Se connecter

World of Warcraft [Artisanat], le 26/09/2012 18:27:28

Métiers de Mists of Pandaria

4

Joaillerie Enchantement Alchimie Calligraphie Couture Forge Ingénierie Cuir Archéologie Récolte

Vous trouverez ici les liens vers nos différents articles sur les nouveautés des métiers de WoW avec Mists of Pandaria. Vous trouverez également à la suite de cet index, le récapitulatif officiel des nouveautés effectuées par Blizzard ce 26 septembre :

 

Métiers de Mists of Pandaria

Alchimie Archéologie Calligraphie
Couture Cuisine Enchantement
Forge Ingénierie Joallerie
Pêche Travail du cuir Métiers de récolte

 

 

World of Warcraft Nethaera sur Métiers de Mists of Pandaria : fournils dans la brume (Source)

Métiers de Mists of Pandaria : fournils dans la brume

Nous avons déjà parlé de la nouvelle ressource, les esprits de l’harmonie, et des changements prévus pour de nombreuses professions avec Mists of Pandaria, mais nous aurions bien tort d’oublier certaines des modifications les plus importantes. Nous avons rencontré les développeurs pour parler de l’archéologie, de la cuisine et de la calligraphie et en savoir plus sur ce qui nous attend. Attention, cet article mentionne de nombreux détails de l’histoire ou surprises en jeu, alors passez votre chemin si vous n’aimez pas ça.

 

Archéologie : les mains dans la poussière

Introduite avec l’extension Cataclysm, l’archéologie permet aux joueurs de creuser un peu (littéralement) l’histoire des peuples d’Azeroth. Mists of Pandaria ajoutera deux nouveaux types de fragments pour les mogu et les pandarens. La découverte de la Pandarie amènera aussi celle de nouveaux objets et de nouveaux systèmes de jeu, qui pousseront tous les chercheurs de trésors à sortir le kit d’archéologue et se mettre à gratter.

Avant, chaque site ne présentait que trois emplacements de fouilles, mais leur nombre est passé à six avec Mists of Pandaria. Voilà qui devrait réduire les temps de trajet et permettre aux archéologues de mieux se consacrer à la découverte des mystères qu’Azeroth cache sous sa surface. Nous avons même ajouté une surprise supplémentaire sur les sites de fouilles de Pandarie : on ne sait jamais quand l’un des sha va faire son apparition. En tuer un vous apportera des fragments supplémentaires et aura une chance de vous donner une pierre angulaire.

Si vous vous demandez où Brann Barbe-de-bronze a bien pu échouer, n’ayez crainte : vous le trouverez au siège de la Connaissance avec les Chroniqueurs, une nouvelle faction. Utiliser les fragments communs aux pandarens et mogu les transformera en artéfacts restaurés, que vous pourrez remettre à Brann en échange de sacs contenant quelques fragments de la race de votre choix. Une fois exalté, vous pourrez également les échanger contre des magnétites de chroniqueur (qui vous téléportent vers un site de fouilles aléatoire en Pandarie) ou des cartes de chroniqueur (qui rendent aléatoires vos sites de fouilles en Pandarie, avec 30 minutes de recharge). Parfois, lorsque vous mènerez à bien un projet d’archéologie commun, au lieu d’obtenir un artéfact commun « normal », vous en recevrez la version en parfait état qui lancera une quête ponctuelle plutôt que de simplement se transformer en artéfact restauré. Accomplir la quête fera apparaître la relique au siège de la Connaissance, et vous pourrez l’examiner en cliquant dessus.

Il y a encore bien d’autres choses à découvrir en explorant ce mystérieux nouveau continent.

 

Cuisine : la voie du wok

Les pandarens prennent leurs créations culinaires très au sérieux, et leur influence a modifié la façon de cuisiner dans tout Azeroth. Certains de ces changements sont subtils, comme l’apparence de la fenêtre de cuisine. Les recettes sont organisées plus clairement selon ce que vous cherchez à préparer, des plats associés à une extension aux friandises de fête.

