Games (Burnout), dont la dernière création originale dans le domaine remonte à 2012 (NFS Most Wanted), si l’on fait abstraction du remake de NFS Hot Pursuit et de NFS Rivals qui a été co-développé avec Ghost Games, cherche à réinventer la série initiée en 1994. Il a ainsi choisi de donner à Need for Speed Unbound une direction artistique particulière qui a su se faire remarquer, tout en divisant les joueurs. Moins réaliste et plus cartoon, le jeu est uniquement sorti sur PC, PS5 et Xbox Series, laissant donc de côté les consoles de l’ancienne génération pour lesquelles il avait initialement été annoncé. Mais, finalement, qu’en est-il ? Ce choix artistique à tendance street art, dont le rappeur américain A$AP Rocky, associé au titre, a fait la promotion, donne-t-il un cachet supplémentaire à la licence ou la détériore-t-il totalement ? Comme on pouvait s’y attendre, vous entendrez certainement les deux sons de cloche. Voici le nôtre, plus mitigé.

  • Genre : Course automobile arcade
  • Date de sortie : 2 décembre 2022
  • Plateforme : PC, PS5, Xbox Series
  • Développeur : Criterion Games
  • Éditeur : Electronic Arts
  • Prix : 69,99€ sur PC et 79,99€ sur consoles, disponible sur Amazon
  • Testé sur : PC

Le fric, c’est chic

Que vous vous lanciez dans la partie solo ou la partie multi, vous commencez par définir votre personnage en choisissant parmi les 8 modèles proposés que vous pouvez ensuite retoucher à votre guise (coiffure et couleur des cheveux, pilosité faciale quel que soit le sexe retenu, détails du visage, vêtements, …). Il faut ensuite opter pour l’un des 3 modèles de voiture qui vous sont offerts pour débuter. Dans le mode histoire, il s’agit d’une épave que votre amie Jas(mine) bricole pour vous dans le garage Rydell’s Rides de Rydell, où vous travaillez pour gagner votre vie. Grâce à votre nouveau bolide, vous pouvez arrondir vos fins de mois en prenant part à des courses clandestines dans les rues de Lakeshore. Cet argent vous permet d’améliorer les performances de votre véhicule et de vous inscrire à de nouvelles courses pour gagner encore plus de fric, et ainsi de suite. Malheureusement, tout cela prend subitement fin, suite à des événements qui vous brouillent avec Jas.

Millenium

Deux ans plus tard, vous travaillez toujours pour Rydell dont le garage vivote tant bien que mal. Et puis, vous rencontrez Tess qui, impressionnée par votre conduite, décide de vous financer pour que vous repreniez les courses illégales et que vous vous prépariez pour participer au Grand, la plus grande épreuve de Lakeshore, avec 1 million de dollars à remporter. Pour cela, vous devez non seulement réunir les fonds nécessaires à votre inscription, mais aussi un véhicule de chacune des 4 classes indispensables à cette rencontre qui, inévitablement, vous amènera à affronter votre ancienne coéquipière Jas. Vous avez 4 semaines devant vous avec, chaque samedi, une séance de qualification à passer. Vous revoilà donc lancé dans la compétition où le fric mène la danse et la vitesse est reine, sans aucune limite, y compris pour votre propre sécurité. Vous n’hésitez donc pas à mettre en danger également la vie des autres, ni à tout détruire sur votre passage. Au contraire, plus vous prenez de risque et plus vous gagnez d’argent.

Millenium

Dans le milieu où vous évoluez, c’est l’apanage de la frime, il faut se la péter et avoir du style, que ce soit dans ses tenues, le tuning de sa voiture ou son style de conduite. Vous rejoindrez ainsi des rassemblements, de jour comme de nuit, où plusieurs épreuves sont proposées. Parfois réservées à une classe de véhicule (B, A, A+, S et S+) et liées au versement d’une inscription plus ou moins conséquente, elles offrent des récompenses sous forme de billets verts, mais aussi, parfois, d’un nouveau véhicule à remporter. Dans le mode histoire, ce dernier point est primordial, car les gains restent assez limités (quand vous ne vous faites pas, en plus, dépouiller par les flics), il n’est donc pas facile de se payer de nouveaux engins. Améliorer ceux-ci avec de nouvelles pièces sera déjà pas mal. Attention aussi à ne pas tout claquer en voulant se la jouer Kéké.

