Jeux indés [Test], le 16/05/2015 14:04:27

Elite : Dangerous, PC

1

Frontier, space, simulation, space-opera, Mac, hyperespace, galaxie

Elite : Dangerous, le test

 

Si vous ne l'aviez pas encore fait voici l'occasion de découvrir Elite : Dangerous qui figure en ce moment dans le top des meilleures ventes de la plateforme de Steam.

 

Elite : Dangerous
Débuter sur Elite : Dangerous Naviguer dans Elite : Dangerous
Interface d'Elite : Dangerous
Vaisseaux d'Elite : Dangerous Guide du mineur
Guide du Bounty hunter


Nous avons testé pour vous le dernier né du studio Frontier : Elite Dangerous. Ce space-opera sorti en cette fin d'année est-il à la hauteur de sa réputation ? Avec une communauté de fans des précédents opus, le studio avait fort à faire afin de la satisfaire. Trouvez la réponse dans cet article.

 

Fiche du jeu

Titre du jeu : Elite Dangerous

Genre : Simulation / Space-Opera

Développeur : Frontier

Site officiel : elitedangerous.com

Plateformes : PC

Date de sortie : 16 décembre 2014

 

 

Explorez la galaxie


Les développeurs ne nous ont pas menti, ce sont bien 400 milliards de systèmes planétaires qui sont présents dans Elite : Dangerous. Chaque système et chaque monde est différent d'un autre, présentant son lot de surprises, de ressources et de rencontres. Au cours de votre périple, vous pourrez facilement croiser la route d'autres joueurs, amicaux ou hostiles, de PNJ et vous devrez survivre dans cet environnement.

À l'aide du Frame Shift Drive et de l'hyperespace, vous pourrez voyager plus vite que la lumière grâce à la compression/dilatation de l'espace, vous permettant ainsi de voyager entre les systèmes et entre les planètes très rapidement.

Cette galaxie immense nous amène à un gameplay assez intéressant et développé : le commerce. Les ressources vendues et achetées dans les spatioports dépendent en majeure partie de ce qui est produit dans le système et dans les systèmes adjacents. Ainsi un système minier proposera beaucoup de ressources minières à petit prix qui pourront être achetées plus cher par une autre station si elle n'en produit pas beaucoup.

 

La galaxie comme terrain de jeu


 

Gagner vos deniers


Le commerce est une des voies de gagner de l'argent, mais vous pouvez en gagner autrement de différentes manières. La première est sûrement la plus évidente : réussir des missions. Transport, marchandage, défense... de nombreuses missions sont présentes et vous permettent de vous faire vos premiers crédits.

Vous pouvez également exercer une activité plutôt lucrative, mais qui requiert de la patience : le minage. Contrairement à Starmade ou Minecraft, le minage dans Elite : Dangerous ne consiste pas en un cassage de blocs, mais demande de raffiner des morceaux de roches extraits d'un astéroïde. Ces morceaux sont décrochables grâce à un laser minier. Vous devrez ensuite user de votre adresse pour récupérer ce morceau et le raffiner. Une fois ces matériaux raffinés, vous pourrez les vendre à une station.

Enfin, vous pouvez utiliser la force pour gagner de l'argent. Être un justicier ou un hors-la-loi peut rapporter gros, mais peut également être dangereux et coûteux. Si un vaisseau fait une mauvaise action (comme attaquer un vaisseau innocent), une prime est mise sur sa tête. En détruisant ces vaisseaux, vous obtenez cette prime et gagnez la confiance des agents de sécurité. Cependant si vous attaquez des vaisseaux innocents pour prendre leur cargo, vous pourrez prendre leur cargaison pour la revendre au marché noir, mais vous prenez le risque de vous faire attaquer par des chasseurs de prime.

 

Les combats sont dynamiques et immersifs


 

Un départ difficile


Débuter à Elite : Dangerous n'est pas facile, surtout si on n’a jamais joué aux précédents opus. Ce fût mon cas et jouer a été laborieux, et ceci pour plusieurs raisons. Premièrement les tutoriels : les tutoriels nous disent ce que nous devons faire, mais ne nous expliquent pas comment. Par exemple, le tutoriel sur l'appontage ne précise pas comment demander l'accès à une station ni comment s'y poser (notamment le sens d’atterrissage). Deuxièmement, les contrôles et les menus : il y en a tellement dans tous les sens qu'il est facile de s'y perdre. Pour ma part, j'ai dû regarder quelques vidéos pour comprendre comment tout cela fonctionnait.

Cependant, l'interface en elle-même est claire et immersive. Un manuel de jeu est d'ailleurs disponible depuis quelques jours. Comprendre tous les mécanismes est assez difficile et il vous faudra un peu de temps pour vous faire aux contrôles.

 

L'appontage, un moment délicat les premières fois



Des graphismes hors pair


Force est de constater qu'Elite : Dangerous est graphiquement magnifique. Les étoiles, stations, planètes et vaisseaux, tout est réalisé avec le plus grand soin pour une immersion totale. Les menus ne nous restreignent pas, on peut passer de l'un à l'autre sans avoir besoin de revenir en arrière. Lors des combats, on voit également assez souvent des étincelles, éclats et flammes jaillir de partout pour nous signaler des impacts. Les effets de lumière sont très bien réalisés et sont impressionnants.

 

 

Conclusion

 

Elite : Dangerous est sans aucun doute l'un des meilleurs jeux de cette fin d'année. Entre son terrain de jeu immense, sa simulation approfondie, son commerce développé et ses graphismes de haut vol, Elite : Dangerous est le must have du moment. Malgré une prise en main complexe, les habitudes arrivent vite et permettent d'apprécier tous les aspects de ce jeu.

Les plus et les moins

Commerce développé Prise en main difficile
Combats dynamiques    
Immersion totale    
Graphismes magnifiques    

En savoir plus sur l'auteur

Hélios

Hélios

Rédacteur jeux indés
Contacts : Email - Twitter

ARTICLES SIMILAIRES

Pour aller plus loin, Millenium vous propose ces articles qui pourraient vous interesser :

Commentaire (1)

1
ImOkRight il y a 2 ans

D'accord avec ce test, ce jeu est tout simplement superbe, je viens de m'y mettre et je n'arrive plus à m'arreter ;)

DOSSIERS

Calendrier des sorties Ne rien manquer des jeux et DLC
Animés de l'hiver 2017 Découvrez les animés japonais à venir
Aventures suivies Retrouvez les aventures suivies et Let's play

Aventures suivies

Notre test complet Un jeu indé rétro

Notre test complet

  • Articles les
    plus lus

  • Articles les
    plus commentés

Commandez avec
World of Warcraft : Battlechest
PC
à partir de
10€
56
Découvrir l'offre

PHOTOS