MGG / Actualités jeux vidéo /

Test de Metroid Prime : Federation Force

Test de Metroid Prime : Federation Force
0

Le titre aura beaucoup fait parler de lui chez les joueurs Nintendo l'année dernière, mais son lynchage était-il mérité ?

Test de Metroid Prime : Federation Force

Test de Metroid Prime : Federation Force, Nintendo 3DS

 

Après près de dix ans d'attente, les fans de la licence Metroid Prime peuvent enfin être servis... ou pas. L'E3 2015 de Nintendo a marqué les esprits de nombreux joueurs, et ce n'est certainement pas pour la qualité des jeux présentés. Metroid Prime : Federation Force a été très mal accueilli par les fans lors de son annonce, si bien qu'une pétition demandant l'annulation du titre avait recueilli plus de 24 000 signatures, et le compteur d'avis négatifs sur la bande-annonce du jeu battait des records. Un an après, le jeu développé par le studio derrière des titres de qualité, tels que Mario Smash Football ou Luigi's Mansion 2, est finalement disponible en exclusivité sur consoles de la famille Nintendo 3DS. Voyons ce que Federation Force a dans le ventre.


 


Genre : FPS, Coopération

Développeur : Next Level Games

Éditeur : Nintendo

Prix : 34,99 €

Support : Nintendo 3DS

PEGI : 12+

Date de sortie : 2 septembre 2016

 

 

 

Le retour des pirates de l'espace


Metroid Prime est de retour ! Federation Force aura su faire parler de lui, dommage pour ses développeurs que ce soit la déception des joueurs qui ait fait autant de bruit. Pas de panique, il ne s'agit pas de Metroid Prime 4 mais bien d'un spin-off, tout comme l'opus Hunters l'était en 2005 sur Nintendo DS. Le jeu se divise en deux parties : le mode campagne et le mode Blast Ball. On reviendra sur ce dernier plus tard, on s'intéresse d'abord au mode principal. Le mode histoire est une suite directe à Metroid Prime 3 : Corruption, sorti en 2007 sur Wii.

Nous sommes en l'an 20X6 du calendrier cosmique, et voilà que les pirates de l'espace sont affaiblis, mais ce n'est pas une raison pour ne pas s'en préoccuper. La fédération galactique lance donc l'opération Golem et le joueur part à l'aventure, seul ou à plusieurs, à bord de leur exosquelette. Trois planètes, issues du système des Bermudes, sont disponibles : Excelcion est une planète recouverte de glace, Bion a un environnement de type désertique, enfin, Talvania est une planète abandonnée abritant une centrale électrique. Ce sont finalement les trois seuls environnements que l'on rencontre dans le titre, et cela donne très vite un sentiment de répétitivité. Vous l'aurez compris, on a ici affaire à un spin-off qui n'a pas grand chose à voir avec la franchise Metroid Prime, en dehors du prétexte de l'histoire. Nintendo a pris le risque de coller l'étiquette «Metroid Prime» sur le jeu, et même si Samus est bel et bien intégrée dans le jeu et fait quelques apparitions furtives, elle reste un PNJ sans réel intérêt.

 

 

Nous voilà tout juste plongés dans l'univers de Metroid Prime : Federation Force, et la première chose qui saute aux yeux est le design tout en chibi des personnages. Une erreur de conception qui ne s'accorde pas vraiment avec un style de jeu comme le FPS, et qui par ailleurs retire toute crédibilité à un titre à l'ambiance dite «sérieuse». Le jeu commence par une phase de tutoriel pour appréhender le jeu comme il le faut, et prendre en main des contrôles pas si simples au départ. Si les deux gâchettes spécifiques aux modèles New de la Nintendo 3DS sont inutiles, le petit stick droit, propre à cette révision, permet quant à lui une rotation verticale de la caméra, qui est fort utile pour les allergiques des fonctionnalités gyroscopiques. Car à l'instar de Splatoon sur Wii U, Metroid Prime : Federation Force les utilise énormément et permettent une grande fluidité dans les mouvements. L'interface est assez intuitive et ressort très bien en 3D, qui est par ailleurs réussie, assez rare pour être souligné.

Les missions s'enchaînent sans réel fil conducteur, avec des prétextes très classiques dans le genre pour nous faire avancer. L'histoire a toujours été un élément important dans la série des Metroid Prime, particulièrement dans le troisième opus avec l'intégration d'une narration, il y a donc de quoi décevoir lorsqu'on apprend qu'elle est anecdotique dans Federation Force. Un système de power-up à récolter dans les niveaux et à assigner avant chaque début de mission permet de choisir son équipement dans une quantité limitée par le poids. Des mods, cachés un peu partout dans les niveaux permettent quant à eux d'améliorer son mécha avec des bonus de puissance ou de défense par exemple, bien qu'ils ne soient pas toujours très utiles.


 

«Jolie carrosserie !»