Millenium

Vous prendrez ainsi part à diverses épreuves comme les courses de rue, caractérisées par des virages serrés et des passages étroits, les courses de vitesse, avec d’avantage de lignes droites, mais aussi un tout nouveau mode de jeu intitulé Takeover. Présenté par A$AP Rocky himself, celui-ci consiste à réaliser le meilleur score possible face à 3 adversaires. Pour cela, vous devez réaliser les drifts et les sauts les plus longs, comme détruire divers obstacles disséminés sur le circuit, tout en franchissant les checkpoints balisant le tracé. Un multiplicateur de score augmente tant que vous engrangez des points, mais revient à zéro sitôt que vous arrêtez. Ici, le style et la précision l’emporte donc sur la vitesse. Prendre part à de nombreuses épreuves permet d’accroître vos gains, que vous pouvez décupler en défiant un autre pilote avec un pari plus ou moins élevé suivant le niveau de ce dernier, mais aussi les risques que vous prenez. En effet, chacune fait augmenter de manière plus ou moins conséquente le niveau d’alerte de la police, et cela peut vite devenir problématique.

Millenium

Chaque journée se décompose en deux sessions : une de jour et une de nuit. Et vous n’encaisserez les gains réalisés au cours de chacune d’entre elles que si vous rentrez au garage ou dans une planque sans vous faire choper. Bien entendu, plus le niveau d’alerte des flics sera haut, et plus cela sera difficile de leur échapper. Ceci dit, chaque échappée vous rapportera aussi un peu plus d’argent. Le problème est que le compteur n'est remis à zéro qu’au prochain lever du soleil, ce qui veut dire que vous commencez chaque session nocturne avec le niveau d’alerte accumulé à la fin de la session diurne. Or les épreuves les plus rémunératrices se déroulent la nuit. Aussi, vaut-il mieux rester modeste le jour, pour mieux pouvoir en profiter la nuit, quitte à encaisser des récompenses moindres durant la journée, ou mettre le paquet partout, au risque de tout perdre ou de ne pas pouvoir faire fructifier entièrement la session de nuit ? À chacun de choisir. Le titre revêt donc une petite dimension stratégique agréable. Plus vous prendrez de risque et plus vous pourrez empocher gros, mais aussi rentrer bredouille. Heureusement, la police ne saisit que l’argent gagné durant la session concernée et ne touche pas aux voitures.

Millenium

À trop en vouloir, on risque de tout perdre

Suivant le niveau d’alerte en cours, il pourra être plus ou moins difficile de rejoindre un rassemblement en évitant la flicaille. Vous aurez toutefois la possibilité de débloquer des planques permettant de démarrer chaque session au plus près de la destination souhaitée, comme de disposer de portes de sortie plus nombreuses et réparties sur toute la carte. Pour cela, vous devrez venir en aide aux autres pilotes en les ramenant à leur planque, qui vous sera alors accessible en remerciement. C’est aussi l’occasion de discuter avec eux et de faire plus ample connaissance, même si cela reste anecdotique. Comme vous vous en doutez, le scénario de Need for Speed Unbound n’est pas forcément ce que vous retiendrez en priorité du titre. Il reste bateau, mais a le mérite d’exister et d’enrober l’aventure solo. Notons qu’il dispose de surcroit d’un doublage intégral en Français, à quelques exceptions près. Il est de bonne facture, mais, bien souvent, avec une synchronisation labiale aux fraises. Seul A$AP Rocky, la guest star du jeu, n'est pas doublé, sans doute pour préserver l’âme du rappeur.

Millenium

La bande-son rap, hip-hop et electro à laquelle a participé A$AP Rocky, y compris avec AWGE, aux côtés d’autres artistes comme Slickback, The Synaptik, Brodinski, SCH, Lous and the Yakuza, Alina Pash, Villano Antillano, Balmin Tiger, Shirin David, … ne devrait en revanche pas vous laisser de marbre. Elle accompagne à merveille le titre et sa direction artistique si particulière. En ce qui concerne cette dernière, qui est certainement le point qui interpelle le plus de monde, on a droit à un mélange de graphismes orientés vers du réalisme et du cel shading, avec des personnages de dessin animés et des effets rajoutés aux courses dans un style street art. C’est notamment le cas de la fumée des pneus lorsqu’ils patinent ou lors des drifts, mais aussi sur les jantes à l'accélération, ou encore des petits tags autour de la voiture déclenchés par divers événements. Certains vont adorer, d’autres détester, c’était même déjà plié pour quelques-uns avant même d’avoir vu tourner le jeu, mais cela ne laissera personne indifférent.

