Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) /

Game de la semaine LCS EU 2015

Game de la semaine LCS EU 2015
0

On se retrouve pour l'analyse de la game de la semaine ! Une semaine 6 moins riche que les précédentes néanmoins. L'équipe Fnatic est cependant toujours pleine de surprises. Zoom sur leur partie contre Giants.

Game de la semaine LCS EU 2015 - 02/03/2015

Nous voilà déjà aux deux tiers de ce split des LCS Europe. Cette sixième semaine fut relativement pauvre en terme de niveau de jeu proposé par les différentes équipes. Pour cette analyse de la semaine, nous allons nous concentrer sur la rencontre opposant les Giants aux Fnatic. Une game intéressante dans laquelle nous avons aperçu Fnatic dans un tout autre style de jeu que celui auquel ils nous avaient habitués. Vous pouvez retrouver la VOD de la partie en bas de page.

 

 

La phase de draft

 

Phase de draft, avec l'ordre des picks 

 

Bans Giants : Rengar, Rumble, Lissandra

Les bans des Giants sont portés sur le duo coréen Fnatic. Reignover est une fois de plus privé de son Rengar pour la simple et bonne raison que ce champion dans les mains du coréen a trop d'impact sur la partie, autant sur les ganks et les escarmouches qu'en teamfight.

Giants a ensuite choisi d'obliger Huni à sortir de sa zone de confort en supprimant ses deux champions favoris, Rumble et Lissandra. Huni est mécaniquement très à l'aise avec ces deux champions et ils sont aussi au coeur des compositions des Fnatic. Fnatic a l'habitude de créer (et remporter) des escarmouches dans la jungle en early game grâce à la téléportation de Huni, et les bans de Rumble et Lissandra empêchent fortement l'équipe de prendre cet avantage tôt dans la partie.

 

Bans Fnatic : Jax, Sivir, Morgana

Pour la énième fois, Werlyb se voit encore dans l'interdiction de jouer son pick favori, Jax. Ce ban est quasiment indispensable contre l'équipe des Giants, leur top laner étant trop à l'aise sur ce champion.

Giants a signé sa cinquième semaine d'un beau 2-0 jouant par deux fois le combo Sivir / Morgana sur la botlane. Ce combo apporte beaucoup de mobilité et de contrôles de zone via le En-chasse de Sivir ainsi que le sombre dessein et les chaînes spirituelles de Morgana. Les Fnatic décident donc de ban cette botlane qui avait réussi aux Giants lors de la semaine précédente.

 

Picks Giants : Kennen, Rek'Sai, Zed, Corki, Thresh

La composition Giants est axée sur l'early/mid game avec un énorme potentiel de teamfight lorsque leurs champions atteignent leur niveau 6. Basée sur l'engage grâce à Thresh et Rek'Sai, et le burst via Zed, Corki, et Kennen, la composition des Giants brille tout particulièrement lors des premiers affrontements, sur le dragon notamment. Une excellente composition qui néanmoins, s'essouffle en fin de partie.

 

Picks Fnatic : Gnar, Nunu, Kassadin, Kalista, Alistar

La composition des Fnatic est radicalement différente de toutes celles qu'on a pu voir depuis le début du split. C'est notamment dû aux bans intelligents des Giants qui se sont prémunis des picks Rumble et Lissandra généralement au centre des compositions Fnatic. Le combo Alistar / Kalista est faible en 2 contre 2 contre la duolane Giants très forte en début de partie, Kalista ayant besoin d'objets pour infliger des dégâts et Alistar étant un personnage corps à corps. Steeelback a beaucoup été critiqué depuis son arrivée en LCS et Fnatic souhaite prouver son talent en nous montrant une composition centrée autour de son carry AD. Le stéroïde de vitesse d'attaque de Nunu synergise bien avec Kalista, lui permettant d'accumuler un maximum de lances sur ses cibles. Le Zéro absolu et les contrôles de zone d'Alistar et Gnar permettront de protéger cette Kalista et lui permettre d'infliger un maximum de dégâts en milieu et en fin de partie.

 

 

La game


La duolane Fnatic n'a aucun intérêt à jouer le 2 contre 2 face à une duolane Corki/Thresh très agressive en début de partie. Steeelback et YellOwStaR décident donc d'aller sur la toplane. Steeelback frôle la mort à cause d'un bon piège tendu par les Giants dans le premier buisson de la toplane. Ayant vu la duolane espagnole, Steeelback prend l'excellente décision de se diriger vers la botlane pour éviter la pression qu'auraient pu imposer Adryh et Rydle.

Le début de partie est bien maîtrisé par les Giants malgré un first blood pris par Huni et YellOwStaR sur la toplane. Les Espagnols jouent bien leur composition et parviennent à s'emparer des deux premiers dragons et des deux premières tours. Le premier teamfight entre les deux équipes se déroule à la vingtième minute au niveau du dragon. Les Giants ne parviennent pas à concrétiser leur avantage dans ce teamfight remporté par Fnatic.

