MGG / Actualités jeux vidéo / Call of Duty Ghosts /

ESWC 2014 qualifications précipitées

ESWC 2014 qualifications précipitées
0

Les qualifications françaises pour l'ESWC génèrent quelques polémiques, notamment sur le peu de temps qu'ont les équipes afin de se qualifier pour être parmi les 4 meilleures équipes françaises.

ESWC 2014  qualifications précipitées

Petit préambule. Comme vous le savez tous, les meilleures équipes françaises doivent se battre pour l'une des quatre places permettant d'accéder au tournoi final pour l'ESWC France. Quatre places pour cinq équipes au dessus du lot de toutes les équipes françaises sur Call of Duty. Mais aussi et surtout quatre places à prendre en seulement un mois, ce qui est très court et ce qui explique grandement, les soucis d'organisation et de participations que connaissent actuellement les quatre tournois permettant de remporter des points qualificatifs pour cet event.

 

 

Un premier tournoi problématique


Le premier tournoi a été le tournoi Glory4Gamers, où les équipes ont uniquement joué en ligne. Pourquoi faire un tournoi en ligne alors qu'on sait tous que les LANs sont plus appréciées par les amateurs de la scène Call of Duty, et aussi et surtout que beaucoup de problèmes peuvent apparaître ? Des soucis de connexion qui impliquent DDOS, déconnexions intempestives ou encore lags en tout genre. Une réponse à cette question est bien sûr la possibilité de laisser à tout le monde une chance de se qualifier, même les petites teams qui n'ont pas les moyens de se déplacer en LAN. Cette intention est louable mais peut compromettre, en cas de soucis majeurs au niveau de la connexion, la fiabilité du classement à la fin du cycle qualificatif.

 

G4G, organisateur de tournois en ligne bien connu des fans.

 

Car organiser le premier tournoi en online afin de décrocher les premiers points ESWC a été un choix pour le moins contesté. Ce sont d'ailleurs les HyperGames qui ont été les plus lésés dans cette affaire puisqu'ils se sont fait DDOS lors de leur match du 2e tour face aux iGamerz, mais ils ne sont pas les seuls puisque plusieurs équipes ont eu le même souci. Les HyperGames laisseront filer de précieux points lors de ce tournoi. Préjudiciable ? Sachant que la Team HyperGames a les moyens de participer à toutes les LANs qualificatives de cet ESWC. Il est plus que probable que les compétiteurs qui composent le T4 passent parmi les 4 équipes qualifiées pour l'ESWC France, mais la bataille sera rude, au vu de l'opposition qui existe sur la scène française.

 

 

Un second tournoi en dents de scie


Le second tournoi a été le tournoi Ultimate Arena, organisé par E2G. E2G est une organisation bien connue de la scène française Call of Duty puisqu'ils organisent l'Opale Arena ou encore la Cap'Arena. Pourtant malgré leur grande expérience de l'organisation de LANs, on ne peut pas dire que leur tournoi Ultimate Arena aura été une franche réussite. Certes, seules cinq équipes ont pris part au tournoi mais le fait de faire une phase de groupe avec ces cinq équipes afin de décider des seeds pour le premier jour a été énormément décrié.

 

Préparation de la salle pour l'Ultimate Arena.

 

Les organisateurs ont voulu rentabiliser l'événement, ce qui est somme toute normale, mais ce qui ne l'est pas, c'est la durée de la compétition lors de ce premier jour. « Tous les matchs seront streamés » à cette affirmation, la twittosphère s'est embrasée. Beaucoup se sont posés des questions, à raison, puisque cette première phase du tournoi s'est conclue vers les 3h du matin (pour 5 équipes nous vous le rappelons).

 

iGamerz contre Ascentia

 

Ce sont d'ailleurs les iGamerz qui, passablement agacés, ont déclaré forfait pour leur deux derniers matchs de groupe ce qui les a directement placés en tant que seed 5 de la compétition. Le second jour a été, lui aussi, très long. Les organisateurs ont été jusqu'à faire un winner et un loser bracket avec uniquement ces 5 équipes en lice. En dehors de ce fameux double brackets, il y a eu d'autres soucis, l'un d'eux a été un problème avec les stations de jeu qui selon certains joueurs permettaient toutes les extravagances aux équipes qui étaient sur la bonne station. Ce sont d'ailleurs les joueurs eux-mêmes qui en ont parlé lors de la finale entre les deux finalistes de cette LAN que sont les Ascentia et HyperGames.