Millenium

En ce qui me concerne, j’étais intrigué, sans apriori particulier, et, finalement, mis à part les ailes qui se déploient lors des sauts, ça passe plutôt bien. Il y a même quelques petits effets, y compris en dehors des courses, qui sont assez rigolos. En tout cas, on s’y habitue sans soucis. Il n’empêche qu’il aurait été judicieux de permettre, comme promis, de les désactiver pour ceux que cela rebute. Là où le bât blesse en revanche, c’est au niveau des personnages. Ils ont du style et ressortent parfois assez bien, mais ils font tout de même très cheap et sont curieusement souvent flous. Sur ce plan, pour ma part, je n’accroche pas. C’est un peu dommage, surtout que le jeu se présente comme le premier Need for Speed à tourner en 4K native et 60 fps, que ce soit en 30 Hz ou en 60 Hz en résolution dynamique. Rajoutez à cela le support des écrans larges, du HDR10, de l’AMD FSR2, du DLSS, du RTX, et même, pour les cartes NVIDIA de série 40, des fonctions Reflex pour moins de latence et Frame pour augmenter la fréquence d’images grâce à l’IA, le tout sous DirectX 12. On aurait pu espérer quelque chose de moins basique, du moins pour les personnages.

Millenium

Concernant les voitures, ou la ville de Lakeshore, inspirée de Chicago, c’est déjà nettement mieux, heureusement. La campagne solo sert de fil directeur, mais nous avons bien à faire à un monde ouvert. La carte reste toutefois de taille modérée et essentiellement centrée sur un environnement urbain : quartier des affaires ou chinois, bord de mer, ponts, tunnels, autoroute, mais aussi zones industrielles, chantiers boueux, … Tant que le niveau d’alerte est faible, vous pouvez vous y promener librement, tout en prenant part à des activités directement tirées de NFS Heat que l’on semble alors retrouver sous un nouveau skin avec le même système d’étoiles : panneaux à détruire, radars, grands sauts, zones de drift, runs de vitesse, ainsi que des collectibles à dénicher (street art et ours). Cela permet de se faire quelques sous supplémentaires.

Millenium

De même, des défis sont proposés à chaque session pour gagner encore plus d’argent (rester un certain temps en l’air, détruire une voiture de flic, finir dans le top 3 d’une course, …), et des livraisons vous sont parfois demandées. Ces dernières sont les bienvenues, car elles permettent de piloter des petits bijoux mécaniques puissants avant de pouvoir se les payer, tout en récupérant un petit pactole, qui dépend de certaines conditions telles que le temps de livraison ou l’état du véhicule à l’arrivée, ce qui permet de varier un peu le jeu. Un peu, car mis à part la puissance, il n’y a guère de différences au niveau de la conduite (143 modèles au lancement du jeu). Vous pouvez bien apporter quelques réglages sur la tenue de route (pour le drift), la sensibilité de la direction, l’appui aérodynamique et l’anti-patinage, mais ça ne va pas non plus chercher très loin. Gardez à l’esprit que nous sommes là face à un jeu d’arcade pure où le réalisme est laissé de côté, y compris dans la conduite. Pour ce qui est de l’entrée en drift, vous disposez d'ailleurs de trois possibilités : frein et accélérateur, ou uniquement l’un ou l’autre, suivant si vous cherchez de la précision ou de la vitesse. Le frein à main est aussi une autre option, mais à réserver aux épingles à cheveux pour éviter de perdre trop de temps.

Millenium

Aussi vite que possible Rocky

La nitro, dont la jauge se recharge en faisant des sauts, des drifts, mais aussi des virages en adhérence, ou encore en frôlant les autres véhicules ou en profitant de l’aspiration, permet de bénéficier d’un gros boost court ou classique avec un appui prolongé. Notons que plusieurs caméras vous sont proposées (proche, éloignée, capot, pare-choc et dynamique), mais qu’il n’y a malheureusement pas de vue cockpit pour plus d’immersion. Le tableau de bord n’est ainsi pas représenté et ne peut logiquement pas être tuné, dommage. Libre à vous par contre d’exprimer votre personnalité en modifiant la carrosserie de votre voiture (kits ou pièces telles qu'étriers, disques de frein, jantes, pneus, jupes latérales, ailes, rétros, vitres, feux, pare-chocs, splitters, capot, échappement, diffuseur et plaque avec votre nom) ou en achetant de nouveaux vêtements à votre pilote (manteaux, vestes, hauts, bonnets, chapeaux, hauts, bas, chaussures) parmi les grandes marques partenaires (Champion, Puma, Napapijri, Palace, Versace, Vans, Fila, …), ou encore différentes poses. Et vous pouvez aussi jouer avec les peintures et les habillages, y compris en échangeant avec la communauté, ou rajouter des accessoires (klaxons, néons, suspensions), comme jouer avec le son de l’échappement et, il va de soi, les effets de pilotage cartoonesques. Ce ne sont pas les choix qui manquent, et la personnalisation est mise à l'honneur.

