Menu
Millenium / Guides jeux vidéo / Neverwinter /

Neverwinter : prêtre dévoué

Neverwinter : prêtre dévoué
Le prêtre dévoué
  • Screenshots
5

Le prêtre dévoué est l'une des cinq classes présentes dans Neverwinter. Soigneur habile, il accompagne les groupes d'aventuriers pour leur procurer vie, dommages, armure et d'autre bonus. Son aide est précieuse. Voyons les différents aspects et apports de cette classe dans le MMO de Donjons & Dragons.

Neverwinter : prêtre dévoué


Nommé "Cleric" en anglais, le prêtre dévoué est l'une des cinq classes présentes sur Neverwinter. Maniant la magie comme peu, cette classe est dotée de nombreux pouvoirs pour aider les membres de son groupe. Entre soin, augmentation d'armure et de points de vie et gros bonus de dégats pour le groupe, le prêtre s'inscrit clairement dans la lignée des classes dites de "support".


A quoi s'attendre quand vous choisissez le prêtre dévoué ? Tout d'abord, il faut avoir à l'esprit que votre rôle ne sera pas de faire beaucoup de dommages, mais d'augmenter la puissance de votre groupe. Un atout non négligeable pour des donjons difficiles. C'est une classe qui va rapidement s'imposer comme un must-have, que ce soit en PvE ou PvP.

Parlons du PvE, justement. La capacité principale du prêtre dévoué est le soin. Au fur et à mesure de la montée de niveau, il va recevoir de plus en plus de capacités et de techniques pour soigner le groupe. Et c'est avec un symbole et une icône qu'il se bat.

 



Le gros défaut du prêtre pendant la phase de leveling est son armure. Lors des 40 premiers niveaux, il est relativement facile de se soloter les donjons de quête avec son compagnon (qui sera le tank bien entendu). Mais passé le niveau 40, les dommages qu'inflige le prêtre ne sont pas suffisants, et ceux reçus commencent à être conséquents. Il faut alors essayer de trouver des compagnons qui se proposent de vous aider, voire même un groupe avec qui faire les quêtes.


C'est pour cela que dès le niveau 10, une nouvelle ressource est offert à la classe : la divinité et le conduit divin.

C'est une nouvelle jauge avec trois points en forme de croix (ici, quatre sont affichés parce que le personnage a un talent spécial). Chaque point correspond à une barre pleine, c'est à dire qu'avec trois points, vous avez l'équivalent de trois fois la jauge montrée. En appuyant sur tabulation, votre prêtre dévoué passe en mode divin. La barre jaune devient bleue.

Pour quiconque le voit, une lumière bleue s'échappe de son symbole. En prêtre divin, vos sorts ont des effets supplémentaires. Ceux de dégats infligent généralement plus de dommages, voire produisent du soin. Vos sorts de soins sont plus efficaces et placent des hot sur vos alliés. Il faut retenir que souvent, les effets de vos sorts sont améliorés au prix d'une jauge complête.
C'est de là que vient toute la subtilité du gameplay du prêtre dévoué : la gestion de ses sorts et de son conduit divin. Le seul défaut réside dans cette jauge, qui ne se remplit qu'avec des sorts offensifs. Pour qu'elle se remplisse avec des sorts de soin, il faut utiliser un passif nommé "fortune divine".

 

En jeu, certains de vos sorts changent.

Ceux qui s'améliorent sont allumés d'une croix bleue.



Au fur et à mesure de la montée en niveau, le gameplay du prêtre dévoué va s'étoffer et ses possibilités de sorts vont croître de manière drastique. A partir du niveau 30, trois choix de spécialisation parangonique sont ouvertes.

En attendant le guide qui explorera de manière plus poussée les spécialisations, voilà une présentation générale des trois voies parangoniques du prêtre dévoué.
La première, le prêtre vertueux, va utiliser ses sorts de dommages pour affaiblir considérablement les adversaires. C'est une branche qui sera moins utile en terme d'apport de soin, mais qui fera en sorte que vos ennemis subissent énormément de dommages de la part de vos alliés. Le talent "Nimbus de Lumière" illustre parfaitement ce propos par sa description: "Lumière démoralisante. Affecte la cible de Nimbus de Lumière, réduisant la défense de la cible de 2/4/6/8/10% pendant 5 secondes".
Le second chemin rendra votre prêtre fidèle: c'est la spécialisation de soin pur et dur. Augmentant la puissance de vos soins, voire même les caractéristiques de vos alliés, c'est une branche qui plaira à toute personne désirant montrer à ses partenaire qu'il est là pour remonter toutes les barres de vie en leur disant: "Mes amis, vos potions sont inutiles avec moi !". Pour illustrer cette spécialisation, le talent "Soin Revigorant" est parfait. Il octroie un heal au bout de 6 secondes équivalent à 2.5% des points de vie des cibles affectées par "Bastion de Santé", "Explosion de lumière" ou "Bouclier Astral".
La dernière branche est celle du prêtre dit "juste". A première vue, elle est plus orientée PvP parce qu'elle réduit les dégâts subis des alliés affectés par certains de vos sorts de soin. Elle permet également la génération automatique de votre Conduit Divin (la ressource supplémentaire). En contrepartie, vos sorts de soin sont moins efficaces. "Bouclier Protecteur" est un talent qui permet au sort "Bastion de Santé" de donner un buff qui diminue les dégats de 2/4/6/8/10%, mais les soins de ce sort sont diminués du même pourcentage.

