MGG / Actualités jeux vidéo /

Radiohammer : le test

Radiohammer : le test
0

Un petit jeu musical à moindre coût par les développeurs de Blazeblue ? Le test de Radiohammer est dispo juste ici.

Radiohammer : le test

Radiohammer

 

On trouve de tout et de rien sur le Nintendo eShop, et il est toujours surprenant de voir de gros développeurs réaliser des petits jeux sur cette plateforme. Après le studio Game Freak (Pokemon), c'est Arc System Works (Blazeblue, Guilty Gear) qui fait son jeu de rythme en 2D. Aucun raté sur la partition ? Réponse ici.

 

Radiohammer - Trailer Japonais

 

Fiche du jeu

Titre du jeu : Radiohammer

Genre : Rythme

Développeur : Arc System Works / Vinyl Lab

Site officiel : Ici

Plateformes : 3DS

Prix : 5,48 € en cross-buy

 

 

Kame Hammer Ha


Radiohammer est un petit jeu de rythme en 2D développé par les grands artistes de la 2D Arc System Works. Si ce nom vous dit quelque chose, ce n'est pas seulement parce qu'il sonne comme un nom de jeu indé random, c'est sûrement parce que vous y avez déjà joué, il y a un ou deux ans. En effet, si il est tout nouveau sur le Nintendo eShop, il est déjà sorti en 2014 sur iOS et Android.

Vu la simplicité du gameplay, il n'a pas dû être bien difficile de trouver comment l'adapter à la portable de Nintendo. On a un personnage à la position fixe, et on attend des ennemis qui arrivent selon deux trajectoires : une ligne en haut et une ligne en bas. Pour les vaincre il suffit de taper sur le bouton haut quand ils viennent par le haut et sur le bouton bas quand ils viennent par le bas. S'ajoute à ça lune troisième touche, gauche, qui va servir à récupérer un bonus pour accéder plus rapidement à un mode fever, période durant laquelle chaque coup tapé en rythme rapporte plus de points. Comme dans la majorité des jeux de rythme de maintenant, il faut taper exactement en rythme pour gagner plus de points (good, great ou perfect).

Les ennemis ont des patterns assez répétitifs et tout sauf originaux. Il y a un type d'ennemi qui arrive seul, un autre qui arrive avec un pote, un autre avec 3 potes, 4 potes. Bref, on s'ennuie assez rapidement et ce n'est pas les musiques et le contenu global qui va vous retenir d'éteindre la console.

 

La première campagne est d'une facilité déconcertante

 

Un goût hammer


Pour 5,38€ Radiohammer est objectivement un jeu bien fourni dans la mesure où il propose 4 campagnes composées chacune de 3 chapitres de 5 stages chacun. Chaque campagne met en scène un personnage et un univers, mais ne change fondamentalement rien au jeu.

Le problème se pose dans la nature de ce contenu. On a déjà évoqué le fait que le gameplay n'était pas assez fourni et n'évoluait pas. Les mélodies, bien que nombreuses et jouant dans plusieurs genres, ne sont pas assez originales pour réellement maintenir notre attention comme dans un Guitar Hero où on connaît les mélodies par coeur ou un Theatrythm où la qualité est tellement présente qu'on est ému à chaque mélodie. Dans Radiohammer on a l'impression de se retrouver avec des morceaux type de chaque genre. Sachant que certains morceaux passent plusieurs fois, on a vite envie de finir le niveau pour recevoir sa petite récompense et se barrer.

La direction artistique est hyper sobre et s'adapte à l'histoire de chaque héros. Pour la première, on a une petite fille qui va devoir frapper les pervers qui la poursuivent (postulat assez marrant quand on découvre le jeu) et pour la deuxième un jeune homme qui va devoir détruire des monstres notes de musique. Le travail d'Arc System Works est toujours impressionnant en termes de 2D, mais pêche par sa direction artistique peu inspirée.

On note quand même la possibilité de rejouer les musiques via un sytème de partie rapide ou tout simplement de les ré-écouter, juste pour le plaisir, dans un menu Jukebox.

 

Le deuxième monde et ses petits monstres en note de musique.

 

Quelle frustration ce Radiohammer sur 3DS. On a ici un jeu peu coûteux et au contenu généreux qui souffre malheureusement d'un manque d'originalité flagrant. Avec un peu plus de folie dans la pléthore de mélodies qui composent le jeu et un peu plus de densité dans le gameplay on aurait pu obtenir une expérience plus que satisfaisante entre deux AAA sur la console de big N. La DA assez monotone ne renforce pas ce sentiment de jouer à un jeu générique, qu'on a déjà oublié une fois terminé en un petit après-midi.

Les plus et les moins

Une 2D soignée... ...mais terriblement peu inspirée
Une grosse palette de morceaux... ...mais qui manque de folie
Le prix  Un gameplay qui manque de profondeur
0

L'actu

En Continu

18:01 Palworld, simple skin Pokémon de Craftopia ?
17:51 [LIVE] : LoL Div 2, BK Rog face à beGenius
17:36 Warzone Pacific : Les avions auraient subi un buff
17:35 Elden Ring : La longueur de la Campagne révélée, le NG+ et de nouveaux passages de gameplay
17:32 Nintendo censure un jeu Pokémon
17:17 Un fan crée le parfait rework de Skarner
16:46 Des leaks sur Baiken, et d'autres nouveautés
16:30 Le Chevalier d'or est-il l'unité la plus "broken" jamais sortie ?
16:19 Vanguard : La méta du double canon Akimbo enfin patchée
15:18 Comment obtenir des pièces de concert ?

Guides

à découvrir

League of Legends : Tier List des champions en Saison 12
Quels decks jouer pour l'extension Divisés dans la Vallée d'Alterac sur Hearthstone ?
Calendrier des sorties de jeux