MGG / Actualités jeux vidéo / XCOM : Enemy Unknown /

Xcom: Enemy Within - Test

Xcom: Enemy Within - Test
0

Comme pour fêter l'annonce de Xcom 2, Xcom : Enemy Unknown et son extension, Enemy Within sont profitent actuellement d'une réduction de -80%

Xcom: Enemy Within - Test

Xcom : Enemy Within - Test

 

Mise à jour du 2 juin : Comme pour fêter l'annonce de Xcom 2, Xcom : Enemy Unknown et son extension, Enemy Within profitent actuellement d'une réduction de -80% sur Gamesplanet, la clé peut ensuite être activée sur Steam. Cela ramène le prix du pack complet à 5,99€. Cette offre prendra fin mercredi à 19h00.

 

Un peu plus d'un an après la sortie du très bon, mais néanmoins imparfait Xcom : Enemy Unknown, le studio Firaxis Games nous propose une extension qui vient renouveler le plaisir de jeu des vétérans du titre : Xcom : Enemy Within. Si vous en aviez assez d'attendre les attaques aliens et de vous sentir à l’abri dans le confort bétonné de votre base, les choses vont changer ici avec des ennemis humains, de nouvelles missions, de nouveaux environnements et du nouveau matériel au programme. Relançons une nouvelle campagne et découvrons ce que nous propose ce disque additionnel.

 

Xcom : Enemy Within - Brèche de sécurité

 

Genre : Stratégie au tour par tour

Plateformes : PC, Xbox 360, Ps3

Développeur : Firaxis Games

Éditeur : 2K Games

Date de sortie : 15 novembre 2013

Prix : 29,99 euros sur PC (Add-on, nécessite le jeu d'origine), 39,99 sur Xbox 360 et Ps3 (stand alone, ne nécessite pas le jeu d'origine)

 

Lance-flammes, grenades à clou, grenade fantôme, mecha de combat, autant de nouvelles possibilités tactiques en vue.

 

Les conflits parallèles


Il me semble important de préciser que Xcom: Enemy Within n'est PAS une nouvelle campagne pour Xcom Enemy Unknown. Vous aurez donc le même démarrage de campagne, la même attaque de la base alien et la même fin. Cependant vous aurez droit à de très nombreux ajouts qui viendront étoffer cette campagne, vous aurez en fait plusieurs mini-campagnes parallèles qui viendront agrémenter votre expérience de jeu pendant que vous bottez l'arrière-train de l'invasion alien qui demeure votre principal adversaire. Vous l'aurez probablement compris, ici l'objectif est de miser sur la rejouabilité du titre.

 

Tuer des humains c'est bien


Si Xcom: Enemy Unknown nous faisait affronter des hordes d'aliens de plus en plus redoutables, Enemy Within comme son titre nous le laissait entendre nous fera affronter une menace intérieure, donc des êtres humains. Une société paramilitaire secrète nommée Exalt a bien l'intention de profiter du chaos mondial et des nouvelles technologies apportées par les aliens pour s'emparer du pouvoir. Ils mènent donc un projet inverse à celui de Xcom, mais avec des moyens similaires, c'est-à-dire des hommes de terrain disposant des mêmes classes, des mêmes compétences et du même équipement, qui iront en s'améliorant au fil du temps. Cette organisation ignore totalement la menace alien, qui sert indirectement ses desseins, même s'ils ne sont en aucune façon alliés. Par contre ils voient l'organisation Xcom comme leur ennemie mortelle, de fait ils feront le nécessaire pour saper vos forces afin que vous échouiez dans votre mission. À défaut de vous attaquer directement, ils propageront la terreur dans les pays vous finançant ou ils saboteront leurs infrastructures ce qui encore une fois fermera les vannes financières. De même, il leur sera aussi possible de hacker vos recherches, ce qui vous fera potentiellement perdre des semaines de travail. Même s'il est possible d'ignorer ces illuminés pour se concentrer sur la menace alien, il semble bien plus approprié d'adopter la loi de la vendetta et de les annihiler totalement jusqu'au dernier.

 

Le Seeker visera en priorité vos soldats féminins de nationalité japonaise.

