Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / Darkest Dungeon /

Test de Darkest Dungeon, PC, PS4, PSVita, Xbox One, Switch

Test de Darkest Dungeon, PC, PS4, PSVita, Xbox One, Switch
1

Finalement, Darkest Dungeon est à présent disponible sur presque toutes les plateformes actuelles, après la version PS4 et celle Switch, voici finalement la version Xbox One.

Test de Darkest Dungeon, PC, PS4, PSVita, Xbox One, Switch
90

Darkest Dungeon est un excellent titre et nous ne pouvons que nous réjouir de le voir mis à disposition d'un public toujours plus large, grâce à son portage sur Xbox One.

Ce fantastique et stressant jeu indépendant qu'est Darkest Dungeon est un classique pour les fans de rogue-like, et de gestion à la recherche de défis à relever. Nous vous livrons donc ici notre verdict pour cette version mise à jour pour la Xbox One de cet excellent rogue-like, à l'ambiance pesante et au gameplay exigeant qui est disponible sur PC depuis un moment. À l'occasion de sa sortie sur la console de Microsoft, une nouvelle version du jeu nommée Crimson Edition comprend le jeu de base ainsi que son extension, The Crimson Court. Il faudra cependant acheter séparemment le DLC du Shieldbreaker à 3,99€.

Darkest Dungeon - Introduction
  • Genre : Rogue-like / RPG
  • Développeur : Red Hook
  • Editeur : Red Hook
  • Supports : PC, PS4, PS Vita, Switch, Xbox One
  • Prix : 22,99€
  • PEGI : 16+

La Mort vous va si bien

Bienvenue dans votre nouvelle propriété jeune âme égarée. Si vous comptez restaurer ce hameau désolé pour le transformer en véritable guilde de mercenaires, vous devrez suer sang et eau pendant des semaines et des semaines, envoyer de nombreux héros dans des missions suicides, à l'intérieur de donjons habités par des hordes de créatures démoniaques. Bienvenue dans Darkest Dungeon, une histoire ténébreuse teintée de sang dont vous ne ressortirez pas indemne. Comme une sorte d'avertissement, le message qui s'affiche en début de partie annonce clairement la couleur : «Des missions devront être abandonnées, des héros vont mourir et lorsqu'ils meurent, c'est permanent…», voilà qui est fort engageant ! Néanmoins ne vous découragez pas, si Darkest Dungeon fait tout pour vous donner l'impression qu'il ne vous laissera aucune chance avec ses messages décourageants et sa direction artistique merveilleusement sombre, il est finalement bien plus accessible qu'il n'y paraît. Car même si l'investissement demandé en termes de temps et de réflexion pourra rebuter certains joueurs habitués à constamment aller de l'avant, le titre de Red Hook ne propose rien d'insurmontable pour peu que vous ayez bien cerné comment s'imbriquent les différentes mécaniques d'un gameplay très riche et intéressant. Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, qu'est véritablement D² ? Il s'agit d'un rogue-like pur jus alliant combats au tour par tour et donjons aléatoires s'explorant de salle en salle. Entre chaque mission, vous devrez également gérer votre propriété et faire évoluer votre hameau en investissant les ressources récoltées en donjons ou en recrutant de nouveaux héros.

Darkest Dungeon

Sous le soleil d'Hameau, dégâts

Darkest Dungeon est donc un titre bipolaire dans lequel deux phases de gameplay distinctes interagissent entre elles pour former un tout cohérent et franchement passionnant. Avant de partir à l'aventure, vous devrez vous assurer d'avoir recruté 4 héros, lesquels devront être positionnés par rapport à leur classe : par exemple, vous n'allez pas coller un arbalétrier au premier rang de votre formation. Vous allez le constater très vite, le positionnement de vos troupes est très important dans D², puisque les techniques disponibles de chacun de vos héros varieront en fonction de leur place dans votre escouade. D'ailleurs, leur position de prédilection et les ennemis qu'ils préfèrent attaquer en priorité est très clairement décrit dans leur fiche individuelle par l'intermédiaire d'un système de points jaunes (alliés) et rouges (ennemis) plus ou moins épais. Mais revenons plutôt à la phase de gestion du hameau qui vous permettra de vous faciliter la tâche lors de vos expéditions. Véritable Havre de paix, cette place forte est l'élément persistant du jeu, celui qui ne bougera pas quoiqu'il arrive et ce pourquoi vous devez farmer sans relâche : acheter des accessoires rares, améliorer les compétences de vos héros ou leurs équipements, soigner leur maladie ou leurs traits de caractères négatifs contre quelques pièces d'or… Tout cela n'est possible que dans le hameau.

