Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Fallout 4 /

Test de Fallout 4, PC, Xbox One, PS4

Test de Fallout 4, PC, Xbox One, PS4
23

Partez dans les terres dévastées de Fallout 4 et découvrez un univers bourré de surprises et de bugs en tout genre.

Test de Fallout 4, PC, Xbox One, PS4

Test de Fallout 4

 

Attendu depuis de longs mois par tous les amateurs de jeux de rôle post-apocalyptiques, Fallout 4 s'est enfin laissé parcourir en long, en large et en travers. Voici notre verdict sur l'un des plus gros jeux de cette fin d'année.

Mise à jour du 15 novembre : Nous sommes retournés dans les terres dévastées du Commonwealth, cette fois avec la mouture PC du jeu. Vous pouvez retrouver nos impressions sur cette version dans le paragraphe «canarde PC».

 

 

Genre : RPG

Développeur : Bethesda Softworks

Editeur : Bethesda Softworks

Supports : PC, PS4, Xbox One

Prix : 69,99€

PEGI : 18+

 

 

 

Canarde PC


Afin d'être sûr de parcourir le titre de Bethesda Softworks dans les meilleures conditions possibles, nous l'avons testé sur une configuration bien musclée à base de GTX 980 et de I7 4790k. Forcément, avec une bécane comme celle-ci, le RPG est d'une fluidité imperturbable... Ou presque. Pour une raison inexpliquée, un problème survient lorsque nous tournons la caméra de gauche à droite : de vilaines saccades biens frustrantes gênent quelque peu nos premiers pas dans cette aventure PC. Un petit tour dans les options graphiques et malgré quelques bidouillages et recherches Internet, rien n'y fait : «Bon, il faudra donc s'en accommoder». Notre petite escapade sur Google n'a cependant pas été sans intérêt, puisqu'elle nous a permis de constater ce à quoi les gens étaient confrontés avec cette version PC : du petit bug graphique sans incidence, aux joueurs qui n'arrivaient même pas à lancer le jeu ou qui restaient bloqués dans l'ascenseur de l'abri 111, les problèmes techniques semblent en tout cas drôlement nombreux et aléatoires.

De notre côté, malgré ces fameuses saccades provenant d'on ne sait où, nous n'avons pas constaté  de bugs majeurs au cours de notre partie et Fallout 4 s'est même révélé très agréable à l’œil à plusieurs reprises. Seulement pas de miracles, cette version PC ne fait pas de F4 un meilleur RPG : il reste ce Skyrim post-apocalyptique indéniablement fun mais à l'écriture médiocre et au système de dialogues bancal. Si vous cherchez un titre aux gunfights nerveux où l'exploration est Reine, cette version PC reste évidemment le meilleur choix pour profiter du jeu, avec une optimisation plus que correcte et des avantages évidents comparés aux version consoles. Par contre si vous cherchez un vrai WRPG avec tout ce que cela implique de choix moraux impactant et de dialogues intéressants, réfléchissez-y à deux fois.

 

 

 

 

«Aaaah ! Le désert !»


Déjà largement présenté lors de la conférence E3 de Bethesda en juin dernier, l'introduction de Fallout 4 ne sera très certainement pas étrangère à grand monde. Mais pour les deux du fond qui seraient passés à travers les mailles du filet de cette communication étonnamment discrète de l'éditeur, petite mise au point : ce quatrième opus propose pour la première fois de plonger dans la peau de notre héros avant la catastrophe nucléaire qui dévastera son monde et, par extension, sa vie. Plutôt bien menée et profitant de ce «calme avant la tempête» pour vous permettre de créer votre personnage, cette mise en bouche dans Sanctuary est une parenthèse fort sympathique quoiqu'un peu trop courte finalement. C'est bête, mais on aurait aimé avoir à faire plus de choses dans la petite bourgade du Commonwealth afin de s'imprégner des lieux comme il se doit et ainsi d'être davantage atteint par sa destruction lorsque l'aventure débutera réellement. Dans son ensemble, Fallout 4 est de toute façon un titre aux ambitions scénaristiques assez pauvres, et même si quelques rebondissements ponctuent l'aventure, notamment vers la toute-fin, la faiblesse de l'écriture et le manque de conviction du doublage ont tôt fait de passer l'histoire au second plan.

