MGG / Actualités jeux vidéo /

GameStop en crise, Steam s'envole

GameStop en crise, Steam s'envole
6

L'entreprise GameStop annonce la fermeture de tous ses magasins en Espagne pendant que Steam bat tous les records.

GameStop en crise, Steam s'envole

Le 12 septembre 2003 sera une date qui restera gravée dans l'histoire des jeux vidéo et pourtant, à l'époque, on ne s'attendait certainement pas à s'en souvenir de cette manière. En ce vendredi du début du XXIe siècle débarquait officiellement un logiciel qui allait changer la vie des joueurs, en effet Steam faisait son apparition. Pourtant à sa sortie rien ne fut facile pour la dernière née des idées de l'entreprise dirigée par Gabe Newell. Après des succès retentissants comme Half-Life ou son mode Counter-Strike, la compagnie américaine mettait en place une plateforme permettant aux joueurs d'accéder à un chat, à une bibliothèque de jeux, mais aussi et surtout d'acheter des produits en dématérialisé. Si Steam n'a pas inventé ce procédé, c'est aujourd'hui le numéro 1 dans le domaine permettant ainsi à Valve d'être un poids lourd durable dans le secteur des jeux vidéo, tout en empochant chaque année plusieurs centaines de millions de dollars.

 

 

 

La montée en puissance de Steam


Comme nous vous le disions précédemment lors du lancement de Steam tout n'était pourtant pas facile. Les joueurs n'étaient pas habitués à se voir imposer des règles, or le logiciel vous oblige(ait) à vous connecter à internet et à l'époque pré-ADSL les connexions n'étaient pas franchement optimales pour cela. D'ailleurs dès le départ de nombreux problèmes furent rencontrés comme des déconnexions intempestives ou des surcharges des serveurs vous empêchant tout simplement de jouer ou de réaliser vos mises à jour indispensables.

Là où Steam devait vous faciliter la vie, vous vous sentiez prisonnier d'un produit mal pensé. Heureusement avec le temps, et à force d'efforts, Valve est parvenu à nous proposer quelque chose devenu quasiment indispensable pour tout utilisateur d'ordinateur. Un catalogue de jeux indépendants énorme, des promotions régulières défiant toute concurrence et une stabilité hors pair ont permis à Steam d'atteindre il y a quelques jours les 100 millions d'utilisateurs à travers le monde. Il aura donc fallu 11 années pour arriver à un tel résultat, mais encore récemment une mise à jour à clarifié la page d'accueil de manière à optimiser toujours davantage la navigation pour les clients prouvant s'il en était besoin que rien n'est jamais vraiment terminé.

Car sur Steam vous n'êtes plus un simple joueur vous êtes bel et bien un client en puissance. Les publicités présentes partout vous ont certainement porté un jour ou l'autre à cliquer sur un lien auquel vous n'auriez jamais pensé. Vous avez également peut-être déjà succombé à l'achat d'un jeu dématérialisé via cette plateforme devenue bien plus sécurisée qu'auparavant. Car là aussi Valve a dû réaliser un gros travail afin de rassurer une communauté qui, pendant longtemps, ne se sentait pas spécialement rassurée à dépenser ses sous alors que le piratage de compte était simple et fréquent.

Mais heureusement tout cela appartient au passé aujourd'hui, et de toute manière le catalogue proposé est devenu tellement vaste qu'il est de plus en plus compliqué d'échapper à la tentation. La politique de soldes, les prix écrasés, les jeux gratuits, vous trouverez votre bonheur peu importe votre bourse. Tel un magasin physique géant, Steam est devenu un incontournable de tout « gamer » qui se respecte et les succès de jeux eSport tels que Dota 2 ou Counter-Strike: Global Offensive n'ont pu que confirmer cette position dominante. Seul point d'interrogation au final : si Steam venait à disparaitre qu'arriverait-il à tous mes jeux maintenant que ces derniers sont liés et que je ne possède plus la boite ?

