MGG / Actualités jeux vidéo / Call of Duty /

EnVyUs, un parcours de rêve sur BO3

EnVyUs, un parcours de rêve sur BO3
0

Après un tournoi parfait de bout en bout, EnVyUs a remporté le COD Champs face à Splyce. Retour sur le parcours de cette équipe taillée pour la victoire mais pour qui la saison n'a pas toujours été facile.

EnVyUs, un parcours de rêve sur BO3

 

Après quatre jours de compétition intense, le COD World League Championship 2016 vient de prendre fin. Après de nombreuses surprises et des rebondissements incroyables, ce sont finalement les Américains de la Team EnVyUs qui remportent le titre et les 800 000$ de cashprize en s'imposant contre les Anglais de Splyce en grande finale. Retour sur le parcours des champions de la saison Black Ops 3.

 

Une année en constante progression

Après une saison Advanced Warfare en demi teinte jalonnée de nombreux changements de line-up, la célèbre structure décide de remplacer pas moins de trois joueurs à l'aube de la saison Black Ops 3. Seul rescapé de ce rostermania, JKap a été rejoint par SlasheR, ACHES et TeePee pour former un quatuor de trois anciens champions du monde.

Après une qualification facile pour la Call of Duty World League, l'équipe n'arrive pas à s'imposer dans le top américain avec uniquement des cinquièmes places jusqu'aux playoffs de la saison 1 CWL compris. Déçus et agacés de ne pas jouer les premiers rôles, les problèmes extra-sportifs et la mésentente entre les joueurs prennent le pas sur la compétition. Les joueurs se scindent en deux camps et la structure met fin au calvaire en se séparant du duo ACHES-TeePee pour recruter les talentueux Apathy et John. Touché par l'échec de la Team Liquid au tournoi de relégation, Apathy prend son envol et intègre les Boys in Blue en compagnie de John, révélation de la saison sous le maillot Luminosity. Après une première MLG en demi-teinte, cette nouvelle line-up se met en marche et s'impose tout doucement comme l'une des meilleures formations du monde. Après 13 semaines de compétition, EnVy finit la seconde saison régulière de CWL à la première place. Alors que les principaux favoris aux playoffs se font sortir dès le premier tour, JKap et les siens assurent le titre.
Présents le mois dernier à la dernière MLG de la saison, les nV se font surprendre dès les quarts de finale par Rise Nation mais réalisent une remontée de loser bracket exceptionnelle pour échouer seulement en grande finale lors du second BO5.


Les EnVyUs ont remportés la saison 2 de CWL après une première saison en demi teinte


Une phase de poule maîtrisée

La fin de l'année approche et la victoire aux playoffs a permis aux EnVyUs d'obtenir le seed 1 NA et d'ainsi bénéficier d'un groupe moins compliqué. Placés avec les Cloud9, la Team Orbit ANZ et les Vitality, les Boys in Blue étaient grands favoris dans la course à la qualification pour le bracket final.  Opposés à leurs compatriotes de Cloud9 de ACHES, pour son premier match, EnVyUs commence son tournoi de la pire des façons en perdant le point stratégique 248 à 250 et la SnD 5 à 6. Dans l'obligation de gagner les trois dernières cartes au risque de démarrer par une défaite, JKap et les siens relèvent la tête pour finalement remporter le match 3 à 2.

A peine le temps de digérer cette victoire face à leur principal concurrent que l'équipe était de retour sur les consoles pour défier les Australiens de la Team Orbit et tenter d'obtenir une deuxième victoire qui leur assurerait la qualification. Face à des joueurs ANZ dépassés, les Américains déroulent leur jeu sans difficulté pour s'imposer facilement 3 à 0 et ainsi clôturer leur première journée de compétition.

Déjà assurés de participer à la phase finale du tournoi, les nV terminent leur phase de poule en affrontant les Européens de chez Vitality avec comme seul enjeu la bataille pour la première place. Malgré une défaite sur la SnD, l'expérience des nV a vite pris le pas sur la jeunesse et  la fougue des Européens.


L'expérience de ses joueurs, notamment JKap a permis à nV de se sortir d'une situation délicate face à C9


