Menu
HomeStory Cup X
Review de la compétition
  • Arbre final
  • Phase de groupes #2
  • Phase de groupes #1
  • Qualifications
  • Présentation
492

La HomeStory Cup a fêté son dixième volet le week-end du 13 au 16 novembre dans un club de Krefeld. Retour sur une compétition hors-normes.

HomeStory Cup X

HOMESTORY CUP X

HomeStory Cup X

Offline Krefeld (Allemagne)
du 13 au 16 novembre 2014
PartinG 10 000 $
Flash 6 500 $
TaeJa 2 500 $
Losira 2 500 $
Dayshi Top 24

 

Pour la dixième édition de sa compétition fétiche, Dennis « TaKe » Gehlen avait vu les choses en grand. À quelques mètres à peine de son mythique appartement, TaKe avait loué un vaste loft avec bar dédié et piscine pour y installer non seulement les 32 joueurs participant au tournoi, mais aussi les très nombreux membres de son staff ainsi, bien entendu, que les extras venus là pour profiter de la bonne ambiance, sans oublier le public qui avait fait le déplacement en masse.

De l'avis général, cet éloignement de l'appartement historique de TaKe ne fit en rien perdre sa saveur à la compétition familiale. Comme quoi, quand la famille est aussi soudée et unie que l'est celle de l'eSport, peu importe l'endroit où on se retrouve, vraiment. Les objets les plus emblématiques de la compétition avaient toutefois fait le déménagement : le fameux canapé, la table de poker, les fameuses chaises HomeStory Cup, etc. Ainsi RotterdaM, TaKe, iNcontroL, DeMusliM, Harstem, Le ToD, Funka bien sûr et tous les autres retrouvaient peu ou proue les conditions qu'ils avaient toujours connues, bien que le lieu soit différent.

 

Crédit : TaKeTV (site)

 

De l'avis général également, jamais le niveau d'une HomeStory Cup n'avait été aussi relevé que pour cet anniversaire. Certains des meilleurs joueurs de la planète étaient là, avec en guest stars absolues Flash, PartinG, Jaedong et TaeJa, assurément les quatre grands favoris du tournoi, TaeJa ayant remporté les trois dernières HSC - excusez du peu. Quatre petits nouveaux avaient dûment acquis leur qualification : First, Sacsri, Losira - l'homme le plus rapide du monde et qui a (enfin) officiellement annoncé l'abandon de son autre pseudo, KangHo - et enfin Petraeus, le Néo-zélandais remplaçant Polt.

Côté foreigners, on n'était pas en reste puisque le haut du panier était bien décidé à ne plus laisser un Coréen remporter un seul tournoi sur le sol allemand. Belle utopie ... Ainsi Snute, Bunny, Harstem, Dayshi, Socke et TLO avaient-ils quelque chance d'imposer leur rythme. Malheureusement l'histoire ne s'écrit pas toujours à l'aune des grandes ambitions et ceux-là finirent bientôt par lever le coude aussi avidement qu'ils avaient voulu en découdre in game.

 

Crédit : TaKeTV (facebook)

 

De tout le Ro32 et le Ro16, aucune surprise particulière n'est venue troubler le déroulement de la compétition. On relèvera tout de même quelques points : l'élimination de Dayshi dès la première phase de groupes, alors qu'il était placé dans le groupe le plus facile du tournoi (et de loin !). Nul besoin de remuer le couteau dans la plaie, mais tout de même, pour tous les fans de Millenium, l'élimination du Terran français par HasuObs fut douloureuse ... De la même façon, on eut pu espérer de Lilbow qu'il se débarasse de qxc dans le match des perdants du groupe H. On se console en se disant que face à Jaedong dans le dernier Bo3 du groupe, le joueur XMG n'aurait probablement eu aucune chance. La surprise foreigner du Ro32 viendra sans l'ombre d'un doute de MaNa, vainqueur de jjakji. Certes, le Terran de mYinsanity n'est pas le meilleur Coréen du monde mais tout de même, nul n'ignore que MaNa est loin de son niveau de 2012. Une belle performance du Polonais donc. Enfin, le Roi Snute, impérial, parvenu à se défaire de First puis de MaNa, sera le seul foreigner à accéder à l'arbre final. En toute logique.

