habillage
Advertisement

Se connecter

The Elder Scrolls Online [Actualités], le 07/02/2014 16:32:35

The Elder Scrolls Online : preview

20

mmo, test, zenimax, bethesda, online

The Elder Scrolls Online : preview

 

Tout ce que nous indiquons dans les pages de cette preview proviennent de la beta presse qui s'est tenue il y a quelques jours. Nous n'avons pu tester que les quinze premier niveaux du jeu et que l'aspect PvE. Nous vous parlerons du PvP dans les prochains jours, une fois que nous aurons pu le tester par nous même

 

Quand on s'attaque à une licence à succès telle que The Elder Scrolls, deux phénomènes contradictoires entrent en jeu. D'un côté le service marketing se frotte les mains, sachant que son travail sera considérablement facilité par la renommée déjà acquise au fil des années par la série. De l'autre, les développeurs sentent osciller une épée de Damoclès au-dessus de leur tête, sachant pertinemment que leur devoir sera d'enrichir davantage le lourd héritage qui leur est légué. Cette tâche semble encore plus ardue quand il s'agit de faire prendre le virage multijoueur à une série dont le dernier épisode servira constamment de référence comparative au noyau de fans.

The Elder Scrolls Online est sans conteste l'un des titres phares du monde des MMOs de cette année. Connue et réputée pour ses opus, jusqu'à présent solo, la licence s'apprête à se jeter dans le jeu communautaire, et c'est avec des sentiments entremêlés de hâte et d'anxiété que beaucoup attendent de pouvoir découvrir le titre.

 

À l'occasion du week-end de test dédié à la presse, nous avons pu nous forger une première idée de ce à quoi devrait ressembler le jeu au jour de sa sortie. Bien entendu, étant encore en phase de bêta, toutes les modifications sont envisageables. Néanmoins, le temps s'amenuisant, il y a fort à parier que quatre-vingt-dix-huit pourcents du contenu que nous y avons découvert sont définitifs.

C'est donc dans cette optique et avec toute l'objectivité requise que nous allons vous dresser une ébauche aussi exhaustive que possible du titre. 

 

 Non la vue en FPS n'a pas disparue !

 

 

Création du personnage et premiers pas dans le monde

 
Quand vous entreprenez de créer votre tout premier personnage, vous constatez immédiatement la présence de quatre onglets en haut à droite de l'interface.

Le tout premier consiste à déterminer la race, et par conséquent l'alliance à laquelle appartiendra votre avatar. Chaque alliance voit trois races mises à son service. Aucune indication précise n'est dispensée quant aux talents passifs dont disposera chaque race, un simple texte descriptif donne un indice ou deux sur ce que vous pourrez en attendre.

Cette notion d'affiliation des races à une alliance sera quelque peu mise à mal par les précommandes du jeu puisque nous savons d'ores et déjà que les joueurs pourront alors faire fi de ces règles et jouer qui bon leur semble dans le camp de leur choix. De plus, une dixième race sera disponible pour les détenteurs d'éditions collector, à savoir les impériaux.

 

La nouvelle version de l'amure impériale ?

 

Le deuxième onglet vous demandera pour sa part d'opérer un choix qui déterminera une trentaine de talents spécifiques mis à votre disposition : la classe. Quatre sont disponibles en dépit de rumeurs qui auraient pu courir, fut un temps, sur l'apparition d'une à deux supplémentaires. Qu'à cela ne tienne, il faudra faire son choix parmi le templier, le chevalier-dragon, la lame-noire et le sorcier.

Les deux derniers onglets tiennent à la personnalisation de votre héros. Vous devrez dans un premier temps déterminer sa morphologie : bon nombre de curseurs sont présents pour vous y aider, l'outil étant en ce sens assez développé pour obtenir un résultat au plus proche de vos attentes. Il vous sera ensuite permis de transformer le visage de votre avatar. Là encore beaucoup d'options sont présentes. Si le morphotype de base est obtenu en déplaçant un point dans un triangle favorisant tel ou tel caractère physique, les options suivantes vous autorisent à réajuster chaque élément du visage séparément.

