Menu
Millenium / Actualités jeux vidéo / League of Legends (LoL) /

Pas de titre pour l'Europe aux IEM World

Pas de titre pour l'Europe aux IEM World
4

Avec trois équipes engagées, l'Europe avait de véritables chances de titre pour ces IEM Katowice 2017 ... et pourtant ! On vous raconte les IEM Katowice.

Pas de titre pour l'Europe aux IEM World

 

 Avec des équipes coréennes décadentes, des désistements de la part des équipes favorites, les IEM Katowice se présentaient bien pour l'Europe qui avait la chance de pouvoir aligner trois équipes en forme en LCS EU. Pour arriver à la gloire, cinq jours, et possiblement neuf matchs, dans le pire scénario, mais avec un titre au bout. Malgré des résultats encourageants, aucune des équipes européennes n'est parvenue à décrocher le titre: retour sur cette semaine de compétition.

 

 

Un début mitigé

 

 Avec trois équipes sur les huit engagées, il semblait très probable que deux des équipes européennes se rencontrent. Et pourtant, cela n'a pas gêné la bonne ambiance entre les joueurs dès le départ de Berlin pour Katowice. Tous savent qu'ils ont une carte à jouer, une véritable chance de titre et pourtant tous ne veulent pas encore y penser. Ces IEM Katowice sont une coupure pendant les LCS, alors pas question de se déconcentrer. Les équipes sont là pour progresser, apprendre.

 

 

Le premier tour de la compétition n'est pas des plus facile. Si la plupart des équipes présentes semblent abordables, le format de Bo1 ne donne pas le droit à l'erreur. Dans ce climat tendu, H2k et UoL répondent présents dans des matchs relativement disputés. G2 eSports de leur côté doivent faire face à Flash Wolves, leader actuel de la LMS et invaincu en ce début d'année. Cette équipe, ils ne le savent pas encore, sera leur bête noire durant ce tournoi.

La partie est très compliquée et les européens ont tendance à perdre pied. L'écart se creuse, le public gronde. Les G2 eSports devront passer par le looser bracket. Ce premier jour de compétition n'est pas terminé pour les H2k qui doivent affronter par la suite les ROX Tigers. Dans un Bo3 relativement disputé, Febiven et ses coéquipiers ne peuvent prendre qu'une seule partie et s'inclinent à leur tour. Ils devront également passer par le looser bracket s'ils veulent encore prétendre au titre.

 

 

Déception, rédemption

 

 Après une victoire encourageante face aux Kongdoo Monster, les hommes de Romain Bigeard affrontent le géant taïwanais de la compétition. Face à Karsa et Maple, les licornes de l'amour perdent peu à peu leurs moyens. Moins précis, ils s'effacent progressivement et cèdent du terrain. La défaite est difficile à avaler, les visages sombres. L'équipe a encore une chance de participer aux playoffs mais, pour cela, il faudra battre Kongdoo Monster ou G2 eSports en Bo3 ...

 

Un peu plus de 24 heures après leur défaite face aux Flash Wolves, les G2 eSports remontent sur scène, cette fois pour un Bo3. Confrontés aux Kongdoo Monster, actuellement derniers de LCK, Perkz et ses coéquipiers n'arrivent pas à être réguliers et laissent échapper une partie. La victoire cependant est acquise au terme de la troisième partie. Les G2 peuvent encore rêver de titre, rien n'est perdu, mais le chemin sera long. L'équipe doit impérativement s'améliorer.

 

 

Dans le sang et la douleur

 

 Après un jour de relâche, Jankos et ses coéquipiers retrouvent les Hong Kong Esports. L'opposition est très serrée, les Européens semblent fébriles. Si les Asiatiques arrivent à faire plier les H2k, ils ne les feront pas casser. Dans la douleur, les H2k s'imposent 2 à 1 dans ce Bo3. Qualifiés pour les Playoffs, les casters donnent les Européens largement perdants face aux Flash Wolves si disciplinés et si bien organisés.

 

 

L'Europe est alors assurée d'avoir deux membres en demi-finales, reste à savoir qui de G2 eSports ou des Unicorns of Love rejoindront les H2k. Ce match sonne un peu comme du déjà vu, un 2-0 quelques semaines auparavant en LCS EU en faveur de Zven et ses coéquipiers. Xerxe, Exileh, Hylissang, Samux ou encore Vizicsacsi, pas un seul n'aura baissé les bras nous offrant ainsi une lutte spectaculaire, qui se soldera malheureusement pour eux par un nouveau 2 à 0 en faveur des G2. 