Millenium

Enfin, les performances peuvent être améliorées en changeant les pièces (moteurs, transmission, pneus, freins, suspension, nitro, échappement, alimentation, …), mais sans accéder au moteur ou à la mécanique qui restent subjectifs. Deux équipements auxiliaires peuvent même être ajoutés : protection, plus de dégâts, nitro supplémentaire suivant une action donnée, kit de réparation. Point de vue challenge, trois niveaux de difficulté sont accessibles : décontracté, stimulant ou intense, avec plus ou moins de santé ainsi que des flics et des adversaires plus ou moins coriaces, mais aussi plus ou moins d’essais par session (10, 4 ou 2). Vous disposez en effet de la possibilité de retenter une course ratée, mais vous êtes limité dans le nombre de tentatives. Trop refaire une course, pour obtenir un meilleur résultat, réduira la possibilité de le faire sur les suivantes. Il s'agit d'un très bon moyen de mettre la pression que nous saluons, surtout que vos adversaires ne vous font pas vraiment de cadeaux, et que finir en tête n’est pas forcément aisé, et c'est tant mieux. Le plaisir de piloter est là et le titre n'est pas sans nous rappeler un certain Underground. Quant aux flics, ils peuvent vite être problématiques, car il y en a de partout qui patrouillent et les éviter peut s’avérer un tour de force, même si on peut les voir sur la mini-carte.

Millenium

Ceci dit, ils sont aussi un peu ridicules, puisqu’avec un faible niveau d’alerte, il suffira de ne pas rester trop longtemps dans leur champ de vision et ils ne vous poursuivront pas, ce qui ne les empêchera pas de déclarer « Appel à toutes les unités, je crois que l’on a notre suspect en vue », avant de continuer leur chemin comme si de rien était. De même, lors d’une poursuite, cela ne les gêne pas de prétendre qu’ils n’abandonneront jamais avant de nous avoir serré, puis d’enchaîner avec un « J’arrête là ». Par contre, ils donneront clairement du fil à retordre dans les hauts niveaux d’alerte, avec des renforts réguliers, des barrages avec herses à éviter et différents types de véhicules à affronter (rapide, tout terrain, solide), qu’il faut appréhender en conséquence (détruire, manœuvres rapides, semer). Et même si vous parvenez à vous en tirer et que le niveau d’alerte que vous aurez fait grimper reviendra alors à sa position initiale, vous vous serez certainement éloigné de votre objectif et devrez alors à nouveau essayer de le rallier en zigzaguant entre les patrouilles pour éviter de recommencer, ce qui peut vite être usant.

Millenium

Passer par Origin a un peu tendance (surtout si vous utilisez un VPN), en multipliant les lanceurs, à ralentir le chargement du jeu, mais, en dehors de cela, il s’avère très fluide, avec un trafic assez dense représentant donc un certain danger, mais aussi des piétons qui sont bien peu crédibles et s’échappent de manière souvent peu convaincante au dernier moment. De jour, attention aux passages sous les tunnels et à la sortie de ceux-ci qui génèrent un problème de visibilité dû à la transition lumière-obscurité et peuvent être à l’origine d’accidents. Ces derniers sont d’ailleurs très bien mis en scène avec un replacement rapide pour poursuivre la course. Ils ne sont donc pas très handicapants, surtout que pour mettre la voiture HS, il faut y aller, un peu trop même. Outre la présence d’un mode photo avec quelques effets à disposition (saturation, contraste, distance focale, profondeur de champ), signalons aussi la présence d’un son 3D binaural et de l’audio 3D pour plus d’immersion, tout comme les retours haptiques de la DualSense sur PS5 pour les crashs, le hors-piste, les dérapages, … De nombreux volants de course sont également pris en charge, et différents modes d’accessibilité peuvent être réglés pour que chacun profite au mieux de son expérience de jeu : daltonien, tremblement de la caméra, flou de mouvement, fréquence des clignotements, …