Arrivait donc le Ro8, et la tension augmentait d'un cran aussi imperceptible que ténu. C'est à ce stade que se produisit la plus grande surprise de tout le tournoi : uniquement des 3-0 si l'on excepte la petite map que HyuN arracha à TaeJa. L'autre surprise vint de Losira, le qualifié et vainqueur du Top 4 Qualifier qui n'eut donc pas à débourser un seul centime pour son voyage à Krefeld. Lorsqu'on regarde le parcours du joueur Zerg, on conviendra aisément que sa route ne comportait aucune embûche particulière. Cela faisait cependant bien longtemps qu'on n'avait pas vu Losira à ce niveau-là de jeu. Une belle promesse pour 2015 ?

 

Dormira bien qui dormira le dernier ...

 

Si les matchs des quarts de finale n'avaient rien de "one-sided", les scores restent quant à eux éloquents. Et ce fut un bis repetita en demi-finales, puisque Flash et PartinG balayèrent allègrement TaeJa et Losira 3 à 0, se traçant ainsi la voie pour l'une des plus belles finales de l'année.

 

Si je vous demandais de décrire ce Best of 7 en un seul mot, 99% d'entre vous diraient indubitablement « Blink ». Eh oui, on ne change pas une équipe qui gagne : PartinG a la meilleur micro de stalkers au monde, loin devant tous les autres. Oui mais en général c'est avec ses traqueurs sans le Blink qu'il nous impressionne. Optant cette fois-ci pour des ouvertures "un tout petit peu" moins agressives qu'à l'accoutumée (et encore ...), la plus récente acquisition de yoe Flash Wolves nous a gratifiés d'un feu d'artifice de transferts.

En à peine quelques minutes, voici PartinG menant 2-0 face à Flash, le Dieu adulé non seulement par toute une génération d'ex-fans de BroodWar, mais aussi par les nouveaux conquis, ceux qui suivent la Proleague, la GSL, ou qui ont simplement appris leur leçon d'histoire. Arrive Merry Go Round ou la partie la plus WTF qu'on ait vue depuis bien longtemps. Alors que PartinG s'oriente sur un drop de Colosse (oui oui, la strat de début 2012), Flash scoute l'ensemble grâce un marine bien placé suivi d'un drop bien senti qui lui permet de voir la robo bay. Le prisme de transfert chargé de PartinG n'a même pas le temps de faire demi-tour que déjà il implose sous l'action conjuguée d'un héros viking et de quelques marines. C'en est fini de cette stratégie quitte ou double : Flash remonte au score et la foule vibre enfin.

Suivra une game absolument fabuleuse, toute en allers-retours et gagnée à l'arrachée par PartinG au bout de près de 40 minutes de lutte intense. Flash qui ne lâchera pratiquement jamais le milieu de la map (Overgrowth), Flash qui pushera la B3 du joueur Protoss encore et encore, l'empêchant longtemps de développer sa tech, ce Flash adulé trébuche. Il n'a pas vu à temps la double Forge et l'avance considérable de PartinG en upgrades, pas plus qu'il n'est parvenu à détruire ces pylônes sur la droite de la map qui warperont sans cesse des zealots et l'empêcheront, in fine, de poser une B4 pendant toute la partie. Résultat des courses : avec une économie au plus bas pour tous deux, et une micro fabuleuse de la part du joueur Protoss, Flash doit désormais remporter 3 games de suite s'il veut espérer gagner.