Ajoutons que durant cette phase de création, il vous sera également possible d'admirer les armures de vétéran dans chaque style ethnique, pour chacune des classes.

Une fois que votre personnage est enfin créé, Elder Scrolls oblige, vous vous découvrez en haillons au fond d'une geôle. Un prophète entre en contact avec vous, expliquant que vous lui êtes apparu dans ses visions, que vous pouvez accomplir de grandes choses, mais que pour cela vous devez tout d'abord fuir. Au fil du texte, vous comprenez que vous n'êtes pas sur Tamriel mais à Havreglace, le plan daedrique du prince Molag Bal.

 

S'il est habituel de commencer un jeu Elder Scrolls en tant que prisonnier, cette fois-ci les choses sont pires, puisque vous n'avez pas été seulement dépouillé de votre liberté, mais aussi de votre âme.

Cet ajout scénaristique par rapport aux volets précédents permettra d'expliquer pourquoi votre personnage peut mourir sans provoquer un Game Over. L'initiative est la bienvenue, vu qu'il est difficile d'expliquer les résurrections multiples que l'on peut avoir dans un MMO.

- Eskrau -

 

Bienvenue héros et surtout bonne chance !

 

Évolution


En jeu, l'une des toutes premières choses qui vous intéressera sera certainement de découvrir le panel de compétences que votre héros sera en mesure d'apprendre.

En ouvrant la fenêtre adéquate, vous découvrez alors les fameuses lignes de spécialisation mises à sa disposition. Celles-ci sont réparties en catégories comme : classe, armures, armes, race, monde et artisanat.

À ces lignes innées viendront s'ajouter celles que vous débloquerez au fil de votre aventure en rejoignant les différentes guildes telles celle des mages, des guerriers ou des aventuriers.

Mais elles représentent dès le début plus de cent-vingt capacités actives et passives. Chacune d'elles requiert l'investissement d'un point de compétence pour être utilisable et chacun des talents actifs est en mesure de progresser puisque, s'il est équipé et utilisé en combat, il engrangera au même titre que votre personnage, de l'expérience.

Mais à quoi cela peut-il bien servir, vous demandez-vous alors ? La réponse vous apparaîtra quand votre premier sort aura rempli son quatrième niveau. Il vous sera alors possible, contre un point d'aptitude, de le « morpher ». Comprenez par là que le choix vous sera offert de l'améliorer entre deux formes d'évolution distinctes. Prenons l'exemple d'un talent qui repousse l'ennemi ciblé si celui-ci se trouve à moins de quinze mètres de votre personnage. L'évolution du talent vous proposera de choisir d'ajouter à ce sort un bonus de portée ou bien un bonus de dégâts occasionnés.


Choix cornélien pour améliorer cette capacité
dans une ligne de compétence ayant six niveaux de plus que le personnage.

 

Votre personnage va être caractérisé par plusieurs choses :

- Le niveau général du personnage, qui permettra d'acquérir des compétences passives, ainsi que de débloquer de meilleurs équipements.

- Chaque ligne de compétence à son propre niveau. Avec la montée en niveau d'une ligne de compétence, vous débloquez de nouveaux passifs et pouvoirs à activer. Pour monter la ligne de compétence d'arme à 2mains, il vous suffira de vous servir de ce type d'arme.

- Chaque compétence à son propre niveau, qui augmente grâce à l'expérience acquise et pourra être « morphée » une fois le niveau adéquat atteint.

Votre personnage peut très bien être de niveau 10, avoir la branche d'arme à 2 mains au niveau 15, et la compétence de charge au niveau 3. Cette évolution asynchrone permet ainsi d'augmenter les compétences et lignes de compétences que vous utilisez, et ce, sans dépendre du niveau de votre personnage.

                                                                                              

Les niveaux de personnage ne se gagneront pas à la pelle. Ils nécessiteront un peu de temps et d'investissement sans devenir fastidieux et rébarbatifs pour autant.