 

Pour ce faire vous disposez d'un nouvel outil, un nouveau scanner qui, contre des crédits, vous permettra de détecter les cellules nationales d'Exalt. Les cellules détectées ne peuvent plus préparer d'opérations avant quelque temps (de la même façon, elles sont révélées quelques jours lorsqu'elles ont réussi à en mener une à bien). Il vous est alors proposé d'envoyer un de vos soldats en mission d'infiltration, habillé en civil et équipé pour seule arme d'un pistolet. Après quelques jours sous couverture, il vous recontactera afin que vous meniez une opération armée sur place pour le secourir ou/et pour défendre des terminaux spécifiques contre les troupes de l'Exalt qui vont affluer de partout. Ce nouveau type de mission aide déjà à briser la monotonie routinière puisque l'objectif est différent et parce que vos adversaires seront aussi fondamentalement différents. Les hommes de l'Exalt sont des copies carbones de vos troupes comme mentionné précédemment, cela comprend donc des supports, des soldats lourds et des snipers. Si vous trouviez les aliens pénibles à vous lancer des grenades, attendez un peu d'avoir mangé une roquette dans le coin du museau, ce qui aura tué quatre de vos hommes. Bien qu'ils ne soient pas très solides, les bonshommes en face sont outrancièrement nombreux et ils ne manqueront pas d'affluer de tous les côtés pour vous déborder. Il vous faudra donc sérieusement revisiter vos tactiques habituelles et prévoir en amont du personnel adapté pour les missions d'infiltration puis d'exfiltration.

Lorsque vous réussissez une mission d'extraction de données, en éliminant l'intégralité des forces adverses, vous obtiendrez un indice sur la position de la base centrale de l'Exalt. Votre objectif est de découvrir le pays dans lequel elle se trouve et de l'attaquer pour mettre un terme définitif à leurs opérations. Pour ce faire vous pouvez attendre d'avoir assez d’indices pour déterminer avec certitude sa position ou alors tenter votre chance parmi les différents suspects, au risque de perdre ce pays si vous l'attaquez à tort. Dans tous les cas, contrairement aux aliens qui vous forcent à réagir à leurs attaques, vous êtes ici libre d'agir de façon préventive et/ou de les attaquer quand bon vous semble, ce qui est une bonne chose quand on alterne les périodes intenses avec la moitié de l'effectif à l’hôpital et les périodes creuses où rien ne se passe pendant deux semaines.



Fumigène, soin, visée holographique, sniper, roquette et foulard orange moche au programme.

 

L'homme qui valait 3 milliards vs. Robocop


Affronter une nouvelle menace est une bonne chose, mais avoir de nouveaux outils pour le faire est aussi le bienvenu. À présent les forces d'invasion alien profitent de leurs attaques pour tenter de nouvelles expériences sur les populations humaines avec une substance cybernétique nommée Meld. Cette précieuse ressource est stockée dans des capsules spéciales qui finissent sur le champ de bataille et malheureusement, les capsules les contenant s'autodétruisent après un nombre de tours déterminé pour vaporiser leur contenu. Les atteindre à temps vous demandera des prises de risque calculées, ainsi que le matériel adapté pour vous faciliter la tâche. Les vétérans du titre avaient plutôt l'habitude d'avancer millimètre par millimètre à grand renfort d'Overwatch, ils devront donc changer leurs petites habitudes s'ils veulent l'obtenir, ce qui est une bonne chose puisque cela ajoute encore un peu plus de pression.

Une fois en possession du précieux Meld, il vous sera possible de construire deux nouveaux bâtiments au sein de votre base. Le premier permettra de modifier génétiquement vos soldats pour leur offrir de nouveaux bonus par exemple de régénérer de la vie chaque tour, de contrer les attaques psioniques ou encore de sauter directement au deuxième étage. Ces modifications peuvent être faites sur cinq emplacements différents et peuvent être changées après coup si vous passez à nouveau par la caisse enregistreuse, et que votre bidasse repasse par le billard, ce qui le rendra à chaque fois indisponible quelques jours. Ce ne sont pas des choses à sous-estimer.

 

Il vous faudra vous y prendre tôt pour récolter assez de Meld pour modifier tout le monde, d'autant que les capsules sont parfois très difficiles à atteindre.

 

Le second bâtiment est moins conventionnel puisqu'il vous permettra de complètement charcuter un soldat pour le transformer en cyborg de plusieurs mètres de haut, bardé d'extensions mécaniques aussi utiles que dévastatrices, comme la capacité de détruire un couvert ou de tuer en mêlée même un Berserker. Le soldat perd donc définitivement sa classe et adopte la bien nommée classe Mec avec son propre arbre de talents, son grade étant néanmoins conservé ce qui permet d'avoir directement un Mec de haut niveau tout en se débarrassant d'un membre d'une classe pour laquelle vous avez trop d'effectifs. Le Mec ne peut pas équiper le même matériel que les autres soldats, il dispose à la place d'extensions bien spécifiques, très coûteuses. On appréciera particulièrement le lance-grenades longue portée. Pour finir, ce dernier soldat particulièrement bourrin peut servir de couvert à vos autres soldats, mais il ne peut pas lui-même bénéficier de couvertures, autant dire qu'il devra être joué très différemment des autres, un peu comme les généralement inutilisées plateformes de combat mobiles.

