habillage

Se connecter

Guild Wars 2 [Actualités], le 04/03/2012 18:29:13

GW2 : Les Charrs

5

Présentation de la race des Charrs de Guild Wars 2

« Nous vivons chaque jour dans le fracas d’enclumes et le tonnerre des armes. »

Les Charrs de la Tyrie sont une race de félins portés par leur propre succès. Ils ont réussi à survivre malgré la défaite, à l’oppression et aux fléaux de la guerre civile. Ils revendiquent leurs terres originelles par la force et la reconstruction de leurs foyers. Leur forteresse, la Citadelle Noire, se dresse les décombres de la cité humaine de Rîn et leur technologie non magique est la plus puissante de toute la contrée. Malgré leurs succès, le peuple des Charrs est rongé par la discorde et menacé par les puissants Dragons ancestraux ainsi que les fantômes des victimes passées.


Les Charrs ont fait des contrées à l’est des Cimefroides leur territoire des années avant l’arrivée des humains. Après s’être fait chasser d’Ascalon, ils se sont engagés dans une guerre contre les humains pendant des siècles pour finalement être défaits par le pouvoir et la technologie des humains. Par la suite, les Charrs se sont unifiés et ont envahi le monde des humains. La lointaine Kryte résista aux assauts, mais Orr et Ascalon furent défaites et préférèrent s'autodétruire plutôt que de succomber face aux Charrs.

 

Les Charrs ont payé durement leur victoire ; les anciennes Hautes Légions (Cendres, Sanglantes et du Fer) se sont mises sous l’aile de la Légion de Flamme, qui recherchaient les anciennes magies oubliées et les adorateurs des faux dieux. La Légion de la Flamme considérait les Charrs femelles inférieures aux mâles. Alors que la guerre durait, chaque victoire était attribuée à la Légion de la Flamme et toute perte était expliquée par un besoin de sacrifice pour les chamans de la Légion.

À la fin, les Charrs se sont emparés d’Ascalon mais dans sa folie, le roi des humains invoqua grâce à la magie noire, le Fléau de feu, qui priva ses sujets d’âme et les laissa errer et garder leur territoire en tant que fantômes. La Légion de la flamme gagna la guerre, mais cette victoire condamna les Charrs à subir une éternelle insurrection.

Les femelles Charr défièrent les lois de la Légion, demandant l'aide d'autres factions rebelles des légions charr. La Légion du Fer, la Sanglante et celle des Cendres s’unirent et tentèrent l’insurrection avec à leur tête Kalla Lamebrûlante, soutenu par l’Imperator de la Légion de Fer. Ensemble, ils mirent à mal les chamans de la Légion de la Flamme et par la même occasion retrouvèrent le contrôle de leur destin. La Légion du Fer, quant à elle, prit le contrôle d’Ascalon.

Depuis lors, les Charrs ont subi des attaques sur tous les fronts. Un éternel ennemi immortel tente de regagner Ascalon. La Légion de la Flamme est touchée, mais pas vaincue ; elle conspire afin de reprendre le contrôle. Les Humains continuent d’attaquer la lointaine forteresse de Noirfaucon. Et récemment, l’ancien Dragon Kralkatorrik a posé sa Marque sur Ascalon. Malgré tous les défis, les Charrs restent maîtres d’Ascalon et bénéficient d’une puissance à l’est des Cimefroides qu’il serait fort intelligent de ne pas laisser de côté.

 

 

La Citadelle Noire

Avant le renversement de la Légion de la Flamme, la Légion du Fer contrôlait le royaume d’Ascalon grâce à d’autres légions. Ils construisirent leur principale forteresse-cité, la Citadelle Noire, sur les ruines de Rin, l’ancienne cité humaine. Les décombres de cette cité sont toujours visibles dans les fondations de la citadelle. La Légion de Fer est à la tête de la cité, mais la Légion Sanglante et la Légion des Cendres y bénéficient d'une présence majeure.

Comme la Légion de Fer est la plus habile en matière de technologie, leur cité est un centre d’industrie. La Citadelle Noire est dominée par le Cœur de l’Imperator, une immense structure sphérique qui abrite les quartiers des trois Légions, les bureaux des tribuns et le conseil de guerre (l’endroit où les Légions se réunissent pour établir une stratégie). L’Imperator de la Légion de Fer, Smodur l’Impassible, dirige son armée en Ascalon imposant son autorité de vétéran.