Pour en finir avec les principes régissant les aptitudes de votre avatar, il est nécessaire de constater qu'une autre différence marque le passage de la série au MMO. La furtivité devient une qualité dont dispose chaque personnage, mais qui ne progresse pas, et d'autres aptitudes comme l'athlétisme ont tout simplement disparues.

 

 

Quêtes et scénarisation

Abordons maintenant l'un des points forts du jeu : son système de quêtes. Loin du stéréotype du jeu linéaire développé depuis plusieurs années maintenant, qui vise ni plus ni moins à pousser le joueur à enchaîner des dizaines de quêtes sans grand intérêt ni sens, The Elder Scrolls Online mise sur la scénarisation de celles-ci.

De bonne facture et s'intégrant à l'univers, elles sont un moyen, outre de gagner bien évidemment de l'expérience et des objets, de découvrir plus en profondeur les troubles, la violence, les querelles et guerres qu'endurent la population. Elles sont bien écrites dans l'ensemble et ne mettent jamais en scène l'extermination à outrance de monstres.

Elles revêtent au final un aspect instructif, narratif, parfois même captivant et vous impliquent souvent en tant que joueur dans la résolution qu'il faut y apporter. Vos choix ont une conséquence sur le monde que vous parcourez, choisir de vous porter au secours d'un PNJ plutôt que d'un autre peut ainsi conduire à l'irrémédiable extermination d'un foyer de population.

 

 

Les quêtes proposées dans le jeu brillent par leur variété et la nécessité que revêtent les objectifs qui vous sont proposés. Rien n'est fait gratuitement pour le plaisir, tout sert un intérêt spécifique. Ainsi il vous faudra successivement jouer les bourreaux, les enquêteurs, les espions ou les garde-fous.

Le seul bémol serait peut-être cet aspect de héros providentiel qui sera sans cesse mis en avant. Loué où que vous alliez quand votre tâche sera accomplie, catapulté au coeur de la tourmente dans la progression de votre quête principale, votre modestie sera plus que jamais élevée au rang de vertu. D'un autre côté, nous ne devons pas oublier que nous sommes le héros d'une prophétie.

 

La scénarisation des quêtes est un des points qui m'a plus énormément dès le début du test du jeu. Celles-ci donnent envie de s’intéresser beaucoup plus à ce qu'il se passe dans chaque région.

Pas besoin d'aller tuer 12 cochons, ou de ramener 40 yeux d'araignées. Si au final vous tuez quand même des créatures, on n'y fait vraiment pas attention. Les quêtes avancent sans que l'on s'en rende compte et c'est bien là la preuve que les quêtes sont vraiment bien faites

- Eskrau -

 

 

En savoir plus sur l'auteur

Andhariel

Andhariel

Rédacteur et multifonctions MMO

ARTICLES SIMILAIRES

COMMENTAIRES

  • J'ai déjà un compte

  • Je n'ai PAS de compte,

  • bazarra, a écrit 13/02/2014 à 01h01 :

    Bonjour, je voulais réagir à propos de l'interface. Personnellement je suis vraiment à l'opposé de l'avis général. Je ne trouve pas l'interfacesi mauvais que ça. D'accord pour un mmo il est particulièrement vide mais tout ça me convient
    l'affichage des dégats je suis absolument contre, je pense qu'il faut accepter avoir une part d'imprévisibilité dans les combats, ne pas pouvoir tout calculer à l'avance, et se tromper pour finir par se faire tuer.
    A propos de l'inventaire le format liste est certes pas très optimisé, mais avec les onglets, tout va très vite
    et dérnière chose, je pense que la mini map ruinerai l'exploration du jeu qui est à mon gout très bien faite.

