Menu
Crysis 3 : Test
13

Crysis 3 est disponible sur PC, Xbox 360 et PS3 depuis le 21 février 2013. Ce FPS développé par Crytek, et basé sur le moteur graphique CryEngine 3 a l'ambition d'être la nouvelle vitrine graphique des jeux modernes. Après un Crysis 1 acclamé, et un Crysis 2 plus qu'oubliable, nous attendions de pied ferme le troisième épisode. Alors verdict?

Crysis 3 : Test

Crysis 3

Crysis 3 : le Test


Crysis 3
est disponible sur PC, Xbox 360 et PS3 depuis le 21 février 2013. Ce FPS développé par Crytek, et basé sur le moteur graphique CryEngine 3 a l'ambition d'être la nouvelle vitrine graphique des jeux modernes. Après un Crysis 1 acclamé, et un Crysis 2 plus qu'oubliable, nous attendions de pied ferme le troisième épisode. Alors verdict?

Crysis 3 - le testGenre : First Person Shooter

Date de sortie officielle : 21 février 2013

Développeur : Crytek

Éditeur : Electronic Arts

Plateformes : PC, Playstation 3, Xbox 360

Prix : Entre 45 et 70 euros en fonction de la version, du revendeur et de la plateforme

Classification : PEGI 16

 

 

 

Scénario et ambiance


Même en ayant joué à Crysis 1 et 2, je dois avouer que l'intrigue m'a un peu perdu, j'ai sûrement loupé des produits dérivés dans l'histoire, à moins que je sois en présence de failles scénaristiques de taille, avec des personnages morts qui font leur retour par exemple. Il faut vraiment dire que le scénario n'est pas le point fort du titre, celui-ci oscille entre le manque d'intérêt total, et les caricatures du genre dont ont déjà usés et abusés des dizaines de jeux et de films. Nous nous retrouvons donc encore une fois à jouer Prophet, un soldat dans une nanocombinaison mutante faisant de lui un super soldat. Ce dernier se retrouve plongé dans un mélange de Mass Effect pour les prophéties d'invasion alien annoncées depuis une éternité mais auxquelles personne ne croit sauf lui, et The Avengers pour les aliens pathétiques qui décident d'envahir New York avant de se faire botter le cul par un mec en armure high-tech. N'oublions pas d'ajouter une multinationale malveillante, le CELL, qui a pris possession du monde grâce à une manœuvre financière à la subtilité et à la crédibilité digne d'un épisode de la Bande à Picsou.

La narration brille par le manque d'intérêt et de charisme des différents personnages, y compris du héros qui passe son temps à parler de l'Alpha Ceph, le chef des aliens qui arrive et qui doit être leur priorité. Mais qui se retrouve toujours à faire ce que ses comparses lui demandent, parce que combattre la vile multinationale concorde toujours avec cet objectif, pour des raisons nébuleuses, mais ça tombe bien dans tous les cas !

Heureusement, vous êtes au moins plongé dans l'ambiance par New York, devenue une jungle urbaine (littéralement) enfermée sous un dôme géant. Même si on ne manquera pas de se demander comment une zone scellée, grouillant d'aliens, de soldats, de mines et de tourelles automatiques fait pour maintenir une faune locale aussi dense, avec des faons et des cerfs batifolant entre les débris.

Crysis 3 - le test

Sur les bonnes configurations, le jeu en met plein les yeux, j'aimerais avoir plus d'éloges à faire...


Gameplay


Le gameplay est resté globalement identique à celui de Crysis 2. Vous disposez donc d'une nanocombinaison capable de vous donner des capacités surhumaines dans différents domaines, contre une consommation en énergie. Vous pouvez donc soit vous protéger de toutes les sources de dégâts (balles, électricité, feu, chutes), soit devenir invisible, soit sauter très haut, ou encore être capable d'envoyer voler un véhicule a plusieurs mètres d'un seul coup de pied. De la bonne gestion de ces pouvoirs et de votre jauge d'énergie dépendra votre succès. Le tout est complété par une interface intégrée, un système de soin complet en quelques secondes, des jumelles avec vision thermique, et un système de hacking à distance, qui est une nouveauté de ce Crysis 3. Vous pouvez donc en gros faire à peu près tout ce que vous propose Deus Ex Human Revolution, mais en ayant tout de disponible, avec une énergie renouvelable quasi instantanément, et ce dès le début du jeu. Et c'est au final un des plus gros défauts du jeu : vous êtes totalement surpuissant.

Crysis 3 - le test

Toutes les armes peuvent être modifiées à la volée pour offrir un gameplay radicalement différent, mais bon ne cherchez, pas utilisez l'arc, c'est un cheat code à lui tout seul.