 

Un environnement hostile

Les Charrs font face à de nombreux défis. Bien qu’ils contrôlent Ascalon, ce contrôle n’est ni assez sûr ni assez fort pour eux. Le Chaos du feu, invoqué par le dernier Roi d’Ascalon, attaque sans cesse les Charrs, les prenant (légitimement) pour des envahisseurs.

Les membres de la Légion de la Flamme ayant survécu se sont réfugiés dans les bases au Nord. Depuis là, ils continuent d’attaquer les légions, refusant l’autorité et le regain de contrôle qui se fait sentir.

L'ancien dragon Kralkatorrik incarne la menace la plus redoutable et immédiate. Libéré de sa prison abyssale, le dragon se dirige vers le sud, saccageant les terres sur son sillage. Dans ce paysage de cauchemar, les serviteurs du dragon livrent aux Charrs une guerre éternelle. Autre conséquence du réveil de Kralkatorrik, les ogres descendent des Montagnes de la Crête flamboyante pour s'établir dans ces nouvelles contrées.

 

Le triomphe des Charrs

Malgré les problèmes rencontrés par les Charrs, ils ont réussi à prospérer en Ascalon. Les imposants vestiges de la Fournaise sont désormais remplis de hautes herbes et d'arbrisseaux, les collines de l'ancien royaume, autrefois labourées par la guerre, sont pleines d'herbes à fourrage où se nourrissent les troupeaux. Tout en acier, les campements des Légions gâchent le paysage.

À cause de leur lourd passé de guerre, les Charrs sont la race la plus avancée militairement et technologiquement parlant en Tyrie. Leurs fusils et leurs pistolets sont les plus finement conçus et leur technologie de forge est supérieure à celle des anciens nains. Certains artisans produisent de meilleures armes, mais la force de production des Charrs est inimaginable. Ces avantages technologiques ne concernent pas seulement les armes, mais aussi les mécanismes et leurs dispositifs à ressort qui sont des plus convoités.

 

Grâce à de fortes de légions guerrières et à la l’efficacité de leurs dirigeants, les Charrs ont fait face à tous les opposants de la même façon : unis dans un seul et unique but. Ils ont triomphé de leurs problèmes internes, mais aussi des attaques extérieures, ils ont repris leur terre et se posent maintenant en tant que race forte et vigoureuse.

En savoir plus sur l'auteur

Aidan

Aidan

Rédacteur MMO Contact : Email - Twitter

ARTICLES SIMILAIRES

Pour aller plus loin, Millenium vous propose ces articles qui pourraient vous interesser :

COMMENTAIRES

  • J'ai déjà un compte

  • Je n'ai PAS de compte,

  • imcrappy, a écrit 04/03/2012 à 23h39 :

    @RoranRock Ingénieur aussi colle bien au design/environnement de cette race, perso je suis plus attiré par les asuras. J'aime bien quand les petits créatures fragiles cassent des dens aux gros balèzes :p
  • RoranRock, a écrit 04/03/2012 à 23h02 :

    le rôle prédestiné pour cette race : tank x)
  • Uran, a écrit 04/03/2012 à 22h39 :

    Personnellement, c'est la race que je jouerais, je les trouve vraiment "classe".
  • RoranRock, a écrit 04/03/2012 à 18h35 :

    les grands ennemis du début de propheties, jouables dans GW2
    heureusement que l'histoire se passe 300 ans après le un pour justifier ça !

Voir tous les commentaires

  • millenium_tv Starcraft 2
    Against the Odds avec YoGo

  • millenium_tv Millenium TV

  • millenium_tv Heroes of the Storm
    Torlk de la Tempete !

  • millenium_tv Millenium TV

  • millenium_tv2 League of Legends
    Millenium spirit Narkuss

  • millenium_tv2 Millenium TV

  • millenium_tv3 Evil Within
    Survivance extreme

  • millenium_tv3 Millenium TV

  • millenium_tv3 Arma
    Chris et Duff sur Altis Life

  • millenium_tv3 Millenium TV

  • video_du_jour Vidéo du jour
    WoW : "Pride", la bande-annonce

  • video_du_jour Millenium TV

  • Articles les
    plus lus

  • Articles les
    plus commentés