Une domination implacable dans le bracket final

Première de son groupe avec le maximum de points possibles, la Team EnVyUs n'a malheureusement pas pu profiter de ce statut pour s'offrir un huitième de finale plus facile. En effet, à cause de sa défaite face à compLexity le premier jour, Optic Gaming a terminé deuxième de son groupe et s'est donc retrouvée sur le chemin des nV dès le deuxième jour. Ce choc, qui aurait pu être la finale du tournoi, a tenu toutes ses promesses dès la première carte avec un retournement de situation en faveur du Greenwall. Accrochés sur les trois cartes suivantes, les EnVyUs arrivèrent cependant à se sortir des griffes de Scump et de son équipe pour s'imposer 3 à 1 et ainsi envoyer les grandissimes favoris des championnats du monde en loser bracket.
Boostés par cette victoire importante, Apathy et ses coéquipiers se retrouvent confrontés aux autres favoris de chez FaZe en quart de finale. Alors que l'on s'attendait à nouveau à un match d'anthologie, les nV remportent aisément la rencontre avec notamment un 18 à 8 en Uplink.
Le top 6 en poche, les Boys in Blue avancent en demi finale face aux surprenants Européens de chez FAB Esport. Face à des jeunes joueurs sur-motivés, les nV ont parfois été pris de vitesse et ont même concédé la SnD. Cependant, grâce à leur solidité dans les modes à spawn, les NA s'imposent 3 à 1 pour rallier la finale WB et s'assurer d'un top 3.
Alors qu'eux même ont connu un bracket très compliqué avec les deux principaux favoris de l'évènement, JKap et les siens retrouvent en finale du WB la Team eLevate qui, quand à elle, a profité d'un parcours plutôt aisé si l'on exclu la demi finale face à Rise Nation. Cet affrontement fut l'un des plus impressionnant du tournoi et restera sûrement dans les annales du COD Championship. Après une victoire assez facile en point stratégique, EnVyUs remporte les trois première manches de SnD et semblait alors partie pour gagner tranquillement son match. Malheureusement pour eux, Nagafen, Faccento, Aqua et FeLonY se réveillent et enchainent 6 rounds pour s'imposer 6 à 3 sur la SnD. A nouveau en position de force durant l'Uplink avec peu de temps à jouer, nV se fait à nouveau surprendre pour perdre la carte 10 à 11 et ainsi n'être plus qu'à une map du loser bracket. Sous la pression, les Boys in Blue s'en sont remis à des performances hors norme d'Apathy et John pour se relancer et finalement remporter la capture de drapeau et la SnD décisive.


John et Apathy ont été les grands artisans de la victoire d'EnVyUs dans ce tournoi


Une grande finale maîtrisée et un titre de MVP en prime

Après un repos mérité pour laisser la finale de loser bracket se jouer, les joueurs de la Team EnVyUs font leur retour sur le mainstage quelques heures après leur finale WB. Alors que beaucoup de personnes ne les voyaient pas à ce niveau après leur élimination prématurée du winner bracket, ce sont finalement bien les Européens de Splyce qui viennent défier les Américains en grande finale de l'évènement.
Troisième match consécutifs pour Joshh et les siens après la reprogrammation de la demi finale de LB face à FAB, cette finale donnait l'eau à la bouche tellement les deux équipes furent impressionnantes tout au long du tournoi. Le spectacle ne s'est pas fait attendre avec un premier point stratégique de folie sur Fringe où les Splyce ont remonté un handicap de plus de 100 points pour finalement l'emporter avec plus de 50 points d'avance grâce notamment à un énorme travail de Rated. Les Européens lancèrent parfaitement leur finale mais n'ont pas pu confirmer lors d'une SnD lancée par un énorme ACE de John, une game accrochée seulement lors des quatre premiers round mais finalement empochée par les américains 6 à 2. Malgré un niveau de jeu incroyable de la part des Anglais, les Boys in Blue marchent sur l'eau avec des stratégies parfaites et des gunfights à couper le souffle pour aller chercher l'uplink dans les dernières secondes. Le capitaine JKap a ensuite fait parler son art et a mené ses troupes à la baguette sur la capture de drapeau, la Team EnVyUs s'adjuge le titre de champions du monde.

Cette victoire mémorable permet à la célèbre structure d'enfin remporter l'évènement après deux finales perdues sur Black Ops 2 et Ghosts. Ce titre est aussi l'occasion pour JKap de gagner une deuxième bague de champion après celle de l'année dernière tout en confirmant l'exceptionnelle carrière de ce joueur qui aura donc connu trois finales dont deux victoires en quatre participations au COD Champs. Comme si ce titre ne suffisait pas à cette équipe, John a été désigné MVP du tournoi après avoir réalisé des actions prodigieuses tout au long du weekend.

 
JKap, John, Apathy et Slasher ont été sacrés champions du monde ce weekend à Los Angeles


Retrouvez toute les meilleurs actions de la dernière journée de compétition du COD Champs 2016.
   
0

L'actu

En Continu

20:00 Quoi de neuf sur Call of Duty ? #4 : la correction du MAC-10 et du Stimulant
19:32 Roadmap de la saison 1 Reloaded de Black Ops Cold War et Warzone
16:04 Le contenu de mi-saison 1 sur Black Ops Cold War et Warzone
17:00 Le MAC-10 et le DMR enfin patchés sur Warzone
11:13 Le détail du petit patch note d'hier soir sur Black Ops Cold War
19:01 Quand commence la Call of Duty League de 2021 ?
11:51 La nouvelle carte de Warzone serait-elle enfin découverte ?
11:10 Lockl34r appelle Activision a résoudre le bug du stimulant sur Warzone
19:48 Le mode Zombie de Black Ops Cold War sera gratuit pendant une semaine
13:22 Quelques leaks de la saison 2 de Black Ops Cold War ont été trouvés

Articles

recommandés

Le guide du top 1 sur Blackout
Guide des atouts sur Blackout

Guides

à découvrir

Les secrets de Shadows of Evil
Secret et guide Zombie Dernier Reich