 

Exemple d'une arbre de talent d'un prêtre "Fidèle"



Pour résumer les trois branches parangoniques : la première est axée sur les dégats en infligeant des débuffs de résistance et de dégats aux adversaires; la seconde est heal, et la troisième augmente les résistances de votre groupe aux dépens des soins prodigués.

 

Concernant les caractéristiques, sans rentrer dans les détails dans cette présentation, il vous faudra pour votre prêtre dévoué un maximum de Sagesse. Puis viendra un choix à faire. Soit le prêtre sera orienté PvE et dans ce cas, le charisme sera de mise, soit PvP et la constitution sera une valeur sure.

Sur les objets, le prêtre va chercher à avoir beaucoup de Puissance, de Critique et de Récupération. Selon les spécialisation l'une ou l'autre des caractéristique sera plus intéressante. Mais tous ces points seront abordés plus en détail dans le guide du prêtre.

De même pour les Pouvoirs, ci-dessous un arbre de pouvoir d'un prêtre fidèle. Mais il faut savoir que d'une spécialisation à l'autre, la séléction des sorts est totalement différente.

 

Exemple d'un arbre de pouvoir d'un prêtre "Fidèle"


Il faut savoir que le prêtre dévoué n'est pas une classe facile. D'une part parce qu'il faut connaitre ses sorts ainsi que leur effets améliorés grâce à la jauge de divinité. Il faut aussi gérer l'acquisition de cette ressource par différents moyens. D'autre parcequ'en instance, les monstres prendront un malin plaisir de le tuer. En revanche, une fois le gameplay maitrisé, c'est un très grand plaisir de le jouer en groupe. On déplorera simplement le manque d'amusement lors des 20 premiers niveaux, où les sorts utilisés se suivent et se ressemblent.

 

Un Gameplay très dynamique et varié
La gestion du conduit divin
Se savoir indispensable à un groupe d'aventurier

Possibilité de se soloter les boss grâce à son self-heal

Des animations de sorts qui ont la classe

Une phase de leveling difficile après le niveau 40
Dépendant de son compagnon pour les pack de mob

Très peu d'armure

Grosse reprise d'aggro dans les donjon malgré le passif

 

Azquar avec Sinic

 

5
Tzaena il y a 7 ans

Perso en instance je demande qu'un truc à mon groupe : tuer les petits mobs bien relous qui font très mal par rapport à leur nombre de pv (genre les archers insupportables). Les gros mobs font pas si mal que ça si on évite les aoe, au final c'est plus les petits que les dps peuvent 3 shot qui nous défoncent dès qu'il y en a plus de 2.<br /> <br /> Niveau phase de pex je galérais un peu niveau dps avec protecteur / lumière brulante / explosion et je suis passé en colonne de feu / lumière brulante / lumière démo et ça va beaucoup mieux. La lumière démoralisante one shot tous les petits mobs en mode conduit et ça accélère vraiment la vitesse de clean des packs.

azquar il y a 7 ans

Perso je prend Fortune divine + le passif de réduction d'aggro<br /> <br /> Ca heal très bien. Après pour les trash je prend le +15% de heal. Mais pour les boss qui font pop des mobs, impossible de pas prendre les deux premier que j'ai dit.