La cuisine est maintenant plus gratifiante pour les chefs. Les festins continuent à apporter des bonus liés à la nourriture parmi les plus puissants, et sont le moyen le plus efficace de choyer votre raid, mais les bonus les meilleurs sont réservés aux cuisiniers qui mangent les mets les plus raffinés (et à leurs clients).

Vous rencontrerez les Patte de Fer au marché de Micolline dans la vallée des Quatre vents, au long de votre quête épicurienne. Ils sont les géants culinaires de Pandarie et, en accomplissant des quêtes à leur service, vous recevrez des marques de Patte de Fer qui peuvent être échangées contre des récompenses de cuisine.

 

 

Cette nouvelle faction introduit un éventail de spécialisations pour les chefs en herbe :

- La voie du brassage – Un bon bock de bière, et une bonne dose d’amusement.
- La voie du grill – Des recettes qui donnent des bonus de force.
- La voie du four – Des recettes qui donnent des bonus d’endurance.
- La voie de la marmite – Des recettes qui donnent des bonus d’intelligence.
- La voie du cuit-vapeur – Des recettes qui donnent des bonus d’esprit.
- La voie du wok – Des recettes qui donnent des bonus d’agilité.

Vous pourrez choisir votre spécialité parmi ces techniques et toutes vous mèneront au niveau maximum de la cuisine. Vous pourrez aussi toutes les apprendre si vous le souhaitez, mais le moyen le plus efficace de faire monter votre compétence de cuisine sera de vous concentrer sur une voie. Bien évidemment, derrière chaque maître queux se cache un assistant qui se tape toutes les corvées : vous pourrez invoquer une apprentie appelée Nomi qui cherche à apprendre le métier auprès d’un vrai pro. Vous pourrez lui enseigner chaque jour, jusqu’à ce qu’elle devienne une experte de la cuisine.

 

 

Les récompenses de cuisine (marques de Patte de Fer) s’obtiennent en accomplissant des quêtes quotidiennes de cuisine, ou en fournissant à l’école des Patte de Fer les ingrédients dont ils ont besoin pour les leçons à leurs élèves. Voici certains des nouveaux objets disponibles au marché :

- Des héritages – Une poêle à frire, un rouleau à pâtisserie et un tablier.
- Les banquets pandarens – De tous les banquets, ceux-ci apportent les meilleurs bonus.
- La cloche d’école de cuisine – Elle permet d’invoquer Nomi.
- Une table renversable – Déchaînez votre rage.
- Divers ingrédients exclusifs permettant de préparer des banquets et les meilleurs plats.
- De petits sacs d’ingrédients de cuisine communs.

Vous avez un ingrédient en surplus ? Vous pourrez désormais échanger des piles d’un ingrédient contre une petite quantité d’un autre. C’est un nouveau moyen pratique d’acheter des matériaux à un marchand, mais ce ne sera bien sûr pas l’utilisation la plus économique de vos ressources. Si vous craignez d’avoir du mal à collecter certains ingrédients, nous vous suggérons de faire la connaissance des Laboureurs, qui peuvent vous aider à monter votre propre ferme et faire pousser vos propres légumes.

 

Calligraphie : la plume est plus forte que l’épée

Les scribes d’Azeroth sont plus puissants qu’il n’y paraît. Grâce à des herbes ramassées dans la nature, ils élaborent de puissantes encres et glyphes qui renforcent les techniques les plus redoutables des héros. Comme l’archéologie et la cuisine, la calligraphie sera renouvelée dans Mists of Pandaria. De nombreux scribes se demandent peut-être ce qui est arrivé aux livres de la maîtrise des glyphes. Tout d’abord, ils existent encore, alors avant de renverser la table, donnez-nous une chance de tout expliquer. Avant, certains glyphes ne pouvaient être appris que par la lecture de livres de maîtrise.

