MGG / Actualités jeux vidéo / Call of Duty Ghosts /

Rodger Saffold est le patron de Rise

Rodger Saffold est le patron de Rise
0

Il est footballeur professionnel aux USA mais il s'est aussi acheté une équipe de joueurs de Call of Duty. Comment Rodger Saffold en est arrivé là ?

Rodger Saffold est le patron de Rise

 

Il est joueur professionnel de foot US, a signé un contrat de 31,7 millions de dollars avec l'équipe des Rams pour 5 ans et adore l'eSport sur Call of Duty. Rodger Saffold est un joueur accompli, l'offensive liner des Rams est un sportif de haut niveau mais sa grande passion quand il rentre chez lui c'est de jouer à Halo et Call of Duty, de regarder les streams de joueurs pros ou de suivre les tournois sur Twitch et le site de la MLG. Sportif et joueur de jeu vidéo, existe-t-il une corrélation ? La réponse tend à l'affirmatif, surtout depuis que Rodger s'est offert la Team professionnelle Rise Nation et qu'il la dirige depuis avec Rise Bomber, le codirecteur de la nouvelle entité. C'est ce que nous rapporte Gameskinny qui est allé à la rencontre du footballeur.

 

Ma petite entreprise ne connaît pas la crise

 

Une équipe ça se gère, ça se donne, ça gagne et ça perd. Si le sportif connaît la chanson, qu'en est-il de son opinion sur ce que beaucoup d'observateurs ont appelé le cyber-athletisme ces dernières années ? Premier point sur lequel Rodger revient, c'est cette structuration dans le réel, des nombreuses démarches qu'il a fallu réaliser pour que le projet devienne viable et pérenne. Rodger se dit très impliqué dans ce projet et est totalement « dévoué » à cette nouvelle activité qui combine sa passion pour le jeu et son intérêt pour la scène compétitive. Mais la tâche n'a pas été des plus simples, même pour un joueur multimillionnaire de renom. « Ça a été une grosse étape. Il a d'abord fallu planifier les choses. L'idée en elle même était facile à avoir, mais coordonner le tout, avoir des joueurs, démarcher les sponsors, ça a été une partie de cette aventure un peu plus compliquée. »

Tombés dans la poule de l'équipe française Vitality Rises au dernier Call of Duty Championship à Los Angeles, les Rise Nation ont aligné trois victoires de rang avant d'attaquer la dernière ligne droite du championnat mondial à proprement parler. À ce niveau Rodger peut être fier de ses joueurs lui qui se sent proche d'eux « Mon expérience sportive me permet de plus aisément manager l'équipe. Je suis capable d'encadrer les joueurs et leur personnalité de manière efficace. Je les motive beaucoup pour les aider à jouer mieux. C'est quelque chose qui nous rapproche et c'est en partie du à mon expérience de footballeur professionnel. »

 

 Rodger Saffold

Le nouveau patron de Rise Nation est plutôt costaud 

 

Le but de FEARS, Loony, Pacman et Whea7s, les quatre jouers du roster ? Être dans la money, comme les américains aiment à le rappeler lorsque les phases finales d'un tournoi se rapprochent. Avec ses 1 million de dollars de cashprice il faut dire que la motivation coule de source. Rise Nation réussira l'exploit de finir à la septième marche du podium et ses 35 000$ de gains directs pour l'équipe. Une performance qui tend à démontrer que la préparation à une telle compétition ne doit pas être prise à la légère. Quand on demande à Rogders ce qu'il pense de l'état d'esprit des joueurs et du qualificatif de joueurs professionnels pour des joueurs de jeux vidéo il répond « Il y a de vrais professionnels sur cette scène. Il y a beaucoup de joueurs qui ont l'esprit professionnel et Call of Duty est aussi un jeu d'esprit. Je ne sais pas comment ils font pour se départir du stress. Mais j'anticipe à mon niveau aussi et tout le monde est au taquet quand il s'agit de partir en tournoi.»

 

Rise au COD Champ

 les Rise Nation au COD Champ

 

Des perspectives d'avenir et du savoir faire dans le domaine

 

Aux États-Unis, la scène Call of Duty est bien plus implémentée dans le quotidien des joueurs et ils sont de plus en plus nombreux ces jeunes utilisateurs à se projeter dans l'eSport. À la question de savoir ce qu'il pense de sa nouvelle expérience dans le milieu du jeu vidéo, Saffold trouve ça « dingue ». « Je n'en avais pas tout de suite pris conscience, je savais juste que j'adorais jouer à Call of Duty. Et me voilà aujourd'hui. Je vois toute cette scène depuis mon propre point de vue au lieu de le visualiser derrière mon écran d'ordinateur. C'est vraiment bien pour ces mômes. Ça montre aussi que le jeu vidéo peut aussi vous rapporter de l'argent. Ce n'est pas toujours une perte de temps. » Un point de vue recevable quand le loisir préféré des populations occidentales est parfois taxé de loisir abrutissant ou inutile.

 

Rise Gaming

Un grand nom de l'esport US demain ? 

 

Son parcours initiatique Saffold l'a entamé comme d'autres avant lui, rappelant juste qu'il suffit parfois de s'impliquer dans un domaine pour en faire une activité quotidienne. « J'ai toujours été un grand fan de Call of Duty et j'ai toujours adoré la scène eSportive du jeu. J'ai commencé par aller sur Twitch et puis j'ai commencé à regarder régulièrement les tournois sur le jeu. Et après ça, je me suis même créé une chaîne sur Twitch, tout a commencé comme ça, c'est de cette façon que je me suis retrouvé là. » L'entrepreneuriat aux USA est un facteur évident de l'aboutissement d'un tel projet, mais il est évident aussi qu'avec quelques millions sur son compte en banque, les idées trouvent plus facilement une incidence sur le réel.

Rise Nation continue son bonhomme de chemin, et si pour le moment Rodger ne semble pas intéressé par LoL auquel il ne joue pas, ni par SC2 ou DOTA, il n'exclut pas d'étendre son aventure au-delà de la scène Call of Duty : «  Il y a eu des événements qui ont attisé mon intérêt (ndlr : Saffold fait référence aux événements eSportifs sur les jeux cités s'étant déroulés dans des grands stades américains). Aujourd'hui nous avons les ressources de réaliser ce que nous devons faire jusqu'à un certain point, nous ferons quelques recherches supplémentaires dès lors qu'il s'agira d'envisager de nouvelles activités au sein de notre équipe. » Et si Rise Nation devenait dans un avenir proche un des grands noms de la scène américaine ?

 

Pour retrouver l'interview complète, cliquez sur le lien suivant.

0
MGG

L'actu

En Continu

15:14 Sièges [M] en solde jusque ce soir
16:35 Le mode Zombie sur Advanced Warfare
14:05 Les Zombies de retour sur Black Ops 3
15:37 La gazette du Mercato de la scène COD
14:58 COD en bio : John Price
14:00 Fail Award : Krnage & Melo
13:03 Advanced Warfare le Guide du Multi
14:01 AW : Toutes les maps en vidéo
18:19 Krnage : J'ai voulu revenir chez [M]
11:58 MLG Pro League S1 : Le bilan

Guides

à découvrir

Optimiser sa connexion et son ping