Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Battlefield 4 (BF4) /

EA bientôt au tribunal, la suite

EA bientôt au tribunal, la suite
0

Il y a quelques jours nous vous en parlions, l'éditeur Electronic Arts étaient dans de beaux draps aux États-Unis et des poursuites judiciaires étaient entamées contre lui pour, de manière à simplifier, publicité mensongère. Eh bien l'affaire avance !

EA bientôt au tribunal, la suite

Il y a quelques jours nous vous en parlions, l'éditeur Electronic Arts étaient dans de beaux draps aux États-Unis et des poursuites judiciaires étaient entamées contre lui pour, de manière à simplifier, publicité mensongère. Il était reproché aux dirigeants d'EA d'avoir volontairement trompé le public concernant leur FPS Battlefield 4 alors qu'ils savaient très bien que ce dernier n'était pas abouti et qu'il connaitrait de gros soucis dès sa sortie. En organisant une campagne de communication mensongère l'éditeur était ainsi parvenu à faire gonfler artificiellement le cours de son action en bourse.

 


Battlefield 4 ça avait l'air tellement bien ... Avant que ça sorte en fait !

 

Or justement c'est ce volet là du dossier qui va nous intéresser ce soir. De nouvelles informations sont en effet apparues jetant encore plus le trouble sur les dirigeants d'Electronic Arts. Il semblerait que ces derniers aient profité, toujours en connaissance de cause, du gonflement de leur action pour revendre des parts. De cette manière ils auraient encaissé la coquette somme de 13.2 millions de dollars sans le moindre effort. Comment ont-ils fait vous demanderez-vous certainement ? Eh bien tout simplement en organisant une campagne marketing dithyrambique sur leur FPS. Ils ont ainsi laissé croire aux investisseurs que ce jeu allait être un véritable carton et, les problèmes de communication de Call of Duty Ghosts ayant également aidé à amplifier ce phénomène, le résultat sera une belle manipulation de masse. C'est alors que l'action a grimpé à la bourse car de plus en plus de personnes pensaient que Battlefield 4 allait être une véritable révolution. Finalement, même si le jeu se vent très bien, il n'en a rien été et Call of Duty reste encore et toujours devant par exemple. De plus les nombreux problèmes liés à la sortie anticipée du FPS minent son fonctionnement et il reçoit ainsi de nombreuses critiques de la part des utilisateurs.

Concrètement les patrons d'Electronic Arts auraient donc, volontairement, menti de manière à faire gonfler artificiellement le prix de leur action et ainsi revendre au meilleur prix leurs parts. Ensuite, une fois le pot aux roses découvert, les choses allaient rentrer dans l'ordre et le prix de l'action allait revenir à la normal. Dans cette affaire ceux qui auront vendu au prix le plus haut auront ainsi empoché un joli pactole. Le site Gamespot.com met d'ailleurs à disposition un tableau récapitulant les postes et les montants empochés par certains pontes d'EA. Le pire dans cette histoire c'est que vraisemblablement les employés n'en savaient rien et qu'ils sont les premiers désolés des problèmes rencontrés avec le jeu. Nous avons d'ailleurs parlé ce matin des déclarations de l'un d'entre eux qui souhaitait rassurer les joueurs concernant les prochaines corrections.

 


Le tableau récapitulatif mis en ligne par Gamespot.com

 

Mais cela semble trop tard et ce n'est certainement plus au niveau de l'équipe de développement que l'affaire va se jouer. Les principaux acteurs de cette entourloupe sont directement visés par la plainte du cabinet Robbins Geller Rudman & Dowd LLP. Pour ne rien arranger à leurs affaires ces hommes de loi sont connus pour être plutôt efficace. Ils ont déjà par exemple à leurs actifs plusieurs grands noms de l'industrie américaine et des montants d'indemnités dépassant bien souvent les six chiffres. Alors EA tente d'ores et déjà de se défendre en arguant qu'ils ne pouvaient pas prévoir de tels problèmes à l'avance et qu'ils sont innocents.

Toutefois déjà ils reçoivent comme contre-argument qu'ils avaient lancé une version bêta publique avant la sortie officielle de Battlefield 4 et qu'une grande partie des problèmes décelés à ce moment là n'ont, pour l'heure, jamais été corrigés. Quoi qu'il en soit cette affaire, très peu relayée dans les médias, pourrait bien à terme devenir extrêmement problématique pour Electronic Arts. Plusieurs des entreprises ayant été attaquées de la sorte ont dû, soit monter un plan social derrière pour survivre, soit tout simplement mettre la clé sous la porte !

0

L'actu

En Continu

10:44 Calendrier des sorties de jeux
10:25 Sponso - Battlefied attaque la PS+ League
19:13 BF4 - Finale ESL One Pour Fnatic
16:08 La PlayStation entre dans l'eSport
22:14 Tournoi BF4 ce dimanche 16 novembre
11:10 Pas de finales pour les Masters V
15:00 Dragon's Teeth disponible
16:59 VICTORY : Le fragmovie Battlefield 4
17:40 La bêta est finie.. pour le moment!
12:00 Des infos sur Dragon's Teeth

Articles

recommandés

WoW Shadowlands : Interview exclusive de John Hight au WoW Summit 2020
Vitality présente la Vitality Summer School, un stage estival dédié aux jeunes joueurs
LCK Summer Split 2020 : Les DAMWON surclassent les Afreeca Freecs

Guides

à découvrir

Calendrier des sorties de jeux
BF4 : La classe Sniper, le Guide
BF4 : La Classe Assaut détaillée