Darkest Dungeon

Et lorsque viendra le moment fatidique de plonger corps et âme dans une quête, vous devrez encore faire un petit arrêt chez l'épicier pour vous acheter les provisions nécessaires à votre survie. L'élément indispensable lorsque vous débutez, ce sont les torches : une fois dans le donjon, elles permettent de régénérer votre jauge de lumière qui s'égraine au fur et à mesure de votre avancée. Une lumière plus faible est synonyme de combats plus difficiles mais de loots plus généreux, à vous de savoir si vous vous sentez de tenter le coup. Il faut également savoir qu'un groupe plongé dans le noir sera bien plus susceptible aux dégâts mentaux, une des meilleures idées apportée par le jeu. Concrètement, chaque héros a une jauge de santé mentale qui augmente en fonction des événements : si l'un d'eux se prend un coup critique, cela lui portera un grand coup au moral et lui remplira donc cette fameuse jauge en conséquence. Un personnage arrivé à 100 points verra son courage testé et pourra alors sombrer dans la folie, ce qui le plongera dans un état de désespoir aux effets variés, comme l'égoïsme ou le masochisme, ce qui impacte évidemment leur comportement en combat. À l'inverse, votre Héros pourra plonger dans un état de transe qui lui redonnera courage et lui permettra de motiver les troupes.

Darkest Dungeon

Les dégâts physiques ne sont donc qu'une composante des combats parmi tant d'autres, le jeu se permettant d'accumuler les afflictions et les dangers. Ce qu'il faut retenir, c'est que chaque élément de votre groupe a sa propre personnalité, basée sur chacune de vos aventures en donjon : cette évolution de personnage complexe est une des grandes forces du titre de Red Hook. Ça ne s'arrête pas là, puisque chaque coffre du jeu (ou curiosités) a différentes interactions possibles, en fonction de l'objet avec lequel vous l'ouvrez. Darkest Dungeon accumule donc un tas de micro-systèmes très cohérents auxquels vous devrez forcément prêter attention pour venir à bout de ses donjons, on notera par exemple les maladies occasionnant des malus permanents ou encore les phases de camping qui permettent d'exploiter les compétences dédiées de votre troupe. Difficile de trouver à redire sur le gameplay de D² : complet, complexe tout en étant simple d'accès, exigeant, intéressant… Le jeu en vaut clairement la chandelle et une fois pris au jeu, nous pouvons vous assurer que vous y resterez scotché un petit bout de temps.

Darkest Dungeon

Doc et martyr

Au-delà de ce gameplay dont nous ne chanterons jamais assez les louanges, Darkest Dungeon jouit également d'une ambiance unique grâce à une direction artistique qui brille de mille feux. Si l'on devait vraiment chercher un équivalent, on pourrait comparer la patte graphique du jeu à celle de Soldats Inconnus qui tourne sous le moteur Ubi Art Framework. Les différentes compositions ajoutent également au malaise ambiant, avec un thème des combats pesant et des musiques d'ambiance mélancoliques au possible. On regrettera simplement que ces dernières soient trop peu nombreuses, ce qui peut lasser sur le long-terme. On pourra également sanctionner de grosses redites au niveau des boss de zones qui ne sont pas assez variés, puisqu'il s'agit à chaque fois de variations sur les deux mêmes modèles, un peu dommage lorsque le bestiaire est aussi inspiré que celui de Darkest Dungeon. Enfin, comment ne pas mentionner la voix du narrateur qui est tout simplement excellente, avec un ton et des répliques qui tombent toujours juste, un «détail» qui finit d'achever l'atmosphère si sombre du jeu. À l'heure où ces lignes sont écrites, la version 1.0 n'est pas encore sortie, il nous reste donc quelques éléments à découvrir comme la fameuse localisation en français, le end-game et les dernières fonctionnalités du jeu : rien qui ne puisse faire de D² un jeu moins palpitant qu'aujourd'hui.