Désormais, tous ces glyphes peuvent être découverts grâce aux recherches en calligraphie en Norfendre. Les livres de maîtrise resteront, comme moyen d’ignorer le temps de recharge quotidien. Les mêmes glyphes peuvent également être appris grâce à une nouvelle compétence à temps de recharge, le parchemin de sagesse (plus à ce sujet un peu plus bas), mais seulement lorsque vous connaîtrez tous les nouveaux glyphes de Mists of Pandaria.

Vous aurez aussi remarqué qu’avec la mise à jour 5.0.3, les glyphes primordiaux ont été supprimés. La plupart des recettes associées ont été converties en nouveaux glyphes majeurs. Les reliques ont également été retirées du jeu, et vous verrez que la plupart de vos recettes de reliques ont été remplacées par des recettes de bâtons.

Notez bien que les marchands d’encre continueront à accepter l’encre aigue-sombre quelque temps après la sortie de l’extension, pour que les joueurs aient une chance de liquider leurs stocks. Après cette courte période, les vendeurs ne prendront plus que l’encre des rêves, la nouvelle encore commune de Mists of Pandaria, et l’encre lumétoile sera disponible à la vente.

Les maîtres pourront vous enseigner quelques nouvelles recettes, mais la plupart des nouvelles formules de glyphes s’obtiendront en créant des parchemins de sagesse, une fois par jour. En plus de faire office de nouvelle recherche calligraphique de Mists of Pandaria, ces parchemins seront un précieux ingrédient de la fabrication d’objets épiques (dont les cartes de Sombrelune). Cela signifie que l’offre d’objets de calligraphie épiques sera limitée par le temps de recharge d’un jour sur la création des parchemins de sagesse par les scribes (à quelques exceptions près, comme les quêtes de calligraphie hebdomadaires). Il est bien possible que cette limitation fasse monter les prix sur le marché de la calligraphie.

Au sujet des calligraphies d’épaulettes : avant, elles étaient réservées au scribe. Avec Mists of Pandaria, il faudra aussi fournir vos compagnons d’aventure. Comme les calligraphies d’épaulettes ne seront pas disponibles auprès des vendeurs de faction, tout reposera sur vous.

En plus des bâtons que les scribes peuvent fabriquer à la place des reliques, nous avons ajouté des éventails (objets de main gauche) pour le contenu de Mists of Pandaria. Si la plupart de ces objets peuvent être vendus à vos amis, certains bâtons épiques sont réservés au scribe qui les a fabriqués (liés au compte Battle.net). Leur fabrication utilisera les bâtons moins puissants comme ingrédients, et ne sera pas une formalité. Chacune prendra une vingtaine de jours ! Et lorsque vous aurez « dépassé » ces objets, vous pourrez les échanger contre 10 parchemins de sagesse.

 


Il reste encore beaucoup à découvrir en traversant la Pandarie pour exercer les métiers de votre choix. Bonne chance, et bon artisanat !

 

 

World of Warcraft Nethaera sur Les métiers dans Mists of Pandaria : l’art de la découverte (Source)

Les métiers dans Mists of Pandaria : l’art de la découverte

Vous avez peut-être déjà entendu parler des esprits de l’harmonie dans notre précédent article : Métiers : vivre en parfaite harmonie. L’heure est maintenant venue de vous dévoiler le reste. Nous avons une nouvelle fois rencontré les concepteurs afin de vous tenir au courant de quelques autres modifications apportées aux métiers. C’est parti !

 

Un bon ouvrier a de bons outils (+10)

On dit toujours qu’un bon ouvrier a de bons outils. Par le passé, nous avons appris à toujours avoir avec nous ceux qui étaient indispensables comme la pioche, le couteau à dépecer ou le marteau de forgeron (et comment au juste avez-vous fait pour faire rentrer cette canne à pêche dans votre sac à dos ?).