 

 

Un troisième tournoi qui rattrape les erreurs passées


Le 3e tournoi qui a été organisé par la French Cup Organisation aura été une réussite. Nous avons vu de très beaux matchs mais aussi et surtout un surprenant vainqueur. Tout ce sera très bien passé d'ailleurs durant l'événement sauf pour deux équipes, les HyperGames qui avaient remporté l'Ultimate Arena et dans une moindre mesure d'échec puisque les Vitality auront remporté l'event mais fait rare ils n'auront remporté aucun blitz qui est pourtant le gros point fort de l'équipe Vitality.

 

Les Millenium avec Carbon en PU auront signé une superbe 4e place.

 

Contrairement aux autres LANs, il n'y aura rien à redire sur l'organisation. Mais, nous pourrons tout de même dire que les équipes nous auront donné d'énormes surprises comme par exemple les InSayed qui réalisent une superbe 3e place et qui leur permet notamment de souffler la 4e place qualificative pour l'ESWC France aux HyperGames, les reléguant à 29 points. Malheureusement, l'équipe InSayed ne prendra pas part à la SLE 14 mais au vu du résultat de la FCO #9, on se doute qu'ils auront à cœur d'au moins participer à la FCO One.

 

 

Et l'ESWC dans tout ça ?


S'il est simple de jeter l’opprobre sur les organisateurs de ces événements en ligne ou en LAN, la question qui demeure est la suivante :

« Pourquoi les administrateurs de l'ESWC n'ont-ils pas mis en place un suivi pour leurs phases qualificatives durant toute la saison de Ghosts ? ».

Première piste, la visibilité de la scène. COD est-il toujours bankable ? Avec un ESWC COD 2013 qui aura rempli le cœur des fans de joie, nous pouvions espérer une prise de risque plus importante des administrateurs concernant cette scène si singulière. À l'ESWC misait-on sur COD en fin d'année ? Une question que l'on est en droit de se poser aujourd'hui lorsque l'on ressent l'urgence de ces phases qualificatives.

Seconde piste, un problème d'organisation. Proposer quatre LANs en un laps de temps aussi réduit (nous parlons ici de 4 compétitions offline en un mois), élimine de facto, les plus petites structures de la course à l'ESWC. Pour supporter une telle cadence, nous pouvons estimer que le budget va de 1200 à 1600 € et ce, uniquement pour les déplacements et les chambres d'hôtel à réserver. Quelle petite équipe en France peut se permettre de telles dépenses sur un mois ? Surtout lorsqu'elle n'est pas située géographiquement autour de la région parisienne. Aucune.  Le résultat est visible, l'Ultimate comme précisé précédemment ne comptait que 5 équipes inscrites au compteur. Heureusement d'autres organisateurs bénéficient d'une force attractive plus forte, c'est le cas de French Cup Organisation.

 

 

En conclusion


Certes, il n'y a eu que 2 LANs et 1 tournoi en online jusqu'à présent mais, nous ne doutons pas que les deux derniers tournois seront bien mieux organisés et que les organisateurs auront appris des erreurs des deux premières LANs. Et surtout, nous espérons qu'il y aura bien plus de participants pour les deux dernières LANs auront autant de participants que lors de la FCO #9. Et puis, malgré tout, l'Ultimate Arena aura proposé de beaux matchs même si elle ne comptait que 5 participants.

Pour conclure, nous souhaitons tout de même préciser que faire 5 tournois qualificatifs en à peine un mois a été bien trop précipité et aura laissé sur le carreau beaucoup d'équipes qui auraient voulues faire partie des quatre qualifiés pour l'ESWC France, mais ici, ce n'est pas totalement la faute des organisateurs des 5 tournois qui sont en cause mais plutôt le peu de temps qu'ils ont eu pour organiser leur tournoi.

Nous espérons en tout cas que la SLE 14 et la FCO One auront énormément de succès et nous proposeront de magnifiques matchs comme ça a été le cas à la FCO #9 et à l'Ultimate Arena.

0
MGG

L'actu

En Continu

15:14 Sièges [M] en solde jusque ce soir
16:35 Le mode Zombie sur Advanced Warfare
14:05 Les Zombies de retour sur Black Ops 3
15:37 La gazette du Mercato de la scène COD
14:58 COD en bio : John Price
14:00 Fail Award : Krnage & Melo
13:03 Advanced Warfare le Guide du Multi
14:01 AW : Toutes les maps en vidéo
18:19 Krnage : J'ai voulu revenir chez [M]
11:58 MLG Pro League S1 : Le bilan

Guides

à découvrir

Optimiser sa connexion et son ping