MGG / Actualités jeux vidéo /

Études et eSport enfin compatibles

Études et eSport enfin compatibles
1

Souvent dans l'histoire le sport électronique et les études scolaires ont été opposés, l'un empêchant l'autre, l'autre étant mal vu par l'un, bref il semblait compliqué de réunifier ces deux frères ennemis or désormais il semble que ce soit enfin chose faite.

Études et eSport enfin compatibles

Souvent dans l'histoire le sport électronique et les études scolaires ont été opposés, l'un empêchant l'autre, l'autre étant mal vu par l'un, bref il semblait compliqué de réunifier ces deux frères ennemis or désormais il semble que ce soit chose faite, tout du moins chez nos voisins. En effet l'Université de New York propose d'étudier une introduction à StarCraft, des cours de compréhension de l'eSport et des explications sur les différentes manières pour vous d'augmenter votre niveau de jeu. Vous ne rêvez pas ce programme existe bel et bien désormais et sachez que vous pouvez même bénéficier d'une bourse aux États-Unis, comme pour les joueurs des autres sports, vous permettant ainsi d'allier cours et performances en compétitions ... De jeux vidéo !

 

L'Université de New York

 

En tant que domaine en pleine expansion, le sport électronique profite ainsi de son développement pour faire son entrée au sein de plusieurs universités car New York n'est pas un cas isolé. L'Université de DePauw dans l'Indiana proposait déjà en 2010 des cours dédiés à StarCraft pendant le trimestre hivernal. Le cours visait à explorer à la fois le potentiel de l'eSport et les détails de la scène StarCraft. Même si ce n'était qu'une option dans le cursus, l'entrée du monde eSportif dans les salles de classe représentait déjà une exclusivité intéressante. Cela est notamment dû à l'arrivée parmi les employés de nouveaux membres qui suivent le monde du gaming en tant que fans ou bien même en tant que joueurs.

Autre exemple, la Corée du Sud qui avait profité de la retraite du célèbre joueur StarCraft Kang « Nal_rA » Min pour en faire un professeur d'eSport à l'Université des Arts de Séoul. Sa reconversion il l'avait débutée dès 2008 en commençant pas assurer les commentaires des matchs Broodwar à la télévision, puis ce joueur avait intégré la faculté de la capitale coréenne. On pourrait également citer l'Université de Floride qui a également intégré un module StarCraft courant 2010 dans son cursus. Cette fois le jeu n'était pas à proprement parlé étudié, il servait à expliquer des processus complexes et était un outil pédagogique plébiscité par les professeurs ainsi que les élèves. Mais ne vous inquiétez pas Broodwar n'est pas le seul à avoir intéressé le monde scolaire, un autre jeu a également permis au sport électronique de s'installer sur les bancs de l'école : League of Legends.

 

L'équipe de football américain de l'Université Robert Morris

 

League of Legends vient en effet depuis quelques jours d'intégrer le cursus de l'Université Robert Morris à Chicago. Les joueurs professionnels auront ainsi le droit à une bourse d'étude leur permettant de payer les frais, vous le savez importants, de l'autre côté de l'Atlantique. Cette fois il ne s'agit pas de cours théoriques puisque les séances d'entrainement derrière son écran son considérées comme du sport à part entière. Les élèves auront ainsi un statut équivalent à ceux qui jouent dans d'autres sections sportives à haut niveau avec un staff dédié actuellement à la recherche des heureux prétendants. L'University Robert Morris aura ainsi à la rentrée prochaine sa propre équipe League of Legends composée exclusivement de jeunes professionnels qui seront chouchoutés bénéficiant d'une réduction allant jusqu'à 50% sur leur chambre mais également au niveau des frais d'inscription. Le montant des ristournes dépendant des compétitions et du palmarès individuel de chaque candidat.

 

Riot GamesJaws sur Les débuts de la première équipe universitaire de LoL (Traduction - Source)


Pour la toute première fois, une université nord-américaine ajoute officiellement League of Legends dans son programme sportif et met sur pied une équipe universitaire pour participer l'année prochaine au North America Collegiate Championship.

Courant septembre, Robert Morris University (RMU) va lancer une team officielle de League of Legends constituée d'une équipe universitaire et de deux équipes secondaires pour l'année académique 2014-2015. En tant que membres d'une équipe scolaire officielle, les athlètes de League of Legends profiteront des mêmes aides que tout autre athlète de RMU, comme le coaching, le soutien d'une équipe de staff, du soutien scolaire, et des bourses.

Mais pourquoi RMU lance-t-elle une équipe universitaire de League of Legends ? Eh bien, Kurt Melcher, le Directeur associé sportif de l'université est un gamer de cœur, qui a joué à nombre de jeux vidéos compétitifs. Après avoir appris pour la scène étudiante de League of Legends et pris connaissance du travail d'équipe que nécessitait le jeu compétitif, il a compris que League of Legends partageait un grand nombre de caractéristiques avec tout autre sport traditionnel collégial.

RMU a déjà commencé le recrutement de sa line-up vedette, donc jetez un coup d'œil à leur annonce officielle pour obtenir davantage d'informations.

 

Sport électronique et études finissent donc par faire bon ménage l'un et l'autre même si tous ces exemples sont loin de la France. Rappelons-nous malgré tout du partenariat qui avait eu lieu en 2013 entre ACENSI et l'Electronic Sports League et où les joueurs universitaires sur StarCraft II et League of Legends avaient pu s'affronter dans un championnat national. Les finales s'étaient d'ailleurs jouées à l'ECE Paris et avaient vu le Protoss NeOAnGeL s'imposer tandis que sur LoL c'était l'équipe INP - N7.

RIOT Games organisé également actuellement la League of Legends High School Starleague en Amérique du Nord où environ 750 écoles étalées dans 46 États américains et 8 provinces canadiennes s'affrontent afin de se partager un prix de 100 000 dollars. On savait déjà que les joueurs outre-Atlantique pouvaient bénéficier d'un visa d'athlète facilitant leurs déplacements internationaux, désormais ils intègrent également doucement le cercle fermé des « vrais » sportifs de haut niveau. Reste à savoir si ce phénomène va se développer rapidement ou non car à l'heure actuelle cela demeure du domaine de l'exception.

 

 

En ce qui concerne la France, nous sommes en retard peut-être mais pas forcément totalement largués grâce notamment aux initiatives de certains fans qui parviennent à faire bouger les choses !

1
MGG
Fryoshi il y a 8 ans

Il est temps de faire des études à l'étranger!

L'actu

En Continu

15:28 Larme de vie Elden Ring : Liste et position, où les trouver ?
15:00 Bientôt deux nouveaux champions annoncés ?
14:04 Elden Ring: Le Patch 1.06 nerf le Pas de chevalier limier & Rivière sanglante mais améliore le multi
14:00 LoL : Suite à de nombreux bugs, l'événement Star Guardians est prolongé !
13:30 Twitch : Ce célèbre streameur a parié plus d'un demi millard via des jeux d'argent !
13:00 WoW WotLK : Guide du Voleur Combat de la Phase 1
12:10 Tous les codes pour obtenir des tours gratuits le 9 aout
12:05 Une lourde peine de prison visant les tricheurs sur le jeu !
12:00 LoL : Le verdict de l'affaire "Peter Zhang" est en tombé, et la punition est sévère !
11:52 Tower of Fantasy : découvrez ce qu'il faut savoir sur l'histoire du jeu

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 12
Calendrier des prochaines sorties de jeux vidéo : août 2022
Diablo Like : Top des Hack'n slash, notre sélection