Avec Mists of Pandaria, tout ça va changer. Il ne pourra plus vous arriver de partir vaillamment à l’aventure avec votre nouveau personnage pour tuer des bêtes et les dépecer… puis de vous rendre compte que vous avez oublié d’acheter un couteau. Vous pourrez accomplir les tâches liées à votre métier sans avoir à transporter d’outils. À la place, les joueurs pourront choisir de les emporter pour profiter des bonus qu’ils apportent. Besoin d’un coup de pouce pour accéder à la catégorie de compétence supérieure ? Achetez l’outil adapté et mettez-vous au boulot. Le temps, c’est de l’argent !

 

Métiers principaux

Les métiers principaux ont souvent un rôle important dans le jeu, car de nombreux joueurs comptent sur eux pour gagner de l’or en associant leurs compétences à leurs talents de vendeurs. Chaque métier sera affecté d’une certaine façon par la découverte de la Pandarie.

 

Alchimie


Dans Mists of Pandaria, l’apprentissage de la voie de l’alchimiste change radicalement. Lorsqu’ils choisiront ce métier, les joueurs ne trouveront que deux recettes chez le maître. À partir de là, l’avancée vers la maîtrise se fera avec la joie de la découverte. En faisant monter votre compétence, vous pourrez apprendre de nouvelles recettes. Maîtrise et découverte sont intimement liées, et vous ne pourrez pas découvrir certaines recettes avant d’avoir atteint le bon niveau. Par exemple, l’apprentissage de nouvelles transmutations ne devient disponible qu’une fois qu’il est possible de les découvrir, à partir d’une compétence de 550. Le parcours de chaque alchimiste est différent, impossible de savoir ce que vous allez finir par concocter.

De cette manière, chaque alchimiste suivra sa propre expérience d’apprentissage, mais le système s’efforcera de vous apporter les recettes les plus adaptées aux matériaux dont vous avez le plus de chances de disposer à un niveau donné.

La Pandarie ne serait pas la Pandarie sans le précieux lotus doré (l’herbe, pas la faction). Il sera très recherché, car il est assez rare et sert dans un grand éventail de recettes pandarènes, des gemmes aux flacons en passant par les potions de découverte des trésors. Une nouvelle potion de rapidité permettra aussi de transformer brièvement celui qui la boit en assassin jinyu.

Vous vous souvenez des pierres d’alchimiste ? Vous pourrez désormais les trouver n’importe où dans le monde, sous la forme d’objet de quête aléatoire (car il s’agit bien d’un caillou, après tout) qui peut être amélioré. Les alchimistes pourront également aider les autres artisans en transmutant l’acier vivant, un matériau très utilisé dans la fabrication d’objets épiques.

 

Forge, travail du cuir et couture


La forge, le travail du cuir et la couture utilisent les esprits de l’harmonie pour leurs recettes d’équipement épique. Les recettes permettant aux artisans de faire monter leur compétence créeront des objets aux caractéristiques aléatoires, avec une chance d’en obtenir un de qualité rare. Vous aurez besoin d’esprits de l’harmonie pour apprendre les recettes de l’équipement JcJ et de celui de donjon de base, mais pas pour la fabrication. Il devrait donc être plus facile aux artisans de fournir cet équipement aux joueurs qui en ont besoin. Il y aura aussi beaucoup de nouvelles recettes disponibles chez de nombreux marchands, alors consultez la liste ci-dessous pour voir chez quels vendeurs il sera bon d’aller passer un peu de temps :

- Les recettes de raid de ces trois métiers seront lâchées à la fois par les groupes de monstres des donjons et par les boss. Le matériau spécial de l’artisanat de raid, l’esprit du sang, ne sera disponible d’en désenchantant des armes de raid.

