MGG / Guides jeux vidéo / Call of Duty Advanced Warfare /

Les boxes dans l'eSport Call of Duty

Les boxes dans l'eSport Call of Duty
0

Depuis quelques années les joueurs sont enfermés lorsqu'ils jouent sur le mainstage des grands évènements. À quoi servent ces boîtes ? Sont-elles indispensables ?

Les boxes dans l'eSport Call of Duty

 

L'eSport Call of Duty est en perpétuelle évolution, depuis quelques années la scène est en pleine expansion et la compétition se rapproche de plus en plus des standards du sport « traditionnel ». La compétition sur le jeu d'Activision est de plus en plus populaire, les évènements attirent toujours plus de foule et les enjeux sont croissants pour les joueurs, les structures et les organisateurs. Il y a encore cinq ans personne n'aurait pu imaginer que Call of Duty puisse remplir le Zénith de Paris. La professionnalisation de la scène et les enjeux grandissants ont poussé les organisateurs à innover pour garantir un confort maximal aux joueurs.

Parmi ces innovations on retrouve les Sound Proof Booths, aussi appelées « boxes » en Europe. Vous les avez surement déjà croisées si vous suivez les différents évènements Advanced Warfare, ce sont de boîtes dans lesquelles les joueurs sont enfermés lorsqu'ils jouent sur le mainstage d'une compétition. L'objectif est de réduire l'ambiance sonore de la salle pour optimiser leur confort de jeu. Aux États-Unis elles sont devenues incontournables, utilisées lors des événements MLG et UMG, leur simple absence créé la polémique avant même le lancement de la compétition.

 

Les « Sound Proof Booths » ou « boxes » permettent d'isoler les joueurs de l'ambiance sonore

 

Ces boxes ont été implantées suite à un constat simple, contrairement à d'autres sports, le son est une composante essentielle de l'eSport Call of Duty. La communication entre les joueurs et le son du jeu sont indispensables dans tous les modes. La foule toujours plus nombreuse lors des events peut créer une gêne sonore pour les joueurs, une information ratée peut avoir un énorme impact sur le déroulement d'une game. Les interactions avec le public peuvent aussi fausser le résultat d'un match : les tentatives de « ninja defuse » (désamorçage discret) avortées ou encore les positions révélées par les supporters créent un malaise.

L'eSport est aussi la seule discipline où les matchs sont commentés à la fois sur la retransmission (stream) et dans la salle. Les joueurs peuvent donc entendre les commentaires des casters et obtenir des informations auxquels ils n'ont pas accès : une attaque rapide sur une bombe précise par exemple. Les enjeux sont devenus trop importants pour laisser ces petits accrocs influencer les résultats d'un tournoi.

 

Optic Gaming à l'intérieur d'une box lors de X Games

 

La combinaison boxes et casque isole complètement les joueurs de la salle, ainsi seule la performance de l'équipe influence la victoire. Un résultat biaisé par d'autres facteurs que la performance ne peut pas hisser l'eSport Call of Duty au rang de véritable sport ou spectacle. En cela, les boxes sont un vrai plus pour la scène compétitive, elles contribuent à professionnaliser et crédibiliser l'eSport.

Les boxes présentent tout de même quelques points négatifs, leur taille réduite a peu à peu effacé le rôle des coachs. Placé derrière les joueurs, le coach a une vision globale de la game, il intervient pour souligner les erreurs, les corriger et motiver son équipe. Avec l'apparition des boxes les coachs ne peuvent plus se placer derrière la station et naviguer entre les écrans sans gêner les joueurs. C'est une réelle moins-value lorsque l'on connait l'aura de certains coach. En France, Neo le manager de l'équipe Vitality est un réel plus pour ses joueurs en terme de vision de jeu et de motivation.

