Menu
TESO : Les Brétons
0

Les Brétons possèdent une histoire et des spécificités dont les contours ont été développés et fixés en 1996, lors du deuxième épisode de la saga The Elder Scrolls, nommé Dagerfall. Nous les retrouvons dans TESO. Venez lire l'histoire détaillée de cette race !

TESO : Les Brétons

The Elder Scrolls Online

Les Brétons possèdent une histoire et des spécificités dont les contours ont été développés et fixés en 1996, lors du deuxième épisode de la saga The Elder Scrolls, nommé Dagerfall. Nous les retrouvons dans TESO.

 

 

Haute Roche, le royaume bréton dont Daguefilante est la capitale, recouvre un territoire péninsulaire vaste de 161 000 kilomètres carrés aux paysages riches et variés. Etant aux trois-quarts ceint par l'océan Elthéric et les eaux de la baie d'Iliac, le royaume bréton ne compte que peu de voisins frontaliers : l'allié de l'Enclume au sud-est et les nordiques de Bordeciel à l'est. Il est à noter que  le royaume bréton est le seul à ne pas partager de frontière commune avec Cyrodiil.

Le territoire de Haute Roche, au travers de ses montagnes boisées, de ses vastes plaines venteuses et de ses îles regroupe non moins de quinze mille villes, bourgs et lieux divers où s'aventurer.

 

Le territoire de Haute Roche - High Rock en V.O.

 

Qui sont les Brétons ?

Les Brétons sont des humanoïdes et trouvent donc leur origine dans le froid et la rudesse d'Atmora, comme tous les peuples humains.

Du fait de leur migration vers les terres plus tempérées de Haute Roche, les Brétons n'ont pas développé de particularité physique liée à leur environnement. Ils ont une chevelure sombre, une taille analogue à celle des humains et un corps robuste.

Ils font ainsi d'excellents guerriers. Mais leur histoire riche et profonde les ayant doté d'une finesse d'esprit et d'une intelligence rare, ils constituent également l'élite magique de Tamriel.

Les Crevassais, faction ennemie aux origines communes avec les Brétons, sont un parfait exemple de l'ambivalence propre à cette race. Ils savent manier avec autant d'aisance épées et magies.

Les Brétons pratiquent le culte des huit divins.

 

 

Histoire du peuple :

Les ancêtres des Brétons ont quitté Atmora durant l'ère des elfes - l'ère merethique.

A l'heure de TESO, il y a un peu plus de trois mille ans que la poignée de colons dont sont issus les Brétons, a foulé pour la première fois les terres de ce qui deviendrait le royaume de Haute Roche. Cette région hospitalière abritait déjà quelques foyers d'Altmers venus des îles du couchant.

La rencontre et la fusion de ces cultures engendra l'émergence d'une race nouvelle, les Manmeri - semi elfes - rebaptisés Brétons.

Nombre d'années furent nécessaires aux Brétons pour se rendre maîtres de Haute Roche dans la mesure où les elfes, notamment le clan Direnni, représentaient une force militaire conséquente, capable de repousser les assauts nordiques de Bordeciel. Mais cette puissance des armes fut également la faiblesse des elfes. A trop étendre leur territoire, ils ne furent plus en mesure d'exercer un pouvoir suffisamment présent au travers des contrées conquises. Leur déclin sonna en 1E 482, suite à leur coûteuse victoire lors de la bataille des Landes de Glenumbra.

Les Brétons saisirent alors l'occasion de s'émanciper et entamèrent une conquête pacifique. Forts de leurs talents d'artisans et de bâtisseurs, ils érigèrent villages, cités et fortifications aux quatre coins de Haute Roche.

Trois cent années de répit leurs furent alors accordées, au cours desquelles les haut elfes quittèrent le continent pour l'île de Balfiera dans la baie d'Illiac.

Aux alentours d'1E 800, les puissants guerriers Rougegardes débarquèrent en baie d'Illiac et convoitèrent ses terres pour s'y établir. Les Brétons n'eurent d'autre choix que de prendre les armes et d'aller au combat, pour défendre leur patrie et leurs familles.

Cette opposition de force ne trouva d'issue qu'à l'occasion de l'émergence de la puissance orque.

En l'an de grâce 1E 948, le roi Joile de Daguefilante et Gaiden Shinji de l'ordre Ansei de Diagna unirent leur force pour mener le siège d'Orsinium au nord de la baie d'Illiac. Trente années de siège furent nécessaires pour venir à bout de la cité et voir les Orques se disperser dans Tamriel tout entier.

Une paix sommaire s'installa, favorisant l'essor d'un libre commerce florissant le long de la rivière Bjoulsae. Les échanges intellectuels et technologiques ne demeurèrent pas en reste. La ville de Haltevoie fut alors fondée à l'embouchure de la rivière. Cent vingt ans plus tard, elle devint la capitale de son propre territoire.