N'importe quel joueur ayant compris les bases du gameplay pourra donc littéralement foncer à travers les niveaux comme un ange de la mort, sans être jamais sérieusement inquiété pour peu qu'il ne soit pas trop téméraire. C'était déjà vrai dans Crysis 2, mais ici l'ajout du hacking permet de retourner une partie non négligeable des forces adverses (les tourelles automatiques) contre leurs propriétaires. Le coup de grâce à la difficulté est sans conteste l'Arc Prédateur (fourni dès le début du jeu pour ceux ayant acheté l'édition Hunter), il n'y a pas à dire, avoir la meilleure arme du jeu avec des munitions potentiellement infinies, cela aide pas mal. Cet arc est totalement déséquilibré tant il est puissant : non seulement il est capable de tuer d'une seule flèche la majorité des ennemis du jeu, mais en plus cela ne produit aucun son et ne met pas un terme à votre invisibilité. Pour couronner le tout, vous pouvez ramasser vos flèches sur les corps de vos adversaires. Vous pouvez donc avancer invisible devant trois adversaires pourtant aux aguets, et les tuer un à un d'une flèche sans jamais être inquiété une seule seconde.

Il faut cependant avouer que sur ce point, la faute en incombe grandement à l'IA défaillante du jeu. L'intelligence artificielle n'était pas bien brillante dans les précédents Crysis, et il vous faut savoir qu'elle ne s'est en rien améliorée ici, elle est peut-être même encore pire. Vos adversaires sont des crétins amorphes avec de la matière fécale dans les yeux. Généralement après avoir été repéré il vous suffira de vous cacher derrière une caisse, de devenir invisible, puis de sortir tranquillement pour tuer vos adversaires à découvert qui vous chercheront désespérément et n'attendant qu'une flèche dans la tête ou dans le dos. Répétez l'opération jusqu'à la fin du jeu.

Ironiquement, vos adversaires feront parfois preuve d'une sorte d'omniscience assez frustrante. Par exemple vous sortez du mode furtif dans un coin pour recharger votre énergie, et un adversaire à 200 mètres, à un étage différent du vôtre, vous aura repéré par une toute petite fente entre deux obstacles.

Crysis 3 - le test

L'interface de modification de la combinaison est claire et intuitive, vous pouvez aborder le jeu de la façon que vous préférez.


Bref vous l'aurez compris, si vous voulez un peu de défi, il vous faudra lancer le jeu dans un mode de difficulté très élevé. Cela vous forcera alors à utiliser vos jumelles et à planifier un minimum votre avancée et vos actions. Le jeu se rapprochant alors encore davantage de Deus Ex Human Revolution (en bien pour le coup).

Comme Crysis 2, le jeu propose une assez vaste gamme d'armes dont vous pourrez changer les éléments en fonction de vos préférences. Aucune n'est terriblement originale, mais le système est néanmoins efficace et agréable. De plus cette fois vous aurez aussi accès au très puissant arsenal alien, encore une fois celui-ci n'a rien d'original non plus, mais il s'avérera assez efficace et amusant. La véritable bonne idée se trouve dans les éléments RPG de la combinaison, vous avez la possibilité de débloquer des modules changeant ou améliorant des éléments du gameplay, cela peut être le hacking, l'armure ou l'invisibilité par exemple. Une fois un module débloqué, accomplir des actions liées à celui-ci lui permettra petit à petit de monter en puissance. De plus l'interface dédiée vous permet de choisir les quatre modules que vous souhaitez activer parmi un total de seize, ce qui vous permet à la fois de personnaliser votre armure en fonction de votre gameplay, mais aussi de vous adapter aux obstacles rencontrés au besoin.

Crysis 3 - le test

Le jeu propose des scènes d'actions scriptées, mais aussi (trop) occasionnellement de vrais combats intéressants à l'occasion, comme ici traqué dans les hautes herbes sans la moindre interface.


Notons aussi que malgré les apparences, le jeu vous imposera une bonne partie du temps un "couloir" dont vous ne pourrez pas beaucoup sortir, à cause de murs aussi invisibles que frustrants. Heureusement cela va en s'améliorant, et certaines zones sont beaucoup plus ouvertes, et de nombreux trajets, différentes méthodes, et des objectifs secondaires seront disponibles.

 

 

Multijoueur


Crysis 3 a le mérite de proposer un multijoueur digne de ce nom (si on met de côté les bugs et les lags qui accompagnent le lancement du jeu). La majorité des modes de jeu sont assez classiques, avec par exemple le Deathmatch et le mode capture du drapeau entre autres. L'élément original est le mode Hunter, qui est assez amusant et intéressant. Dans ce dernier vous incarnez un membre du CELL, qui tente d'évacuer la zone alors qu'il est traqué par des joueurs en nanocombinaison, quasiment invincibles et invisibles (vous allez comprendre ce que subissent les PNJ dans la campagne). Si vous êtes adepte du jeu en multi, Crysis 3 reprend alors beaucoup d'intérêt.

Crysis 3 - le test

Les boss, sans être révolutionnaires sont néanmoins réussis.