Elyade il y a 7 ans

Honnêtement, le GROS point à souligner reste [ Grosse reprise d'aggro dans les donjon malgré le passif ].<br /> <br /> Passif qui, même actif est singulièrement inutile. De plus, prendre ce passif ( pour avoir fait pas mal de try/test etc... ) signifie sacrifier la " Fortune Divine " et alors là... Pour la remonter la jauge de Charge Divine dans des donjons comme L'antre du Dragon ou le Spider Temple, c'est mission impossible. Faut qu'en même préciser que si le rogue du groupe se prend une capacité d'un boss, dans 7 cas sur 10, il se retrouve au tapis : <br /> A nous soigneur donc, nous qui nous coupons chaque artères à un rythme effréné pour maintenir notre petit groupe en vie de relevé le malheureux tombé au combat --> C'est très simple, le temps de relever ce fichu rogue, dans la plupart des cas vu que vous tomberez avec un groupe qui ne sortira pas de la moindre AOE car " C'est bon on a un soigneur d'toutes manières si on crève c'est d'sa faute ", et bien vous retrouverez votre groupe en panique avec 25% de PV ( sans compter que vous n'en aurez pas plus vu le défilé de petites chiures qui se disputeront vos miches ) et la vous vous direz " Qu'est-ce que je fais ? ".<br /> <br /> Le directeur de production a fait un point sur la gestion d'aggro du jeu, comme quoi elle ferait l'objet d'une remise à niveau, et le plus tôt sera le mieux car même avec un tank a vos côté, dans certaines instance si y'a pas 2 healers, croyez-moi... Quittez le groupe avant d’entamer l'instance sinon vous allez voir vos PO fondre à la vu des Kits de soins.<br /> <br /> Le jeu est très prometteur cependant et j'adore cette classe car le dynamisme est stupéfiant ! Pour avoir tester des soigneurs dans WoW/Rift/Aion/Tera et j'en passe, c'est bien la première fois que je me retrouve dans un MMO qui demande autant de ressource de la part du joueur.<br /> <br /> Pour la phase de leveling, chers amis clercs, trouvez-vous un Rogue ou un WarOff et vous serez invincible et n'aurez presque pas besoin d'usez de vos sorts de soins. Un joueur qui dispose d'un temps moyen monte niveau 60 en 2 semaines avec un coéquipier.<br /> <br /> Mais une fois que vous serez 60, vous entrerez dans des instances ou le niveau de difficulté égale sans nul doute celui des Black Temple Pré-nerf / Ahn-Quiraj et autre Naxxramas ( 1er du nom ).<br /> Je n'ai pas encore tester le Castle Never, mais même avec mon GS de 10,8K je ne passe pas les instances précédentes.<br /> <br /> A qui la faute me direz-vous ? Moi ? Le Tank qui se contente de prendre l'aggro du boss et de rester collé à lui sans se soucier de la flopé de Diablotins qui court après votre jambon ? Le Tank tout simplement inexistant après avoir trouvé un groupe en PU ? Ou encore les DPS qui cherchent à faire péter l'compteur du Kikimeter en bourrinant le boss pendant que vous, pauvre soigneur que vous êtes vous ployez sous les coups et les crachats incessant des mobs qui afflux inlassablement ? <br /> <br /> A méditer...<br /> <br /> Elyade@Healyade Clerc Niv'60 - Tieffeline / Mindslayer

cicid il y a 7 ans

Actuellement niveau 56 avec mon prêtre, j'avoue que le dps que l'on fournit est bien moins important que les autres classes mais la survie de notre personnage est plus que correct avec tout nos heals et bonus comme cité dans l'article. <br /> Mort qu'une seule fois sur un boss dont j'ai déjà perdu le nom, ça devait être aux alentours du level 45. Le prêtre est tellement un "couteau suisse" avec tout son attirail qu'il peut passer haut la main tout ses levels sans trop de problème, il suffit juste de trouver la bonne association de sorts et le tour est joué. <br /> Une fois la classe prise en main je trouve un réel plaisir a jouer.<br /> Numberone > Dragon

Blackdoudou il y a 7 ans

Classe vraiment sympa à jouer et assez simple à jouer lors des premiers niveaux (pas besoin d'aller au CAC, possibilité de kiting)!<br /> <br /> Pour l'instant j'en suis au niveau 49.<br /> <br /> "Une phase de leveling difficile après le niveau 40" : j'avais faire un commentaire sur un autre article à propos de Neverwinter comme quoi le jeu était un peu facile. Je ne suis pas mort une seule fois en 30 niveau. Je n'utilisais quasiment aucune potion en fight (contrairement au guerrier que j'avais fais lors d'un weekend de béta).<br /> Je passe 40 et là j'arrive à Ebon Dows. "***** mais les mobs font mal ici !".<br /> Depuis Ebon je galère vraiment contre les simples mobs, je suis dans le monde des glaces là, le cleric devient tellement faible lol. Les archers me font tellement souffrir !<br /> <br /> J'arrive à finir les quetes seules pour l'instant, mais je n'ai plus de potion^^

L'actu

En Continu

10:12 Calendrier des sorties de jeux
10:16 Test : Neverwinter refait peau neuve
13:57 GoG : Neverwinter Nights Diamond gratuit
10:12 Les principaux MMO à venir
11:02 Neverwinter daté sur Xbox One
16:49 Promotion et concours
15:09 Neverwinter : Sorcier, le lieur d'âmes
14:04 Guide du Rodeur archer en PvP
11:35 Equilibrage des classes : changements
16:30 L'appel au armes sur Neverwinter

Articles

recommandés

LoL - Mercato LCK Summer Split : Smeb est de retour chez kt Rolster

Guides

à découvrir

Calendrier des sorties de jeux
Guide du Guerrier offensif
Guide du Prêtre dévoué