Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / The Elder Scrolls Online /

Première prise en main sur TESO

Première prise en main sur TESO
3

Andrew Ross, journaliste pour Massively by Joystic, a fait ses premiers pas dans l’univers de The Elder Scroll Online pendant le salon de l’E3. Dans son article, il parle de son expérience en jeu, ses impressions et énumère les points positifs et négatifs de cette démonstration.

Première prise en main sur TESO

Lors de la conférence de Sony de l'E3 2013, Zenimax et Bethesda avaient officiellement annoncé la sortie de The Elder Scrolls Online sur les consoles Next-Gen, en plus des versions PC et Mac et ont confirmé une date de sortie pour le printemps 2014.

Andrew Ross, journaliste pour Massively by Joystic, a fait ses premiers pas dans l’univers de The Elder Scroll Online pendant le salon de l’E3. Dans son article, il y parle de son expérience en jeu, ses impressions et énumère les points positifs et négatifs de cette démo

Le premier point important à souligner lors de cette première prise en main est que le concept de MMO est très peu évident à cerner. Andrew Ross préfère qualifier TESO de RPG plutôt que de MMO. Le côté « Role play » a été poussé à son extrême. Le joueur pouvant interagir avec quasi tous les éléments qui l’entoure ; allant d’un morceau de pain ou d’un sac de blé aux actes de vandalismes perpétués.  Et dans cette phase de découverte le coté multijoueurs n’est que très peu présent voir quasi inexistant. L’immersion est telle que vous aurez surement une perte de la notion du temps oubliant même de faire évoluer votre personnage.

Le deuxième point qui est mis en avant est l’utilisation de la vue à la première personne. Comme déjà discuter lors de précédent article, cette vue a bien été implantée comme une option sur TESO. Cependant nous pouvons constater que certains utilisateurs confirmés de MMO n’auront pas le réflexe ou l‘envie de la mettre. Mettant en avant le désavantage que peut procurer cette vue plus subjective. Le fait de mettre une vue à la troisième personne enlève un peu de son cachet que les joueurs ont pu connaitre sur les versions précédentes d’Elder Scrolls. Sentiments très vite effacés par une immersion dans un univers totalement bluffant.

En ce qui concerne le gameplay, Andrew Ross fut très largement conquis. Pas de gros point d’exclamation jaune au-dessus de la tête des PNJ pour vous indiquer une quête. Un système de compétence d’esquive très développé et qui demande une certaine maitrise. Une animation en combat plus que réjouissante et qui pousse le joueur à prendre plaisir à taper sur la tête des monstres et des ennemis. Et un système de bestiaire qui demandera aux joueurs de rester en alerte constante, leurs permettant ainsi d’éviter une lassitude dans le combat.

Même si ce ne fut qu’une démo, les sentiments de cette première prise en main sont globalement positifs. Nous noterons cependant le manque d’interaction entre les différents joueurs présents ; détail à mettre en parenthèse, car cette démo fut assez courte et l’immersion multijoueurs en donjons voir même en PVP n’a pas pu être testée. Et il faut rappeler que ce n’était qu’une démo et que d’ici la sortie officielle prévue pour le printemps 2014, un grand nombre de changements sont encore à prévoir.

 

Massively sur Première prise en main (Source)

J'étais un peu nouveau, aussi j'ai pensé m'entraîner sur des moutons dans un premier temps.  Un peu de sang, un peu de viande, un peu de graisse.  Intéressant, mais un peu simple.  J'ai compris certaines des bases sur la façon de se déplacer et de combattre, mais j'ai pensé que je devrais faire un tour en ville. Etant un peu vieux et laid, quand le chien est venu à moi, j'ai pensé qu'il allait m'attaquer.  Après quelques instants, j'ai réalisé qu'il était amical et j'ai parlé avec lui.  Il semblait vouloir me suivre.  Ce fut le début de ma première quête dans  The Elder Scrolls Online.

Maintenant, pour être clair, je suis venu dans cette démonstration de TESO comme un sceptique.  J'ai joué  à Star Wars: The Old Republic.  J'ai pensé que "MMO avec histoire" signifiait tuer 10 rats; choisir 1, 2 ou 3, puis chercher une autre icône de quête.  Ce n'est pas un modèle terrible, mais c'est celui qui m'a laissé me demander s'il y avait une meilleure façon de faire les choses.  Pourquoi faire un MMO là où vous pouvez simplement faire un RPG multijoueur à la place?  Je ne suis pas sûr encore de connaitre la réponse à cette question, mais je sens que je me rapproche.

Je sais que ce n'était qu'une démo, mais mon chevalier-dragon orc était seulement au niveau 6. Il a pris environ 10-15 minutes à la plupart des autres joueurs sur les stands, et donc, cela ne me dérange pas sauter cette étape.  Peut-être était-ce le fait que ce jeu soit si facile à aborder, mais la présentation m’a beaucoup aidé aussi.  Contrairement à  SWTOR, ESO  m'a toujours fait ressentir que je jouais à un RPG, et non un MMO avec une histoire très attachée.  Ne vous méprenez pas, j'ai aimé l'histoire de mon bounty hunter, mais je ne peux honnêtement pas me souvenir d'un dixième des quêtes, seulement des parties de l'histoire.  Aujourd’hui, avec ma quête de Gibblets le chien, je me souviens de nombreux détails ainsi que d'autres quêtes que j'ai trouvées accidentellement le long du chemin.