 

 

Entre espoirs et désillusions

 

 Les demi-finales débutent mal pour nos Européens. Les G2 eSports opposés aux ROX Tigers sont débordés pendant la première game qui est retardée par de nombreux problèmes techniques. Avec un peu plus de deux heures de décalage avec l'horaire prévu, Perkz et ses coéquipiers s'inclinent dans la première partie. Les leaders de l'Europe n'ont alors plus le droit à l'erreur. Ils n'en feront plus. Malgré quelques manques d'attention, ils remportent les deux manches suivantes la tête haute, mais extrêmement fatigués après plus de 5 heures passées sur le devant de la scène.

 

 

Alors que Jankos joue a domicile, la foule est en ébullition pour le début de cette deuxième demi-finale. Les H2k consciencieux sont patients et appliqués. Le premier match laisse place à très peu de kills mais à une micro gestion remarquable des deux équipes qui se livrent une bataille acharnée. Au terme de l'heure de jeu, les H2k arrivent enfin à prendre l'avantage et peuvent terminer une première manche exténuante pour l'ensemble des joueurs.

L'équipe prend très vite la deuxième partie à son compte et domine de la tête et des épaules pendant 40 minutes. Pourtant elle fait preuve de précipitation en engageant un fight qui s'avérera catastrophique. L'ace qui s'affiche sur l'écran de la salle la métamorphose en une véritable bibliothèque. Le nexus européen explose, H2k n'est pas passé loin de prendre cette deuxième game. L'ultime manche de ce Bo3 sonne l'heure de la revanche pour les Taïwanais. Les Flash Wolves dominent et concrétisent peu à peu. Les H2k quittent alors la compétition avec beaucoup de regrets, Jankos est au bord des larmes.

 

 

Les vainqueurs écrivent l'Histoire

 

Revanche de la phase de groupe, le match entre les G2 eSports et les Flash Wolves ne fait pas salle comble. La défaite des H2k et l'heure très tardive ont découragé bon nombre de spectateurs. La fatigue se lit sur le visage des joueurs. Ce combat ne sera pas uniquement stratégique, il sera mental. A ce jeu, les Taïwanais sont les plus forts. Rapidement ils prennent l'avantage dans la première partie et la terminent sans tergiverser. La deuxième n'est qu'une modalité. Malgré un bon tournoi de la part des G2 eSports, c'est cette défaite qui restera ancrée dans les esprits: la fatigue a eu raison des hommes d'Ocelote.

 

L'Europe et les G2 eSports ne partent cependant pas bredouilles. Perkz est récompensé pour sa prestation pendant l'ensemble de ces IEM par le titre de meilleur joueur du tournoi. L'autre bon point sera un Febiven retrouvé, étincelant, qui aura été pour beaucoup dans le regain de forme des H2k lors de la demi-finale contre Flash Wolves. Si la déception est grande, les Européens partent grandis de ce tournois. Exténués, ils doivent déjà penser aux LCS qui reprennent jeudi.

 

IEM Katowice, écrivez l'Histoire - League of Legends
   
4
Neyrome il y a 3 ans

Typical G2 on the international stage.

jesuispaslà il y a 3 ans

Elle aurait été la même, 1 jour ou 3 semaines plus tard.

Djbapt il y a 3 ans

J'avoue que c'était tellement catastrophique l'organisation et les problèmes techniques que la défaite est amère... Si la finale c'était jouée un jour plus tard l'issue aurait peut-être été différente, dommage. On verra ça au MSI.

Djbapt il y a 3 ans

J'avoue que c'était tellement catastrophique l'organisation et les problèmes techniques que la défaite est amère... Si la finale c'était jouée un jour plus tard l'issue aurait peut-être été différente, dommage. On verra ça au MSI.

L'actu

En Continu

16:28 LCK Summer Split 2020 : DAMWON prend la tête
16:00 Summer Split 2020 : RNG plie face à Bilibili
12:55 LoL : T1 signe un contrat sur plusieurs années avec Twitch
22:32 LFL Summer Split 2020 : LDLC toujours invaincu
13:59 League of Legends: La finale du LEC aura lieu les 5 et 6 septembre !
11:40 Riot Games prend une semaine de vacances
10:41 Une deuxième vague de skins PsyOps en approche sur League of Legends ?
10:00 Tier List des champions en Saison 10
09:20 Guide pour Sett Support en S10
20:07 Notes de patch 10.16 de League of Legends : Yone débarque dans la faille

Articles

recommandés

League of Legends : Les Worlds 2020 commencent le 25 septembre
LoL : Découvrez les ratios des sorts de Yone, le frère de Yasuo
Tier List des champions en Saison 10

Guides

à découvrir

Tier List des champions en Saison 10
Guide pour Lillia Jungle en S10
Guide pour Sett Support en S10