 

 

Il en gagnera deux. Pas les plus belles games de la série, PartinG faisant encore une fois montre de ses Blink stalkers, mais des parties intéressantes toutefois - on notera le joli SCV-pull sur Nimbus, très bien joué de la part de Flash. Ne serait-ce que parce qu'elles rendent le public sur place hystérique, les spectateurs à la maison fiévreux, et Twitter au bord de l'apoplexie, ces games contribuent à leur façon à la beauté de la finale.

Mais la plus belle de toutes ces parties fut la dernière. De par la pression qu'elle avait mis sur les joueurs et l'introduction toute en totologie de TaKe (« quoiqu'il arrive, cette map sera la dernière »), lorsque la game se lance sur Foxtrot Labs, le monde starcraftien retient son souffle. Un proxy stargate avorté, des oracles dont on se demande comment (mais comment ??) PartinG réussit à les maintenir en vie, un push - on vous le donne mille - à base de blink stalkers ... Le début de partie est atroce pour le Protoss. Les défenseurs d'Aïur s'arrachent les cheveux et le font savoir sur les réseaux sociaux. On a peine à croire que Flash ait réussi un tel exploit ! C'est sans compter l'habileté et la fourberie dont PartinG a toujours fait preuve. Une B2 posée à la gold et restée suffisamment longtemps cachée lui assureront des revenus suffisants pour maintenir la pression devant la base de Flash.

Tout ne tient pourtant qu'à un fil, et PartinG aura pour seules armes des forcefields et quelques stalkers blink pour faire face à la bioball grandissante de Flash, qui possède non seulement le stim mais aussi des médivacs. Un combat perdu d'avance si l'on avait excepté cette micro remarquable, encore une fois. Cinq bonnes minutes de « Je ne peux pas en croire mes yeux » de la part d'iNcontroL, DeMusliM et RotterdaM achèveront l'une des plus belles parties de l'année. Un MUST SEE, tout comme l'ensemble de la série.

 

Crédit : TaKeTV (facebook)

 

Mais la HomeStory Cup, c'est aussi ces situations improbables, et il était hors de question que le dixième anniversaire déroge à la règle. PartinG avait annoncé que s'il gagnait le tournoi il sauterait dans la piscine. Après un joli discours (très émouvant) sur sa mère et sa vie de progamer, voilà donc le plus troll de tous les Coréens à l'eau, avec TaKe, RotterdaM et notre Funka national, dont on saluera encore une fois le travail fabuleux.

 

Crédit : Borsti (twitter)

 

Après chaque HomeStory Cup on se demande comment TaKe pourra encore relever le niveau de jeu, l'ambiance et la convivialité pour la suivante. Mais à chaque fois il nous surprend ... alors soyez sûrs d'être là pour la HomeStory Cup XI ! Et si vous voulez le soutenir, n'hésitez pas l'aider dans sa quête de fonds pour un nouveau studio !

 

Nazca

 

492
MoonWolf il y a 4 ans

Je plussoie, c'est vraiment dommage qu'ils n'es pas organisé ça.<br /> <br /> @mol_oko Il y a encore des tournois sur BW certain même avec des cash prize pas degueu. BW n'est toujours pas mort.

mol_oko il y a 4 ans

BW c'est le passé, faut le laisser tranquille dans sa tombe maintenant :p

Hermesio il y a 4 ans

Seule GROSSE déception de ce tournoi (non je ne parle pas de la 150e déception sur Dayshi), l'absence d'un showmatch Flash/JD sur BW :(

Durn il y a 4 ans

Bah Take fait comme Anoss quoi, normal :p<br /> Sauf qu'avec lui au moins on aura les tournois promis avec...

Mun Su il y a 4 ans

Haha Nounourso... J'espère que Flash lui cassera la bouche.

Orange_BuD il y a 4 ans

Moi aussi je me ferais bien crowdfunder mon apart tiens...