 

 

 

La chute des magasins physiques


A contrario les magasins de quartiers disparaissent et il devient compliqué de retrouver dans nos contrées l'ambiance qui régnait dans les années 90. Les grandes chaines de notre enfance ont disparu, les rayons dans les grandes surfaces se réduisent et l'espace dédié aux jeux physiques se réduit également comme une peau de chagrin. Dernier événement en date, la célèbre chaine numéro 1 dans le monde GameStop a annoncé la fermeture de toutes ses boutiques en Espagne. Alors quand on sait qu'ils possèdent également dans leur escarcelle la marque française Micromania on est en droit de se demander si la prochaine étape ce ne sera pas la France. Un Hexagone sans Micromania c'est un peu la mort annoncée des jeux vidéo matérialisés et la victoire de Steam. Cette fin programmée depuis des années semble s'approcher de plus en plus et cela aura des conséquences sur vous joueurs. Nuançons toutefois notre propos, l'Espagne ne sera totalement perdue puisque la chaine concurrente Game reprend le marché à son compte même si les conditions demeurent compliquées vous vous en doutez.

Les développeurs ne s'en cachent plus, si le prix des jeux est aussi élevé en dématérialisé c'est pour soutenir le secteur des boutiques physiques indispensables selon eux. Sans cela depuis des années les magasins n'auraient pu supporter la guerre des prix à laquelle pourraient se livrer les grandes marques. La fabrication d'un boitier complet n'est pourtant pas la part la plus importante dans la conception d'un jeu vidéo. Sur une boite vendue, sa fabrication ne représente qu'une infime part du prix total évaluée entre 7 € et 9 €. L'écrasante majorité des dépenses partant dans la promotion des jeux pour les blockbusters, les frais à reverser aux studios de développement et, surtout, l'achat des licences à Microsoft, Sony ou encore Nintendo afin d'avoir le droit d'être jouable sur leurs machines. Une disparition des magasins physiques devrait donc entrainer une baisse des prix mais pas suffisante pour réaliser une véritable économie, sachant qu'on peut douter de la volonté des éditeurs de voir cette marge potentielle disparaitre.

 

 

 

Quel avenir nous attend ?


Les ventes sont plus que satisfaisantes aujourd'hui, permettant au jeu vidéo d'être la première industrie culturelle mondiale devant le cinéma et la musique. Avec un chiffre d'affaires estimé à 66 milliards de dollars en 2013 les grands groupes qui se livrent à une guerre acharnée des licences et autres DLC chercheront très certainement à profiter de l'occasion pour accroitre et le marketing et les marges. En revanche une question demeure en suspens, si comme on nous l'annonçait les contenus téléchargeables (DLC) étaient véritablement présents afin de limiter la revente à l'occasion des titres, qu'en serait-il si les jeux physiques disparaissaient ? Aurions-nous le droit à la fin des DLC ? Ne rêvons pas là aussi, tant que l'industrie ne trouvera pas un autre moyen d'accélérer la sortie de ses produits, d'améliorer ses jeux après coup et d'augmenter artificiellement le prix de vente, il parait compliqué de voir disparaitre ce qui s'apparente comme la poule aux œufs d'or depuis quelque temps.

 

Alors doit-on dire adieu à nos chers magasins pour voir débarquer un Steam tout puissant et une nouvelle guerre acharnée axée sur de la promotion à outrance et des tarifs toujours aussi élevés ? À vous de nous donner votre avis sur la question !

6
MGG
Diamanora il y a 7 ans

Je suis plutot PC et pour ma part ça fait un bout de temps que j'ai pas acheté un jeu en boutique.<br /> Il est clair qu'il y a réelement 2 façon de consommer du JV entre le PC et les consoles, avec le marché de l'occas bien plus fournis sur console et les prix des jeux plus importants, le matérialisé à encore un avenir, de plus les stores sur console sont cloisonnés par les fabriquand, ça fait longtemps que j'ai pas mis le nez dans une console mais je mettrais ma mais à coupé qu'il n'y a pas de différence de prix entre le mat et le démat donc à ce moment la pourquoi changer?<br /> Quand les consoles auront des vraies, des stores alternatifs avec possibilité d'acheter des clé autre part que sur le XBOX LIVE ou PS STORE, des vrais capacités de stockage et une plus grande facilité de tranfert des médias, la donne changera peut être.