Enfin, les développeurs ont eu la bonne idée d'ajouter quelques petites nouveautés à droite et à gauche, comme un affichage plus clair des objets équipés, de nouvelles améliorations dans l'école des officiers avec entre autres une capacité de leadership permettant au soldat le plus gradé de partager sa volonté avec les soldats alentours (bien pratique lorsque vous allez entraîner les petits nouveaux), et surtout un système de médailles, pour lesquelles vous pouvez choisir le bonus qui leur est lié, avant de les attribuer à vos soldats. Ces bonus relativement minimes peuvent néanmoins se cumuler dans les bonnes circonstances et, comme pour les améliorations génétiques, vous serez probablement partagé entre l'envie de toutes les remettre à un seul soldat pour finir d'en faire un dieu du champ de bataille et la possibilité de les répartir entre vos hommes (et femmes) afin de mitiger les dégâts quand ce Muton fera un coup critique mortel sur votre super soldat à couvert.

 

Étrangement, vos scientifiques jettent à présent l'éthique aux orties et ne sourcillent pas quand vous faites amputer un homme valide pour en faire un robot ou quand vous touchez aux gènes de vos soldats.

 

Des aliens pas en reste


En attendant, nos ennemis de toujours n'ont pas chômé, non seulement vous aurez l'occasion de les affronter sur environ quarante nouvelles cartes qui sont bien plus exotiques, comme une ferme ou le sommet d'un immeuble dans lequel l'OVNI que vous aviez précédemment abattu s'est craché, mais ils disposent aussi de deux nouvelles unités. La première, le Seeker, sera la terreur de vos soldats isolés puisque cette pieuvre volante est capable de se rendre invisible sans limitation de durée dès que vous l'avez aperçue et en prime elle est extrêmement mobile. Le tour suivant leur engagement, les Seeker sauteront littéralement à la gorge de vos soldats pour les étrangler avec leurs tentacules, leur invisibilité couvrant leur approche. Dans ces conditions, avoir des soldats se couvrant les uns les autres et en Overwatch de préférence vous évitera des morts stupides.

Votre second adversaire sera le Mechtoïde, comme son nom le laisse entendre, nos petits amis Sectoïdes ont aussi eu droit à leur super armure de combat accompagnée d'une puissance de feu non négligeable. Le renforcement mental que lui apporte les Sectoïdes conventionnels le dotera d'un bouclier très puissant le rendant en prime quasiment invincible. Voici un adversaire à la hauteur pour vos soldats Mec.

Pour finir, les aliens amèneront cette fois le combat jusque dans votre bunker, la très attendue mission de défense de base étant enfin au programme. Je vous laisse cependant la surprise sur les modalités de la chose. Vous aurez en tout cas de quoi vous occuper entre ceci et les nouvelles missions du conseil.

 

Vous n'aurez plus à passer cinq minutes à chercher les objets que vous avez laissé sur vos soldats en cours de test psionique. Vous disposerez aussi de nouvelles options de personnalisation de vos troupes, il y en aura pour tout le monde.

 

Xcom: Enemy Within atteint son objectif en étendant de façon intelligente et intéressante le gameplay et le contenu du jeu de base. Le nouvel ennemi, l'Exalt vous forcera à aborder les missions qui vous opposeront à lui d'une façon radicalement différente et cela impactera aussi fortement votre approche au niveau stratégique. Le Meld, les nouvelles classes, les nouveaux ennemis, les nouveaux objets, les nouveaux environnements et les nouvelles missions permettent quant à eux de renouveler le contenu classique du jeu. Même les vétérans ayant déjà totalement exploré le jeu sous toutes ses coutures en Impossible Iron Man trouveront de nouveaux défis à relever et ceux qui n'avaient pas encore tenté l'aventure Xcom devraient en profiter pour se lancer, c'est une valeur sûre..

Les plus et les moins

Améliore très clairement le jeu de base Toujours quelques problèmes de caméra
L'Exalt propose un gameplay différent N'aide pas à rééquilibrer la fin du jeu
Renouvelle la durée de vie du jeu Toujours des problèmes sur l'affichage et l'apparition des ennemis
Plus de tout    

 

0

L'actu

En Continu

17:00 XCOM 2: Une extension au PC Gaming Show ?
20:20 DLC XCOM 2 : Le dernier cadeau de Shen
16:24 Xcom 2 : Test du DLC Alien Hunters
10:49 XCOM 2 : Modes de difficulté
16:31 XCOM 2 : Technologies & recherche
10:46 XCOM 2 : Les mods Day 1 révélés
09:47 Xcom à -80% sur Steam
17:59 [M] et ses viewers contre les aliens
10:37 Xcom: Enemy Within- Brèche de sécurité
17:08 Xcom : Enemy Within annoncé

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 11
Quels decks jouer pour l'extension Unis à Hurlevent sur Hearthstone ?
Calendrier des sorties de jeux