- Les forgerons auront intérêt à bien s’entendre avec les Klaxxi (la caste des anciens chez les mantides) pour apprendre de nouvelles recettes d’armes, de pointes de bouclier, de dragonnes et d’armures épiques, dont les composants sont tous trouvables en extérieur. Vous pourrez aussi acheter des recettes d’armures pour tank et pour le JcJ (pour un esprit de l’harmonie chacune) à Jorunga Sabot-de-Pierre au sanctuaire des Deux-Lunes ou à Cullen Martel-Front au sanctuaire des Sept-Étoiles.

- C’est auprès de la faction du Lotus doré que les travailleurs du cuir pourront apprendre les recettes pour les armures et armures de jambes épiques. Tout comme les forgerons, ils pourront acheter des recettes JcJ pour un esprit de l’harmonie chacune à Krogo Sombrecouenne au sanctuaire des Deux-Lunes et au tanneur Pang à celui des Sept-Étoiles.

- Les couturiers pourront acheter un nouveau patron de sac à 28 emplacements, judicieusement appelé sacoche royale, quand ils seront exaltés auprès des Astres vénérables. Notez bien que ce sac est assez cher à fabriquer : il n’y a pas de patron bon marché pour remplacer les sacs illusoires que vous aurez pu acquérir au prix de gros efforts dans Cataclysm. Et si ça n’a pas été votre cas, commencez à mettre de côté pour les nouveaux !

 

Enchantement : poussière et éclat


Les matériaux pourront être transformés en éléments de niveau supérieur ou inférieur à volonté. Notez cependant que la transformation en un élément moins avancé aura un coût, et produira moins de poussière que pour un élément supérieur. L’équipe de conception s’est également penchée sur les effets lumineux des enchantements, et les a un peu atténués. Enchanter un objet aura moins d’impact sur son apparence visuelle.

 

Ingénierie : les maîtres des clés (plates)


Que serait le métier d’ingénieur sans quelques nouveaux joujoux ? Attendez de voir les deux montures fusées que les ingénieurs pourront fabriquer, utilisables par tout le monde (mais pas gratuites, n’est-ce pas chers confrères ?).

Les ingénieurs pourront également créer un nouveau compagnon, le petit dragon mécanique pandaren, et nous avons supprimé les restrictions d’utilisation sur certains nouveaux objets géniaux comme des bombes, le bijou de petit dragon, et même, mais oui madame, une enclume et une forge portatives pour forgeron voyageur (objets à utilisation limitée : consultez votre ingénieur local pour plus de précisions).

Oh, et vous vous souvenez de la cape parachute ? Que diriez-vous de l’améliorer un peu pour obtenir le planeur gobelin ? Comme avec la cape, vous pourrez vous élancer dans le vide, mais au lieu de simplement flotter, vous pourrez planer avec style sans être soumis aux caprices du vent.

Mais attendez, ce n’est pas tout ! Des fois, tout ce dont on a envie, c’est d’ajouter un peu de sel à sa vie… et un peu de bling-bling. Nous vous présentons, mes chers et si talentueux ingénieurs d’Azeroth, le Bling-o-tron 4000. Il ne fait ni le ménage ni le café, mais ce qu’il fait à merveille, c’est distribuer des cadeaux ! Il en pleuvra partout où vous sortirez cette nouvelle invention dans l’espoir de tomber sur une surprise spéciale (offre limitée à un cadeau par jour par compte pour chaque personne qui lui parle pendant qu’il est déployé). Le Bling-o-tron 4000 sera rempli d’objets amusants comme les E.N.G.I.N festifs et, encore plus fort, il aura une chance (une très, très petite chance) de vous faire don d’une monture ou d’un compagnon d’ingénieur. Considérez-le comme un moyen pour vous de donner quelque chose en retour au monde qui vous fait vivre (et puis au passage, l’admiration éperdue des masses reconnaissantes ne fait jamais de mal).