La mise en scène nous replonge dix ans en arrière avec des personnages se mouvant en permanence avec un joli balai dans le train, tandis que le système de dialogues régresse sensiblement par rapport à F3 et New Vegas : en tentant de copier Mass Effect avec ses quatre choix pour chaque prise de parole, Bethesda s'est complètement loupé en proposant de simples mots à sélectionner dont découleront des phrases entières. Un gros problème résulte de ce système boiteux et des quelques erreurs de localisation constatées, on finit tout simplement par dire par erreur l'exact opposé du message que l'on souhaitait faire passer. Dans le même ordre d'idée, ces grosses lacunes engrangent des soucis côté gameplay avec des conversations qui se terminent brusquement, directement enchaînées par des fusillades vous laissant complètement exposé pendant quelques secondes : frustrant au possible. La narration du jeu est tout de même sauvée du naufrage grâce aux différentes factions aux aspirations diverses et aux thèmes abordés, comme la place d'êtres synthétiques parmi les humains. Le jeu peut également compter sur quelques seconds couteaux attachants, comme Canigou ou le détective synthétique

 

 

 

De la bombe à ton mic'


Heureusement, Fallout 4 se rattrape largement en proposant aux joueurs un univers ultra-travaillé aux panoramas somptueux et aux environnements riches en surprises. Attention, il n'y a rien ici qui bouleverse fondamentalement les vieilles habitudes de Bethesda et l'exploration se fait exactement de la même manière que dans un Skyrim, avec de nombreux points d'intérêt à découvrir qui rapporteront expérience, objets et PNJ intéressants. Car si le Commonwealth est une terre dépaysante au possible, avec des lieux aussi surprenants que glauques et inhospitaliers, l'aventurier habitué aux derniers épisodes de la franchise devrait être comme un poisson dans l'eau, malgré un radar et une interface Pip-boy quelque peu récalcitrants. Un exemple tout simple : pourquoi ne pas avoir mis un simple numéro correspondant à une quête pour s'y retrouver plus facilement sur la carte ? Le bazar occasionné par les nombreuses balises de suivi handicapent la progression et contraignent tout simplement à ne suivre qu'une quête à la fois. Là encore, la frustration est de mise et c'est un souci qui aurait pu facilement être réglé.

C'est du pareil au même au niveau des gunfights, ceux qui ont touché à Fallout 3 ou New Vegas devraient prendre leurs marques très rapidement, avec le système de points d'action et le SVAT qui ralentit largement l'action pour laisser le temps de viser une partie du corps sensible, et un pourcentage correspondant aux chances de faire mouche. Pour varier un peu les plaisirs, le jeu embarque une sélection d'armes variée, du simple revolver au fusil laser en passant par l'excellent mousquet laser ou la griffe d'écorcheur, parfaite pour se la jouer corps à corps ou infiltration. D'ailleurs, cette dernière composante du gameplay ne vole pas bien haut et il est concrètement impossible de vider une zone discrètement, à moins de dépenser tous ses points de compétence dans les caractéristiques adéquates. À cet égard, l'arbre de compétences du jeu se révèle très classique, avec des branches qui se débloquent au fur et à mesure de vos dépenses dans une catégorie donnée. Fallout 4 sait tout de même se montrer généreux, avec un système de craft complet comprenant de la cuisine, de l'alchimie, de l'amélioration d'armes ou d'armures... Mais le gros plus reste clairement la construction de colonies, qui donne enfin un sens à tout le bric-à-brac autrefois inutile et que l'on retrouve à foison dans les différents environnements du jeu : oui, prendre une cafetière ou une fourchette sert désormais à quelque chose.

