MGG / Actualités jeux vidéo /

Test de Dropsy, PC

Test de Dropsy, PC
0

Dropsy vous place dans la peau d'un clown qui sème l'amour autour de lui dans un point & click surprenant et réussi.

Test de Dropsy, PC

Dropsy : Test


Marre de semer la destruction autour de vous dans vos jeux préférés ? Il est temps de vous jeter dans Dropsy et de répandre l'amour à coups de câlins dans ce point & click jonglant habilement avec les émotions de ses personnages et les vôtres.

 

 


Genre : Point & click

Développeur : Tendershoot / A Jolly Corpse

Éditeur : Devolver Digital

Support : PC

Prix : 9,99€

Date de sortie : 10 septembre 2015

PEGI : 12

 

Free Hugs


Dropsy, c'est l'histoire d'un clown qui commence plutôt mal. Si vous avez regardé le trailer ci-dessus, vous savez déjà ce qu'il en est, pour les autres, je vous laisse découvrir ça par vous-mêmes. Quoi qu'il en soit, le jeu se présente comme un point & click à l'ancienne avec cependant quelques originalités. Après une brève discussion avec le premier personnage rencontré, une carte vous est présentée, accompagnée de votre premier objectif : l'occasion pour vous de partir à l'aventure dans une ville qui ne vous porte pas dans son cœur.

Les événements font que vous êtes assez peu apprécié dans le coin, cependant vous serez amené à changer cela. Si le jeu vous propose une trame principale, chaque personnage de cette ville a sa petite histoire, et vu qu'a priori il fait bon vivre dans le coin, tout le monde semble avoir un petit pet de travers qui le met en rogne. Rien n'est obligatoire, mais si vous y tenez (et vous y tiendrez), vous pouvez prendre connaissance des besoins de chacun et tenter de résoudre leurs problèmes afin d'apporter un peu de gaieté dans cette ville morose.

 

 

 

Langage des signes


L'une des particularités de Dropsy, si on excepte sa direction artistique qui jongle formidablement bien entre le malsain et le mélancolique, vient de son système de dialogue. Ici, tout se fait à l'aide de ce qu'on pourrait apparenter à des rébus. Il est difficile au début de déchiffrer tout ce qu'on nous dit, cependant ce système a le mérite d'être universel et déchiffrer tous les dialogues devient vite un jeu dans le jeu. Remplacer tous les icônes dépressifs sur votre chemin par de jolis sourires sera bien vite plus qu'un objectif secondaire à vos yeux. L'ambiance de l'univers s'en trouve terriblement changée et de ce fait votre manière de l'appréhender aussi.

Outre l'aspect purement graphique du jeu, le travail effectué sur les animations des personnages contribue là aussi à poser cette ambiance si particulière, accentuée par la bande originale du jeu qui est des plus réussies. Le tout se ponctue par les bruitages de personnages qui s'expriment dans une espèce de simlish. De plus, tout ce qui a trait à la communication dans ce jeu transpire l'universalité puisque le peu d'écriture que l'on voit est proposé dans un alphabet spécialement créé pour le jeu (vous trouverez d'ailleurs des mods pour traduire le jeu selon les déchiffrages de fans).

 

 

 

Fait pas l'clown !


Tout au long de l'aventure, vous serez donc partagé entre avancer votre propre quête et aider des gens qui ne vous aiment pas. Pour ce faire, vous naviguerez donc dans un monde ouvert relativement grand pour ce genre de jeu. De plus, le cycle jour/nuit présent dans le jeu vous oblige à repasser plusieurs fois dans les différents tableaux du jeu car selon l'heure de la journée, certains personnages sont présents ou non. Les journées sont divisées en quatre états (matin, après-midi, soir, nuit), et donc autant de possibilités de variantes pour chaque écran.

Si au début vous êtes accompagné d'un chien, vous serez rejoint par d'autres personnages dont là aussi on taira l'identité, mais qui vous aideront à atteindre des endroits inaccessibles pour vous. Chaque personnage peut être directement contrôlé pour aider Dropsy, mais chacun aura aussi sa propre quête à mener à bien qui sera tout de même moins prenante que la principale. On se retrouve donc à faire énormément d'allers-retours entre chaque tableau pour jongler entre les différents cycles de la journée ainsi que les possibilités offertes par vos différents personnages.

 

 

Au premier coup d’œil, Dropsy n'inspire pas forcément confiance avec ses personnages un peu gauches et son design qui flirte dangereusement avec le malsain. Pourtant, Dropsy est un jeu malin, qui vous rappellera les meilleurs point & clicks aux énigmes et à l'humour de la grande époque Lucas Arts. Un des meilleurs du genre depuis longtemps.

Les plus et les moins

L'ambiance Parfois trop nébuleux
Les émotions    
La direction artistique    
0

L'actu

En Continu

10:00 Que vaut la chaise gaming Anda Seat édition Fnatic ?
06:00 WoW : Notes de développement du 26 octobre au sujet du Patch 9.1.5
19:48 Solution DCE, Renfort TOTW sur FIFA 22
19:39 Que faut-il faire dans la quête "un auteur vraiment particulier" sur Genshin Impact ?
18:33 A cause d'un couac graphique, le skin Ariana Grande et plusieurs autres deviennent monstrueux
18:23 Une meilleure communication autour des bannissements est prévue
17:59 Jill Valentine et Chris Redfield arrivent sur Fortnite
17:47 MVP des Worlds 2021, Clid n'a pas cligné des yeux face à C9
17:41 Pourra-t-on travailler au Café de Robusto dans Animal Crossing New Horizons ?
17:12 Combien de jours avant la sortie de FF14 Endwalker ? Décompte et nouveautés

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 11
Quels decks jouer pour l'extension Unis à Hurlevent sur Hearthstone ?
Calendrier des sorties de jeux