Jusqu'au terme de la première ère, en 2920, les Brétons survécurent à trois sources de décimation : la peste thracienne, la guerre civile de la vertu et l'invasion Akaviri.

Le début de la deuxième ère se résuma en une succession d'épidémies, d'insurrections et de guerres. Les cités de Daguefilante et de Haltevoie continuèrent à faire croître leur influence tant commerciale que militaire.

En l'an 2E 521 naquit Emeric de Cumbrie, futur chef de l'Alliance de Daguefilante.

 

Emeric, Haut-roi Bréton, Chef d'alliance :

Emeric est le fils de Pierric de Cumbrie, roi régnant à Haltevoie, éminent marchand ayant pris soin d'inculquer à son fils le sens des affaires et de la guerre.

Emeric fit ainsi ses classes auprès des Dragons lourds de Ménévia et chaque été il mena, en tant que lieutenant, l'escorte montée de la caravane d'Abondance.

Quand sonnèrent ses vingt ans en l'an 541, la faction dissidente de la Crevasse se jeta corps et âme dans une invasion des terres brétonnes. Tenus en respect par les remparts de Haltevoie, une large partie des Crevassais de Durcorach poursuivit sa route vers Daguefillante, pillant et brûlant tout sur son passage. C'est aux portes de la ville qu'Emeric s'illustra aux côtés des Dragons lourds, marquant ainsi sa première grande victoire militaire.

Suite à la défaite des hordes de Crevassais, un traité de défense mutuelle fut signé par les rois brétons. Ainsi naquit la première alliance de Daguefillante.

Au décès de son père et de sa famille des suites de la peste knahataine, et après moultes doutes et hésitations, Emeric, seul successeur, consentit à accéder au trône de Haltevoie en 2E 563.

Il fut rapidement l'objet de multiples sollicitations pour consentir à un mariage de raison, notamment avec la princesse Rayelle, fille du roi Ranser de Taillemont. Emeric s'y refusa à de nombreuses reprises. Son coeur l'appelait ailleurs, auprès de la princesse rougegarde Mayara, fille du roi Fahara'jad.

Leurs noces furent célébrées en 566, rapprochant ainsi les deux peuples.

Quelques semaines plus tard, le roi Ranser fomenta une tentative d'assassinat à l'encontre d'Emeric. Conscient du danger, ce dernier ne s'y laissa pas prendre.

 

Le Haut-roi Emeric de Cumbrie

 

Nous voici en 578. Il y a quelques mois de cela, la disparition de l'Empereur Varen de la Cité Impériale de Cyrodiil a mis fin au traité de paix unissant les deux nations. Sa successeure, une descendante crevassaise se faisant appeler "Impératrice Clivia", assure depuis la régence du trône. Mais rien ne va plus, tout part à vau l'eau.

Déjà uni aux Rougegarde de par le mariage et l'espoir partagé de libre commerce en Tamriel, le Haut-roi Emeric s'est rapproché des Orques pour conclure un traité d'alliance. Le considérant comme l'un des rares Brétons de parole, et par conséquent digne de confiance, les Orques se sont laissés aller à écouter son discours, ses arguments et ses promesses. Ainsi, ont-ils accepté de s'unir à leurs anciens oppresseurs contre parole donnée de faire d'Orsinium le fief des Orques, sans aucune restriction, puis de rétablir son statut de province impériale au terme de la guerre.

Les trois races sont donc unies sous la bannière au lion d'Emeric, emblème emprunté à l'Ordre de la Chevalerie d'Elite du Haut-roi, qui elle-même, la tenait de la Garde du Lion brétonne.

 

Avantages raciaux :

 

Brétons

Nom Niveau Effet
Expertise en armure légère
1 Augmente le gain d'expérience des compétences d'armures légères de 15 %.
Don de Magnus 5 Augmente le maximum de Magicka de 4/7/10 %.
Résistance aux sorts 10 Augmente la résistance aux sorts de 2/4/6.
Maîtrise de la magie 25 Réduit le coût des sorts de 1/2/3 %.
 

 

 

 

Andhariel avec Azquar

0

L'actu

En Continu

12:11 Calendrier des sorties de jeux
17:53 ESO: Morrowind, qu'en disent les joueurs?
18:38 Les 1001 façons de s’amuser dans ESO
16:00 TESO: Morrowind se détaille d'avantage
17:11 Morrowind débarque dans TES Online !
17:56 Gagnez des clefs pour TESO
10:12 Les principaux MMO à venir
17:04 Un premier DLC pour TESO
14:03 La rédaction TESO recrute !
22:00 TESO : à la mode free-to-play

Articles

recommandés

Lancement de WoW Classic en direct avec Lestream, JVC & Millenium
Diablo 3 : Build Barbare Trombe 2.6.6 & Saison 18
Choc de la semaine dans le Nexus : Avant-poste de Braxis

Guides

à découvrir

Calendrier des sorties de jeux
Guide : Bien débuter sur TESO
Devenir un loup garou dans TESO