 

 

 

Toi-même toussais


C'est la grosse nouveauté de ce Fallout 4 : la construction de colonies vous propose tout simplement de prendre en main la reconstruction de certains lieux-dits. Pour ce faire, vous devrez d'abord trouver l'atelier correspondant à la colonie à établir, ce qui vous donnera accès à l'interface de construction du jeu. Dans ce mode, vous pourrez recycler tous les débris que vous trouverez en matières premières, et construire par-dessus afin d'abriter vos colons. Ces derniers auront besoin de certaines ressources pour vivre, comme de l'électricité, de la nourriture ou de l'eau. Il faudra donc prendre en compte le nombre de colons qui comptent vivre sur vos terres et bâtir ensuite tout ce dont ils ont besoin pour que leur moral soit bon. Certains d'entre eux pourront même faire quelques requêtes spéciales, ce qui vous donnera accès à un onglet dédié dans votre outil de construction. Bien fichu et addictif, ce système donne vraiment la sensation de se construire un «chez soi» dans lequel on se plait à revenir afin de se décharger de toutes les bricoles qui appesantissent notre paquetage, ou tout simplement pour passer une nuit dans un lieu que l'on sait sûr, pour peu que l'on ait prévu les défenses adéquates aux alentours.

Car créer de la richesse fait forcément des envieux, il faudra systématiquement penser à ses administrés en plaçant des tourelles et des miradors en bordure de colonie afin d'assurer leur défense. Et si ça ne suffit pas, vous pouvez prendre les armes et participer à la défense de votre colonie en vous habillant par exemple de votre armure assistée, une sorte de combinaison mécha personnalisable qui booste votre résistance, annule tout dégât de chute et permet de porter des armes lourdes aisément. Cette dernière est l'autre gros argument de Bethesda pour ce Fallout 4 et il faut bien avouer qu'à l'utilisation, cette armure ne change pas grand chose, même si sa défense contre la radiation se révélera fort pratique quand viendra le moment de parcourir la Mer Luminescente, l'un des environnements les plus inspirés du jeu.

 

 

 

Ça se passe où la casse ?


Bien, il est désormais temps de faire un bilan technique de la version console de Fallout 4 et, autant le dire tout de suite, c'est pas glorieux : fidèle à la tradition Bethesda, le jeu regorge de bugs en tous genres, de l'anodin au freeze complet. Il est triste de constater qu'arrivé en 2015, le studio n'ait pas su livrer un jeu à la finition un minimum correcte. Car si certains skybox et environnements du jeu flattent la rétine, la grande majorité de nos escapades ont été percluses de problèmes d'affichages, de décors qui disparaissaient sans prévenir, de dialogues qui ne se déclenchaient pas, de ragdolls ridicules plongeant tête la première dans le sol, etc. Là encore, mieux vaut ne pas trop regarder la concurrence, sous peine de laisser couler une petite larmichette de déception. Il n'y a rien ici qui ne puisse être réglé avec un bon patch ou deux, mais concrètement pour le day one, l'optimisation du jeu et sa qualité technique sont juste médiocres, il n'y a pas d'autre mot. Comme si cela ne suffisait pas, les dialogues déjà bien salés nous laissent tout le soin d'admirer une synchronisation labiale bien à la ramasse, on se demanderait presque si les développeurs n'ont pas fait leur motion capture sur quelques canards qui devaient patauger pénards dans l'étang du coin. Comme dit plus haut, F4 peut heureusement compter sur quelques environnements de toute beauté, ainsi que sur une ville de Boston proprement gigantesque et sur une bande-son classique de pistes des années 50 sélectionnées avec soin.

 

 

 

Avec Fallout 4, Bethesda fait du Bethesda en proposant un jeu à l'univers léché riche en surprises et en quêtes annexes, mais aussi buggé jusqu'à la moelle et franchement raté côté mise en scène et écriture. Si on lui excuse volontiers ses grosses sorties de route, notamment grâce à cette sensation de liberté grisante et à ses quelques nouvelles mécaniques intéressantes comme le fameux mode construction, ce quatrième épisode canonique souffre énormément de la comparaison avec une concurrence féroce qui a établi de nouveaux standards en termes d'immersion et de narration. Un Fallout «Skyrimisé» qui plaira sans nul doute aux amateurs d'exploration et de gunfights nerveux, les fans de la licence devraient par contre n'avoir aucun mal à s'en passer.