 

Il faut être clair, l'intérêt du jeu en solo est très limité. Metroid Prime : Federation Force est pensé pour être joué en coopération, en local ou en ligne, et si certains passages peuvent s'avérer amusants en multijoueur, le jeu est vraiment ennuyeux seul. Un mod à usage illimité est utilisable en solo, vous ajoutant de la puissance et de la résistance, mais certains passages sont assez complexes à passer même dans ces conditions. Des drones peuvent aussi vous assister lorsque vous êtes seul ou à deux, mais leur intérêt est très limité puisqu'ils se contenteront de tirer de temps en temps sur les ennemis face à vous. En ligne, il vous est possible de jouer avec votre liste d'amis mais pas seulement : il suffira que des groupes inférieurs à quatre joueurs existent quelque part dans le monde pour que vous puissiez les rejoindre, encore faut-il que vous ayez atteint le même niveau de jeu que ces derniers.



Comme dit précédemment, le mode histoire pourrait en décevoir plus d'un. Mais tout n'est pas perdu ! C'est là qu'intervient le mode Blast Ball, une sorte de football galactique qui se joue en trois contre trois. En dehors du fait que la «balle» est énorme et doit se déplacer par la force du laser de l'arme du joueur et non avec ses pieds, c'est du football assez classique et pas des plus passionnants, vite répétitif même. Par ailleurs, une démo gratuite est disponible sur le Nintendo eShop, vous permettant de vous essayer à ce sport de façon illimitée.

On fait assez vite le tour du soft. Les mots peuvent sembler durs puisque Nintendo mais aussi Next Level Games sont de façon générale des labels de qualité, pourtant Metroid Prime : Federation Force est très inégal dans ses qualités et donne l'impression d'être bâclé. Le jeu n'est en rien un Metroid Prime, même les musiques ne nous évoquent rien, peut-être Star Wars à la limite. On aurait apprécié des missions plus immersives et une histoire qui nous plongerait jusqu'à la fin du jeu, mais ce n'est pas le cas. Évidemment, Nintendo n'a pas oublié d'intégrer son réseau social Miiverse au jeu, qui permet de poster des messages dans le forum dédié. Les amiibo sont bien sûr de la partie : en scannant la figurine de certains personnages emblématiques de l'univers Nintendo, vous obtiendrez une peinture rappelant le personnage en question. Le gameplay est là, mais de nombreux autres éléments sont manquants. Quel gâchis.


Non, ce n'est pas Samus, mais une peinture pour votre mécha qui se débloque en scannant un amiibo à son effigie.

 

Bien que Metroid Prime : Federation Force ne soit pas la catastrophe annoncée, on peut malgré tout comprendre la frustration des joueurs face à ce spin-off sans originalité. Pas très amusant, le jeu frôle parfois le ridicule avec son design tout en chibi qui ne rend pas si bien. Les missions sont de qualité très inégale, la bande-son ne fait pas honneur à la franchise et le mode Blast Ball est très moyen. Bref, rien de bien extraordinaire en somme. On s'y attendait, et c'est dommage que Nintendo ne nous surprenne plus comme à une époque. Étrangement, le jeu pourrait plaire aux non-connaisseurs de la saga Metroid, on le recommande donc aux néophytes uniquement. Si vous êtes à la recherche d'un FPS en coopération assez classique, vous pourrez donc peut-être apprécier Federation Force. Peut-être.

Les plus et les moins

Le retour de Metroid Prime... ...mais qui n'a rien à voir avec la licence
La coop plutôt sympathique Intérêt limité, surtout en solo
Techniquement bon Mode histoire en solo ennuyeux
La 3D réussie Le mode Blast Ball n'arrange rien
    Personnages au design chibi ridicules

  Bande-son décevante
    Missions très inégales en termes de qualité et de difficulté
    Calibrage en fonction du nombre de joueurs douteux

 

0
MGG

L'actu

En Continu

22:30 Il échappe à une peine de 45 ans de prison et finit par faire 75 films et obtenir 3 nominations aux Oscars
22:00 "Le meilleur film de tous les temps", on a trouvé le film parfait si l'on en croit Quentin Tarantino !
21:27 "C'est probablement la scène la plus puissante des livres", 13 ans plus tard, cette scène de Game of Thrones hante encore le créateur de la célèbre saga fantastique
20:00 Il y a 17 ans, un pirate ultra mystérieux a été annoncé dans One Piece et on sait aujourd'hui de qui il pourrait s'agir
19:00 "Vous pouvez jouer pour toujours", le patron de Helldivers 2 a un plan ultra ambitieux pour son jeu, et c'est une excellente nouvelle pour les joueurs
18:00 8 ans après la sortie d'un des meilleurs Dark Souls, un joueur français casse complètement le jeu grâce à une découverte improbable !
17:30 Depuis 15 ans, cette mamie joue tous les matins à ce jeu culte de Nintendo et ça a complétement changé sa vie !
17:15 MSI : Affrontement épique entre BLG et T1 !
16:08 WoW Cataclysm : Donjon d'Ombrecroc, Guide des boss du donjon en Mode Normal et Héroïque
16:00 La meilleure série de Disney+ aura finalement deux saisons de plus alors qu'elle devait s'arrêter après 10 épisodes !

Guides

à découvrir

Quels decks jouer en Standard actuellement ?
Calendrier des prochaines sorties de jeux vidéo : mai 2024
Archéologie WoW Cataclysm : Tout savoir sur ce métier, les sites de fouilles et ses récompenses