Darkest Dungeon

Portage consoles

Il aura fallu être patient mais les joueurs possesseurs des consoles Sony ont droit à un jeu meilleur que jamais pour la sortie sur Playstation 4 et PS Vita. La première bonne nouvelle est que le jeu est automatiquement acheté pour les deux plateformes et que les sauvegardes sont partagées entre les deux supports. Vous pouvez donc alterner librement entre les deux et jouer dans les conditions qui vous conviennent. De leur côté, les commandes du jeu ont été revues afin qu'elles soient adaptées et agréables à la manette.

Quelques améliorations de fond ont aussi été apportées à Darkest Dungeon, les deux patchs de contenu sortis depuis janvier qui introduisent une nouvelle classe, l'Antiquaire et les événements du hameau répondent bien à l'appel. De nouveaux bijoux, décors et événements du hameau ont aussi été ajoutés pour l'occasion afin d'enrichir davantage l'expérience de jeu.

La Nintendo Switch et à présent la Xbox One ont aussi eu droit à un portage digne de ce nom pour Darkest Dungeon, si vous n'aviez pas encore sauté le pas, le moment est venu. Le seul regret à avoir est l'absence de mods, ce qui peut chagriner quand on veut peaufiner davantage la difficulté et l'expérience de jeu.

Trailer de lancement
90

Après quelques mises à jour gratuites, une extension et un DLC et des portages sur console de qualité, Darkest Dungeon arrive enfin sous une forme plus riche que jamais. Très exigeant, ce rogue-like au tour par tour et à la direction artistique soignée vous en fera voir de toutes les couleurs si vous ne daignez pas prendre le temps de comprendre toutes les subtilités de son gameplay. À ce titre, on pourrait aisément le comparer à la série des Souls : dans l'essence, le jeu n'est pas «si» difficile, il suffit la plupart du temps de bien se préparer et de jouer intelligemment. Darkest Dungeon est en tout cas une franche réussite, un titre très addictif au degré de finition inattaquable qui risque de vous faire passer quelques nuits blanches devant votre écran.

Du tour par tour intelligent et exigeant.
La gestion du hameau, très complète et nécessaire au gameplay.
D'excellentes idées de gameplay comme la torche ou la jauge de santé mentale.
16 classes variées et originales.
Direction artistique sublime (mention spéciale à la voix-off).
On aurait aimé plus de modèles de boss différents.
Objectifs de quêtes redondants.
Pas de mods sur Xbox One
top-jeux

Les jeux multijoueurs à surveiller en 2018

Avec l'avènement du genre battle royale, le jeu en multi est plus que jamais sur le devant de la scène. Voyons ensemble quelles sont les prochaines expériences coop et/ou PVP qui risquent de vous faire vibrer en 2018 !

Un autre jeu difficile : Into the Breach
1
Sam Vostok il y a 4 ans

Excellent jeu. Une vraie petite pépite

L'actu

En Continu

10:44 Calendrier des sorties de jeux
20:04 Darkest Dungeon 2 : Annonce en vidéo et premières infos
16:23 Test de Darkest Dungeon, sur Xbox One
08:52 Sortie dans 1 semaine sur Switch
22:49 Darkest Dungeon : un nouveau DLC annoncé
16:16 Darkest Dungeon arrive sur Ipad
17:25 Crimson Court : Le Crocodilien
18:06 The Crimson Court : Guide de démarrage
11:24 The Crimson court : Guide des curiosités
11:01 Curiosités des donjons et leurs effets

Articles

recommandés

WoW Shadowlands : Interview exclusive de John Hight au WoW Summit 2020
Vitality présente la Vitality Summer School, un stage estival dédié aux jeunes joueurs
LCK Summer Split 2020 : Les DAMWON surclassent les Afreeca Freecs

Guides

à découvrir

Calendrier des sorties de jeux
Curiosités des donjons et leurs effets
Les meilleures compositions de groupe