Enfin, vous aurez peut-être remarqué que toutes les recettes d’ingénierie nécessitent maintenant un composant commun, le kit de bricoleur. Vous pourrez non seulement l’acheter aux marchands d’ingénierie, mais aussi l’assembler vous-même. (D’accord, une recette nécessite toujours les anciens matériaux, mais nous allons changer cela dans une prochaine mise à jour, promis.)

 

Herboristerie


Avec Mists of Pandaria arrive la découverte du lotus doré. Cette herbe sert dans tout un éventail de recettes d’alchimie et a une chance, quand vous la ramassez, de vous donner un bonus de découverte des trésors. L’extension apporte son plein d’herbes intéressantes, et nous en détaillons quelques-unes ci-dessous :

- Feuille de thé vert : connue pour ses propriétés soignantes, cette herbe commune se trouve partout en Pandarie. On dit que les indigènes la trouvent habituellement trop amère pour le thé et ne la cueillent qu’à certains moments de l’année, où elle a une saveur plus douce. Heureusement, les alchimistes se soucient peu du goût.

- Pavot de pluie : cette vivace fleur rouge pousse dans la forêt de Jade et le val de l’Éternel printemps. Elle était jadis cueillie exclusivement par une organisation secrète, mais sert aujourd’hui à élaborer tout un éventail de potions et flacons, et même un bâton spécial de calligraphie.

- Herbe à soie : cette plante délicate ne pousse que dans la vallée des Quatre vents et les étendues sauvages de Krasarang. Elle servait autrefois à fabriquer une étoffe grossière, mais est aujourd’hui principalement utilisée pour créer des potions et flacons qui augmentent l’intelligence.

- Lys des neiges : une belle fleur, sacrée pour les habitants du sommet de Kun-Lai, et qui sert à préparer des potions et flacons qui augmentent l’agilité. Malgré son statut, sa consommation est tolérée.

- Berluette : ce champignon, mortel pour le profane, inocule une horrible forme de gangrène affaiblissante lorsqu’on l’ingère sans une préparation précise. Un alchimiste de talent peut en utiliser les spores pour augmenter la force plutôt que la réduire.

Pour les herboristes qui ont besoin d’un petit coup de pouce pour cueillir ces herbes fragiles mais précieuses (au hasard, nos amis les taurens), il existe maintenant un nouvel outil qui apporte un bonus de +10 : la bêche. Nous avons aussi baissé le prérequis à 1 pour la collecte des herbes et du minerai de bas niveau, ce qui vous permettra de progresser un peu plus régulièrement dans les zones où vous passerez vos niveaux.

 

Minage


Les mineurs ne tarderont pas à se rendre compte qu’il y a de l’ectofer partout. Il s’agit du minerai le plus commun en Pandarie, et les forgerons ont appris à l’utiliser pour fabriquer des armures solides et légères. Le trillium, un métal beaucoup plus rare, se trouve parfois à la place des filons d’ectofer. Il en existe deux sortes, noir et blanc, et ce n’est qu’en combinant les deux qu’on peut obtenir des barres d’un alliage exploitable en forge.

La kyparite est une forme de sève cristallisée des grands arbres kypari. C’est le bien le plus précieux qui soit pour les Klaxxi, et ils apprendront aux forgerons à l’utiliser pour façonner des armes et des armures épiques.

 

Dépeçage


Les pandarens ont un nom assez long et compliqué pour le cuir, et les nouveaux venus sur le continent ont préféré le désigner par le nom de cuir exotique. Les dépeceurs pourront régulièrement en obtenir des pièces complètes, mais il arrive que les animaux les plus faibles aient été corrompus par la présence des sha et que leur peau ne soit pas entièrement utilisable. Si vous avez beaucoup de chance, il se peut que vous trouviez une peau magnifique. Sinon, il faudra assembler cinquante morceaux de cuir exotique pour obtenir ce superbe matériau.