 

Neo (debout derrière l'équipe) chauffe le public pour motiver ses joueurs

 

L'autre point noir concernant les boxes est aussi la raison pour laquelle elles ont été créées : la relation entre les équipes, la foule et l'ambiance de la salle. Certes les Sound Proof Booths permettent d'isoler les joueurs et de leur offrir les meilleures conditions de jeu, mais elles occultent une partie de l'essence même de la compétition : l'adrénaline. La compétition c'est aussi la gloire, les encouragements, les réactions du public et les cris des fans. Toute une ambiance sonore qui permet aux équipes de se surpasser.

 

Clayster à propos de l'ESWC 2015 : « The French crowd is amazing »

 

C'est cette atmosphère que les joueurs américains ont adoré lors de l'ESWC 2015 (mainstage sans boxes) et leurs avis sont unanimes : l'ambiance et le public français étaient géniaux. Pour la majorité c'était la première fois qu'ils jouaient dans une telle ambiance et ils ont adoré, l'absence de boxes est certes handicapante, mais rien ne vaut l'excitation et les encouragements de la foule.

Nous pouvons donc en venir à la conclusion que les boxes sont indispensables pour le côté sportif de la compétition Call of Duty, mais elles nuisent grandement à son aspect spectacle. Quel intérêt pour le spectateur d'assister à un évènement sans ambiance ? L'atmosphère explosive d'un match entre deux équipes rivales n'est-elle pas ce qui fait le charme du sport ?

 

 

 

Sur League of Legends, Riot Games a décidé de mettre en place une solution alternative. Le producteur du jeu a décidé de ne pas doter ses scènes de ces boîtes pour ses compétitions majeures. En revanche, la diffusion du match se fait en très léger différé d'une trentaine de secondes pour éviter la divulgation d'informations capitales. Le public se sent ainsi bien plus impliqué dans les matchs, sans que l'équité sportive soit compromise.

Sur Call of Duty, cette pratique permettrait d'empêcher tout souci lié à des actions ponctuelles, telles que les amorçages et désamorçages de bombe discrets. Cela ne permettrait cependant pas d'endiguer l'écoute des informations plus globales données par les commentateurs (attaque en B, joueur X au sniper).

Lorsque l'on fait un bilan, le mode de jeu le plus susceptible d'être affecté par une pollution sonore externe reste la Recherche et Destruction. Une autre solution possible serait donc de jouer uniquement ces R&D dans les booths. Cela permettrait notamment d'augmenter encore la dimension de suspens liée à l'essence de ce mode en plongeant les joueurs dans le silence uniquement pour ces manches.

 

Les joueurs de LCS évoluent sans boxes

 

En sus, on a eu l'occasion plus d'une fois d'être témoins de fin de partie complètement folle en Point Stratégique et Liaison Satellite et il est dommage d'ôter l'influence du public sur ces modes de jeu qui ne peuvent pas réellement souffrir de la divulgation d'informations. Avec du matériel adapté, il serait ainsi possible de conserver une communication de qualité entre les joueurs, tout en conservant l'apport du 5e homme, le public.

Afin de permettre encore et toujours à l'eSport de se démocratiser, la relation entre les joueurs et le public durant les parties semblent primordiales. Peut-être les organisateurs pourront prochainement trouver la solution miracle qui permettra de tirer le meilleur de chaque situation, dans le but de contenter le public et les joueurs des différents jeux eSportifs. D'ici là, le débat risque de perdurer encore un peu entre les adeptes des boxes et ses détracteurs.

 

L'ESWC 2015, un event explosif qui a marqué l'histoire de l'eSport Call of Duty.
   
0

L'actu

En Continu

15:14 Sièges [M] en solde jusque ce soir
11:06 Nos recrutements du moment
09:08 Millenium History par Jack
20:00 Comment fonctionne le glitch ?
15:00 Guide eSport BO3, spécialiste Outrider
15:00 Guide eSport BO3 : le spécialiste Ruin
10:02 DreamHack Leipzig, les résultats
02:13 Censor, Apathy et Saints chez Engima 6
20:05 Le guide Black Ops 3
17:20 Krnage ne reviendra pas sur Black Ops 3

Guides

à découvrir

Le mode Zombie sur Advanced Warfare
Localisation de tous les Intels sur AW
Advanced Warfare le Guide du Multi