    Néanmoins je suis d'accord pour dire que la barre de skill est excessivement petite, deux fois plus de slots auraient pu être appréciables.
    a propos du slot objet pour les objets utilisables, il est certe seul, mais un appui un peu plus long sur la touche permet de le multiplier par 8(dans mon souvenir) consolisation? peut être, mais le switch est plus rapide qu'en l'assignant à une touche lambda, et ça, même au clavier

    Je précise que c'est un avis totalement personnel. Et autant pour la plupart des mmo ça me dérangerait effectivement, je trouve cela approprié pour celui ci

    D'une manière générale, j'avais tellement de réserve sur ce jeu, que j'ai été agréablement surpris, comme quoi aimer ou non un jeu dépend aussi énormément d'une mise en condtition préalable :)
  • Noobyslayer, a écrit 10/02/2014 à 09h34 :

    Déçu aussi pourtant je l'attendais mais il ne me fera finalement pas décroché de SWTOR.
    TESO devrait être Buy to Play pour espérer survivre.
    Dommage à voir Wildstar maintenant...
  • Wolphoenix, a écrit 09/02/2014 à 01h38 :

    C'est peut être une question de classe, je n'ai testé que le templar et le Mage (et encore, jusqu'au niveau 6) et bizarrement, alors que j'ai l'habitude de préférer les classes CaC, je m'amuse plus avec le mage.

    Enfin, je passerai sans doute plus de temps sur TESO que sur FFXIV où j'ai a peine tenu 5 jours.
  • Tak3ya, a écrit 08/02/2014 à 00h07 :

    Oui, c'est vrai Wolphoenix et ça me gave pourtant d'entendre constamment "le sort n'est pas prêt" tellement j'ai pas l'habitude d’enchaîner les sorts si lentement. J'avais perdu de vue l'aspect console sur ce point (si c'est réellement du à ça).

    Mais malgré tout, le ressenti général n'est pas le mm pour les 2 jeux. (avis perso bien sûr).
  • Wolphoenix, a écrit 08/02/2014 à 22h03 :

    @Tak3ya
    "J'ai vraiment eu cette désagréable impression de jouer à un jeu nerfé pour être viable sur console. Je n'ai étrangement pas eu ce sentiment sur FF14 ARR."
    Sérieusement? O_o Et les 2.5s de cooldown pour ne pas perdre le type qui joue à la manette tu en fais quoi?
  • azquar, a écrit 08/02/2014 à 17h48 :

    Extrêmement déçu, je n'y jouerai surement pas...
  • Wolphoenix, a écrit 08/02/2014 à 15h43 :

    Je n'en attendais pas grand chose: Un MMO casual avec une grande immersion, et c'est exactement mon ressenti.
    Du coup je suis assez content. Je n'y resterai peut être pas des mois mais un mois ce serait déjà beaucoup plus que certains "blockbusters" qui devaient révolutionner le genre (GW2 pour ne citer que celui la). J'ai commandé la collector pour la peine. =)
  • maelyangus, a écrit 08/02/2014 à 14h31 :

    Grand fan de la série, j'ai été sélectionné pour jouer à cette BETA et j'ai également été déçu. Après je n'ai pas eu le temps de beaucoup play donc wait and see, mais je partage à peu près l'avis du rédacteur.
  • Tak3ya, a écrit 08/02/2014 à 13h27 :

    Bah :)
  • Klez, a écrit 08/02/2014 à 13h21 :

    Le jeu est encore sous NDA sinon ...
  • Tak3ya, a écrit 08/02/2014 à 11h44 :

    Après un avis mitigé lors du dernier stress-test, j'ai encore réessayé ce W-E et définitivement la sauce ne prend pas.

    J'ai l'impression qu'ils essaient de séduire tout le monde : les consoles, les PCs, les fans de l'univers TES, PvP boys, ...

    Je continue de penser qu'à essayer de plaire à tout le monde, on ne plait à personne.

    Personnalisation : plutôt bonne aussi bien au niveau de la création esthétique du perso que dans le choix des sorts (bien que je ne doute pas qu'il y aura un build opti comme toujours). Gros bémol pour les raciaux par contre. Un gars de chez Blizzard disait récemment que si c'était à refaire, il ne le ferait pas. Les raciaux sont trop puissant que pour être négligés.


    Gameplay : ça aurait pu être bien... je ne suis pas fan du système à l'ancienne où t'incantes ton sort sans bouger pendant 2 secondes. J'aime un gameplay plus nerveux. En ce sens, celui de TESO aurait pu l'être mais 5 sorts (en gros)... juste PFFFFF. Evidemment, on me ressortira l'éternelle excuse du "mais ça rend le choix du sort plus stratégique !". Oui mais non en fait. Il faut arrêter de prendre les joueurs pour des manchots surtout qu'on est pas au début des MMORPGs. Les gens ont de l'XP maintenant (même si certains le cachent bien xD).