Graphismes


S'il y a bien une raison pour laquelle le jeu était attendu, c'était pour ses graphismes. De ce coté la mission accomplie, du moins si vous jouez sur PC avec une bonne machine. Si vous possédez une configuration de luxe, le jeu est vraiment magnifique. Il vous faudra cependant le plus puissant des monstres pour mettre toutes les options à fond, le jeu s'avérant alors horriblement gourmand, vous aurez été prévenu. Je vous conseille aussi fortement de mettre vos pilotes graphiques à jour et de régler correctement les options, sous peine de voir le jeu crasher en boucle. Du côté des consoles forcement les choses sont moins roses, et certaines textures bloquées en basse résolution s'avèrent vraiment moches, la végétation en particulier (même les PC n'y échappent pas totalement).

 

Crysis 3 - le test

Quand je vous dis qu'il faut mettre vos drivers à jour sous peine de souffrir.


Durée de vie


Février 2013 sera à marquer d'une pierre noire en terme de durée de vie des jeux. Cela faisait longtemps que les jeux du genre étaient tombés a une dizaine d'heures de jeu, mais après Metal Gear Rising : Revengeance, voici Crysis 3 qui ne nous propose que bien peu de contenu. La campagne solo en mode difficile ne vous demandera pas plus de six à sept heures en fouillant raisonnablement pour trouver les éléments cachés et pour accomplir les objectifs secondaires. En pratique si vous foncez tout droit vers la sortie vous pouvez finir en quatre à cinq heures. Gros carton rouge ici, si vous ne comptez pas jouer au multijoueur vous finirez Crysis 3 en une soirée.

Crysis 3 Crysis 3

 

 

 

https://static.mnium.org/images/contenu/actus/JeuxVideo/20xx_Bannieres_Cdiscount/preco_crysis3.jpg

13
Aendoril il y a 7 ans

@ Ruru = Essaye quand même le premier opus, ça reste un trés bon jeu et il n'a trop vieilli.

Aendoril il y a 7 ans

Crysis 3 est la vitrine technologique et graphique d'un magasin vide.

Shazy il y a 7 ans

Cela permet d'être plus précis dans la notation :) !

cakinou il y a 7 ans

Pourquoi mettre une note sur 100 et non sur 10 ou 20 ? Ou même un autre système de notation ?

flok il y a 7 ans

Tu as jouer avec les graphismes aux max sur tes screens? Tu as quoi comme configuration?

AzzaThoT il y a 7 ans

Au moins tu peux te dire que pour les testeurs c'est bien tu peux faire une séance de 4 heures et avoir tout vu du jeu x')

Vidi il y a 7 ans

Je viens de finir le jeu il y a quelques heures , mais je me pose une question suite à je cite "Joueur surpuissant" , n'est-ce pas cela que l'on recherche lorsque l'on joue un mec en super combinaison ? et personnellement en surhumain je peux vous dire que la surpuissance contre les aliens "SANS JOUER A L'ARC" je précise , on ne la ressent pas vraiment.

Chewbacca il y a 7 ans

Je pense pas avoir la config suffisante donc c'est même pas la peine que je le teste.

Shazy il y a 7 ans

On a pas vraiment besoin de reprendre les tests des autres croit moi ;)!<br /> <br /> Robin est assez grand pour les faire tout seul !

Raiden Robin il y a 7 ans

C'était un vol éhonté de leur part de mon article. La preuve en étant qu'ils ont à présent retirer leur version. Merci pour ton troll BaDinFiniTy.

uNkz il y a 7 ans

Millenium :<br /> CRYSIS 3 [Test], le 21/02/2013 19:28:54<br /> <br /> NEWSJEUXVIDEODUCON :<br /> Crysis 3 le Test<br /> 22 février 2013 - arnaud - No Comments - Share ▼

ruru il y a 7 ans

Perso je n'ai pas joué ni au premier ni au second et j'ai aucune envie de jouer à celui la.

Bremeska il y a 7 ans

Badinfinity, avant de critiquer, pense à regarder les dates de parution de chaque articles. En effet celui de Millenium a été posté hier soir, tandis que celui de www.newsjeuxvideo.com a été posté aujourd'hui matin

L'actu

En Continu

10:44 Calendrier des sorties de jeux
10:35 Kickstarter : Sélection d'avril
18:01 Polygon Fragments - S.T.A.L.K.E.R.
06:30 Xbox Live Gold gratuit ce week-end
11:23 Laboratoire de test des PC Millenium
18:32 Dossier Crysis 3
12:46 Guide des objets de Crysis 3
00:00 Programme de la semaine de la TV3
19:28 Crysis 3 : le Test
20:00 Crysis 3 : Mode Chasseur commenté

Articles

recommandés

Découvrez le résultat du Twitch Rivals d'hier soir
Rocket Arena est disponible dès à présent !
Skull and Bones aurait été rebooté et se dirigerait vers un "jeu-service"

Guides

à découvrir

Calendrier des sorties de jeux
Crysis 3 : Guide des armes
Les personnages de Crysis 3