Les plus et les moins

Univers très travaillé, dépaysement assuré Buggé du sol au plafond
Direction artistique de grande classe... ... mais une technique lacunaire
Durée de vie gargantuesque Mise en scène antédiluvienne
L'exploration, toujours aussi grisante Le système de dialogues en roue libre
Système de craft complet Écriture défaillante
L'Armure assistée Les temps de chargement : trop nombreux et trop longs
La construction de colonies Interface et radar à revoir
Bonne optimisation sur PC Les chutes de framerate violentes sur consoles (surtout à Boston)
    Finalement peu de nouveautés

 

 

Dossier Fallout 4

23
Jeff Rouge il y a 3 ans

Bonjour : Question plutôt pc "normal" (GTX 680 I73820 3.6Ghz) ou PS4

Jeff Rouge il y a 3 ans

Bonjour : Question plutôt pc "normal" (GTX 680 I73820 3.6Ghz) ou PS4

faguoren il y a 3 ans

Pas trop buggé pour ma part, sauf des soucis graphiques qui sont assez aléatoires. On pourrait jouer des heures sans aucun soucis puis pour une raison inconnue, les arbres deviennent rose fluo. La mer devient vert pomme. Les textures disparaissent. Et quand ça commence comme ça, si je continue, ça entraine à plus ou moins long terme un arrêt du jeu parce que le pilote de la carte graphique déclare forfait. - mais à ce stade là, il est déjà devenu impossible de jouer donc... sauvegarde, arrêt du jeu, redémarrage du jeu. - au moins, le PC ne freeze pas. mais si ça se trouve c'est pas le jeu qui a un problème mais ma carte graphique :D

longuedent il y a 3 ans

De ce que j'ai vu des tests réellement argumenté sur steam et pas les tests "wow c'est bo en trois lignes" la version PC rencontre aussi des problèmes de performances et d'optimisation. Franchement en tant que joueur des franchises Elder Scrolls et Fallout ce n'est pas vraiment une surprise que le jeu ne soit pas optimisé du tout à la sortie et rempli de bugs non corrigé. Il existe encore des patchs non officiels que l'on doit installer via Fallout Nexus par ce qu'ils n'ont jamais été corrigé plus de 5 ans après par Bethesda... J'ai aussi vu beaucoup de critiques sur le côté trop lisse et grand publique mais bon après depuis fallout 2 le côté on peut jouer un méchant et la reprise de la franchise depuis Fallout 3 on a pu l'oublier donc ce n'est pas une découverte et on passe d'un univers Fallout à limite Fallout au pays des bisounours et de mylittlepony... Mis à part deux quêtes par jeu cela fait bien longtemps qu'on ne peut plus qu'être légérement ironique dans un jeu Fallout. Il va falloir attendre encore 1 an ou 2 que la communauté modding fasse le travail que Bethesda n'a pas fait pour avoir un jeu correct. Sinon je trouve limite le fait que Bethesda aie fait le blackout sur les démos du jeu et les versions preview auprès des testeurs de jeu et quand on vois le résultat on a bien compris pourquoi vu que le jeu est rempli de problèmes.... Politique purement commerciale afin d'inciter les fans a acheter un jeu buggé et non finalisé....

Bot Ocarine il y a 3 ans

ça sent le test sur ps4 alrs que la vesion pc n'a rien à voir

Bot Ocarine il y a 3 ans

ça sent le test sur ps4 alrs que la vesion pc n'a rien à voir

Erwinn il y a 3 ans

Prix : 69,99€<br /> <br /> Merci du fou rire ! :')

Erwinn il y a 3 ans

Prix : 69,99€<br /> <br /> Merci du fou rire ! :')

Erwinn il y a 3 ans

Prix : 69,99€<br /> <br /> Merci du fou rire ! :')

Sozy il y a 3 ans

Bethesda fait du Bethesda, il n'y a rien d'étonnant.<br /> <br /> Les défaut sont inhérents à leur jeux, on note quand même certain progrès par rapport à Skyrim...<br /> Mais certains retour en arrière par rapport à New Vegas.<br /> <br /> En bref, les fans du genre apprécieront le jeu, et passeront encore de très bonnes et nombreuses dizaines d'heures.<br /> Peut être enchaîneront ils sur une nouvelle parties de New Vegas ?<br /> <br /> Mais dans tout les cas, on regarde tous Obsidian, en espérant qu'ils nous re pondent un truc fabuleux en se basant sur cette nouvelle mouture, qui a quand même ses qualités.