    Univers, quêtes : pas ou peu de quêtes Fedex. C'est un bon point. Chaque quête à un sens et le fait de pouvoir faire des choix est sympa et à un impact (qui ne semble pas énorme non plus mais c'est tjs mieux que rien). J'ai l'impression d'être qqun et pas seulement le random guy à qui on demande d'aller cueillir des carottes après avoir tué le big boss suprême qui menaçait toute une région.

    Graphisme : je m'attendais à mieux. On dirait du Rift limite en moins bien et celui-ci est sorti il y a qques années. L'avantage est que ma config PC qui n'a pas évoluée depuis 3 ans fait tourner le jeu tranquillou à +-40 IPs avec les graphismes au maximum.

    UI : console, mon amour. Au moins, ça à l'avantage d'être épuré... On est pas noyé sous les informations XD


    Ceci est évidemment à prendre avec des pincettes. Je n'ai joué qu'une poignée d'heures et pour un MMO, c'est vraiment trop peu pour que j'ai un avis vraiment tranché sur la question. Ce sont mes 1eres impressions mais au prix du jeu + abonnement + concurrence, je n'irai pas plus loin.

    J'ai vraiment eu cette désagréable impression de jouer à un jeu nerfé pour être viable sur console. Je n'ai étrangement pas eu ce sentiment sur FF14 ARR.

    Malgré tout, je crois qu'il y aura moyen de s'amuser le temps du pexing, de la découverte en somme mais pas sur le long terme. Séduira peut-être les joueurs de console et en particulier ceux qui découvrent les MMOs / l'univers TES. Pour les autres, à moins d'avoir un portefeuille sans rivet, il vaut mieux encore patienter un peu.
  • Versen, a écrit 08/02/2014 à 09h51 :

    "ce qui en est sortit" Je ne suis pas grammar nazi mais quand même... xD
  • Charlouf, a écrit 08/02/2014 à 06h33 :

    ils disaient l'année dernière : "on vous a entendu, on fera une interface spécialement pour PC, pour les joueurs PC" @ on c'est foutu de votre gueule pour skyrim

    résultat : mon cul / on se fout encore de votre gueule.

    une fois ca va, mais pas deux, je me fiche des mod d'interface, c'est pas les particulier que je paye, et a partir du moment ou le dev met une grosse quenelle a leur client, surtout qu'une interface PC digne de ce nom, c'est pas la mort a faire, ils peuvent toujours allez se faire voir.

    c'est une preuve flagrante de non respect de leur client sur PC, et j'espere qu'ils vont la payer très chère.
  • Helric, a écrit 08/02/2014 à 03h11 :

    Pour pas faire comme les autres moi j'ai adoré =)
  • imcrappy, a écrit 08/02/2014 à 02h41 :

    Je n'attendais pas grand chose de ce jeu, j'ai eu raison.
    Commes mes camarades si dessous, ce jeu est une vraie déception.

    Les combats (quand il y en a car c'est rare) sont d'un ennui mortel, les animations sont rigides, bref niveau gameplay, je trouve ça horrible.

    Je parle pas de l'inteface complétement dégueulasse, pensée uniquement pour les consoles.

    Bref un MMO (si on peut appeler ça comme ça) sans grand intérêt, et je suis pas sur que cet intérêt grandit au fil des lvls.

Voir tous les commentaires

  • millenium_tv Boblegob
    [M]Night : Alone in the BoB

  • millenium_tv Millenium TV

  • millenium_tv2 Divers
    Rediffusions Millenium TV 2

  • millenium_tv2 Millenium TV

  • millenium_tv3 Retrogaming
    Illu[M]illakill - MilleNighTV3

  • millenium_tv3 Millenium TV

  • Articles les
    plus lus

  • Articles les
    plus commentés

PHOTOS