Millenium

Nous terminerons avec la partie multijoueur, disponible en cross-play. Vous pourrez y croiser d’autres pilotes bien réels et explorer librement la carte, en participant à toutes les activités et en vous rendant dans tous les rassemblements pour affronter d’autres joueurs sur l'ensemble des épreuves du jeu. L’objectif est ici de se faire le plus d’argent possible pour se constituer un parc automobile complet avec des bolides préparés aux petits oignons. Là aussi, vous pouvez personnaliser vos voitures et votre pilote (différent de celui de la partie solo), avec en plus une bannière à afficher à la fin des courses. Mais pas de panique, si vous ne disposez pas encore d’une voiture de la classe souhaitée, vous pourrez tout de même participer aux courses les concernant, grâce à un prêt. Une option bienvenue qui permet de profiter des modèles puissants avant de pouvoir se les offrir. Par contre, chaque course peut regrouper jusqu’à 8 joueurs pour une série d’épreuves, et vous devrez attendre 30 secondes avant que la liste ne se remplisse, augmentant par là même la récompense à obtenir, avant de pouvoir concourir. Malheureusement, si personne ne se joint à vous, où si vous n’êtes pas assez nombreux, le matchmaking sera annulé. Vous pouvez ainsi passer infructueusement un bon moment d’une course à l’autre avant de trouver des adversaires, au risque de vous décourager, car rien n’indique vraiment s’il y a du monde à proximité. Le meilleur moyen est donc de créer des groupes via des invitations, pour être sûr de ne pas se retrouver seul.

Millenium
75

Need for Speed Unboud surprend par son style graphique inspiré du street art, mais celui-ci passe finalement assez bien. Il reste toutefois certain que tout le monde ne pourra pas s’y faire et qu’il aurait été bien de permettre de désactiver au moins les effets de conduite. Pour les personnages, malheureusement, on ne peut pas en dire autant, et ceux-ci font tout de même vraiment cheap, avec de surcroît une synchronisation labiale qui ne passe pas en VF. Les flics ont beau être un peu trop collants et le titre un peu trop ressembler à un copier-coller de Heat, il offre un challenge appréciable avec un concept de risque-récompense efficace, surtout en limitant le nombre d’essais autorisés, le tout baigné par une bande-son aux petits oignons. On aurait, certes, apprécié des gains un peu moins limités sur les courses pour se payer plus rapidement de vrais bolides, tout comme de pouvoir admirer son cockpit et jouer dans cette vue, mais cela ne nous a pas empêché de prendre du plaisir à piloter, avec l’envie à chaque fois d’y retourner. C’est déjà beaucoup.

La bande-son
L’aspect stratégique risque-récompense
La direction artistique qui fonctionne
Le nombre d’essais limité
Un certain challenge
Les livraisons en solo et le prêt en multi
Les nombreuses options de personnalisation
La synchronisation labiale en VF
Des gains limités
La direction artistique qui peut déranger
Le rendu des personnages
… mais les flics peuvent être décourageants
Un peu trop NFS Heat like
Pas de cockpit
Test The Callisto Protocol : une pâle copie de Dead Space ?

The Callisto Protocol cherche à se positionner comme un pilier du genre horrifique. Krafton, l'éditeur de l'emblématique Dead Space, nous propose-t-il une simple copie de la licence ? Découvrez notre avis après avoir expérimenté l'incarcération dans la prison de Black Iron.

Test Crisis Core Final Fantasy 7 Reunion : Vraiment plus qu'un remaster ?

Disponible dans moins d'une semaine sur PC et consoles, y compris sur Nintendo Switch, Crisis Core FF7 Reunion est un remaster de la préquelle de Final Fantasy 7, sorti à sur PSP il y a 15 ans. Découvrez notre avis complet sur les aventures revues et corrigées de Zack Fair, le héros caché de FF7.

Voir la suite
0
Hazziel Zen
Nyam Hazz

Editor

L'actu

En Continu

11:30 Twitch : Après s'être évanoui devant des viewers choqués, la sanction tombe pour ce célèbre streamer
11:18 Veaudelune Hogwarts Legacy : Tout savoir sur cet animal fantastique !
11:00 LoL : Un Rioter s'exprime sur le futur de Yuumi et comment le studio imagine la championne.
09:01 Avant Caitlyn Supp... les autres picks bizarres de la saison 13
08:30 Amphinovi Pokémon Écarlate et Violet : Comment le battre en Raid ?
08:00 Wild Hearts : Le Monster Hunter-like se montre un peu plus sur PS5, et ça donne envie !
07:30 Le clin d'œil sympa de Skyyart à la Karmine Corp
07:00 Inside Star Citizen : Lorville Revisited
06:50 SUTOM 27 janvier 2023 : Quel est le mot du jour ? (Solution avec indices et réponse)
21:30 Trophées Dead Space Remake : La liste complète pour PC, PS5 et Xbox Series

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 13
Quels decks jouer pour l'extension "La Marche du Roi-Liche" ?
Calendrier des prochaines sorties de jeux vidéo : janvier 2023