En réalité, ce n'était pas un accident.  Je ne savais pas que je commençais une quête quand je lui ai parlé.  Oui, il y avait une aura qui m'a montré que je pouvais parler à cette personne, mais le couple qui parlait de «cravaches  » avait également eu cette aura.  Après une journée de points d'exclamation jaunes et «  tuer 10 X  »,  être capable de courir et  ne pas  voir venir une quête à 1.000 mètres était rafraîchissant.

 



Et ce sentiment de découverte ne s'est pas limité à des quêtes seulement.  Je pouvais prendre presque tout !  Pain, sacs de blé, hydromel.  Les poulets pondaient des œufs, et tout était en osmose avec le monde.  Je ne jouais pas un MMO, je jouais à un RPG.  J'ai exploré un monde, trouvé des choses à faire, à refaire, et dans le processus, trouvé encore davantage à faire.  Je n'étais pas concentré sur mes statistiques ou sur le travail de compétences (encore), mais je courais dans les foyers et les mettais à sac comme un voleur. Contrairement aux PNJ dans d'autres jeux  Elder Scrolls,  personne ne semblait bouleversé.  Peut-être que cela viendra plus tard.  Je doute être capable de voler les gens aveugles dans la rue, d'assassiner un garde, ou de tuer un fournisseur, mais j'ai toujours senti que j'avais beaucoup plus de liberté que dans nombre de MMO actuels auxquels je joue.   En fait, un MMO pourrait être tassé dans un moule pour s'adapter à un RPG.  J'ai réalisé après près d'une heure que tout ce que j'avais tué était quelques moutons, rats, poulets et quelques PNJ qui m'avaient tendu une embuscade autour de la ville dans le cadre de l'une des quêtes que j'ai découvertes.  Je me suis forcé à sortir de la ville pour essayer le combat, ce qui est quelque chose qui m'arrive rarement dans un MMO de nos jours.

Alors que le jeu avait la vue à la première personne comme une option pour le combat, j'ai choisi d'essayer la troisième personne, puisque dans les MMO, vous êtes souvent en désavantage lorsque la vue est subjective.  Il n'y avait pas tellement de ressemblances à un jeu Elder Scrolls, mais le sentiment semblait assez proche : J'avais plusieurs techniques d’attaque, mais elles n'étaient pas toutes dans ma barre de raccourcis.  J'ai aimé avoir la possibilité d'interrompre non pas n'importe comment, mais par des habiletés basées sur les compétences.  Cela a drainé beaucoup d'endurance, et donc, je suppose que c'est universel. C'est très bien.   Mes autres mouvements étaient trop amusants : une chaîne pour tirer les gens vers moi, une armure d'épines, une racine à aire d'effet, et une frappe plus puissante.  Ils étaient imposants, mais je ne pouvais pas retourner mes adversaires et simplement espérer qu’ils meurent, surtout quand je tuais plusieurs ennemis à la fois ou que je les attirais avec ma chaine.  Je ne pouvais pas non plus bloquer indéfiniment.




Cela peut ressembler à un rêve pour certaines personnes, mais après avoir joué à quelques autres jeux qui se ressemblaient comme des jumeaux, j'ai trouvé dans  The Elder Scrolls Online  un bon changement de rythme.  Cependant, il m'a fait m'interroger sur son statut de MMO.  La ville me semblait un peu instanciée pour moi.  Les autres joueurs ont également été saisis par ces éléments, semblait-il.  Je ne pouvais pas voir leurs chiens, mais je pense que la plupart des joueurs de  niveau 6 qui sont entrés dans la ville faisaient la même chose que moi. Peut-être que plus tard, les quêtes impliqueront plusieurs joueurs et que les gens auront des options, mais je ne sais pas comment cela devrait fonctionner.  Un élément intelligent de l'expérience RPG a été la façon dont les conversations ont été traitées.  Il était intéressant de voir trois personnes damner un PNJ et voir un autre groupe de personne le sauver.  Je ne sais pas si ESO  possèdera cela, ou comment il va le gérer. Mais j'aimerais le savoir.

 

Flamm avec Sinic et Aidan

3
Notik2 il y a 4 ans

De toute façon c'est la mode de sortir une bête de jeu (ou d'idée) en niquant tout pour l'adapté aux consoles. Mais bon plus de $$ pour pondre encore plus de jeu nul.

milo il y a 4 ans

MMO console ca promet le pire ou le meilleur, maintenant je fais confiance a bethshesda, ils ont toujours fait de bon jeu, et puis ce texte me rassure et attise ma curiosité :)

Skipion il y a 4 ans

RIP teso :'( saleté de consoleux qui détruisent un jeu qui aurait pu etre le renouveau de DAOC

L'actu

En Continu

12:13 Calendrier des sorties de jeux
17:53 ESO: Morrowind, qu'en disent les joueurs?
18:38 Les 1001 façons de s’amuser dans ESO
16:00 TESO: Morrowind se détaille d'avantage
17:11 Morrowind débarque dans TES Online !
17:56 Gagnez des clefs pour TESO
10:12 Les principaux MMO à venir
17:04 Un premier DLC pour TESO
14:03 La rédaction TESO recrute !
22:00 TESO : à la mode free-to-play

Articles

recommandés

DBFZ : Zamasu fusionné officialisé dans le roster !
Le PSG esport recrute une équipe Dota 2 en partenariat avec LGD
Notre Tier List avec Fénix

Guides

à découvrir

Calendrier des sorties de jeux
Guide : Bien débuter sur TESO
Devenir un loup garou dans TESO