Nounourso il y a 4 ans

@MunSu : Une finale n'est pas une bonne finale sans trashtalk de fanboys.<br /> <br /> La Hot6ix promet d'être intéressante. J'espère un match retour entre Flash et PartinG.

mol_oko il y a 4 ans

Les prochaines HSC devraient être sympa dans son nouvel "appart" de 2000m² :p<br /> <br /> https://www.indiegogo.com/projects/taketv-pimp-the-house

Mun Su il y a 4 ans

Les mecs ont une finale hyper tendue et mythique et s'insultent sur des trivialités... Rah Flash go gagner la Hot6cup!

TrueFail il y a 4 ans

Nepou, chut >_>.<br /> Espice de fan boy!

shanaaa il y a 4 ans

@Nounourso j'suis un bouffon parcque ton chéri a pas gagné ? :O j'pensais pas que ça te tenais autant à coeur...essaye de pas te suicider ce soir :(

Nepou il y a 4 ans

Rassures moi Sägrin tu troll ?<br /> <br /> Sinon PartiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiinG ! Putain j'aime ce mec !!!!!!!!! <br /> (pour ceux qui l'ignorerait je suis fan de PartinG et j'ai fait un article sur lui pour rentrer dans la rédac)

Beilla il y a 4 ans

Temp0 et Winter ? Qu'est ce qu'ils ont fait de bien ?

GL999 il y a 4 ans

J'ai trouve les interviews du public assez inutiles et chiantes... <br /> Sinon le cast aura ete tres agreable, toujours aussi unique et c'est ce qui fait quand meme l'interet de la hsc il faut le rappeler.<br /> <br /> c'est bien que le stream fr fasse autant de vues meme si je reste pantois devant un tel succes. Il y a une telle difference d'ambiance et de qualite de cast.

Sägrin il y a 4 ans

Pour moi le gros plus de cette HSC c'était Temp0 & Winter<br /> Sans ces 2 la je pense que le tournois auait était bidon, heureusement ils ont sauver le coup !

GL999 il y a 4 ans

Cette HSC etait sympa, nouveau cadre, smix, tempo en plus. Le seul bémol en partie rattrapé par la finale, c'etait la qualite des games. Sur 4 jours peu de rencontres memorables, les foreigners transparents, jaedong assez moyen, Taeja qui continue a se liquefier vs Flash... Mais le final y etait. Moi non plus j'ai jamais cru que PartinG finirait par mettre la derniere game.<br /> <br /> PartinG qui debute par une finale de Msi beat it puis une victoire dans une hsc sous son nouveau blason. De bonne augure pour la suite. Et ce serait dommage pour lui, son equipe et la proleague qu'il ne participe pas au prochain championnat.

mol_oko il y a 4 ans

y avait BEAUCOUP moins de lags qu'à la Blizzcon, donc HSC > Blizzcon :)

TrueFail il y a 4 ans

Vue la branlée des fors durant cette compétition, vive la Blizzcom.

Dyoss il y a 4 ans

c'est vrai que cette HSC était vraiment génial.

genzzz il y a 4 ans

hsc juste génialissime encore une fois à regardée :O finale dingue ... mais une grosse conclusion : kor > for et ça devient de pire en pire :/

L'actu

En Continu

11:25 Les données marquantes du bilan 3ème trimestre Activision-Blizzard
18:20 Blizzcon 2018 : principales annonces, résultats esport
16:07 Zeratul, nouveau commandant en Coop
20:54 Blizzcon 2018 : toutes annonces de la cérémonie d'ouverture
09:51 Mike Morhaime remplacé par J. Allen Brack en tant que président de Blizzard
18:05 Offre de stage : Community manager
16:02 Découvrez la gamme des PC Millenium
11:21 Warcraft III : notre dossier pour le 16e anniversaire
10:51 L'héritage de WarCraft III et son avenir
09:10 WarCraft III dans l'esport

Articles

recommandés

Quelques jours avant la sortie du jeu, voici une introduction à Artifact
Star Citizen : Une semaine totalement gratuite pour le Black Friday

Guides

à découvrir

Le Guide de la Campagne
Optimiser sa connexion et son ping
Guide Protoss : Premières stratégies