Sozy il y a 3 ans

Bethesda fait du Bethesda, il n'y a rien d'étonnant.<br /> <br /> Les défaut sont inhérents à leur jeux, on note quand même certain progrès par rapport à Skyrim...<br /> Mais certains retour en arrière par rapport à New Vegas.<br /> <br /> En bref, les fans du genre apprécieront le jeu, et passeront encore de très bonnes et nombreuses dizaines d'heures.<br /> Peut être enchaîneront ils sur une nouvelle parties de New Vegas ?<br /> <br /> Mais dans tout les cas, on regarde tous Obsidian, en espérant qu'ils nous re pondent un truc fabuleux en se basant sur cette nouvelle mouture, qui a quand même ses qualités.

Dan il y a 3 ans

Le SNAV ?! Paron ?!

Dan il y a 3 ans

Le SNAV ?! Paron ?!

Nutshell il y a 3 ans

J'ais bien vus Xbox one ? C'est dommage de testé ce genre de jeu sur console

Nutshell il y a 3 ans

J'ais bien vus Xbox one ? C'est dommage de testé ce genre de jeu sur console

shadnc il y a 3 ans

apparemment, la VO est très supérieure à la VF, car les tests US louent la qualité d'écriture ...

shadnc il y a 3 ans

apparemment, la VO est très supérieure à la VF, car les tests US louent la qualité d'écriture ...

shadnc il y a 3 ans

apparemment, la VO est très supérieure à la VF, car les tests US louent la qualité d'écriture ...

Nicksa il y a 3 ans

Ok meci pour la précision en tout cas j'ai oublier de précisier que le test est propre et argumenté, du bon travail.

Nicksa il y a 3 ans

Ok meci pour la précision en tout cas j'ai oublier de précisier que le test est propre et argumenté, du bon travail.

Nicksa il y a 3 ans

Dommage que le test soit fait sur une Xbox... ce genre de jeu est optimisé en priorité sur pc, enfin c'est à peu pret toujours comme ça que sa marche avec Bethesda, j'arrive encore à m'étonné que des testeurs critiquent les framerates de jeu avec des nouveaux moteurs graphiques hyper exigents alors que le problème vient des consoles qui sont completement à la ramasse plus que les jeux. Apres il serait bon de voir si c'est le cas aussi sur pc pour calibré un peu ce genre de critique, pour le reste de la critique je suis tout à fait d'accord mais en même temps ce genre de jeu à part le systeme de dialogue qui a l'air un peu pouris, le jeu reste largement au dessus de ce qui ce fait sur le marché.

Nicksa il y a 3 ans

Dommage que le test soit fait sur une Xbox... ce genre de jeu est optimisé en priorité sur pc, enfin c'est à peu pret toujours comme ça que sa marche avec Bethesda, j'arrive encore à m'étonné que des testeurs critiquent les framerates de jeu avec des nouveaux moteurs graphiques hyper exigents alors que le problème vient des consoles qui sont completement à la ramasse plus que les jeux. Apres il serait bon de voir si c'est le cas aussi sur pc pour calibré un peu ce genre de critique, pour le reste de la critique je suis tout à fait d'accord mais en même temps ce genre de jeu à part le systeme de dialogue qui a l'air un peu pouris, le jeu reste largement au dessus de ce qui ce fait sur le marché.

Sam Vostok il y a 3 ans

Quel dommage qu'ils n'aient pas pris plus de temps pour mieux ficeler tout ça :(

L'actu

En Continu

10:18 Calendrier des sorties de jeux
11:42 Bethesda à choisi Steam pour Fallout 76 et ses futurs titres
08:02 (Re)découvrez toute la saga des Fallout dans notre dossier
16:20 Fallout 4 gratuit jusque dimanche sur Steam
14:53 Test de Fallout 4 VR
16:04 Fallout 4 GOTY Edition débarque bientôt
06:52 E3 2017 : Doom VR & Fallout 4 VR
13:52 Fallout 4 : MàJ gratuites pour PS4 & PC
11:32 Sony change d'avis pour les mods
19:04 Test de Nuka World, la déception...

Articles

recommandés

E3 2019 : Récap des annonces, trailers et infos !
Star Citizen : le résumé complet de l'actualité de la semaine passée
Le guide complet des équipes de la 6 French League

Guides

à découvrir

Calendrier des sorties de jeux
Précisions pour les mods sur consoles
Fallout 4 : Construction de colonies