 

Joaillerie : gemme ça


Des quêtes quotidiennes de joaillerie ? Pas en Pandarie. À la place, vous choisirez la couleur de la gemme que vous voulez essayer de découvrir entre six recettes différentes (vous n’avez aucune objection au fait de devoir sacrifier une gemme au passage, hein ?). En utilisant un esprit de l’harmonie, vous pourrez ignorer le temps de recharge quotidien (mais il restera pour les autres tentatives de découverte).

Nous avons également limité à 2 le nombre de gemmes du joailler portables, pour qu’il soit plus facile de s’équiper. Les méta-gemmes pourront aussi être trouvées par prospection, et leurs recettes seront disponibles comme butin sur toutes les créatures pouvant raisonnablement rapporter des objets liés quand ramassés partout en Pandarie.

Les joailliers pourront aussi créer une gemme d’observation permettant de voir au loin, un peu comme la double vue.

Oh, et nous aurions bien tort de ne pas mentionner les nouvelles panthères de monte que les joailliers pourront créer. Tout le monde pourra les acheter et les monter.

N’oublions pas que le sac à trésors que vous pouvez gagner dans le val de l’Éternel printemps a une chance de contenir des méta-gemmes et deux nouvelles recettes de compagnons de joaillerie.

 

Métiers secondaires


Les métiers secondaires peuvent être appris par tout le monde, et ont leurs propres avantages. Ils n’ont pas beaucoup changé, mais nous pensons qu’il y a au moins quelques améliorations pour chaque citoyen d’Azeroth.

 

Secourisme


Vous pourrez maintenant commencer à fabriquer les bandages les plus élaborés à un niveau de compétence de 550. Une fois au maximum de 600, vous deviendrez plus efficace et aurez besoin de moins de matériaux.

 

Pêche


Vous trouverez sans problème de quoi vous occuper au camp des Hameçonneurs si vous êtes un pêcheur dans l’âme. Il y a de nouveaux poissons à découvrir, et certains ont même bon goût. D’autres vous paraîtront peut-être moins mangeables… Comme expliqué plus haut, vous pourrez les attraper avec ou sans canne à pêche sur vous, même si une canne solide vous facilitera la tâche. Il y aura aussi de nouvelles quêtes quotidiennes grâce à votre as de la pêche préféré, Nat Pagle. Il vous demandera de pêcher jusqu’à trois poissons rares d’eau salée, douce, ou touchée par les sha (ceux-là, ne les mangez pas).

C’est tout pour l’instant, mais nous n’oublions pas l’archéologie, la cuisine et la calligraphie. Repassez bientôt pour tout savoir sur ces professions.

 

En savoir plus sur l'auteur

Sam Vostok

Sam Vostok

Secrétaire de la rédaction. Responsable du Portail WoW. Auteur du parchemin "Le druidisme expliqué aux personnes âgées."
Contact : Facebook - Email - Twitter

ARTICLES SIMILAIRES

Artisanat

COMMENTAIRES

  • J'ai déjà un compte

  • Je n'ai PAS de compte,

  • boursin, a écrit 20/04/2012 à 15h40 :

    Le flacons dintel need le level 1 alchemist , vivement le jour ou on trouve le bug pour l'utiliser sur un reroll level 1 ^^ , bonjour jsuis level 3 jai 4000 en Inte , et toi ?
  • bigzzzzz, a écrit 12/04/2012 à 17h41 :

    le 3420 intel n'est surement pas la bonne valeur
  • Ellierys, a écrit 12/04/2012 à 17h35 :

    Le flacon 3420 intel qui peut être use en arène....

    WTF????

Voir tous les commentaires

  • millenium_tv Boblegob
    Le Grand Bordel

  • millenium_tv Millenium TV

  • millenium_tv2 League of Legends
    Quiche en diamant

  • millenium_tv2 Millenium TV

  • millenium_tv3 The Crew
    Découverte de The Crew avec Skilou

  • millenium_tv3 Millenium TV

  • Articles les
    plus lus

  • Articles les
    plus commentés