Melphi il y a 7 ans

+1 azurr, j'y bosse aussi, le jeu console est en pleine explosion. en revanche, c'est vrais que sur PC, on fait plus rien. on vend énormément de cartes steam/lol/blizzard en revanche<br /> <br /> Trov => tu parle d'un sujet que tu ne maîtrise visiblement pas. game n'a jamais été revendu à micromania, mais a fait faillit suite à des problème de gestion (de très lourdes dettes dues à une mauvaise gestion du paiement en plusieurs fois, en gros le societé qui s'occupait de ça pour eux ne leur reversait que les premiers quarts quand il y avait des impayés, ce qu'il y a eu en grand nombre. je ne te sort pas ça au hasard on a des anciens de chez Game dans mon mag). après, micromania à racheté certains emplacements, et recruté certains employés pour éviter un "drame" pour les employés (il y avait eu des négociations avec le gouvernement, ça avait fait un peu de bruit a ce moment la ^^). malheursement, comme c'était le cas pour Game, tu a de très bon et de très mauvais magasins chez Micromania :/ QUand tu parle d'une chaine de mag, ce sera toujours le cas, peu importe le domaine. c'est d'ailleurs à ça que servent les enquête satisfactions ^^ ne pense pas que ça sert a rien, quand on a de mauvais enquêtes, on se fait incendier, au contraire, quand elle sont bonne, les magasins sont récompensés. Petit a petit, ça évitera les mauvais magasin, après ce sera jamais parfait partout ^^

azur38 il y a 7 ans

Je bosse à Micromania et tout ce que je peux vous dire c'est que, pour l'instant, y'a aucune crise des magasins et bien au contraire el CA est en constante augmentation depuis des années. Donc pour un avenir proche pas de soucis pour Micromania, par contre dans 5 ans ça c'est moins sûr...

troverniak il y a 7 ans

Sa fait déjà quelques années que les magasins Game chez moi ont été vendu a Micromania. Une telle boutique avec de bon prix se faire bouffer par escromania mais lol. Pour une ville comme Rennes ils reste plus qu'un Dok games sinon c'est du carrefour ou du escromania pourtant chez games les vendeurs était super sympa et connaisseur, c'était des vrais gamer. Bref sa dégoûte, comme d'habitude des chômeurs échanger contre du virtuel.

Mac_Coy il y a 7 ans

@apoka972 : Tu as parfaitement raison mais comme l'actualité mettait en parallèle les 100 millions d'utilisateurs et la fermeture de GameStop Espagne j'ai volontairement fait le lien. Un secteur explose pendant qu'un autre sombre, et même si le marché des consoles soutient les magasins physiques cela n'empêche pas qu'ils sont grandement concurrencés par le e-commerce physique mais également le dématérialisé via PSN et Xbox Live.<br /> <br /> Au final le résultat est le même et si les jeux PC se vendent énormément en dématérialisé et que les rayons de boites disparaissent c'est aussi à cause de cela. Je pense que tous les magasins aimeraient bien relancer leur secteur en vendant en plus des jeux PC sauf que le marché virtuel les a écarté depuis un moment maintenant.

apoka972 il y a 7 ans

c'est bien de concurrencer steam et les magasins physiques sauf que vous omettez sur une chose extrêmement importante et évidente : steam = pc / magasin physique = console (a 80%)<br /> <br /> donc steam et les autres magasins dématérialisés ont peut-être cannibalisé le secteur du jeu pc, autant sur console quand on voit des prix a 69,99€/79,99€ sur le ps store pour un jeu ps4, on se dit que les jeux physiques ont encore de la marge et donc les grands gagnants sont en fait les boutiques en ligne vendant des jeux physiques, comme amazon, playasia (pour les jeux jap) et autres, ou encore priceminister et leboncoin pour l'occasion.<br /> <br /> donc ne pas tout confondre.

L'actu

En Continu

15:01 Tous les codes pour obtenir des tours gratuits le 22 mai
14:30 Zenless Zone Zero : Date de sortie, bêta, personnages et tous les détails de l'ARPG HoYoverse
14:08 Leather V Rising : Comment farm du cuir rapidement grâce au rat géant
14:04 PA Dislyte : comment bien comprendre les points d'action ?
14:01 Animal Crossing : Ce fan imagine les profils Tinder des habitants !
14:00 LoL : le personnage méconnu qui a inspiré Viego et Arthas des jeux Warcraft
13:00 Lost Ark : Amazon s'excuse et offre de nouveaux cadeaux en guise de compensation !
12:33 Code Dislyte : Cadeaux gratuits mai 2022, liste complète
12:01 Borderlands 3 : Tout pour poncer le jeu Epic Games Store gratuit de la semaine
11:44 Pokeclicker : Tous les objets d'évolution pour obtenir les Pokémon

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 12
Calendrier des prochaines sorties de jeux vidéo mai 2022
Comment obtenir les évolutions d'Évoli dans GO : Nymphali est enfin disponible !