Leur engage aurait pu être parfaite, mais il manquait un élément important : le flash de Werlyb. Kennen utilise sa téléportation dans le bush situé derrière la première tour des Fnatic. Il était parfaitement placé pour utiliser son flash suivi de son ultime et faire un carnage dans l'équipe Fnatic. Son sort d'invocateur lui faisant défaut, Giants décide d'initier le combat grâce à la lanterne de Thresh enchaînée par le Maelström. L'engage a été intelligemment contrée par un coup de tête de YellOwStaR sur Rydle qui empêche Kennen d'entrer dans le teamfight. Reignover enchaîne par un Zéro absolu ralentissant l'équipe Giants et permettant à Kalista d'infliger ses dégâts en sécurité. Zed tente d'assassiner le carry AD des Fnatic, mais est instantanément contrôlé par la fatigue de YellOwStaR. Les Giants ne parvenant pas à atteindre et à tuer cette Kalista trop bien protégée, ce teamfight se solde en un 3 pour 0 en faveur des Fnatic.

 

Positionnement de Rydle après que Kennen a pris la lanterne. Le Maelström ne touchera que YellOwStaR.

 

Les Fnatic enchaînent avec la prise de leur premier dragon et de la tour botlane. Ils reviennent dans la partie après un début délicat.

La partie se stabilise, l'écart de golds entre les deux équipes est presque nul, à l'avantage des Fnatic au vu de leur composition. On peut émettre un bémol sur l'itémisation de Steeelback par la suite. Il a choisi de partir sur de la survivabilité en achetant une Soif de Sang après sa Lame du roi déchu. Ce choix ne s'est pas révélé judicieux étant donné les capacités de protection apportées par Alistar et Nunu. De plus, cet item lui portera préjudice lors d'un teamfight à la 25minute où 3 membres des Giants s'en sortent avec très peu de points de vie. Le même teamfight avec un Ouragan de Runaan se serait probablement mieux passé pour l'équipe Fnatic.


GIA low hp

Fin du teamfight : Werlyb, Pepiinero et Fr3deric s'en sortent in extremis

 

Les deux équipes se tiennent toujours dans un mouchoir de poche au niveau des golds mais la composition Fnatic est maintenant nettement supérieure à celle des Espagnols à ce moment de la partie.

Le prochain teamfight se déroule à la 27e minute dans la rivière au niveau du dragon. Les Giants engagent le dragon, mais Reignover sur son Nunu flash dans l'enclos, vole ce dragon à l'aide de son smite et enchaîne avec un Zéro absolu contrôlant toute l'équipe Giants enfermée dans l'enclos du dragon. YellOwStaR rentre dans la mêlée avec un coup de tête sur Rydle l'empêchant d'agresser Kalista avec sa peine capitale (A) ou son fauchage (E). Zed utilise son ultime sur Steeelback qui ramène Alistar sur lui-même grâce à son Appel du destin lui permettant de mettre une atomisation avant que Pepiinero ne puisse infliger le moindre dégât. Les Giants ne parvenant toujours pas à tuer cette Kalista grâce à la protection que lui apporte son support, les Fnatic remportent ce fight avec un 3 pour 0.

 

Repositionnement Alistar

Alistar se repositionnant grâce à l'ultime de Steeelback rendant Zed inutile dans le teamfight

 

Les Fnatic enchaînent ce teamfight par la prise du Baron Nashor. Ils ont maintenant 5000 golds d'avance. Le dernier teamfight a lieu sur la midlane. Il est remporté par l'équipe Fnatic grâce aux golds d'avance et au bonus apporté par le Nashor. 

L'équipe menée par YellOwStaR remporte cette partie grâce à son draft brillant. Les bans des Giants montraient pourtant beaucoup d'intelligence, mais le capitaine des Fnatic avait annoncé la semaine dernière la montée en puissance de son équipe. Les joueurs nous l'ont prouvé sur cette partie et nous ont bluffés par leur inventivité dans le choix de la composition.

 

VOD de la rencontre Giants vs Fnatic
   

 

0

L'actu

En Continu

21:31 Nouvelles du mode classé et Matchmaking en 2020
15:15 LDLC et GamersOrigin, une rivalité à la française
11:04 LPL : RNG présente son équipe pour le Summer Split
22:51 Le French Zoo remporte le Streamathon
14:15 Top Esports remporte la Mid Season Cup, le tournoi de l'intersaison entre la LCK et la LPL
20:19 Wild Rift : Premiers aperçus de Gameplay et présentation des premiers champions
17:30 Une interaction insolite entre l'ultime de Ryze & le passif de Zac
16:32 Focus sur la Méta patch 10.11 : Buff global des ADC, quelles sont les répercussions ?
11:21 Wild Rift : Un aperçu de gameplay prévu dans la soirée
11:00 Mercato : Retrouvez tous les transferts pour le Summer Split

Articles

recommandés

Mercato : Retrouvez tous les transferts pour le Summer Split
LoL - Patch 10.12 : Des changements sur les failles élémentaires et les runes
Tier List des champions en Saison 10

Guides

à découvrir

Tier List des champions en Saison 10
Guide pour Volibear Jungle en S10
Guide pour Ahri Mid en S10